Sous la cendre couve encore la braise

Éditos Publié le 22 février 2009

Bonjour à toutes et à tous,

Un peu absente ces derniers temps, mais pas pour cause de ski ; ) je vous retrouve avec plaisir pour revenir sur l’actualité dense de ces derniers jours. Les sujets ont été nombreux, de l’annonce par le Président de la République du retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN qui sonne comme un renoncement à toute ambition de défense commune européenne, en passant par l’annonce burlesque des 1000 projets soutenus dans le cadre du plan de relance, projets qui font figure de recyclage et renvoient les collectivités locales à leur solitude face à un Etat qui n’en finit pas de se désengager.

Guadeloupe : amour sans doute, respect, équité, égalité, solidarité, justice sociale sûrement

Il y a eu aussi et surtout cet incroyable et honteux silence présidentiel et gouvernemental sur la situation en Guadeloupe.

Il aura fallu attendre près de six semaines pour que l’Exécutif se préoccupe enfin sérieusement de la situation sociale devenue explosive ! Un mouvement social violent, désespéré, mais légitime, qui n’est que l’exacerbation d’une crise latente vécue dans l’indifférence quasi générale des pouvoirs publics depuis des années. L’attitude même du gouvernement qui a tant tardé à réagir alors que 10% de la population des Antilles était dans la rue (c’est comme si 6 millions de métropolitains manifestaient ensemble sans que le gouvernement ne s’en émeuve !), préférant la matraque au dialogue, est symptomatique de la façon dont la droite considère les départements ultramarins qui sont les premières victimes de la crise économique, de la baisse du pouvoir d’achat et de la vie chère. Face à la dureté de ces inégalités sociales (la vie est 40 % plus chère que dans l'Hexagone quand les revenus sont plus faibles de 30 %), n’aurait-il pas fallu convoquer, manu militari, les dirigeants de la grande distribution et les pétroliers (comme la Société anonyme de la raffinerie des Antilles) qui vivent grassement depuis des lustres sur le dos des Guadeloupéens, des Martiniquais ou des Réunionnais et engager des négociations sérieuses sur les salaires et l’emploi ? L’attitude de Laurence Parisot est à cet égard socialement irresponsable et politiquement anachronique.

Ségolène Royal, qui assiste aujourd'hui aux obsèques du syndicaliste Jacques Bino, a raison de dire que la paix peut revenir si la justice est là ! nos compatriotes d’Outre mer ne réclament pas autre chose, leurs concitoyens de métropole les soutiennent sans faille dans leur combat ! Que le gouvernement prenne ses responsabilités, la lâcheté ne saurait tenir lieu de programme pour les Antilles.

Bonjour à toutes et à tous,

Un peu absente ces derniers temps, mais pas pour cause de ski ; ) je vous retrouve avec plaisir pour revenir sur l’actualité dense de ces derniers jours. Les sujets ont été nombreux, de l’annonce par le Président de la République du retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN qui sonne comme un renoncement à toute ambition de défense commune européenne, en passant par l’annonce burlesque des 1000 projets soutenus dans le cadre du plan de relance, projets qui font figure de recyclage et renvoient les collectivités locales à leur solitude face à un Etat qui n’en finit pas de se désengager.

Guadeloupe : amour sans doute, respect, équité, égalité, solidarité, justice sociale sûrement

Il y a eu aussi et surtout cet incroyable et honteux silence présidentiel et gouvernemental sur la situation en Guadeloupe.

Il aura fallu attendre près de six semaines pour que l’Exécutif se préoccupe enfin sérieusement de la situation sociale devenue explosive ! Un mouvement social violent, désespéré, mais légitime, qui n’est que l’exacerbation d’une crise latente vécue dans l’indifférence quasi générale des pouvoirs publics depuis des années. L’attitude même du gouvernement qui a tant tardé à réagir alors que 10% de la population des Antilles était dans la rue (c’est comme si 6 millions de métropolitains manifestaient ensemble sans que le gouvernement ne s’en émeuve !), préférant la matraque au dialogue, est symptomatique de la façon dont la droite considère les départements ultramarins qui sont les premières victimes de la crise économique, de la baisse du pouvoir d’achat et de la vie chère. Face à la dureté de ces inégalités sociales (la vie est 40 % plus chère que dans l’Hexagone quand les revenus sont plus faibles de 30 %), n’aurait-il pas fallu convoquer, manu militari, les dirigeants de la grande distribution et les pétroliers (comme la Société anonyme de la raffinerie des Antilles) qui vivent grassement depuis des lustres sur le dos des Guadeloupéens, des Martiniquais ou des Réunionnais et engager des négociations sérieuses sur les salaires et l’emploi ? L’attitude de Laurence Parisot est à cet égard socialement irresponsable et politiquement anachronique.

