A l’ONU, « le combat commun d’Angelina Jolie et Najat Vallaud-Belkacem »

Droits des femmes Publié le 25 juin 2013

L’une après l’autre, elles ont pris la parole pour dénoncer les violences sexuelles commises en temps de guerre. Ce lundi, Najat Vallaud-Belkacem et Angelina Jolie étaient toutes les deux au Conseil de sécurité de l'ONU à New York.

« Les violences sexuelles sont une arme de guerre, un acte d’agression et un crime contre l’humanité », a déclaré l’actrice, également ambassadrice des Nations unies. Evoquant les victimes de viol qu’elle avait rencontrées lors de ses visites dans les camps de réfugiés, elle a critiqué le Conseil de sécurité de l’ONU pour son inaction. « Si les agresseurs s’en sortent, c’est parce que vous le permettez ! » a-t-elle lancé, avant d’ajouter : « Lutter contre la violence sexuelle est donc de votre responsabilité. » « Je comprends qu’il soit difficile de se mettre d’accord sur un grand nombre de sujet mais ce ne doit pas être le cas des violences sexuelles », a conclu l’actrice.

« Le stigmate et la honte doivent changer de camp »

Moins critique vis-à-vis du rôle de l’ONU, mais tout aussi incisive, Najat Vallaud-Belkacem a ensuite pris la parole. « L’ampleur et la permanence des violences sexuelles dans les conflits actuels est intolérable », a débuté la ministre des Droits des femmes. Citant les drames qui se jouent actuellement en République démocratique du Congo, en Syrie et au Mali, elle a demandé à ce que quatre actions soient menées pour mettre fin aux violences sexuelles. « Prévention des violences, protection des victimes, poursuites (judiciaires) contre les auteurs et participation des femmes dans le processus de reconstruction » doivent être des priorités. « Le stigmate et la honte doivent changer de camp pour que les victimes ne soit plus celles qui subissent les conséquences du crime », a-t-elle tranché. Des discours percutants qui ont convaincu l’assemblée. En fin d’après-midi, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution sur les violences sexuelles dans les conflits. « 

Par Hélène Guinhut – ELLE France –Le 24/06/2013

Tags : , , , ,