Monsieur Marleix, Monsieur Rolex, Monsieur Gøsta Esping-Andersen

Éditos Publié le 28 mai 2008

Bonjour à toutes et à tous, l’actualité a été riche, j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt le débat sur la réforme des institutions en espérant que sur ce sujet important, le gouvernement consentirait à avancer sur le terrain des socialistes: nous avons donné depuis plusieurs semaines, sur ce sujet, l’image d’une opposition constructive qui aurait pu servir le parlementarisme républicain. Je crois que c’est désormais peine perdue. C’est sans aucun doute un rendez vous démocratique important qui risque ainsi d’être manqué… comme de coutume, je me livre ici à quelques libres réflexions sur des sujets d’actualité, mais auparavant un grand merci pour vos échanges riches et argumentés. Je suis vraiment heureuse de votre fidélité et je voulais simplement vous le dire.

Dur Marleix, sed lex

ADF Vous avez sans doute lu les attaques récurrentes de la droite et du gouvernement, en la personne de M. Marleix, Secrétaire d’Etat aux collectivités locales, contre les collectivités locales détenues en majorité par la gauche dont je considère, pour ma part, qu’elles sont le fer de lance d’un contre gouvernement sur lequel il faudra compter pour gagner les élections de 2012. C’est d’abord et naturellement contre les 20 régions détenues par la gauche que les coups se sont portés ces derniers jours, accusées d’inflation injustifiée de leurs dépenses, de leurs effectifs et d’accroissements fiscaux illégitimes et exorbitants. Il y aurait, selon l’UMP de quoi nourrir un « livre noir des Régions socialistes », de quoi signifier surtout que la campagne pour les régionales a commencé et que la droite ne reculera devant aucun mensonge, ni aucun coup bas pour regagner le terrain perdu, dûsse t-elle pour cela décider d’un mode de scrutin plus favorable à ses intérêts, perspective de plus en plus vraisemblable.

Ce que la droite oublie de dire, c’est le poids du désengagement de l’Etat qui a longtemps désinvesti dans des secteurs ensuite transférés obligeant alors les collectivités à des efforts supplémentaires. Ce qu’elle oublie de souligner, c’est la raréfaction des fonds publics nationaux et européens, le repli des recettes fiscales, l’accroissement exponentiel des dépenses de solidarités et l’explosion des coûts de la construction. Ce qu’elle oublie de dire c’est que depuis des années et plus encore aujourd’hui, l’Etat engage des politiques publiques avec l’argent des autres (cf. le plan banlieues, mais au fait, ça existe encore ? ). Ce qu’oublie encore de dire la droite, c’est que les collectivités ont, à la différence de l’Etat l’obligation de voter leurs budgets en équilibre et qu’à ma connaissance aucune région n’est aujourd’hui, selon les ratios de la Direction de la comptabilité publique et du ministère de l’Intérieur, dans les seuils d’alerte. La vérité c’est que le gouvernement décentralise de la rigueur !

Le pragmatisme est une idéologie dangereuse…

Ainsi que j’ai déjà eu l’occasion d’en parler sur ce blog, Nicolas Sarkozy a installé, le 15 avril, le comité de réflexion sur le préambule de la Constitution présidé par Simone Veil. Le rapport doit être remis avant le 30 juin 2008 pour servir à un projet de loi. Je vous avais dit, malgré la personnalité de sa présidente, républicaine et humaniste, la prévention et l’inquiétude même que m’inspirait cette initiative. D’abord parce que l’on sait déjà ce que Nicolas Sarkozy pense de chacun des sujets qu’il a souvent mis en débat: on se souvient de ses propos sur les origines génétiques de la pédophilie, on connait sa propension à faire des représentants religieux des interlocuteurs politiques au risque du communautarisme et au mépris de notre laïcité, on a bien compris sa lecture ethniciste des problèmes sociaux… On sait enfin que cette révision est inspirée par le souhait de contourner le Conseil constitutionnel qui a refusé les statistiques ethniques, comme d’ailleurs les avis du Comité national d’éthique dont la réforme actuelle pourrait, dans l’indifférence la plus absolue, signifier la neutralisation.

Rolex Je me demande parfois si le pragmatisme, dont le président se réclame sans cesse, n’est pas devenu une dangereuse idéologie en même temps que le signe d’une profonde inculture politique.

La question importante, pour moi, est moins celle de la constitution, qui n’a pas à se lancer dans une course de vitesse avec les changements de la société, que celle de la société elle-même, qui doit protéger les citoyens en fonctions de tous les dangers nouveaux et faire respecter tous leurs droits.

Ainsi la prise en compte des populations issues de l’immigration (la fameuse « diversité ») doit se faire par des politiques adaptées, et non pas en faisant d’elle une catégorie à part de Français, dans le préambule même de la Constitution.

Que le Préambule continue de ne faire aucune distinction entre les citoyens français me paraîtrait une excellente chose. La réflexion est différente lorsqu’il s’agit de faire des lois et ou des règles de fonctionnement dans les administrations ou les entreprises. C’est là, sur ce terrain, qu’il faudrait intervenir.

Pour donner un contre-exemple dans la méthode, regardez ce qu’a fait Zapatero en Espagne:

D’un côté il prête serment au Roi dans un protocole qui ne bouge pas, et de l’autre, il a constitué un gouvernement comprenant davantage de femmes que d’hommes, avec une femme enceinte au ministère de la Défense : Carme Chacon, 37 ans.

Il a également créé un ministère de l’Egalité, attribué à une autre femme : Bibiana Aido, 31 ans au moment où le gouvernement français fait lui le choix scandaleux de supprimer les délégations régionales aux droits des femmes !

Au lieu de se démener inutilement avec de faux problèmes de forme ou de symbole pour simuler la rupture, il l’a fait, en donnant des droits nouveaux aux citoyens discriminés, comme les homosexuels, par exemple.