Ségolène Royal, qui assiste aujourd’hui aux obsèques du syndicaliste Jacques Bino, a raison de dire que la paix peut revenir si la justice est là ! nos compatriotes d’Outre mer ne réclament pas autre chose, leurs concitoyens de métropole les soutiennent sans faille dans leur combat ! Que le gouvernement prenne ses responsabilités, la lâcheté ne saurait tenir lieu de programme pour les Antilles.

Rester relax, même sans Rolex…

Ces derniers jours ont également été marqués par l’intervention du Président de la République annonçant 2,6 milliards pour les ménages les plus modestes.

L’effort consenti sous la pression des syndicats et de l’opposition n’est pas négligeable, il faut avoir l’honnêteté de le reconnaître ; les mesures annoncées aideront conjoncturellement ceux que la précarité menace. Par les temps qui courent, nous ne pouvons cracher ni sur l’augmentation du taux de couverture du chômage partiel de 60% à 75%, ni sur la prime de 500€ pour les jeunes travailleurs n’ayant pas acquis de droits aux indemnités de chômage, pas plus que sur l’exemption des deux tiers de l’impôt 2009, ni encore sur l’idée soufflée par la CFDT, de créer un fonds social destiné à la formation des chômeurs afin de faciliter, à la faveur de la reprise économique, leur retour dans l’emploi.

Pour autant, le compte n’y est pas, d’abord parce que les entreprises continuent de « mener 8 milliards à 2,6 » pour reprendre l’expression de François Chérèque, ensuite parce que la question des salaires a été renvoyée à la négociation collective, ce qui est une façon adroite pour le président de la République de se défausser, que la baisse de la TVA n’a pas été évoquée et enfin parce que ce soutien aux Français les plus fragilisées par la crise est financé par un accroissement préoccupant des déficits publics. Ceux-ci vont atteindre les 15 milliards en 2009, soit 5,5% du PIB ! Un niveau historique qui vaut à la France un avertissement sévère de la Commission européenne et augure mal de l’avenir.

Il ne s’agit pas tant pour moi de critiquer le principe d’un accroissement des déficits publics, qui peut être nécessaire pour relancer l’économie, mais de m’inquiéter de la modestie du plan de relance (les 26 milliards du plan de relance sont bien loin des 3% du PIB préconisés par le FMI en deçà desquels la relance risque de n’être pas efficace et de creuser les déficits…) et de son mode de financement.

Loin de solliciter, en effet, les capacités contributives des plus riches pour aider les plus pauvres, en remettant en cause le paquet fiscal consenti à l’été 2007, le Président de la République a fait le choix des impôts futurs, ceux des Français les plus modestes bien sûr ! L’annulation des dispositions fiscales de la loi TEPA, pourtant, et pourquoi pas également celles du gouvernement Villepin (réduction du nombre de tranches de l’impôt sur le revenu par exemple ou bouclier fiscal à 60%), aurait dégagée facilement plus de deux fois ce que vont coûter les mesures annoncées par le Président de la République. Alors, à moins de considérer comme Jacques Séguéla, très récemment qu’un « type qu’a pas de Rolex à 50 ans a raté sa vie », en appeler à la solidarité nationale aurait sans aucun doute mieux répondu à l’urgence sociale. On ne peut donc en rester là, la mobilisation sociale doit continuer.

Renoncer aux bonus…

Ceux des banquiers qui consentiront à ne pas percevoir de bonus, répondant ainsi à l’appel de Barak Obama, de Nicolas Sarkozy ou encore de Manuel Barosso, devraient quand même pouvoir se payer une belle montre. Ouf !

Compte tenu de la responsabilité éminente des banquiers dans la crise financière internationale, et du soutien financier consenti par les pouvoirs publics quasiment sans contre partie, c’est bien le moins qu’on puisse attendre.

Je suggère cependant d’aller plus loin et, par exemple, de ressortir des tiroirs la proposition de loi d’Arnaud Montebourg, repoussée en son temps par la droite bien pensante, qui confiait aux conseils d’administration des grandes entreprises le soin de fixer des écarts de rémunération entre les plus hauts et les plus bas salaires.

Je suggère pour ma part de créer un droit social nouveau qui consisterait, dans le cadre d’une procédure collective à ouvrir aux syndicats la faculté de réclamer que toute réduction de la masse salariale passe par une réduction progressive des salaires permettant de sauvegarder des emplois en obligeant les dirigeants d’entreprises, qui touchent jusqu’à 1000 SMIC de rémunération, à baisser leur salaire avant de supprimer des postes.

Défendre la loi Neuwirth

Je voudrais enfin terminer ce billet en vous alertant sur la situation du planning familial dont la loi de finances a réduit drastiquement les budgets, ce qui signifie à court terme la suppression totale des actions d’information, d’éducation et de prévention dans les domaines de la sexualité, de la vie de couple et affective.

La pétition en ligne a réuni plus de 110.000 signatures depuis le 28 janvier 2009, je vous invite, à rejoindre les signataires qui œuvrent à la défense de la loi Neuwirth.

