Libération revient sur la journée de lundi, sur le terrain.

Presse Publié le 22 mai 2012

md0.libe.com

Les ministres des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, et de la Justice, Christiane Taubira, ont indiqué lundi qu’elles souhaitaient l’adoption rapide d’une nouvelle loi sur le harcèlement sexuel, qui garantisse qu’aucun fait de cette nature «ne reste impuni».

«Nous avons le souci de faire très vite. Nous ferons très vite et très bien», a promis Mme Taubira.

Les deux ministres étaient reçues par les responsables de l’association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT).

Le Conseil constitutionnel a abrogé début mai, avec effet immédiat, l’article du code pénal sur le harcèlement sexuel, dont il a jugé la formulation trop floue. Toutes les procédures en cours fondées sur cet article sont de fait annulées.

«Une circulaire de la Chancellerie invite les parquets à requalifier les plaintes déposées en violence volontaire, agression morale ou agression sexuelle», a rappelé la garde des Sceaux, soulignant qu’il n’y avait «pas de réponse juridique pour les cas qui adviendraient aujourd’hui».

«Ce malheureux vide juridique» va être «l’occasion de réfléchir à un texte qui prenne en considération la réalité du harcèlement sexuel», a souligné la nouvelle ministre des Droits des femmes. Il devra «garantir qu’aucun fait de harcèlement ne reste impuni».

Interrogé sur le calendrier prévu pour l’adoption d’un nouveau texte, les ministres ont assuré, sans plus de précision, que le gouvernement travaillerait «dans la célérité», tout en essayant d’aboutir «au texte le mieux construit possible».

Deux sénateurs socialistes ont récemment déposé deux propositions de loi relatives au harcèlement sexuel. «Toutes deux sont calamiteuses», a estimé lundi la déléguée générale de l’AVFT, Marilyn Baldeck.

Deux solutions sont désormais possibles, selon elle: «les amender totalement» ou «repartir d’un nouveau projet de loi, ce qui signifie des délais supplémentaires».

(AFP)

7 commentaires sur Libération revient sur la journée de lundi, sur le terrain.

  1. Naomi

    Le changement est maintenant !! c’est le moment pour les femmes de prendre leur propre places dans tous les domaines de la vie !!
    L’équipe de Femmes Dignes vous apporte notre soutien dans vos démarches relatives à l’adoption rapide des nouvelles lois qui favorisent les droits des femmes !!

  2. SALHI NAIMA

    Bonjour Mme BELKACEM,

    Un sourire du Maroc,

    Je vous admire énormément et vous souhaite beaucoup de courrage dans ce que entreprenez et vous souhaite encors une fois ce qu’il y a de meilleurs.
    Cordialement

  3. mendez causse

    Hier soir.., enfin cette nuit, reportage sur THE Police à Pigalle. S’agissait d’une femme en detresse. Son compagnon (encore un collector) l’a aspergé d’alcool à bruler en sachant qu’elle voulait divorcer…. Sur ce simple appel, cette simple description, chronomètre en main, les super-héros ont mis 2 minutes pour intervenir, bien décidés à mettre la main sur le vilain pas beau. Déja là, crampe à l’estomac…. EUX se déplacer aussi vite pour si peu… à d’autres! Bref, ils débarquent et ne trouvent que la malheureuse en larmes, le courageux mari s’étant sauvé. Ben vaille que vaille, vas-y que j’te pousse le vice, le chef il ordonne qu’on le cherche dans tout le quartier!! Ben oui, c’est « un crime punissable » dit-il… devinez : Ils l’ont pas trouvé! comme c’est dommage, Eux qui étaient si motivés. Enfin voilà le fou rire quoi. Même quand y’a du sang, des enfants en danger.. t’as plutôt intérêt à savoir te défendre et te mettre assise sur ton chrono. Merci les caméras, c’était une bonne publicité mensongère pour eux! un autre sujet certes mais qui tient à coeur pour avoir vaicu l’identique ou presque! Les femmes blessées, humiliées, meurtries ont besoin de toi camarde Najat même la justice ne nous entend pas nos prédateurs bien protégés ne nous permettent même pas d’avoir un procès équitable comme moi en ce moment!!!

  4. jean louis prime

    Bonjour Madame la ministre
    Bonjour Najat

    Le vide juridique qui existe sur cette question du harcelement sexuel dépasse l imagination. Je vous remercie d’en avoir fait une priorité de vôtre action.

    Sur le commentaire précédent et malgré que je ne sois pas lyonnais j’ai été un peu frustré de ne pas vous voir honnorée par le suffrage universel, surtout que vous aviez eu une attitude courageuse sur le choix de la circonscription. Pour avoir suivie notamment grace à ce blog votre action au plan local et vôtre manière bien à vous de faire de la politique, je mesure la perte que les lyonnais doivent ressentir et plus particulierement ceux de Monchat.
    Néanmoins ils doivent comprendre que ce sacrifice qu’ils font, ne sera pas vain car la mission qui vous a été conifée de représenter finalement les femmes de france est une belle et grande mission. J’espère que vous pourrez dans un cadre ministeriel exprimer toute vôtre originalité et vôtre poximité qui sont des éléments de réconcialtion du peuple avec la politique.
    Permettez moi humblement de vous souhaitez bonne chance dans la réussite de votre action
    Bien à vous

  5. Chris7

    Bonjour à tous et à toutes,
    À mon avis, les facteurs qui amplifient et entretient le harcèlement sexuel se trouve dans plusieurs contextes :
    1- Le pouvoir de domination :
    Le phénomène plus courant se trouve dans l’environnement de travail. Malheureusement, la crise amplifie inéluctablement ce problème, des faveurs de nature sexuelle deviennent une marchandise ou une arme. Ici la question qui se pose aux victimes est de survivre ou dénoncer l’agresseur. C’est un sujet compliqué et délicat, la loi sur ce point peut devenir aussi un instrument pour nuire à quelqu’un. Exemple, un employé de la banque demande quelque faveur dans le but d’accepter un dossier d’emprunt (histoire vraie) révèle une facette du problème.
    2-L’environnement publicitaire à connotation sexuelle : Une femme est un objet sexuel, nous vivons dans cet environnement qui entretient et stimule durant toute une vie les problèmes.
    3- L’internet profond et les sites de vidéos pour adultes participent aussi à la dégradation de l’image de la femme. Les vidéos sont accessibles en quelques « clicks » par n’importe qui.

    4-Etc.

    C’est la société capitaliste qui se décompose inéluctablement, les problèmes s’accumulent.On a jamais réellement demandé l’avis des femmes,elles devraient s’exprimer sans pour autant de tomber dans un mouvement féministe pur et dur. Il faut certainement de l’équilibre actuellement. La condition des femmes est profondément triste.

    Amicalement ,
    Simple citoyen qui croit au tirage au sort lol

  6. Ghislaine

    Il ne faut pas avoir d’oeillères, mais la campagne a été faite surtout dans la critique par l’opposition.

    Législatives : « Je serai candidate ici et nulle part ailleurs. »… nous avons qu’une parole, il n’y a jamais de seconde chance de faire une première impression. Vous devez en tirer les conséquences Madame la « porte-parole ».

    Une lyonnaise du 3ème (employée)

Commentaires fermés.