C’est comme ça qu’il faut faire de la politique aujourd’hui, pas en nommant commission sur commission, et en rêvant de changer la réalité de la vie des gens en bousculant artificiellement le meilleur de l’héritage républicain.

Chez Sarkozy, le volontarisme n’est que de façade, renforçant au final, en cas d’échec, l’idée que c’est la République qui est impuissante. Ce que je ne crois pas.

Gøsta Esping-Andersen

Esping-Andersen On m’a conseillé récemment la lecture des Trois leçons sur l’Etat providence de Gøsta Esping-Andersen parues au Seuil dans la collection de la République des idées qui est une vraie mine d’or. L’ouvrage revisite le concept d’Etat providence à l’aune de notre société post industrielle et propose de faire de nos politiques sociales un investissement pour l’avenir en passant d’une logique strictement réparatrice consistant à compenser à un instant T un handicap, une perte de revenu, une difficulté passagère, à une logique dynamique d’investissement social favorable à la croissance et à la transition vers l’économie de la connaissance, c’est-à-dire de l’innovation. Les dépenses sociales ne sont plus seulement conçues comme des coûts, mais comme des facteurs de croissance et de développement futur.

Esping-Andersen suggère en particulier d’investir dans la petite enfance (je vous renvoie à mes post sur ce blog…) et dans l’emploi des femmes. Je me retrouve bien dans cette analyse percutante très bien introduite par Bruno Palier. Je vous en suggère la lecture.

Tags : , ,

44 commentaires sur Monsieur Marleix, Monsieur Rolex, Monsieur Gøsta Esping-Andersen

  1. jedoute

    Je souhaitais réagir à propos des attaques sournoises de la droite et notamment du sieur karouchi, candidat déclaré à la Présidence de la Région Ile de France concernant la fiscalité des régions socialistes.
    Tout d’abord, rappeler, que 2% d’une somme importante c’est plus contraignant que 20% d’une valeur très faible.
    C’est de cette manière que pour constater des augmentations de quelques euros, la droite préfère utiliser des pourcentages pour mieux frapper l’opinion.
    Ce qui est regrettable, c’est que notre parti, trop occupé à "flinguer" les petits copains, ou copines dans la perspective du prochain congrès ne se donne pas la peine de répondre à cette attaque qui ne laissera pas le citoyen lambda indifférent.

    Pourtant, en cherchant un peu, en analysant notamment le résultat des finances locales, on peut découvrir quelques perles à mettre au passif de quelques municipalités de droite : le best, revenant à Levallois-Perret, cette jolie commune où les investissements ont crevé les plafonds ces dernières années et où l’impôt est resté dans des limites raisonnables. Où se trouve alors le mystère du couple de repris de justice, récemment décoré de la légion d’honneur ? dans l’endettement qui se révèle le plus important de toutes les communes importantes de notre pays : plus de 2000 € par habitant quand il ne dépasse pas 800 € à Lyon par exemple.
    Et Marseille, où l’impôt est élevé et là également l’endettement, un des plus élevés de notre pays, bien inférieur à Paris.

    Alors, si la politique de la droite consiste pour assurer ses réélections à reporter à plus tard et notamment sur les futures générations le poids de la dette, il convient de le dénoncer avec vigueur, ce que ne fait pas notre parti.
    Dommage

  2. Adrien

    Que signifie investir dans l’emploi des femmes? De la discrimination positive?
    Parce que dans ce cas là pourquoi ne pas favoriser l’emploi des homos, des gens de couleur différentes.
    Allons respectons un peu notre Constitution….. égalité la même pour tous les citoyens.

  3. adonis

    @ Pascal Wilder: Bonjour…. Vous qui appréciez Olivier Besancenot, je vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil sur le blog de Clémentine Autain ( http://www.clementineautain.fr ), il y as un post consacré au NPA, cela devrait vous intéresser…. Le NPA as été initié par Olivier Besancenot et la LCR , et c’est un parti pluraliste ouvert vraiment à tout le monde (militants de gauche (des antilibéraux jusqu’aux socialistes), sympathisants de gauche, féministes, syndicalistes, etc….) ..Bon week-end à vous

  4. Gérard ELOI

    @ Adonis,

    Il y avait un moment que je n’avais plus vu le blog d’ Aurélie…
    Je vais donc y retourner faire un tour, pour au moins y mettre un commentaire aimable. Merci de m’avoir signalé ce déferlement…qui m’étonne. Mais rien ne doit plus nous étonner, hélas.

    Content de voir que mon blog t’intéresse toujours un peu…Pourtant, çà commence à déraisonner. Je n’ai plus rien grand chose à dire…

    Amitiés

    GE

  5. adonis

    @ Gérard ELOI: Ah j’oubliais…. Votre Blog est toujours aussi bien fait…. et c’est sincère! lol!…. Bonne après-midi à vous

  6. adonis

    @ Gérard ELOI: Bonjour…. Comme il vous arrive de poster quelquefois sur le blog de la députée socialiste Aurélie Filippetti, est-ce que vous avez vu "le linchage" dont elle est victime dans les commentaires de son post "Une décision contre la république!"?…. il y as quasiment une cinquante de commentaires irrespectueux, provocateurs voir haineux à l’égard d’Aurélie Filippetti…. C’est toujours en rapport avec la vive polémique qu’as créé le jugement du TGI de Lilles

  7. Gérard ELOI

    @ lolll

    " Une affaire privée devenue affaire d’ Etat".

    Ce qui est dérangeant dans ce truc, c’est le fait que le type, et on peut penser rien que dans le but de pouvoir jouer bien plus médiatiquement son rôle de…vierge effarouchée, a eu besoin de recourir à cette vieille procédure féodale de l’annulation du mariage, à une époque et dans une société où le divorce existe.
    Ce qui est choquant, c’est que la Justice, malgré son peu de moyens et le nombre de cas urgents restant à la traîne, ait eu les…moyens de traiter ce cas, qui indiffère plus de 99 % de la population, toutes affaires cessantes et en grandes pompes.