Happy end

Avant de vous quitter, une information, en ma qualité d’adjointe à la Ville de Lyon en charge notamment de la jeunesse: Elle s’adresse aux lyonnais agés de 18 à 25 ans qui se sentent citoyens du monde et desireux de se rendre utiles à l’echelle internationale. Peut-être trouveront-ils leur bonheur dans ce trés beau projet de partage autour d’un sujet précieux et durable s’il en est: l’eau. Dix mois durant, trois villes européennes – Turin, Barcelone et Lyon – et trois villes africaines – Ouagadougou, Porto Novo et Bamako – élaboreront une réflexion autour de ce pétrole du 21e siècle. Deux rencontres – une à Ouagadougou en juillet et l’autre à Lyon en novembre – permettront de confronter les réalités, les diversités et les particularités de chaque groupe de jeunes représentant chaque ville.

Si vous souhaitez prendre part à cette action interculturelle et solidaire, je vous invite vivement à proposer votre candidature pour prendre part à cette expérience d’échange multiculturel et solidaire, attention les dossiers doivent être rendus avant le 27 fevrier !

Tags : , , ,

146 commentaires sur Sous la cendre couve encore la braise

  1. Madmax

    Avec vous et votre systeme de pistonage made in URSS , Sarkozy malgré la crise peut dormir tranquille pour 2012.

  2. Cécile

    Monsieur PEILLON qui pour lui être dans la liste Sud est un "crêve coeur" : alors que finalement il l’a bien accepté….
    ça veut dire quoi ? pour garder sa place ?????? on se résigne ?
    j’ai du mal à comprendre…..

  3. soc et dem

    Merci Madmax pour ces rappels, cela prouve une chose en tout cas, c’est que le peu de militants qui restent au PS s’accomodent bien de ces pratique.
    Donc te dire jaloux ou frustrer, c’est une réponse facile, mais trouver des arguments et des faits c’est un peu plus difficile. Moi je dirai juste que tu es un démocrate et que tu tiens à la démocratie.
    On ne peut pas se prétendre démocrate et cautionner de tels agissements.

  4. Corinne Arquillière

    bah il est tellement pauvre intellectuellement qu’il se répète tout le temps…

  5. Gérard ELOI

    @ Cécile,

    La bave des trolls
    Est un purin vénéneux
    Destiné à tenter d’empoisonner
    Les jardins du net

    En y répondant par le silence du mépris
    Cette logorrhée finit par s’évaporer !

  6. Cécile

    Mon com 148 est valable pour le 149.
    @ 149 :
    Jalousie quand tu nous tiens……
    @ 149 : ……………………………
    Najat est "Une jeune femme brillante, certes, et c’est incontestable"
    Voilà tout est dit.

  7. Madmax

    Monsieur Collomb et Madame Najet Vallaud se fou de la charité de la population regarder leur systeme digne du communisme Lyonnais avant de critiquer les listes qu’il balaie derrière leur porte :

    Najat Belkacem se présentait sur France 3, le 21 novembre au soir, comme une ardente défenderesse de la démocratie… affirmant au passage que la liste Ségolène se rangerait sans histoire derrière le vainqueur, on a vu ce qu’il en a été quelques heures après.

    Najat Belkacem, ou Vallaud Belkacem, ou Belkacem Vallaud, son nom varie suivant ce qui l’arrange, en plaçant le nom de son mari : Vallaud Belkacem au élections législatives dans un quartier bourgeois, Belkacem pour gagner le conseil général dans un quartier pauvre de Lyon, fief historique de gauche… Pour ceux qui connaissent son parcours, la présenter très démocrate ne manque pas d’humour. Mais c’est le propre du lyonnais, cet humour. Parce qu’en interne, Najat Belkacem, a peu, très peu de souci de la démocratie…

    Revenons en arrière.

    Quand Gérard Collomb la présente pour la première fois, au début de son mandat, il parle d’une jeune femme brillante admissible à l’ENA et qui sera bientôt admise… Puis, on n’a plus jamais parlé de cela…

    A l’époque, Najat Belkacem n’est pas présentée comme étant au Parti Socialiste. Jusqu’à ce que les listes pour les régionales se fassent, et là, surprise, Najat Belkacem apparaît comme… socialiste ! Si, si, discrètement, elle aurait adhéré au PS… En 2003… Pour être élue en 2004 ? Dans quelle section ? Allez savoir… personne ne l’avait jamais vue en section. La victoire d’une militante, assurément ! Une fois élue, tout de suite elle est propulsée vice-présidente de la Région à la culture. Quelle belle ascension. Bon, le fait qu’elle soit une amie de fac (Sciences Po) de Caroline Collomb, la femme de Gérard Collomb, n’est sûrement pour rien là-dedans ! Encore de viles médisances… Et d’ailleurs, aussitôt, Najat devient conseillère nationale ! Cela a d’ailleurs fait les gorges chaudes dans le parti lyonnais, puisqu’elle n’avait pas, normalement, l’ancienneté pour y être nommée !!!

