Lettre à un(e) camarade

Éditos Publié le 19 novembre 2008

Cher(e) camarade,

Le grand jour approche. Demain, tu auras à choisir non pas seulement entre trois candidats, mais surtout entre trois conceptions, trois projections de ce parti auquel tu appartiens, et dont tu es tout autant que ses 230 000 militants, un peu responsable.

Chacun essaiera de te convaincre de la pertinence et de la modernité de sa candidature, de son programme et de sa gouvernance, je ne resisterai sans doute pas moi même à t'en dire quelques mots plus bas, mais auparavant permets moi de t'adresser une simple requête: parce que l'enjeu, l'avenir du Parti socialiste, de la gauche, et donc de la France, est si fondamental, ne laisse personne te dicter ni te confisquer ton vote. Et surtout surtout, n'écoute personne t'expliquer que les jeux sont faits. Ils ne le sont pas parce que dans ce parti, soyons en fiers, un homme egale une voix, c'est dire combien ta voix, quelque soit ton age, ton ancienneté, ton sexe ou ton origine, comptera.

Cher(e) camarade,

Le grand jour approche. Demain, tu auras à choisir non pas seulement entre trois candidats, mais surtout entre trois conceptions, trois projections de ce parti auquel tu appartiens, et dont tu es tout autant que ses 230 000 militants, un peu responsable.

Chacun essaiera de te convaincre de la pertinence et de la modernité de sa candidature, de son programme et de sa gouvernance, je ne resisterai sans doute pas moi même à t’en dire quelques mots plus bas, mais auparavant permets moi de t’adresser une simple requête: parce que l’enjeu, l’avenir du Parti socialiste, de la gauche, et donc de la France, est si fondamental, ne laisse personne te dicter ni te confisquer ton vote. Et surtout surtout, n’écoute personne t’expliquer que les jeux sont faits. Ils ne le sont pas parce que dans ce parti, soyons en fiers, un homme egale une voix, c’est dire combien ta voix, quelque soit ton age, ton ancienneté, ton sexe ou ton origine, comptera.

Pour ma part, voila plus de deux ans que j’ai fait le choix clair du changement. Ce n’est faire injure à personne que de souhaiter une modernisation en profondeur des codes, du fonctionnement et de la composition des instances dirigeantes de ce parti. Ce n’est trahir ni Jaures ni Blum, ni Mitterrand que de rêver d’un parti de masse, combattif et conquérant. Un parti attrayant, un parti inventif, un parti en accord avec son temps, un parti qui change tout simplement.

Alors quel visage pour ce changement?

Le visage des 4000 corédacteurs de la contribution « combattre et proposer »;

le visage des élus locaux de talent et d’expérience qui, au sein de la « Ligne claire » ont compris la nécessité de parier aussi sur le renouvellement et les nouvelles générations;

le visage du pôle écologique qui a su rejoindre l’équipe qui défend avec le plus de coeur la révolution écologique;

le visage d’une équipe soudée, diverse, équilibrée, qui ne s’est pas composée pour la circonstance ou pour la photo, mais qui travaille ensemble depuis la présidentielle, a appris à se connaitre, à se compléter, à s’aimer même…(je sais, c’est un gros mot il paraît)

Le visage d’un futur premier secretaire delégué combattif, brillant et solide. Comme j’aurais aimé que vous puissiez voir Vincent Peillon à l’oeuvre dans cette fameuse « Commission des résolutions » samedi soir. Infatiguable débatteur face aux refus obstinés des autres motions de discuter de notre texte pourtant majoritaire et de nos prétendues divergences (au motif que « ce n’etait pas le moment de parler de fond »!!!! mais quand diable est-ce le moment??)

Et le visage enfin souriant et déterminé de Ségolène Royal, de son courage politique, de sa liberté de ton, de son obstination à ne jamais répondre aux batailles intestines pour mieux se concentrer sur le seul combat qui vaille, celui des idées et des valeurs.

C’est bien sur les idées et les valeurs que tu devras te prononcer demain.