    Au lieu de passer son temps à annuler des mariages (que les mariés pourraient annuler tout seuls en divorçant, comme toutle monde), j’aurais préféré que la Justice annule…la hausse honteuse du prix de l’énergie.Mais là, on peut pas toucher. Donc, on remet en vedette des coutumes folkloriques et obsolètes, les gens se croient au cinéma gratuit, et pensent à autre chose, puisqu’ils ont l’occasion de parler d’autre chose.
    La présidence du cirque européen par la France s’annonce donc bien : même s’il n’y a plus beaucoup de pain, il reste des jeux ( au moins ceux de l’amour et du hasard !).

    Cette époque serait risible si elle était moins sordide.

  8. adonis

    @ lollllllllllllll: Bonjour…. il se peut que j’ai oublié un "l" dans votre pseudo ^^,…. mais une chose est sûre, c’est que vous auriez dû choisir "gros blaireau" comme pseudo, cela correspond mieux à votre personnalité ^^

  9. lolllllllllllll

    Une histoire privée devenue affaire d’Etat.

    Beaucoup de choses entendues, surtout des bêtises:

    – La présidente de Ni putes ni soumises a parlé de "Fatwa contre les femmes". Pour info, fatwa ne signifie pas nécessairement condamnation mais dans ce contexte, on comprend bien sûr "déclaration de guerre contre les femmes".
    – Mme Dati: "On a abandonné les jeunes filles dans les quartiers difficiles"
    – Le Ministre de l’immigration et Elisabeth Guigou: "Décision qui remet en cause le principe de l’égalité hommes-femmes." A cela, je réponds que je n’ai jamais rien entendu d’aussi grotesque ! L’égalité hommes-femmes est une égalité de droit et non une égalité de carectères sexuels. C’est justement ce dimorphisme qui est la base de la reproduction chez toutes les espèces vivantes. Exigez d’abord la mixité lors des compétitions sportives et on reparlera d’égalité ! Exigez que ce soit la fille qui aborde le garçon et pas toujours l’inverse, exigez que ce soit aussi la fille qui invite le garçon au resto et on reparlera d’égalité !

    On a aussi parlé sur les plateaux tv de régression, de traditions et même d’excision ! Que les feministes cessent de stigmatiser la tradition, ce sont aussi les femmes qui la font et la perpétuent !

    Il s’agit bien d’une affaire privée car supposons qu’on ait par exemple refusé un emploi à cette jeune femme pour le motif de non virginité, alors une telle réaction serait justifée. Mais cela n’aurait pas fait autant de bruit, le patron aurait certainement été condamné, fin de l’histoire.

    Mais ici, on se trouve avec un problème moral (auquel on veut aussi mêler la religion) et "L’emmerdant avec la morale, c’est que c’est toujours la morale des autres", comme le disait Léo Ferré. Morale parce qu’il s’agit de quelque chose de tabou et propre aux femmes uniquement, ce qui fait réagir les féministes. Je leur suggère de faire un procès à Dame Nature pour les avoir aussi injustement désavantagées.

    Et aux honorables internautes qui n’ont jamais eu de souhaits particuliers concernant leur partenaire, regardez l’émission Pelle et rateau, présentée par Magloire. On peut y voir des jeunes formuler toutes sortes de critères quant aux "qualités" de leur futur élu. Sur les sites de rencontres, on trouve aussi un tas de choses, comme cette annonce d’une fille de 18 ans que je copie telle quelle: "le mec ideal il dois avoir yx vert chvx blanc 1.70 m 60 kg percing acarde,langue,lévre enférieur fidele tres mauvais caractére". Personnellement, j’ai croisé plusieurs femmes qui exigeaient un diplôme universitaire de la part de leur futur petit ami !

    Quant aux femmes qui exigent un gros portefeuille de la part du futur époux ou à défaut "un bon métier" comme ingénieur, avocat, médecin…, même si elles ne l’avouent jamais, il y en a beaucoup plus qu’on le croit et en tout cas, on sait depuis toujours que c’est un élément décisif lors du choix d’un partenaire par la femme. N’est-ce pas tout aussi choquant ? Qu’en pensent les féministes, ici ? Mais c’est avant tout le libre choix et le droit chacun et il doit être respecté. En tout cas, c’est aux partenaires de fixer leur motivations et leurs critères et il n’appartient ni au droit et encore moins à la politique de le faire à leur place. Taddeï (ce soir ou jamais )avait appelé ça lubies et relancé le terme à plusieurs reprises mais dans le vide, malheureusement car c’est pourtant le point principal de cette affaire.

    Deux constatations:

    – Une fois de plus les femmes sont victimisées, comme à toute occasion. La première victime est ici l’homme qui a été trompé par sa future femme parce qu’elle lui a menti. Au fait, combien a-t-il dépensé pour la noce, lui ou sa famille ? Personne n’a parlé de cela ni évoqué son cas; on n’a entendu que complaintes au sujet de la femme: "elle va devoir se reconstruire, on ne se remet jamais de ce genre d’histoire, elle a subi des pressions, elle le a droit a une vie sexuelle, c’est son intimité" etc. Mais le monde politique aime victimiser les femmes afin de s’en servir comme moyen de propagande.

    – Le "message" délivré par le monde politique (eux qui sont tellement attentifs aux "messages", justement) va dans le sens global de la société cad: toujours plus de sexe. La virginité ? Pffff, dépassé ! Inciter les jeunes filles, comme ils le font depuis le début de cette histoire, à avoir une vie sexuelle plus active – bien entendu sans aucune prévention en matière de sida – est irresponsable mais l’intérêt du politique prime sur tout autre.