    Entretemps, elle épouse Boris Vallaud

    Puis, vient le temps des législatives. Et là, la méthode Collomb provoque des remouds. Face aux candidats « Collomb » (Marie-Odile Fondeur sur la 1, Pierre-Alain Muet sur la 2, Jean-Louis Touraine sur la 3, et Najat Belkacem sur la 4), des candidats osent se présenter, et laisser la possibilité aux militants de choisir. Alors que l’on pressent que sur la 1ère et la 4ème circonscription les choses vont être difficile, et que les candidates « Collomb » vont avoir du mal, tombe la nouvelle : pour protéger sa chère Najat, Collomb a fait « geler » (en langage socialiste, c’est à dire réserver) la 4ème circonscription pour une candidate issue de l’immigration. Najat est sauvée, il n’y aura pas ce vote qu’elle allait perdre. Et malgré cela, il est annoncé dans les journaux qu’elle a gagné le dit vote ! Toujours de l’humour.

    Par contre, sur la 1ère circonscription, la candidate qui gagne la désignation interne, Zorah Aït-Maten (malgré des magouilles invraisemblables, comme tenter de faire invalider sa candidature par le désistement au dernier moment – réellement quelques heures à peine avant l’heure limite – de son suppléant), qui est issue de l’immigration, devra finir par abandonner sa place pour un ami de Collomb, Thierry Braillard, non socialiste, parce que Collomb fait « geler » la circonscription pour un radical de gauche (ça tombe bien, Braillard, justement, est radical de gauche)… Pour le coup, là, femme et issue de l’immigration avait moins d’importance, et surtout, le vote démocratique des militants était négligeable…

    Najat Vallaud-Belkacem fait alors une campagne très médiatique, très people, crevant allégrement le plafond de ses comptes de campagne (et en étant une des porte-paroles de Ségolène Royal). Et perd. Mais fait un bon score face à Dominique Perben (qui avait dû lutter en interne face à Christian Philip (UMP), le frère de Thierry Philip (PS) lui aussi vice président de la région… Nous reparlerons dans un prochain article de ces deux frères).

    Puis Najat est désignée candidate au Conseil Général, sur un canton historiquement de gauche, difficile à perdre, qu’elle gagne, dans le troisième arrondissement, et est sur la liste de Thierry Philip aux municipales.

    Elle devient aussi adjointe de Lyon, abandonnant (cumul des mandats oblige) son siège à la région.

    Bref, après tous ces faits, résumons.

    Toujours nommée en force grâce au soutien sans faille du mari de sa copine de fac, Gérard Collomb, elle est la seule « candidate de la diversité » à ses yeux. Il l’a même d’ailleurs dit lors d’une Assemblée Générale fédérale : pris à partie par des militants qui lui reprochaient le manque de diversité sur ses listes, il a montré Najat en disant « mais la diversité, c’est elle » ! Une jeune femme brillante, certes, et c’est incontestable, mais qui n’a jamais milité, et qui est sûrement la moins bien placée pour parler de démocratie dans le Parti Socialiste !

    Lyon est une ville où le vocabulaire n’est pas le même que nationalement, une forme de patois… Démocratie, vote, diversité, n’y ont pas le même sens.

  8. Cécile

    J’ai vu l’émission de Ruquier hier soir, et franchement je comprends Ségolène ROYAL…
    Et je pense que l’ignorance face à l’insolence est une des réponses pour les cas "désespérés" (com 140, 145 ).
    Cordialement.

  9. Gérard ELOI

    @ Corinne,

    Je ne sais pas si tu avais lu la réponse de Inagra à ton comm sur DA :

    " Ma chère Corinne, lors du Congrés Ségolène parlait de baisser les cotisations jusqu’à 20 euros si elle était Secrétaire du PS, afin de faciliter l’accés à un plus grand nombre de personnes à l’adhésion au PS.
    Ce qui dérangeait les TSSR, ils ne veulent pas de cela.
    C’est triste car avec la crise beaucoup de personnes n’auront peut-être par l’argent pour renouveller leur cotisation. Je pense que le PS cherche à éliminer la classe populaire, si non ils baisseraient les montants. Il est vrai que les petits militants ne servent qu’à mettre des tracts, afficher, et ceux d’en haut ne pensent qu’à priviliger leur propre place. Ils ne veulent pas le pouvoir c’est plus facile d’être dans l’opposition.
    Voila pourquoi, en 2012, nous aurons et peut-être au premier tour notre cher Président.
    Ils ont oublié 2002, et n’ont toujours pas compris."

