Projets de programmes de l’école élémentaire et du collège : lancement de la consultation nationale

Presse Éducation nationale Publié le 11 mai 2015

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche lance ce lundi 11 mai, et jusqu’au 12 juin 2015, la consultation nationale sur les projets de programmes de l’école et du collège.

Cette consultation revêt un caractère exceptionnel. Elle concerne tous les programmes de la scolarité obligatoire et permettra de recueillir les avis et les propositions des professionnels de l’école sur les projets proposés par le conseil supérieur des programmes (CSP).

Pour assurer une acquisition progressive des connaissances et des compétences par tous les élèves, ces projets de programmes, articulés au nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, décrivent ce qui doit être appris et maîtrisé par les élèves. Ils sont conçus par cycles : cycle 2 (CP-CE1-CE2), cycle 3 (CM1, CM2, 6e) et cycle 4 (5e, 4e, 3e).

Les personnels sont invités à s’exprimer à partir d’un questionnaire numérique. Ils pourront ainsi donner leur avis à titre individuel et anonyme, et formuler des propositions. Un espace numérique dédié aux consultations nationales a été mis en place sur le site éduscol : http://eduscol.education.fr/consultations-2014-2015

Les contributions directes émanant du grand public peuvent y être déposées.
Les projets de programmes soumis à consultation constituent une première proposition du CSP.

À l’issue de cette phase, une synthèse sera rendue publique. Les projets de programmes seront ensuite retravaillés à la lumière de cette consultation par le CSP avant leur adoption prévue en septembre 2015.

20150511-Consultations-Programmes

Tags : , ,

30 commentaires sur Projets de programmes de l’école élémentaire et du collège : lancement de la consultation nationale

  1. N. Höhn

    Vous n’êtes qu’une MENTEUSE. Vous donnez envie de vomir !

    Oser parler de bilinguisme lors du congrès de la PEEP, mais de qui vous vous moquez ! De tous : Élèves, parents et enseignants.

    Mais vous ne savez même pas ce qu’est le bilinguisme.

    Vous ne faites que MENTIR, à nouveau au sujet du latin et du grec. PITOYABLE.

    Un seul service à rendre au système éducatif : CASSEZ-VOUS !

  2. MANGIN Audrey

    Je viens de lire et de relire le projet de programme pour la LV2 (donc cycle 4). Les 3 entrées proposées sont très ambitieuses et difficilement applicables en classe avec 2h/semaine (n’oubliez pas que nous donnons 1/2h de notre horaire disciplinaire pour pouvoir intégrer un EPI).
    Evaluation en fin de cycle 4. Pour la LV1: B1 dans au moins 2 compétences langagières. J’ose espérer que nos élèves seront meilleurs que cela après 9 ans d’apprentissage dans la LV1!! On en fait des choses en 9 ans quand les personnels sont bien formés et à leur place.
    Pour la LV2: A2 dans au moins 2 compétences. Le contenu de votre programme n’est pas en adéquation avec le nombre d’heures, dérisoires, que vous attribuez à la LV2.
    En bref, vous n’avez que peu d’ambition pour la LV2 mais, à mon sens, c’est pire en LV1!
    Permettez-moi de rire sur les suggestions d’activités que vos collaborateurs proposent pour faire progresser les élèves en langue:
    Compétence « construire du sens »: « suivre une conversation d’une certaine longueur sur un sujet familier » – suggestion d’activité: lecture d’une page de manuel scolaire du pays de la langue cible ». Vous plaisantez ou quoi? Qui sont les « intellectuels » qui ont pondu des bêtises pareilles! Pensez-vous réellement combattre l’ennui des élèves avec de telles propositions? Pensez-vous faire progresser les élèves de cette manière? Vous nous prenez vraiment pour des cons!
    Compétence « mobiliser et étendre ses acquis en langues » – suggestion: expérience d’enseignement bilingue et travail sur des supports et des dossiers multilingues … », ne parlez plus de bilinguisme avec 2h d’apprentissage en LV2/semaine! Quel blabla! Déjà que 3h/semaine dès la 6ème ne sont pas toujours suffisantes pour que tous les élèves atteignent le niveau A2 en fin de 3ème.
    Le pire! Compétence: « communiquer, se projeter vers des ailleurs », suggestion: « expériences de séjours linguistiques et culturels,collectifs ou individuels, virtuels ou physiques » Quel professeur d’allemand continuera d’organiser un échange en étant sur 3 établissements? Pensez-vous que les élèves vont s’exprimer sur un séjour linguistique auquel ils n’ont pas participé?! Séjour fictif!!! Mais vous êtes complètement à côté de la plaque! Il y a d’autres incohérences que je n’ai pas manquées de citer dans le questionnaire. J’espère qu’il ne sera pas truqué d’ailleurs avec tous les mensonges et les manipulations que l’on entend dans les médias!
    Le contenu de votre programme en LV2 cycle 4 n’est pas réalisable avec 2h d’enseignement à partir de la 5ème, encore moins motivant pour les élèves car ils n’auront pas les moyens linguistiques pour atteindre les objectifs que vous leur fixez. Et je l’ai lu et relu votre projet de programme! Il n’y a là aucune ambition, que du flan!