  10. adonis

    @ Hafrit: Bonsoir…. La France n’as pas laissé toute sa souveraineté à L’Europe, il ne faut pas exagérer non plus…. Et puis sans l’Euro, la France, vu le contexte économique actuel, aurait dû dévaluer le Franc plusieurs fois…. Alors certes L’Europe est libéral, mais tout n’est pas noir non plus…. et en ce qui concerne l’immigration, c’est normal que ce soit également gérer au niveau Européen…. Bonne soirée à toi

  11. hafrit

    salut magali , tu vois France , quand tout est Europe , mais comme les politiques europeenes et francaise celle que je connais plus ou moins , regarder ces 2 types de projections de l’EUROPE que vos politiques , vous cachent :
    http://www.notre-planete.info/ac...

    http://www.dailymotion.com/video...

    quel est le projet de la France et de L’Europe , quel poid a la France aujourd hui , le dernier president Francais a avoir un projet pour la France etait De Gaulle , mais si vous traitez , les pays de L UPM , comme les francais issus de l’immigration , le projet deja a l’eau .

    dormez , dormez petites gens , ont s’occupent de vos , des amis qui vous veulent du bien .

  12. Magali

    Merci de laisser passer cet appel de simples citoyens salariés pour les retraites :

    ———————————————————–

    Nous salariés du public et du privé, demandons que soit en préalable régularisées ces importantes questions, avant toute nouvelle réforme équitable des retraites.

    1/ Sur les recettes exonérées, visées par la Cour des Comptes :

    – La taxation immédiate des stock-options, qui, selon les termes du dernier rapport constituent "bien un revenu lié au travail, donc normalement taxable", qui ont ainsi entraîné une "perte de recette aux alentours de 3 milliards d’euros" ( année 2005).
    Ce rapport de la Cour des Comptes précise que : les 100 premiers bénéficiaires devaient toucher chacun une plus-value de plus de 500.000 euros et les 50 premiers de plus de 10 millions d’euros.

    2/ Sur les dettes de l"Etat :

    – Apurement de ses dettes, supérieures à 10 milliards d’euros, qu’il a cumulées à l’égard de la "Sécu" en ne compensant pas systématiquement les exonérations de charges (rapport Cour des Comptes).

    3/ Sur les recettes de privatisations :

    – Transfert des sommes non versées depuis 2002 vers le fond de réserve des retraites, comme la loi le prévoyait.

    A savoir que ce fond était abondé à hauteur de 30 milliards d’euros en 2002. Il aurait dù étre à hauteur de 300 milliards en 2007, or 3% seulement des recettes de privatisations effectuées depuis ont alimenté ce fond de réserve.

    4/ Sur les gains de la VAB, détournées des bénéfices du travail, vers les profits :

    – 8,4 points de valeur ajoutée depuis 25 ans (référence INSEE), représentant pour la seule année 2006, 134 milliards d’euro, au détriment des bénéfices du travail.

    5/ Sur les "niches" fiscales :

    – 254 "niches" fiscales qui permettent à 3900 gros contribuables d’échapper à tout impot sur le revenu, privant l’Etat de 43 milliards de recettes, une somme supérieure au déficit budgétaire.

    Nous demandons avec force et en préalable également, pour des raisons de simple justice et d’égalité des citoyens devant la loi, de morale républicaine, que le régime spécial de retraite des parlementaires soit réformé, pour l’aligner sur les critères que ces derniers décident, votent et font appliquer aux autres régimes de retraites des citoyens.

    A savoir :

    1/ passage à 40 années de cotisations au lieu de 37,5 années pour les parlementaires.

    2/ abandon du scandaleux privilége de la double cotisation qui ne se justifie en aucun cas, permettant aux parlementaires de bénéficier d’une retraite à taux plein au bout de 22,5 années seulement de cotisations.

    Nous appellons pour toutes ces raisons, les organisations syndicales du public et du privé, à s’emparer avec force et résolution de ces questions, pour les faire valoir au nom des salariés.

    Merci de bien vouloir signer, divulguer et faites connaitre cet appel SVP.
    N’oubliez pas de valider votre signature dans le mail de confirmation qui vous sera adressé.

    Pour signer l’appel : http://www.ohfr-redir.com/1434

  13. adonis

    @ pascal wilder: Bonjour…. Aujourd’hui, ce sont les transporteurs routiers et les taxis qui vont se mobiliser contre le prix du gazole…. donc comme vous êtes taxi, peut-être que vous allez vous mobilisez également…. donc si c’est effectivement le cas, je vous souhaite bon courage…. Bonne journée à vous

  14. hafrit

    Thomas Langmann producteur d’Asterix placé en garde à vue pour avoir violemment battu sa femme…vite médias faites en écho comme pour d’autres et tendez le micro à madame Badinter …lol , silence radio , madame NVB , vous qui etes si proche du ps et des NPNS , pourriez vous passer l’info , la pauvre femme est dans vraiment piteuse état , merde c’est pas un musulman , ça va pas faire la une des JT.

  15. hafrit

    pour ceux , et je vois sur les sites , les blogs que pas bcp de personnes , ne connait ou comprends l’islam et comment vous etes vu ,a part quelque execption mona chollet , qui l’explique bien , voila une personne qui a fait un travaille neutre sans pensee definie par un partie politique , la preuve , elle ne passe pas a la tv ou sur les radios :

    http://www.peripheries.net/artic...

    lmsi.net/spip.php?article…

    un peu de lecture avant de traiter un sujet , si les medias en etaient capable , propaganda.