    Inquiétant…

    @ en passant,

    Tu mesures la crasse bêtise de ceux d’en face ?
    Ce comm 145, que tu as si bien pastiché : à la veille d’une échéance électorale, sur un blog politique, déverser vingt lignes de fumier de mauvise qualité ne comprenant pas une seule allusion à la politique !
    Il faut vivre avec son temps : au milieu des trolls et des cancrelats…
    Ce qui est peu ragoûtant.
    Karcher ou Baygon vert ?

  10. en passant

    Ca y est, moi aubeline, je suis allé leur dire ce que je pensais de leur Ségolène à tous ces gauchistes qui n’aime pas notre beau et grand président (slurp, slurp) et puis j’ai bien fait tout comme on m’a dit de faire à la permanence de l’UMP, j’ai écrit marie ségo, j’ai parlé de "pipeule" (je sais pas bien comment ça s’écrit), j’ai dis que ses bouquins ne se vendait pas (de toutes façons je ne lis pas) j’ai écrit qu’il n’y a que l’argent qui l’intéresse et quand j’ai terminé ça m’a fait comme un petit frisson en bas des reins.
    Oh, Nicolas, prend moi ! « Petite idiote, c’est ce que je fais depuis déjà deux ans et tu n’a encore rien sentie ? »

  11. aubeline

    Nous n’imaginions pas un seul instant Marie-Ségo chez Ruquier, d’abord parce qu’il lui faut lire les "questions" d’avance pour qu’elle puisse y répondre sans se tromper et encore il faut quelle apprenne les réponses par coeur! …. la bourtitude n’est jamais très loin malgré tout …. et puis face à Nauleau je la voyais plutôt "mal partie" ces deux "petits pavés" ou elle nous conte encore et encore … en large et en travers sa "haine" du président et son mépris pour ceux qui ne lui font pas la "révérence" ces p’tits bouquins se sont très mal vendus il lui faut "attaquer" un pipeule pour qu’elle puisse rentrer dans "ses frais" aux dernières nouvelles elle réclamerait plusieurs centaines de milliers d’euros …. pour "atteinte à sa vie privée" quand on sait que, quand on ne parle pas d’elle au moins 2 fois par semaine dans les pipeules elle entre dans des "colères saines" on ne pouvait pas "envisager" qu’elle puisse se "montrer" chez Ruquier c’est trop fort pour elle se genre de "prestation" et nous le regrettons vivement, on avait une chance de bien se marrer une fois de plus … et ben c’est raté et nous voila fort déçus ! … courageuse mais pas téméraire !…

  12. Corinne Arquillière

    Petite remarque en passant, je vais ce matin chez une bonne connaisance, adhérent UMP qui paye l’ISF :

    "- Bonjour, purée je viens de recevoir ma demande de cotisation au PS, 70€!!!!! Mais ils ont fumé du shit ou quoi??? j’adore les partis qui se veulent défendre les plus pauvres etc etc blah blah et qui font une cotisation de base à ce prix, ils doivent avoir oublié leur discours la crise blah blah blah…
    – ah c’est amusant, je viens de recevoir ma cotisation UMP, attendez, j’ouvre le courrier…………. ah voilà, 25€…"

    NO COMMENT, tirez-vous une balle……………….. >__<

  13. Cécile

    J’ai commencé à lire le com 140. je ne suis pas allée jusqu’au bout…pas envie.
    Inintéressant.

  14. Corinne Arquillière

    bah, vu qu’il doit se faire censurer partout ailleurs, il profite de la gentillesse de Najat pour avoir l’impression d’exister en commentant avec toute sa rancoeur ce blog qui héberge pourtant ses propos débiles.

    Soyons compatissants pour tous les gens comme lui qui n’ont certainement pas de vie sociale intéressante…

  15. Gérard ELOI

    @ phif…

    Tes conclusions au-sujet de la présence ou non de Ségolène chez Ruquier nous indiffèrent…Royalement.
    Et je n’argumenterai pas avec un type comme toi, ta "finale", "…Najat…inexistante…" étant injurieuse et calomnieuse.

    Pour employer un style aujourd’hui "populaire" grâce à la célèbre citation "Casse-toi…", je n’ai que 3 mots à te dire :
    "Tu nous emmerdes".

    Point final.

  16. phifeshaheed

    Malgré son démenti il semble aujourd’hui vrai que Royal a demandé la mise hors-jeu de Ruquier et NeauLeau. Non pas parce qu’elle a peur mais parce qu’elle ne voulait pas que soit évoqué Paris-Match.

    1ere remarque:si on veut éviter que se téléscope le people et la démarche politique, on commence par ne pas aller chez Ruquier et si on se décommande on n’attend par la dernière minute, quand est ce que ce personnage politique va atteindre sa maturité!

    Ségolene Royal est elle la reine du Perdant-Perdant? Sa tentive de mettre hors jeu Zemmour et Naulau etait un coup perdant-perdant en effet si Catherine Barma avait cédé tout le monde aurai compris et cela aurai désastreurx pour elle de passer à l’interview parce que on aurai vite dit qu’elle avait obtenu leur mise à l’ecart et dans le cas ou elle échouait, voila rumeur ou l’information circule la faisan t passer pour une femme politique incapable d etenir un débat contradictoire ou polémique.