  3. Wer weiss wass ?

    Eh les collègues : j’ai entendu à la radio que Najat demande au CSP de revoir la question des langues anciennes pour sa réforme. Reculade ? Intox ? Début de victoire ? Wer weiss wass ?

  4. Norah

    Personnellement, je ne pense pas qu’apprendre l’anglais au CP soit une bonne chose. Le CP est fait pour apprendre les bases : écriture, calculs, français…
    De manière générale, en primaire, du CP au CM2, on devrait se concentrer les sur les bases, les vrais fondamentaux : apprendre à compter, à écrire correctement, à maîtriser le français… Nombreux sont les enfants qui arrivent au collège sans maîtriser cela, et ce n’est pas normal. Les enfants ne sont pas des bêtes de compétition. C’est le fond qu’il faudrait réformer, revenir à l’essentiel et à partir du collège, commencer à mettre en place des modules pour ouvrir les élèves au monde qui les entoure. Les programmes sont trop lourds, trop vastes, partent dans tous les sens et les élèves se perdent et décrochent. Il faut repenser les choses, discuter avec les parents et avec les professeurs.
    En ce qui concerne les bourses, comme la bourse au mérite qui a été supprimée, je trouve ça dommage car c’est un moyen de motiver les élèves, de leur donner envie de donner le meilleur d’eux-mêmes, peu importe leur catégorie sociale ou leur origine.
    J’espère que les choses seront repensées pour correspondre au mieux aux besoins des élèves…

  5. arnaud dewevre

    Il aurait été intéressant que votre pseudo consultation des programmes eut été sécurisée. Tout internaute ayant accès à eduscol peut y participer : professionnel ou non et même plusieurs fois avec la même adresse mail ! Les questions sont tout aussi soporifiques que les programmes (47 pages pour le cycle 3, ce doit être le fameux choc de simplification!)
    La pertinence de ces outils laisse déjà présager de l autosatisfaction qui sera affichée par nos fameux pédagogues et votre ministère tellement désireux d égalité – sauf qu il faut bien admettre que nous ne soyons pas tous dotés de la même manière -quitte à sacrifier la méritocratie, l élite.

    A moins que ce soit l ambition de détruire l école publique au profit du privé à qui ne sont pas appliquées vos réformes.
    Au public, les élèves difficiles , un niveau médiocre; au privé l élite bourgeoise à qui l on pourra proposer des options bilangues par exemple.

  6. Blanche

    12 mai Madame La Ministre de l’Education multiplie ses communications, le premier ministre Monsieur Valls vient à son secours à l’assemblée nationale. Tous les deux instrumentalisent tout comme les politiques de droite, cette réforme du collège et s’éloignent ainsi de nos préoccupations réalistes.
    Leur objectif est simple, criminaliser les personnes qui défendent l’égalité des chances, le plurilinguisme et la continuité de l’enseignement de l’allemand pour tenter de rendre nos messages non crédibles.
    Il semble que Madame La Ministre de l’Education ignore le sens d’égalité puisque toutes les régions ne vont pas être logées à la même enseigne !
    Comment Madame La Ministre de l’Education peut-elle encore avec autant d’aplomb continuer à ignorer les réalités du terrain ?
    Les classes bilangues et européennes sont une réussite et permettent à tous les élèves motivés de pouvoir étudier deux langues !
    Il faut cesser de parler de continuité pour sauver les classes bilangues anglais allemand car l’allemand est très peu enseigné dans les classes primaires en dehors de l’Alsace et de la Lorraine !
    Quant aux arguments avancés sur l’enseignement précoce dès le CP de l’allemand, qui croit encore à cette énormité ? Quel parent va oser choisir l’allemand pour son enfant dès le primaire ?
    Les chiffres avancés par Monsieur Hollande sont trompeurs, et l’accroissement de 7% des effectifs qu’il prévoit en allemand seconde langue ne sauraient compenser la perte des 40% des effectifs de petits germanophones qu’entrainerait la réforme et la disparition des bilangues.
    Actuellement, 1.494.000 heures-élèves en allemand- nouvelle réforme = 996.000. 33% des heures en moins. 33% des profs d’allemand sont surnuméraires !
    « Les ignorants ne doutent jamais d’eux-mêmes. » Citation de Antoine Albalat ; Comment on devient écrivain (1925)