  16. Corinne Arquillière

    pour revenir au début du sujet, je voudrais faire une nuance.
    je parle volontiers de rentabilité pour une machine, lorsqu’il s’agit d’êtres humains, je préfère le terme efficacité…

  17. adonis

    @ Nobo57: Bonjour…. Franchement, la position de Rachida Dati sur ce jugement, est affligeante…. Elle est Garde des sceaux, et elle défend le jugement du TGI de Lille…. un jugement qui est une atteinte à la laïcité et à la dignité humaine de la Femme…. Là avec Rachida Dati, on touche vraiment le fond…. Surtout que la majorité des politiques, de droite comme de gauche, sont contre ce jugement…. Et pourquoi pas bientôt un TGI qui autorise la lapidation de la femme adultère?…. Quelle honte

  18. hafrit

    depuis quand les politiques , regardent dans le lit des gens , ok pour le people ou la comedie de la politique ,mais si la justice entre dans mon lit , elle pourrait au moins me prevenir , j’aime pas les trucs a trois , meme si c’est LA JUSTICE, l UMPS dans le religieu , l’UMPS dans mon lit , a quand l’UMPS dans mon porte monnaie ?

    separation de l’eglise et de l’etat a quand separation des lobbys et de la justice ?

  19. Nobo57

    Bonjour Hafrit,

    Ca ne va sûrement ne pas te faire plaisir mais ma femme n’est pas un travelo. De plus quand j’ai écrit mon article je ne savais pas que les deux parties étaient française issus de l’immigration. Donc cela n’est pas pour moi la préoccupation de voir les choses sur le plan appartenance religieuse.

    Ce que je ne comprends pas c’est que le tribunal se place sur une raison morale et pas sur une raison juridique. Qu’en est il de la laïcité
    Car ce jugement est un déni de laïcité.

    Le Grand
    aître de la Grande Loge dse France a d’ailleurs fait savoir sa préoccupation par rapport à la laïcité. De plus en plus Sarkozy fait référence à sa foi et la manifeste ouvertement. La ministre de l’intérieur dit aussi qu’il va falloir revenir aux valeurs morales qui sont bien implantées dans notre société…La il s’agit en fait de valeurs chrétiennes et je ne suis pas plus d’accord

    Pour ajouter à la confusion Rachida Dati intervient pour défendre ce jugement qui selon elle est là surtout pour protéger la jeune fille???

    Comme tu le dis et je suis mille fois d’accord avec toi Quand les gens vont-ils s’asumer???

  20. adonis

    @ Hafrit: Ce jugement est une atteinte à la dignité humaine…. en l’occurrence, celle de la Femme.. Depuis quand en France, république laïque, un TGI prends en compte des critères religieux et accepte d’annuler un mariage par défaut de virginité de la mariée?…. un tel jugement est proprement scandaleux dans une république laïque.. De plus, reconnaître comme clause, la virginité d’une femme, c’est une atteinte à la dignité de cette dernière.. c’est inadmissible

  21. adonis

    @ Hafrit: Bonjour…. Cela fait un baille qu’on n’avais plus de nouvelle de toi…. Dis-moi, tu as l’air d’être en pleine forme ^^…. Tu as le droit d’avoir ton opinion, mais ce n’est pas la peine d’agresser et d’insulter les intervenants qui ne sont pas d’accords avec toi…. Personnellement, je suis également choqué par le jugement de TGI de Lille.. Nous sommes en république, Le contrat de mariage est républicain,….donc laïque…. donc doit respecter la dignité humaine

  22. Guillaume

    @hafrit

    Je pense savoir et pouvoir réfléchir sans avoir à copier/coller Le Figaro, Rue89 ou un quelconque blog skyrock. :-)

  23. hafrit

    des arguments mes petits , faut arrêter avec vos copies colles d’article de ru89 ou du figaro .

  24. hafrit

    merci tu confirmes ta (femme) a un arbre dans sa foret , je n’en doutais pas .

  25. Guillaume

    Dominique Paillé, conseiller politique de Nicolas Sarkozy, déclare au Point : "Il faut supprimer toute possibilité d’annuler un mariage".

    Ben voyons !
    On commence par interdire toute possibilité d’annulation et ensuite on abolit le divorce ?

    S’il y a des doigts qui cachent la lune, il y a aussi des arbustes qui cachent des forêts…

  26. hafrit

    he be , je m’en aurais doute ,de retour , les charognes sont tjs la , si cette affaire ne touchait pas l’islam , elle passerait inapercue dans les medias , je vois que je touche dans le mille les chiens aboient , pour pas changer , pour resumer si ta femme te trompe le jour de ton mariage et que ta femme est un travelo ce qui probablement ton cas tu restes avec elle ou lui (mensonge), cinema vos idees a la con si elles s’assumaient ces filles au lieu de nous retourner le mal de leur hymen , elles sont les beurettes laic francaise bien integrees , pourquoi cherche elles un francais issus de l’immigration musulman patriarcale(elles sont sadomaso ou folles ) , surement un complexe ou perdue dans votre societee , francaise beurettes , elles ont cas prendre un francais de souche tolerant , propre sur lui , avec un bon job qui accepte comme elles sont et arreter de nous stygmatiser et de faire du bizness avec du rafistollage chirurgical et le mensonge de faux certificat de virginitee ,que des mensonges , qu’elles s’assument jusqu’au bout et arrete de nous faire porter tous les maux de leur vie , de leur sexualitee et surtout de leur rondelle 3700 € , waww payer avec mes impots , parcequ’elle n’ont pas les moyens qu’elle honte, ma femme sait vu refuser une prothese parceque cela depaissait le plafond , au fait c’est pas le religieu mais sur la loi qui ont decide d’annuler le mariage ,mais le mensonge n’est rien pour vous , si c’est pour le bien de la laicite et la stygmatisation de l’islam une femme peut mentir sur tout le tableau et oui meme des personnes avec des bac+5 ont des valeurs morales, mais j’oublais , de nous jours les valeurs , la morale, l’honnetete , le bien ca ne veut plus rien dire , reporter la faute sur les autres rien de plus facile propose a fadela amara de leur donner le milliard des banlieues pour elles (npns) de toute facon ont y crois plus , mort de rire meme ump et ps crie au loups vous ne faites qu’un , si vous etiez aussi fort pour combattre la discrimination a l’emploi des jeunes de cites noires et arabes (francais) ca je sais plus , y a lgt qui n’y aurait plus de probleme , une loi pour une rondelle et pour des millions actes de discrimination a l’emploi que dalle, waww ,VIVE LA RIPOUBLIK ,VIVE LA FRANCHE , VIVE LA GOULLE , revenir sur le droit et la jurisprudence ca c’est fort , au fait demain je me rase d’un cote , si vous pouviez faire une loi ou il est interdit de porter une barbe car c’est retrograde pour la femme si l’homme a un cote rase et de l’autre non mdrrrr , charlatant de la politique , et le pouvoir d’achat y en ai ou bande d’abrutis , mais ca marche , de gaulle avait raison vous etes de veaux .
    au fait en 2012 ca va peter en banlieue , n’ayez pas peur si 2 mois pour les elections , apres ca va mieu allez , on range tous les problemes , je demande aux politique de me donner un peu de fric ont vous aides bcp (islam sujet pour endormir petites gens ) pour faire passer vos lois en sous marins c’est cool ,quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt.