    La question est: qui conseille Royale? a t’elle une chargée de communication? y’a t’il au-pres de quelqu’un capable de lui dire "Vous avez beau etre la chef, ce que voulez faire c’est une connerie!!!!!" ou alors est elle juste entourée de "yes men et yes women"?

    ‘est vraiment décevant de sa part!

    @en passant
    je ne suis pas issu malheur à moi, de la culture dominante de l’hexagone, ma culture est plus marginale dans ce pays (et votre remarque me le rappelle), elle est noire, africaine, antillaise et vibre sur du ndombolo, du zouk, du hip-hop, du coupé-décalé du rythm’n’blues ou de la soul music.

    Les personnes issues de ces cultures là (qui n’ont aucun droit de citer dans les médias dominé par la majorité ethnique de ce pays) et qui connaissent un groupe de musique appelé "A Tribe Called Quest" membre du collectif "The Native Tongues" et dont une chanson phare "stressed out" faisait parti de la playlist officielle de Barack Obama n’auront aucun mal à comprendre le pseudo phife shaheed!

    sur Najat je dirais que l’implication de Najat sur ce blog est au même niveau que son militantisme au Parti Socialiste, inexistante!

  17. en passant

    A désirs d’avenir quand on se voit on se raconte des histoires d’audeline et on rigole bien!

  18. aubeline

    On se demande quand madame Royal prend le temps de s’occuper de son seul mandat électif ? … et de sa Région ? … entre ses nombreux voyages hors de notre pays, ses discours dans la presse pipeule et tout le reste, ne se moquerait-on pas du brave petit peuple à Désirs d’avenir ? …

  19. pascal wilder

    Bonjour à tous

    @ Najat

    Je viens de voir sur le blog de G. Collomb que tu est signataire de son appel à voter contre les listes proposées par le bureau du PS dont tu fais désormais parti, dans mon com 129 je dis pourquoi je voterai contre et au passage je rappelle l’attitude de GC lors de la désignation du candidat à la partiel du conseil général ( un MODEM a été imposé), j’aimerai que tu nous explique ta position dans ton prochain com, demain par exemple, merci d’avance.

  20. Gérard ELOI

    @ soc et demi

    1) Parler d’hypocrisie chez Najat est un des pires énormités que l’on puisse inventer ;

    2) Les pétitions, ça ne se vend pas, ça se signe !

  21. jamesb

    heuuuu, si Christian Philip avait figuré en tète de liste, oui, je crois qu’ils l’auraient fait aussi …. Bon faut reconnaitre qu’entre Christian clavier et Thierry la fronde qui occupent pas mal l’actualité, il y a de quoi se mélanger les prénoms

  22. soc et dem

    Ce processus est scandaleux c’est clair, mais est ce que Gerard Collomb est pret a respecter le choix des militants? Tous ca parce que son candidat (cumulard + directeur centre de cancerologie) n’a pas été désigné, Pourquoi n’at-il pas gueulé sur la méthode avant l’annonce des listes? L’aurait il fait, est vous aussi Madame Belkacem l’auriez vous fait, si Christian Philippe figurait en position 1 ou 2 sur la liste?
    Alors votre hypocrisie, vos appels à la démocratie, vos pétitions allez les vendre à d’autre

  23. Corinne Arquillière

    oui, moi je regrette déjà…
    un mandat européen est quelque chose d’important, il ne devrait y avoir que des gens qui ne se consacrent qu’à cela.

  24. Pascal Wilder

    Bonjour à tous

    @ en passant

    Je suis d’accord avec toi sur les pseudos, moi j’assume ce que j’écris comme d’autres, mais en passant n’est-il pas un pseudo ?

    @ A tous

    Les listes pour les européenne on été faite d’une manière anti démocratique, l’avis des militants le 12 mars est une parodie, G. Collomb joue les vierges outragées, il oublie un peu vite son attitude dans le 5éme lorsque il a imposé un MODEM. Pour en revenir à la liste qui nous concerne même si ce n’est que pour une question de principe j’irai voté contre cette liste, car je ne peut pas accepté un paruchuté comme tête de liste, même si il dit qu’il n’y est pour rien et qu’il n’est pas d’accord, mais pas au point de refuser la place. En 3ème position on nous impose quelqu’un qui n’est pas adhérant, qui critique fréquament nos idées, voir même il estime que nous n’avons pas de programme, en gros il va à la soupe. Par contre j’apprécie la position de T. Philip qui n’étant pas d’accord à refusé d’être sur la liste en 5ème position et pour finir il y a sur les listes un maximum de cumulard, ce qui promet pour l’assiduité au parlement, on va vraiment regretter que Martine Roure ne se représente pas.