  7. Tint

    Nous consulter sur les programmes ? Pour pouvoir dire ensuite qu’ils ont été rédigés en concertation avec les enseignants ?
    Prévoyez-vous de disqualifier ceux qui les critiqueraient en prétendant que s’ils n’adhèrent pas, c’est qu’ils ne les ont pas lus ou pas compris ?
    Il y a tant de mépris dans vos propos…
    Les enseignants qui critiquent votre projet de réforme sont précisément pour un enseignement exigeant pour tous, au nom de l’égalité républicaine justement, pour que l’école offre une chance à tous, et pas seulement à ceux qui sont bien entourés ou issus de milieux favorisés.
    Pour cela, nous voulons des programmes disciplinaires qui ne soient pas creux et indignes comme les nouveaux programmes de français par exemple.

  8. LANCIEN Dominique

    Lorsque je lis tous ces « commentaires » Je ne peu m’empêcher d’en faire un rapprochement avec l’UMP ! Mêmes défauts de Langage,vulgarité-violence-mensonge-bêtise ! De vrais copié-collés!!! Qu’ il sera Beau ce Jour ou Tous Ceux et Celles qui n’ont vraiment rien d’intéressant à dire cesseront enfin d’envahir tous nos moyens de communication !!! Moi comme de nombreux Français(es) Najat. Nous Vous soutenons sans la moindre modération ! Tenez Bon.

  9. Caroline B

    Chère Madame Vallaud-Belkacem,
    Tenez bon !
    Cette réforme du collège et des programmes est une réforme qui va dans le bon sens.
    Cette réforme courageuse que vous portez avec panache s’attaque enfin à l’énorme problème qui pénalise notre système scolaire depuis des années, à savoir que l’école de la république française est une école qui produit de l’inégalité.

    Honte à ceux qui la pourfendent pour mieux protéger les avantages élitistes et injustes de leurs enfants.

    Que reproche-t-on au juste à cette réforme :
    1- de supprimer les classes bilingues dont profitent certains parents pour trier les enfants (un peu comme le fait un certain maire du sud de la France aux moeurs anti-républicains ?) afin que les leurs puissent intégrer les « bonnes  » classes ?
    2- de donner accès à tous les élèves dès la cinquième à une seconde langue dont l’allemand ?
    3- de supprimer l’enseignement chronologique de l’histoire mais cela fait des années que l’histoire au collège n’est plus enseignée de manière chronologique ( je suis maman d’une fille de 18 ans et d’un garçon de 13 ans qui n’apprennent pas ou n’ont pas appris l’histoire de manière chronologique au collège, leur collège serait-il précurseur ?)
    4- de supprimer l’option grec et latin qui permettait aux enfants privilégiés de collecter des points aux bacs, points que les autres un peu moins bien lotis ne pouvaient avoir?
    5- de permettre une autonomie aux collèges afin d’enseigner le latin et le grec et/ou de consacrer des heures à l’approfondissement ?
    6- de permettre des enseignements transdisciplinaires ?
    7- d’enseigner enfin à nos enfants la codification informatique ?

    Toutes ces mesures me semblent justes et novatrices et j’aurais bien aimé que mes enfants puissent en profiter.

    Donc, chère Madame La Ministre, continuez avec le courage qui vous caractérise à défendre ces réformes et j’espère que la phase de concertation permettra à un maximum de personnes, parents d’élèves et enseignants, d’ouvrir les yeux sur leurs qualités.