C’est sur ces idées et ces valeurs que j’ai choisi de faire confiance à Ségolène Royal.

Tags : ,

264 commentaires sur Lettre à un(e) camarade

  1. Saladin

    Bonjour,
    Votre argumentation de ce jour (18/01/2009), sur la 2, face à BHL, m’a décu et vous avez fait son jeu à propos du mouvement Hamas mouvement qui est la conséquence de l’injustice et non pas ce qui empêche de trouver une solution à la paix. Je n’ai pas de conseils à vous donner mais essayez de réfléchir à ce que disent des personnes comme : Tarek Ramadan, Leila Chehid, André Nouschi, Uri Avnery, Gideon Lévy, Emmanuel Todd, Israel Shamir, Silvia Cattori…
    Quelques liens :

    fr.answers.yahoo.com/ques…

    contreinfo.info/article.p…

    http://www.lemonde.fr/la-crise-a...

    http://www.dailymotion.com/relat...

    http://www.urgence-gaza.com/

    http://www.youtube.com/watch?v=t...

    http://www.voltairenet.org/artic...

    Je termine en vous rappelant que :
    "La personne qui adopte une position neutre dans un conflit injuste récolte le mépris du vainqueur et la rancune du vaincu."

    Amicalement

  2. pauvre ps...

    De temps à autre je viens lire ici le désastre.
    Ah ça c’est sûr au PS, on n’a plus la lutte des classes, mais on a bel et bien la lutte des places.
    Je suis révolutionnaire pour ma part, et tout cela me ferait rire si cela ne me désespérait pas sur l’espoir que peut quand même représenter la gauche réformiste pour plein de gens.
    Je retourne sur le forum du NPA pour un débat d’idées, avec des contributions intéressantes. Ca vole carrément plus haut en termes de propositions et de réactivité à l’actualité… vous êtes les bienvenus si vous souhaitez débattre un peu.

  3. hafrit

    @GE l’info sur le site bakchich
    http://www.bakchich.info/breve13...

    @asse42 aux echecs sans tours ni dames ni fous ta peu de chance de gagner la partie , voila la reponse.

    sinon j’ai une bonne nouvelle , la meilleur de l’annee a mon avis mon noel avant l’heure , l’hiver est rude et j’espere qu’il sera encore plus rude et qu’il sera long,surtout en Afghanistan , un petite info que vous allez avoir dans quelques temp

    Kandahar est aux mains des talibans , bientot aux portes de kaboul , la resistances afghanes travaillent bien , Inch Allah qu’ils vont faire le nettoyage chez eux , les Russes avaient raison ne jamais attaquer des Afghans en hiver .

    bonjour chez vous

  4. olivier

    PS : à Lyon, Gérard Collomb boude Martine Aubry

    Le maire PS de Lyon Gérard Collomb serait-il mauvais perdant ? « Royaliste » de la première heure, le maire élu dans un fauteuil au premier tour des municipales (61%) a toujours assuré à Ségolène Royal, ex-candidate à la présidentielle, un soutien sans faille. Même après l’échec de Ségo en 2007, même après la tourmente fratricide qui a opposé les pro-Aubry et les pro-Royal à l’élection de la patronne du parti. La semaine dernière, Collomb aurait refusé de prêter son oreille à Martine Aubry, nouvelle chef du parti. Peu après son élection dans les conditions que l’on sait, cette dernière se serait empressée de décrocher son téléphone pour faire le tour des villes socialistes. Opération séduction maximale dans un contexte plus que houleux suite à l’ élection contestée…

    Le cabinet de Gérard Collomb, après avoir décroché le téléphone, aurait rétorqué que le maire avait un agenda déjà bien rempli pour la journée, et qu’il n’était pas au bureau… Tout cela sous l’œil et l’oreille de l’intéressé, assis bien au chaud à côté du combiné.
    LES CONFIDENTIELS DU JOUR

  5. François-Xavier BOFFY

    Si je voulais être taquin, en réaction à l’article cité par olivier, je dirais que dans l’esprit de Martine Aubry la motion D a été adoptée par les "militants" alors que la motion E a été adoptée par les "supporters". Mais je ne serai pas taquin, simplement préoccupé de voir les 30 % de militants favorables à la motion E respectés dans leur volonté d’une révolution fiscale, sociale, écologique, économique, démocratique.