  25. en passant

    "phifeshaheed", je suis toujours étonné du choix de certains pseudos, c’est comment qu’on fait pour en arriver là, on tâpe au hasard sur son clavier?

  26. Anne

    @ 126
    Vous êtes dans la désinformation pour ne pas dire dans la
    malveillance.
    Ainsi,Ruquier, ce matin, a clairement signifié qu’il avait été convenu en bon accord d’un report de l’émission, qui n’avait rien à voir avec l’argument fallacieux que vous colportez…
    Cela s’appelle "hurler avec la meute médiatique " de façon
    primaire avant de savoir. En outre, S.Royal a sur son site
    émis un communiqué.

    Pour le reste, je partage l’avis de Corinne A. Ici nous
    sommes sur le blog de Najat V.B, c’est le sien, il est ouvert
    à chacun, sans modération, contrairement à de nombreux
    autres blogs qui auraient sans scrupule effacer votre
    commentaire. Comme nous pouvons lire vos propos
    contraires, votre argument "d’autorité " tombe de facto.

  27. phifeshaheed

    @corinne

    "Pour conclure, chacun fait ce qui lui plait avec on blog, si cela ne vous sied pas, ben allez ailleurs"

    c’est l’argument d’autorité de ceux qui n’en ont pas, vous etes pitoyables…

    pourquoi autour de Ségo et ses pions comme Najat Belkacem on a du mal a accepté les avis contraires? d’ailleurs c’est pour cela qu’elle fuit le débat chez Ruqier… si elle ne peut afronter Zemmour qu’elle arette la politique!

  28. mesdames et messieurs les democrates

    L’arroseur arrosé vous connaissez? Gégé pete un plomb son candidat notable n’a pas été désigné, je suis loin d’etre en accord sur les listes et la méthode. Mais que Gégé revendique plus de démocratie et de rendre le choix aux militants c’est vraiment drole. Quand dans le rhone il choisit (notable copain copine de madame) et vire qui il a envie des listes en bon barron, rien à dire. Par contre les militants qui osent critiquer et réclamer de la démocratie sont traité de frustrer et de jaloux? Alors Gégé frustré ou jaloux?
    Sinon madame Vallaud ou Belkacem ( ca dépend du jour et du quartier) je tenais juste à vous dire que vous etes signataire d’un texte sortie aujourd’hui sur le blog de collomb. C’etais au cas ou il aurait oublié de vous prévenir.

  29. Corinne Arquillière

    mdrrrrrrrrrr
    bon je vais être plus claire. nous sommes sur le net, par définition, il y a peu de règles, certains aimeraient en créer, mais la liberté reprend vite le dessus. vous vous réclamez du blogging, de règles élémentaires etc… en réalité, chaque personne qui fait un blog, fait un truc par définition très personnel. ensuite, ce que la personne propose reccueille ou non les suffrages et l’écoute des internautes. Certains blogs sont très lus et très commentés, d’autres lus mais peu commentés, d’autres peu, très peu lus. une règle d’offre et de demande libre et gratuite, mais voilà un concept qui doit vous échapper puisqu’il vous faut absolument vous référer à des règles, c’est pour cela que je vous parle d’uniformisation.

    Pour conclure, chacun fait ce qui lui plait avec on blog, si cela ne vous sied pas, ben allez ailleurs, mais qui êtes-vous pour ainsi exiger ou "conseiller" un être humain libre et pensant sur la façon dont il doit gérer ce qui n’appartient qu’à lui?

  30. phifeshaheed

    @Corinne Arquillière

    Mais de quoi parlez vous?

    exigez que le blog soit un minimum modéré et que l’auteur du blog participe au débat en commentaire sur chacun de ses billets, c’est réclamer l’uniformisation?

    Je crois que vous ne savez même pas ce que c’est que le Blogging à la base, parce que cela fait partie des principes élémentaires d’un blog qui se respecte!!!

    Et je trouve que Najat comme bien des gens en Ségolie, traite son blog avec légereté! Si elle n’a pas le temps parce que trop de travail, alors qu’elle laiss ele boulot à une personne tiers…

  31. phifeshaheed

    je suis attéré d’aprendre qu’elle a exigée que Zemmour et Nolleau ne soient pas sur le plateau, c’est nul! Ou elle y allait et elle jouait le jeu comem tout le monde ou elle n’y va pas. Là elle passe pour une femme politique capricieuse avec des cotés un peu divas et en plus qui a peur de la contradiction… c’est nul. Si elle n’a rien à dire en ce moment qu’elle bosse!

    http://www.tele7.fr/tv/news-tele...