  10. Räuber Hotzenplotz

    « Instrumentalisés », les professeurs d’allemand? Par qui?

    Par nos collègues et amis d’outre-Rhin qui s’inquiètent à juste titre sur l’avenir des voyages de classe et autres échanges individuels? Par les parents d’élèves déçus de ne pas pouvoir faire profiter leurs jeunes enfants du même parcours de LV que les aînés? Par les chefs d’établissement amers et frustrés de ne pas pouvoir s’exprimer (devoir de réserve oblige …)car ils risquent de perdre un des atouts majeurs de leur collège, garant de mixité sociale? Par des journalistes allemands incrédules devant autant de dogmatisme, autant d’indifférence et de manque d’engagement pour la coopération franco-allemande? Par des politiques de tous bords indignés qui n’ont pas hésité à signer des tribunes pour protester contre ce traitement des LV?

    Rassurez-vous, nous ne sommes pas dupes, certains, en critiquant votre réforme, poursuivent d’autres objectifs que de conforter l’allemand …

    Je pourrais poursuivre cette liste qui est loin d’être complète.
    Il ne s’agit pas d’instrumentalisation, mais des voix de bon sens.

    Notre détermination est intacte! Nous continuerons à nous exprimer, à nous mobiliser! Nous n’arrêterons pas de dénoncer la suppression des classes bilangues et européennes car elles sont un dispositif original, motivant, efficace ET démocratique. Nous ne vous laisserons pas détruire ce qui a été construit pendant des années et ce qui fonctionne de mieux en mieux. Nous les sauverons, les classes bilangues et européennes, car elles sont un véritable atout pour le collège!

  11. Les enfumés

    Le PS est définitivement mort et enterré à tout jamais. La Belkacem lui à asséné le coup fatal tout en sciant la branche sur laquelle elle est assise. On appelle ça le comble de la stupidité.

  12. Thérèse Oudet

    France inter ce matin, dur au réveil de réentendre les propos de Mme la ministre, un mot au passage, nous (les profs d’allemand n’avons rien compris et sommes instrumentalisé (on ne saura jamais par qui…) et encore les répétitions des affirmations , l’obsession de l ‘anti élitisme, tout le monde doit avoir les mêmes chances de réussite (les profs n’avaient pas ce souci en tête?) donc il faut rayer de la carte tout ce qui dépasse , pour que ça profite à tout le monde et qu’il n’y ait pas de discriminations scolaires pour les élèves de 11 ans ( à cause des méchantes classes bilangues qui les écartent de ces bons dispositifs qui marchent si bien et tirent les collèges vers le haut…. je dois être stupide pour ne pas comprendre que la disparition des dispositifs qui marchent va permettre à tout un chacun de réussir (mieux et pour tout le monde).il y a quelque chose de foireux dans ces raisonnements assenés avec « conviction » et répétés encore et encore…. dommage car ça ne permet guère de convaincre grand monde? et encore moins de faire avancer le débat. Entêtement qui frise l’absurdité, surdité absolue à toutes les objections ou les simples arguments réels, fondés sur l’expérience, des promesses illusoires qui ne tiennent aucun compte de l’histoire (eh oui!) des langues et de leur évolution, du vent qui ne repose sur aucune base sérieuse (ah j’oubliais que tout ça a été mûrement réfléchi ( l’image du petit doigt mouillé m’a laissée perplexe, c’est quoi cette trouvaille sortie d’un chapeau de prestidigitateur? encore un progrès de qualité linguistique?) mais le mépris, les approximations, les oublis de plus en plus nombreux sur les points qui pourraient être litigieux ç s’amplifie..; vous n’avez rien de mieux à faire que de parader sur les plateaux TV ou les radios pour vendre votre mauvaise réforme?
    oui nous sommes bien d’accord pour revoir ce qui se passe en collège, mais de quel droit démocratique( j’allais écrire politique) vous réclamez vous pour imposer sans débat ( puisque vous avancez la conclusion: la réforme s’appliquera quoi qu’il se passe et peu importe ce que disent les uns et les autres )une réforme dont les méfaits en divers domaines ne seront certainement pas compensés par les avancées (on fera de l’orthographe en déclamant des pièces de théâtre,( l’oral et l’écrit c’est pareil???), s’il y en a… oui j’ai bien écouté et même retenu ce que vous avez dit ou répondu ce matin…. lamentable

