30ème anniversaire de la ratification de la Convention CEDEF / CEDAW des Nations Unies

Christiane Feral-Schuhl, Catherine Coutelle, Najat-Vallaud-Belkacem au 30ème Anniversaire CEDAW-CEDEF - © Razak
Droits des femmes Publié le 24 décembre 2013

Ce mardi 17 décembre, nous organisions, avec la délégation aux Droits des femmes de l’Assemblée nationale, le 30ème anniversaire de la ratification par la France de la Convention des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination contre les femmes.

Dans un lieu chargé d’histoire, la salle Colbert de l’Assemblée Nationale, nous avons cherché à rendre justice à ce texte méconnu mais pourtant révolutionnaire. Révolutionnaire parce qu’il va bien au-delà des dispositions juridiques qui prévoient l’égalité entre les sexes. Simplement parce qu’il réclame des engagements concrets de la part des gouvernements nationaux pour en garantir l’exercice. La CEDEF est donc un levier puissant de promotion des femmes.

Dès ma prise de fonction comme Ministre des droits des femmes, j’ai fait de la levée des réserves de la France sur la convention CEDEF une priorité. Parce que l’égalité entre les femmes et les hommes doit être une réalité partout dans le monde. Parce que cette égalité doit être inconditionnelle. Parce que la France en la matière se devait d’être exemplaire.
C’est chose faite depuis le 14 octobre 2013, date à laquelle j’ai remis au Secrétariat Général des Nations Unies la notification par la France de la levée de ses réserves.

Je souhaite remercier la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée Nationale en particulier Catherine Coutelle et Ségolène Neuville, ainsi que Nicole Ameline, présidente du Comité pour l’élimination de la discrimination contre les femmes, d’y avoir pris pleinement part.
Je remercie aussi les intervenantes en particulier celles qui se sont déplacées pour l’occasion, du Mali, Madame Reine Alapini-Gansou,, de la Tunisie, Madame Souhayr Belhassen, de la Suisse, Madame Kareen Jabre, de l’Egypte, Madame Naela Gabr, et de l’Afghanistan, Madame Shoukria Haidar, pour partager leur expérience et analyse de nos défis communs.
Un grand merci aussi aux élèves de première et à l’équipe enseignante du Eugénie Cotton de Montreuil venus présenter une affiche illustrant l’article 10 de la convention CEDEF.

A cette occasion, nous avons lancé un appel conjoint en faveur de la levée des réserves à la Convention CEDEF que je vous invite à signer et à faire signer.

Retrouvez ici en vidéo le témoignage de l’historienne et sociologue, Françoise Gaspard sur l’histoire de la convention, l’intégralité des débats (à venir) ainsi qu’un diaporama de la commémoration.