  6. asse42

    Hafrit

    D’accord avec toi pour qu’il existe le risque que peu à peu l’équipe de SR l’abandonne pour récupérer des postes chez Aubry. Ce sera humain et c’est dans la logique de la politique. C’est pourquoi depuis la défait SR se déclare disponible et va chercher un maximum de son équipe dans la direction pour éviter le ressenti des uns et des autres d’être dans l’équipe perdante…

    C’est toute la dimension de l’affrontement qui se passe en coulisse actuellement avant la constitution de cette fameuse équipe dirigeante. Voyons voir quel en sera le résultat.

  7. superpado

    "Les militants ont choisi une ligne que nous voulons porter, haut et fort, avec une très grande majorité." Avec la meilleure des volontés possible je n’ai vu pour l’instant qu’une seule ligne après Reims, celle de l’alliance contre Ségolène Royal puisque comme il est dit dans le même article
    "En effet, le congrès de Reims s’est achevé à la mi-novembre sans qu’aucun texte de synthèse ne soit adopté"
    Voilà donc la première "bizarrerie" que nous propose Martine Aubry dans sa méthode de travail, la ligne politique serait déjà approuvée puisque "Les militants ont choisi une ligne", bon, je ne vois pas bien qu’elle place elle nous propose sinon de jouer les bénis oui oui de sa "très grande majorité" mais attendons de voir cette fameuse "ligne politique" qui pour l’instant n’est constituée que de pointillés.

  8. olivier

    Aubry se dit prête à travailler avec Royal
    NOUVELOBS.COM | 02.12.2008 | 09:16
    Réagissez à l’article 22 réactions
    Mais à ses conditions : la nouvelle patronne du PS estime que son ancienne rivale sera la bienvenue, "si elle souhaite venir travailler sur cette ligne politique que nous avons choisie".

    Martine Aubry (Sipa)

    Martine Aubry (Sipa)
    La nouvelle première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry a confirmé, lundi 1er décembre, qu’elle était "ouverte" à une collaboration avec Ségolène Royal. Mais à la condition que son ancienne rivale "souhaite venir travailler sur la ligne politique" choisie par les militants socialistes.
    "Les militants ont choisi une ligne que nous voulons porter, haut et fort, avec une très grande majorité. Tous ceux qui souhaitent venir travailler avec nous sont les bienvenus", a déclaré Martine Aubry, qui s’exprimait en marge d’une réunion de leaders socialistes européens à Madrid.
    La maire de Lille s’est déclarée "ouverte à Ségolène Royal, bien évidemment, et à ses amis, si elle souhaite venir travailler sur cette ligne politique que nous avons choisie, que les militants socialistes ont choisie".

    Se rassembler pour 2012

    Avant les prochaines élections présidentielles, "il y a beaucoup de travail et personne ne sait qui sera le ou la meilleure candidate (socialiste, ndlr) en 2012. Mais chacun sait que si nous ne sommes pas unis (…) cela ne servira à rien d’être candidat", a encore déclaré Martine Aubry.
    Lors du prochain conseil national du PS (le parlement du parti), samedi, "nous allons présenter un projet politique, une feuille de route pour les socialistes français, une direction, un mode de travail et une profonde rénovation de notre parti", a-t-elle expliqué.