  13. BEY Christiane

    Je viens de vous écouter sur France-inter. Les bras m’en tombent! C’est quoi votre argumentation pour la suppression des classes bilangues???? C’est que vous même vous auriez fait ce choix d’une classe bilangue si vos enfants étaient assez grands pour cela! Mais je rêve!! Non, j’enrage.
    Revenons au sujet des programmes et singulièrement des langues vivantes, l’horaire imparti aux LV2 dans la réforme est insuffisant, et ça, personne ne le dit assez fort, mais c’est une réalité. Non seulement l’allemand va perdre ses effectifs avec la suppression des classes bilangues mais en plus, quelque soit les nouveaux programmes, les élèves qui auront choisi l’allemand en LV2 n’auront pas le temps d’apprendre correctement la langue et ils finiront aussi mauvais que vous en allemand. C’est une vengeance personnelle ou quoi?

  14. Reich-Ranicki

    « Elle sépare les enfants… »
    Et les vôtres ? Où sont-ils scolarisés à Lyon ?
    MENTEUSE

  15. Reich-Ranicki

    Nous ne disons que des « bêtises », pour quoi vous nous prenez ?
    ARRÊTEZ votre enfumage. Cela finit par puer.
    « On a réfléchi »… Connaissez-vous le sens de ce mot ?
    Vous êtes NULLE.
    « Ce qu’il faut comprendre… » Informez-vous avant de réciter comme un perroquet ce que vous avez appris par coeur sans saisir les conséquences de toutes ces mesures DÉMAGOGIQUES.
    « A chaque élève le mieux, le mieux…  »
    QUE DU BLA BLA BLA…
    LAMENTATBLE

  16. Reich-Ranicki

    Je vous écoute sur france Inter, écoeurée de vos propos.
    Vous n’êtes qu’une MENTEUSE gonflée d’un culot monstre. Nous serions « instrumentalisés ».
    « Cette réforme ne bougera plus ». Et la démocratie dans tout cela ?
    « Maladresse » d’oublier les philosophes des Lumières, quelle HONTE !
    CASSEZ-VOUS, vous êtes plus que dangereuse.

  17. Vox populi

    T’inquiète Najat, mon avis pour ta consultation bidon je vais le donner le 19 05 2015 à 14 heures, Place Guichard, dans le 69. Et là, tu vas m’entendre …

  18. Asinus Asinum fricat

    C’est quoi, déjà, les quatre premières lettres du mot « consultation » ?

  19. Blanche

    La consultation ne nous demande pas notre avis sur la suppression des classes bilangues et des classes euros !
    Quelle hypocrisie !
    Que vont devenir les professeurs d’allemand qui n’auront plus de classes bilangues?
    La démonstration faite de l’allemand en primaire n’est pas du tout convaincante ! Combien à l’heure actuelle existe-t-il d’écoles primaires où l’allemand est enseigné, mis à part l’Alsace et la Lorraine?
    la grande région Alsace-Lorraine-Chamapgne Ardenne va-t-elle avoir le privilège de conserver ses bilangues ou juste l’Alsace et la Lorraine?
    Dans votre soucis d’égalité des chances on peut supposer que les Champardennais auront les mêmes possibilités de conserver leurs bilangues? Ces classes ne sont en rien élitistes puisque ce ne sont pas des classes mais des groupes d’élèves répartis dans plusieurs classes, regroupés lors des cours d’allemand ! Seul quelques établissements et chefs d’établissements ne jouent pas le jeu, à vous de sanctionner ces mauvais « élèves » mais pas les enseignants d’allemand qui s’évertuent à motiver leurs élèves et se déplacent dans les écoles primaires pour recruter !
    Cessez de politiser le débat droite / gauche, il y va de l’avenir de nos enfants !

  20. Hundertwasser

    Si c’est comme pour la consultation pour le socle, c’est encore et toujours du pipeau, l’affaire est déjà entendue et pliée… Encore un simulacre de démocratie… Mais bien utile, car après vous pourrez dire :  » Mais les enseignants ont été consultés !! » Pourtant on communique, on ne fait que ça, même, depuis des semaines, on vous répète que votre réforme on n’en veut pas et vous faites la sourde oreille, alors votre pseudo consultation, je n’y crois pas une minute. Par contre, ce que je crois, c’est que vous nous prenez pour des cruches !

Commentaires fermés.