  32. Cécile

    Oserai je dire que de l’imagination à la réalité il n’y a qu’un pas..
    suffit d’avancer..
    Cordialement

  33. Gérard ELOI

    IMAGINONS…

    Imaginons que, quel que soit le résultat des actions des fédés contre les listes établies en dépit de la logique et de l’honnêteté, nous soyons quand même nombreux à mettre en évidence la qualité du Manifeste ;

    Imaginons que, malgré des tensions voire antipathies justifiées, militants et sympathisants soient quand même nombreux à voter PS en juin ;

    Imaginons que ça nous donne 32 députés (un de mieux !), donc avec Verts et divers, belle majorité de gauche confortée en France ;

    Imaginons que ce soit pareil dans toute l’ Europe ;

    Imaginons que nos 32 députés se composent comme suit : x honnêtes et compétents, y opporttunistes et z bonne volonté et en "apprentissage" du boulot ;

    Imaginons que Aurélie Filippetti, par exemple, présente à l’ Assemblée un audacieux plan de relance valable pour l’ensemble des régions d’Europe qui ont subi le déclin industriel ( de sa Lorraine à la Pologne, en passant par Belgique, Allemagne,…), plan axé sur la croissance verte ;

    On peut alors supposerr que nos y députés opportunistes ne vont quand même pas faire comme Lang, mais vont voter pour l’intérêt des citoyens ;

    Ce n’est pas plus difficile que ça : une Europe du renouveau, d’une nouvelle économie liée à l’écologie, est lancée ! Après des années de galère, de l’air pur et de nouveaux emplois à l’horizon !

    Va-t-on penser que j’ai beaucoup d’imagination ?

    GE

  34. Morland

    Vous êtes si belle que je vous épouserais volontiers dans cette vie ou dans une autre ;-)
    En plus nous partageons les mêmes valeurs !
    Cool non ?
    Alors on se voit quand ? envoyez-moi un mail pour qu’on prévoie une belle cérémonie, une cérémonie à la hauteur de votre beauté !

    LOOL

    Bravo pour votre action (belle…) :-)

  35. Corinne Arquillière

    mwarf…
    je ne vois pas pourquoi tous les blogs devraient se ressembler… un relent de petit doigt sur la couture du pantalon ou d’uniformisation oui chef à vos ordres chefs…

  36. phifeshaheed

    de retour du blog de michelle delaunay, je dois dire que le contraste est éblouissant:

    1 – michelle commente et répond aux commentaires
    2 – les commentaires sont de tres bonnes qualités

    Najat, essayez de modérer un petit peu ce blog et de temps à autres participez au débat…

    cordialement

  37. Corinne Arquillière

    Xpldrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
    les 20s pour dire du bien de M. Aubry ^^

  38. Gérard ELOI

    @ Alexandre,

    On dit souvent, par boutade:

    " Le capitalisme, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme,
    Mais le communisme, c’est exactement le contraire ".

    Il y a du vrai là dedans, puisque le système communiste s’est effondré avec la chute de l’ex-URSS,et que le capitalisme s’effondre aujourd’hui.

    Si nous notions, comme chez expression publique, les différentes tendances politiques de 1 ( communisme) à 9 ( capitalisme), il y a -peut-être !- quelque chose d’humaniste aux alentours des " niveaux" 2 ou 3.
    Et c’est à peu près là que je situe le Manifeste du PSE pour les Européennes.

  39. Alexandre

    Sauf erreur de ma part, vous avez dit que Ségolène Royal est parti au Guadeloupe "calmer les esprits" tout en soutenant leurs revendications.
    Je pense que le conflit au Guadeloupe nous indique clairement où se trouve notre projet, j’entends celui de DA. Nous sommes en plein dans « une lutte de classes » ou dans un autre vocabulaire une lutte entre le Capital et le Travail. Il faut revenir à Marx et y réfléchir avec les données du XXIe siècle. Je vous signale que déjà en 1825 a publié dans le Times de Londres un article sur la crise financière le concluant avec un programme où il y aurait très peu à reprendre. Les socialistes n’ont pas de projet simplement parce qu’ils n’ont aucune doctrine sinon celle « libérale du marché» qu’ils essaient de nous faire croire qu’ils sont capables, par décrets, de réformer……..en mettant des rustines……….Bon courage

  40. Alexandre

    Sauf erreur de ma part, vous avez dit que Ségolène Royal est parti au Guadeloupe "calmer les esprits" tout en soutenant leurs revendications.
    Je pense que le conflit au Guadeloupe nous indique clairement où se trouve notre projet, j’entends celui de DA. Nous sommes en plein dans « une lutte de classes » ou dans un autre vocabulaire une lutte entre le Capital et le Travail. Il faut revenir à Marx et y réfléchir avec les données du XXIe siècle. Je vous signale que déjà en 1825 a publié dans le Times de Londres un article sur la crise financière le concluant avec un programme où il y aurait très peu à reprendre. Les socialistes n’ont pas de projet simplement parce qu’ils n’ont aucune doctrine sinon celle « libérale du marché» qu’ils essaient de nous faire croire qu’ils sont capables, par décrets, de réformer……..en mettant des rustines……….Bon courage

Commentaires fermés.