    Un problème "d’orientation politique"

    La nouvelle première secrétaire, qui se déclare favorable au rassemblement du PS meurtri par la guerre des chefs, avait déjà clairement indiqué la semaine passée qu’elle entendait intégrer l’équipe de Ségolène Royal dans sa direction, mais à ses conditions.
    Samedi, la maire de Lille a reçu au siège du parti son ex-rivale pour parler de la future direction et surtout de "l’orientation politique" qui fait défaut au PS. En effet, le congrès de Reims s’est achevé à la mi-novembre sans qu’aucun texte de synthèse ne soit adopté.
    La responsable socialiste participait lundi à Madrid à un "conseil" du Parti socialiste européen (PSE, qui réunit socialistes et sociaux-démocrates de l’UE), pour approuver un "manifeste" en vue des élections européennes de juin 2009

  9. hafrit

    @GE je voulais dire de stratégie politique ,bon si vous voulez bosser pour le PS , bcp me demande ma vision sur le PS et DA ,SR …….
    viadeo y sont tous la et sur d’autres hubs et réseaux .
    "Elle s’est attaquée à…des tas de saloperies dont j’ai déjà parlé ici et ailleurs. Des trucs jusqu’ici invincibles. Je dis encore "jusqu’ici"
    justement elle ne remporte pas cette élection importante , je vois qu’elle stratégie elle compte préparer , mais si la stratégie qu’elle prépare est celle a laquelle je pense , c’est pas du jolie , 2 en moins dans la motion E de SR et dans quelques temps 2 autres en moins dans quelques temps ,je suis sur de dray mais j’hésite entre rebsamen , valls , assouline , le temp me le dira , mais que restera il de la motion E ?
    SR l’a très bien pigée tout ca , pour cela qu’elle est prête a prendre n’importe qui du ps qui a un nom c’est un besoin vital , mais si demain tous les harvey keitel les badlieutenants la quittent,que peut elle faire pour 2012 ?

    j’ai peut être une idée la dessus et SR aussi .y a très peu de chance pour qu’elle se représente pour 2012

  10. Gérard ELOI

    @ Hafrit,

    Pas mal dit. Mais c’est dur d’encaisser. Pas mal…et ça fait mal.

    A une nuance près.

    Tu dis : "Elle manque de stratégie". Pas d’accord. Elle s’est attaquée à…des tas de saloperies dont j’ai déjà parlé ici et ailleurs. Des trucs jusqu’ici invincibles. Je dis encore "jusqu’ici"…
    Donc, elle fut, parce que honnête et déterminée, la Femme à abattre. Même par des gens de son camp.Celles et ceux qui… !

    La galère va donc couler…

    Non ! On va faire un dernier effort. Pour les bébés qui débarquent encore dans ce monde en perdition. Et je ne pense pas seulement à Nour et Louis…

  11. Gérard ELOI

    @ lapatch,

    " Préféré perdre…comprendre pourquoi…"

    J’ai déjà abordé ce grave sujet sur mon blog et autre part.
    Hélas, sans beaucoup d’écho…

    Nous vivons une époque où il n’y a même plus d’écho…

    Allons-nous nous réveiller ?

    Je ne sais plus.

  12. lapatch

    Chassez le naturel il revient au galop… La langue de bois, le politiquement correct, certains sont dedans depuis si longtemps qu’ils ne les remarquent même plus…

    regardez le Ps comme un enfant regarde ses parents : ses parents qui lui disent de faire ceci, de faire cela, et font autre chose…

    Les grands déclarations sur la crise, le chômage, se montrer dans les manifs, pardonnez-moi, ça sonne creux, ça sonne faux.

    Aubry and Co, le TSS de fait, n’a pas compris que le monde avait changé. Certaines valeurs ne changent pas, mais ils ont montré qu’ils ne les avaient plus… Ils ont montré qu’en 2007 ils ont préféré perdre plutôt que de voir Ségolène gagner… Ce qui se produit, Sarko, désolée, mais c’est grâce à eux!
    la gauche pouvait gagner, ils ont préféré perdre, et quand on cherche à comprendre pourquoi,on a le vertige!

  13. Simple Cyber

    Je pense que les sociétés ont besoin de leurs intellectuels pour aller de l’avant et pour arbitrer les conflits qui naissent entre les politiques. Mais la question qui se pose réside dans la définition de l’intellectuel. C’est en principe quel’qu’un de neutre et donc de crédible en polique lorsque deux brigades politiques sont en conflit même au sein du même parti. A vous un article sur la qualité d’intellectuel: Connexion. A lire sur lecitoyen.zeblog.com

Commentaires fermés.