    attention a force de regarder le doigt , vous allez recoir une second lune dans la votre de lune par les politiques .

    allez les sheep

  27. Gérard ELOI

    @ Adonis,

    Je suis bien entendu complètement d’accord avec ta règle des 2 % !

    Et j’ajouterais même qu’un Etat, ou des collectivités locales et régionales, très sainement gérées évidemment, pourraient gérer de manière "rentable" ces 2 %,…de manière à les faire durer.

    @Guillaume,

    Ta démonstration est particulièrement claire et complète, bravo.

    Amicalement

    GE

  28. Guillaume

    @Nobo57

    Dernier point : le code Civil date de Napoléon 1er. Il y reste malgré les refontes et rénovations successives, quelques aberrations, dont l’article 180 qui fait débat aujourd’hui. Cet article, quoique réécrit en 1975, a gardé l’esprit que la jurisprudence lui avait donné… en 1862 ! (Une épouse demanda et obtint le divorce car son mari lui avait caché son passé de forçat/bagnard).

    On y trouvait il y a quelques années encore un article stipulant qu’un parent pouvait déshériter son enfant si celui-ci lui avait manqué de respect. En gros on n’est pas à l’abri que demain un tribunal prononce le déshéritement de quiconque aura traité son père de "vieux c*n" lors d’une dispute familiale, pour peu qu’il se trouve en France un juge pour interpréter en ce sens cet article du code Civil. Et par ces temps de retour de l’Ordre moral et d’éradication des idées de mai 68, je crains qu’on en trouve…

    Là encore, la solution consiste à revoir le sens et l’esprit de la loi, pas de stigmatiser… le juge (quoique…).

  29. Guillaume

    @Nobo57

    Le "problème", c’est que si la Justice peut s’inspirer ou s’appuyer sur la morale, elle doit avant tout se référer aux lois. Il se trouve en l’espèce qu’on est tombé sur un article du code Civil qui laisse trop de part à l’interprétation des juges, et que certains d’entre eux, plutôt conservateurs pour parler poliment, ne s’en sont pas privés. Ces mêmes juges apparemment avaient déjà "sévi" il y a quelques années dans une affaire de demande de divorce… dans le cadre d’un PACS ! Mais bon, comme cela ne permettait pas de stigmatiser une religion ni des Français issus de l’immigration, l’affaire avait fait moins de bruit.

    En remontant quelques années dans le temps, le même article a été invoqué, avec le même "succès", par une épouse cette fois-ci, à qui le mari avait omis de dire qu’il était lui-même divorcé. Là encore, pas de scandale à l’époque, on devait être entre "gens bien de chez nous" je suppose…

    Le point essentiel sur lequel les juges ont fondé leur décision, ce n’est pas la virginité (ou en l’occurence : la perte de celle-ci avant le mariage) mais le mensonge.
    En fait, on retrouve les mêmes réactions que lors de l’affaire Monica/Bill Clinton. Les Français ne comprenaient pas qu’on poursuive un Président pour adultère (trait de caractère tellement commun et répandu chez nos présidents à nous…). Or si Clinton risquait la destitution, c’était pour avoir menti sous serment, par pour ses galipettes et gateries adultères.

    Si cette annulation choque, il faut donc… clarifier l’article de loi en question, tout bêtement.

    Je trouve ahurissant, pour ne pas dire inquiétant, de voir que ce qui déclenche ce "tsunami" médiatique, c’est bien le fait que les deux ex-conjoints sont musulmans. Cela semble attiser tous les fantasmes, à droite (pas étonnant) comme à gauche (plus navrant déjà). Déjà que le Président confond allègrement naturalisation avec régularisation, n’en rajoutons pas en associant systématiquement "musulman" avec "charia", "fondamentalisme", etc.
    Que le F.N. le fasse et entretienne cette rengaine poisseuse, après tout, c’est son fond de commerce (bien entamé par l’OPA de l’UMP). Mais de grâce, de là à parler de "consécration de la loi coranique par la Justice laïque" ou autres c*nneries de cet acabit !
    Sans compter que je ne me souviens pas avoir lu dans le Coran que la virginité féminine était un pré-requis au mariage. Le Coran, me semble t-il, prévoit le remariage après répudiation ou veuvage, ce ne serait pas facile sinon possible s’il fallait que l’épouse soit encore vierge.

    Dernier point : les personnes concernées ont-elles fait appel du jugement ?

  30. Nobo57

    Bravo Guillaume,

    Rien à ajouter… Pourtant si, un peu…pourquoi cet avocat dont tu parles et le juge se donnent autant de mal pour s’expliquer…Si c’était bien jugé on aurait pas besoin de toutes ces explications

    Et pourtant j’attends encore la réaction d’autres Magistrats et j’ose l’espérer la réaction du parquet!

