La normalité, c’est sortir de l’illusion des solutions magiques

Presse Publié le 29 mars 2013

Najat Vallaud-Belkacem à Rennes au Forum Libé, le 29 mars 2013

Najat Vallaud-Belkacem était invitée à débattre lors du Forum Libération de Rennes ce vendredi 29 mars 2013 aux côtés de l’éditorialiste Philippe Manière.

Objet du débat « Présidence normale : vous avez dit normale ? ».

« Le premier élément de la normalité, c’est de dire la vérité. «  a expliqué la ministre et porte-parole du gouvernement. « C’est ensuite de sortir de l’illusion des solutions magiques pour mettre fin à la crise. Les solutions existent, elles ne sont pas simples, elles exigent proximité avec les citoyens et pédagogie permanente pour être comprises.  Sortir de la crise donc mais aussi dessiner des perspectives de dépassement pour la nation, ce qui suppose de rétablir la confiance et passe par l’apaisement, l’harmonie, c’est aussi cela la normalité « .

Enfin pour la ministre « c‘est bien sur une éthique de comportement qui impose aux responsables politiques d’être en phase avec ce que vivent les citoyens : sobriété, exemplarité en sont les maîtres mots. »

Tags : , ,

9 commentaires sur La normalité, c’est sortir de l’illusion des solutions magiques

  1. Madeleine F

    A Gérard Eloi :

    Je vous rejoins sur la fin de votre poste, je suis également très déçu des décisions prises et des priorités du gouvernement actuel quand on voit le dérèglement de la finance qui semble sans fins. Nous n’osons pas prendre politiquement les bonnes mesures, nous laissons des anciens employés de Goldman Sachs prendre aisément des postes clés sur notre vieux continent (BCE en 2012 et le mois dernier la Banque centrale du Royaume Unis). Aujourd’hui et dans l’urgence, les mesures prises concernent le mariage Homosexuel, et bientôt le vote des étrangers… et ceci est grave à l’heure de la mondialisation, des banques qui jouent avec notre argent, des politique qui se servent à lieu de servir, des journalistes qui nous désinforme ou ne pose pas les bonnes questions.

  2. Gérard Eloi

    @ Illusions…

    La seule illusion malsaine et létale est celle de la valeur du fric, décidée par les banques crapuleuses.

    Banques qui prêtent de l’argent qui n’existe pas (elles ont reçu l’autorisation de créer de la monnaie scripturale, jusqu’à maintenant plus de dix fois leurs avoirs+dépôts), mais qui se font rembourser, avec les intérêts en plus, avec du fric qui existe, puisqu’il est la valeur de notre travail. En résumé, le » système financier international prête du vent (et du vent qui sent mauvais par les temps qui courent…), pour piller tous nos maigres avoirs.

    Tant que ces assassins en col blanc n’auront pas été mis au pas…

    (quitte à ce qu’une loi martiale réactive pour ceux qui seraient irréductibles -G.Sachs et autres- notre vieille guillotine, puisque nous sommes en guerre économico-financière, et qu’en cas de guerre il y a lois martiales)

    … tout espoir de sortie de crise n’est en effet qu’illusion.

    Bonne galère, donc…

  3. Illusions perdues

    Tout n’est qu’illusion,pour certaines personnes,quelque chose de normal peut paraître anormal pour une autre.Ainsi,une personne peut se trouver normale et juger une autre personne comme anormale,alors que l’autre pensera exactement la même chose de son côté…

  4. L'évangile selon Ponce Pilate

    […] « Qu’est-ce que la vérité ? Il y a la tienne,la mienne et celle de tous les autres.Toute vérité n’est que la vérité de celui qui l’a dite.Il y a autant de vérité que d’individus ».

  5. deth

    La sobriété, l’exemplarité sont des vertus nécessaires au maintien de la confiance envers nos élus et plus particulièrement envers notre gouvernement.
    Cela suffit-il?
    J’aimerais entendre ta réponse.

