Najat Vallaud-Belkacem salue la mobilisation euroise autour de la garantie jeunes

Jeunesse Publié le 11 juillet 2014

Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, était jeudi à la Mission locale d’Evreux pour tirer, avec les acteurs mais aussi les bénéficiaires de la garantie jeunes les premiers enseignements de cette démarche que le département expérimente depuis quelques mois. Cette expérience euroise, observée avec attention, a incité le Gouvernement à accélérer la montée en charge du dispositif dès 2015.

par L’Eure en Ligne.

L’Eure a été, en 2013, l’un des dix départements de France retenus par le gouvernement pour expérimenter la nouvelle « garantie jeunes » proposée aux moins de 25 ans en situation d’isolement et de grande précarité. Il a même été le premier à se positionner auprès du Ministre du travail de l’époque Michel Sapin, pour se lancer dans cette démarche.
« Aujourd’hui, la garantie jeunes telle qu’elle est expérimentée ici depuis six mois, a largement fait ses preuves. Au prix d’un engagement de chaque instant de tous les partenaires, des solutions de sortie se dessinent pour des jeunes au parcours jusqu’à présent chaotique et compliqué. De ce que j’ai vu aujourd’hui à Évreux, la démonstration est faite qu’en donnant les moyens et les outils nécessaires à ces jeunes, ils peuvent s’en sortir », se réjouit la Ministre en visite à la mission locale d’Évreux, rappelant que le Gouvernement vient d’annoncer la montée en puissance du dispositif. En 2015, il devrait concerner pas moins de 50.000 jeunes de moins de 25 ans et 100.000 jeunes en 2017.
« Cela représente un effort budgétaire. Mais cela correspond aussi à notre priorité affichée en faveur de la jeunesse de ce pays ».

2014-1007 MINSTRE2

A Evreux, la Ministre a rencontré des jeunes qui viennent d’entrer dans la démarche depuis quelques jours seulement. Ils ont pu évoquer leur parcours mais aussi leurs aspirations professionnelles.

La mesure prévoit un accompagnement renforcé vers l’emploi et l’autonomie, avec une allocation d’un montant équivalent au revenu de solidarité active (RSA) pendant les périodes sans emploi ni formation. Elle s’inscrit dans le cadre du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale adopté en 2013 par le gouvernement.

Le choix de l’Eure pour mener cette expérimentation est venu confirmer la qualité du travail engagé depuis plusieurs années par le Département, l’Etat et les missions locales pour l’insertion des jeunes Eurois. C’est d’ailleurs une candidature collective qui avait été présentée à Michel Sapin.

A Évreux, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports,  a pu tirer, avec les acteurs mais aussi les bénéficiaires de cette garantie jeunes, les premiers enseignements de cette expérimentation. Enseignements très largement positifs au regard du nombre de contrats signés (plus de 300 à ce jour) mais aussi au regard de l’approche et du travail personnalisé qu’il permet en direction des jeunes ciblés.

2014-07-10 Najat Vallaud-Belkacem dans l'Eure pour la Garantie Jeunes

Une table ronde avec l’ensemble des partenaires impliqués depuis le début de l’expérimentation a permis de tirer les enseignements des six premiers mois d’existence


Article publié par L’Eure en Ligne.

Tags : , ,