  31. Guillaume

    Oups, il manque la conclusion de mon précédent post :

    Comme le disait un bon paysan bien de chez nous et bien gaulois à propos de ces fils courant le jupons : "Gardez-vos poules sous clefs, je lâche mes coqs."

    Ce qui me fait le plus "marrer" dans cette navrante histoire, c’est que les fondamentalistes et obscurantistes de tous bords et de toutes confessions vont pouvoir faire cause commune…

    Le tribunal a annulé un mariage parce que le consentement des époux avait été faussé par le mensonge d’un des conjoints, point. Il se trouve que ce mensonge portait sur la virginité de l’épouse, mais il aurait pu porter sur son casier judiciaire, par exemple. Il se trouve aussi que les conjoints sont de confession musulmane, mais ils auraient tout aussi pu bien être chrétiens, juifs ou martiens, point encore.

    Ce qui me choque, bien plus que ce jugement, c’est que des hommes (au sens : personne de sexe masculin) soient encore, au 21e siècle, obsédés de manière aussi primitive par la viriginité de leur future épouse. 40 ans après 68, ça fait mal.

    Fourniret a tenté d’expliquer sa folie criminelle par son obsession de la virginité féminine, ça devrait faire réfléchir, non ?

  32. Guillaume

    Bonjour à toutes et à tous.

    @Nobo57 – mais aussi aux autres lecteurs intéressés par l’affaire.

    Sur le fameux jugement (et non arrêt) du tribunal de Lille, je vous conseille la très saine et instructive lecture de cet article :
    http://www.maitre-eolas.fr/2008/...

    En résumé :
    – le critère religieux n’a pas joué, il se trouve que les personnes concernées sont de religion musulmane, mais le tribunal n’a pas pris ce critère en compte ; arrêtons le fantasme d’une justice française soumise aux Oulémas ! Le Pen et ses acolytes en feront suffisamment leurs gorges chaudes pour ne pas en rajouter sur ce registre !
    – l’épouse aurait consenti à la procédure de nullité formulée par son mari.
    – "Ce jugement ne dit absolument pas que le mariage d’une femme non vierge est nul, ni que la virginité est une qualité essentielle de la femme. Il dit ceci et rien d’autre. Madame Y… a menti à Monsieur X… sur un point qu’elle savait très important pour lui. Elle savait que si Monsieur X… avait su la vérité, il ne l’aurait probablement pas épousé."

    Maitre Eolas, avocat et bloggeur émérite, rappelle au passage que la virginité féminine ou plus exactement son caractère sacro-saint, n’est pas l’apanage de l’Islam mais aussi de la Chrétienté (et je ne serais pas étonné qu’il soit également tenu en haute estime dans le Judaïsme).

    Pour ma part je me demande combien de mariages résisteraient à de telles demandes faites par des femmes découvrant que leur conjoint n’est pas arrivé "vierge" non plus au mariage…
    Comme le disait un bon paysan bien de chez nous et bien gaulois à propos de ces fils courant le jupons : "Gardez-vos poules sous clefs, je lâche mes coqs."

  33. Nobo57

    Bonjour à tous et à vous Najat particulièrement,

    Que dire dans le même sens d’un arrêt rendu par le tribunal de Lille qui casse un mariage célébré pour la seule raison que la conjointe n’était pas vierge…Les tribunaux français- enfin au moins celui de Lille rend -t-il la justice française ou celle d’autres régions du monde.

    On peut se demander si un tel arrêt ne va pas favoriser les intégrismes d’où qu’ils viennent…Si cela ne va pas favoriser d’autres demandes du même genre devant d’autres tribunaux…Où va-t-on???

    Je n’ai pas encore entendu la réaction d’autres magistrats disant qu’ils se désolidarisaient de ce jugement ni la réaction du parquet intentant un appel…Y a-t-il des juges aux ordres dans ce pays???

  34. adonis

    @ Gérard ELOI: Bonjour…. Et si Ségolène Royale, Candidate au poste de premier secrétaire générale du PS, prenait en compte les propositions d’ATTAC (qui est un groupe altermondialiste plutôt sérieux, doté d’économiste compétents)?…. Savez-vous que si l’Etat Français taxait seulement de 2% les revenus des patrons du CAC 40, la dette publique de la France serait résorbée et l’on pourrait financer le social (ou au moins une bonne partie) sans faire appel à l’Etat providence….. C’est sérieux

  35. Gérard ELOI

    @ michel,

    Bravo pour cet exploit : c’est la première fois que j’ai lis tant de mauvaise foi concentrée sur une aussi petite ligne !
    Le candidat Sarkozy nous avait prévenu : tout est devenu possible.

    Mais nous n’ avons pas été assez nombreux à comprendre que c’était du pire qu’il parlait…

  36. Gérard ELOI

    @ Adonis et Pascal,

    Je comprends vos inquiétudes à cause du rapprochement des mots " social" et "rentabilité". Inquiétudes justifiées, car il est évident que quand la rentabilité a la priorité sur le social, on entre dans une ère de "pragmatisme" qui débouche sur une catastrophe humanitaire.

    Je vais d’abord rappeler ce vieux truc : " Si tu donnes un poisson à quelqu’un, il mangera un jour; si tu lui apprends à pêcher, il mangera toute sa vie"…Ceci pour illustrer le fait que l’on peut souhaiter voir social et rentabilité complémentaires. Il est évident que cet idéal sera difficile à atteindre, que des dérapages restent hélas toujours possibles…

    Je pars d’une phrase très importante du billet de Najat :

    " Les dépenses sociales ne sont plus seulement considérées comme des coûts, mais comme des facteurs de croissance et de développement futurs…"
    Cette philosophie, selon la manière dont elle sera appliquée, peut donner le meilleur comme le pire. Le pire serait évidemment, comme déjà signalé, de tout inféoder à la rentabilité, et même à la rentabilité immédiate.
    Pour le meilleur, remarquons d’abord le verbe "considérer". Les dépenses sont "considérées"…Dans l’ultra-libéralisme, les dépenses sociales sont traitées de gaspillage, avec l’usage abusif du mot "assistanat". Il est maintenant question d’abord de les voir sous un autre angle. Ce qui est un point de départ positif, il me semble.
    Comment considérer maintenant " facteur de croissance…" ?