    La normalité présidentielle était une ligne de conduite politique convaincante pour la campagne. Aujourd’hui, avec les responsabilités et face à cette crise qui s’installe, la normalité reste rassurante sur l’intégrité du président, mais correspond-elle encore aux valeurs les plus attendues des français?

    A mon avis, il manque une chose essentielle pour que les français adhèrent à nouveau à cette normalité. C’est la dimension du courage, c’est-à-dire « faire ce qui est juste ».

    Ce qui est juste, c’est aller jusqu’au bout de ses engagements, sans attendre. La loi sur le non cumul des mandats, par exemple, doit être effective dès 2015. C’est une prise de risque qui en vaut la peine. Il en va de la crédibilité du gouvernement.

    Tu dis que les politiques doivent être en phase avec ce que vivent les citoyens. Mais beaucoup d’entre nous vivent des situations de précarité particulièrement difficiles, alors que nos élus, malgré toute leur empathie et leur exemplarité de bonne conduite,sont préservés de tout cela. Le minimum pour être en phase avec les français, c’est de prendre le risque de faire ce qui est juste (et très attendu). Le minimum, c’est de faire preuve de courage.
    Après tout, n’est-ce pas là la première qualité d’un chef de bataille?

    Je fais le voeu que notre gouvernement, à l’instar de sa porte-parole, nous transmette un peu de son courage, par ses actes.

  6. MemeDede

    Comment vous pouvez pipoter comme cela ?

    1 – Votre illusion vous vous y êtes enfermé lors de votre campagne présidentielle en niant la crise déjà très avancée et la France était déjà au bord du précipice.
    La vérité implique de ne pas nier le principe de réalité, ce que vous faites depuis le début avec toute vos lois liées à votre idéologie Marxiste et votre idéalisme !
    2- Vous prônez la vérité alors que vous niez la réalité qui est la base de toute vérité indépendante de notre volonté égoïste !
    3-Vous niez le réel, le vrai avec votre théorie du genre qui est une abomination pour la nature humaine, la filiation, qui nie la vérité biologique, la réalité concrète de la nature anthropologique humaine pour laisser place à la volonté unique et égoïste des individus à choisir soit disant leur sexe et ne vivre que de cet individualisme égoïste !
    4- Enfin vous niez les 1,7 millions de personnes qui étaient dans le rue dimanche dernier en faisant croire qu’il ne s’est rien passé et vous parlez de « rétablir la confiance et apaisement » ??
    Vous cherchez la guerre ? ou alors vous cherchez à perdre le peu de crédit qui vous reste.

    Ouvrez votre coeur au plus faible et au plus fragile que sont les enfants à venir !! La vérité réside dans ce que l’on ne souhaite pas maîtriser ! Et vous en êtes très loin !!!!!

  7. Gérard Eloi

    Grâce à la qualité de ton porte-parolat (notamment dans les éléments de ce billet si bien argumenté), le Président peut remonter de 10 à 15 points dans les sondages…

    Bravo, Najat !

    Mais il faut vraiment sortir de cette crise asphyxiante. Donc, ne négliger aucune piste.
    Et analyser notamment le livre d’Olivier Bonfond, qui démontre une illégitimité de la dette, au moins d’une bonne partie de cette dette abyssale :

    http://centpenseespourvous.blogspot.be/2013/03/crise-ou-arnaque.html

    Et si la France montrait la voie à la lutte contre la dictature du fascisme financier qui nous étouffe, en décrétant telle part de dette (e.a vers Goldman Sachs et ses affiliés) illégitime, donc nulle et non avenue ? Et si, dans la foulée, l’Europe suivait ?

    Il vaut mieux des traders et banquiers devant se recycler dans des mines de sel ou d’uranium (même s’ils en meurent plus vite, ça leur aura appris-un moment- à vivre…) que des travailleurs s’immolant par le feu…

Commentaires fermés.