    Deux exemples simples. ( Et j’espère pas simplistes)

    1) Une directive du pacte social européen impose de développer le service de garderies d’enfants. ( Je ne sais plus les termes exacts). Certaines municipalités montrent peu d’empressement…Si l’on CONSIDERAIT qu’il y a " croissance future" dans un service de garderie, ce progrès indispensable s’accélérerait peut-être. Quelle croissance ? D’abord des emplois nouveaux. Donc moins de personnes RMI ou au chômage. Donc plus de personnes qui gagnent plus, et ont donc l’occasion de dépenser plus, grâce à leur travail.

    et 2) Un confort supplémentaire a été créé pour les enfants, qui sont les adultes de demain. Je considère (d’accord, c’est très lapidaire comme raccourci !) qu’avec la garderie la société a commencé à participer à leur éducation. Education et enseignement pus tard sont complémentaires. Grâce à éducation, formation,…on obient plus aisément un boulot. Donc l’avenir se présente de manière optimiste pour cette jeune génération. Donc, on entrevoit le bout du tunnel…

    Evidemment, tout çà doit être soigneusement mis en place.
    Mais il est évident que la société actuelle a besoin de changements impératifs. Najat vient de nous présenter encore une piste sérieuse. Ne la négligeons surtout pas…

  37. Pascal Wilder

    Bonjour à tous

    @ Najat

    En qui concerne le pragmatisme ce concept n’est pas dangereux, c’est la personne et ses idées politiques qui l’applique qui peut l’être, car même si nous avons tous des idéaux et des utopies, dans la vie de tous les nous sommes tous pragmatistes. Pour exemple l’ économie de marché qui peut pour certains être quelque chose qui ne peut pas être socialiste,pourtant cette idée ne me choque pas, dans la vie de tous les jours nous l’appliquons obligatoirement de manière pragmatique, après selon la manière de l’appliquer et nos idées cela est une bonne ou mauvaise chose. Un exemple d’actualité le carburant nous voyons ce qui ce passe dans le cadre d"une économie de marché libéral, voir ultra libéral.Un contre exemple le prix des transports en commun qui a Lyon sont géré par le Sytral et sont exploité par Kaolis qui en a obtenu la concession dans la cadre d’un appel d’offre, donc économie de marché, mais qui ne peut pas impunément augmenter le tarif des billets celui ci étant fixé par l’autorité de tutelle.

    Sur la solidarité je rejoins le point de vue d’Adonis, la solidarité ne doit pas être une pièce comptable du bilan d’un gouvernement surtout si il est socialiste, par contre, et cela est peut être du pragmatisme, elle doit être bien gérer de manière à éviter les abus.

  38. adonis

    En revanche Madame Belkacem, je partage votre opinion sur la réforme des institutions, même si cette réforme comporte quelques bons points comme le référendum d’initiative populaire, le gros de la réforme des intistutions (telle qu’elle est présentée par le gouvernement) vas, au final, déboucher à renforcer encore plus le pouvoir de Nicolas Sarkozy…. Si la réforme des institutions passent, cela ne profiteras qu’à Nicolas Sarkozy, cela serait vraiment utopique de croire le contraire

  39. adonis

    Madame Belkacem, si on vas jusqu’au bout du raisonnement du livre de Gosta-Esping Andersen, on axe la solidarité sur la petite enfance et sur l’emploi des femmes, donc c’est décider d’aider une partie de la population dont on jugera que l’aide apportée deviendrait rentable et non plus un coût,….au détriment d’une autre partie de la population, dans le besoin, mais délaissée parceque jugé non rentable…. drôle concept de la solidarité…. un concept vraiment choquant

  40. henri

    Bonsoir Najat, et à Tous,

    Beaucoup commencent à douter ou à comprendre le sens caché des paroles de N Sarkozy, et leur décryptage : d’abord écouter ou lire dans l’ordre énoncé , ensuite, pour trouver l’objet réel inverser l’ordre …
    ex simple : "je ne toucherai pas aux 35 h = les 35 h je toucherai…"
    et tout s’éclaire avec un peu de temps…

    Maintenant, la difficulté est de saisir le véritable objectif politique à long terme… à part la guerre déclarée aux pauvres et aux travailleurs ! où nous conduit-il ?

  41. adonis

    Bonsoir Madame Belkacem, j’espère que vous allez bien…. Je ne partage pas votre point de vue sur le livre "Trois leçons sur l’Etat providence" de Gosta Esping-Andersen,…. Je trouve au contraire, que l’idée de passer d’une solidarité réparatrice (qui aide les plus faibles) à une solidarité rentable, me paraît très dangereux, et est un concept qui vient de la social- démocratie…. D’un point de vue éthique et philosophique, c’est choquant…. La solidarité n’as pas à devenir rentable

  42. Gérard ELOI

    Heureux de retrouver tes irremplaçables analyses, chère Najat.

    Ta conclusion, la rapide mais très claire présentation du livre " Trois leçons sur l’ Etat providence" est vraiment géniale.

    Avec la mise en valeur de cette proposition ( Le social investissement pour l’avenir), tu démontres la fausseté du laïus colporté à chaque élection par les gens de mauvaise foi venant de droite qui affirment que la gauche ne propose qu’ assistanat. J’espère que beaucoup de personnes, asphyxiées par le pouvoir actuel qui a choisi de prendre aux pauvres pour donner aux riches, découvriront la ligne de conduite intelligente que tu proposes et les espoirs qu’elle soulève.

    Amitiés

    GE

Commentaires fermés.