Remise des prix « Féminisons les métiers de l’Aéronautique » au Salon du Bourget

Éducation nationale Publié le 16 juin 2015

Mardi 16 juin 2015, lors de sa visite au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget, Najat Vallaud-Belkacem a remis les prix du concours « Féminisons les métiers de l’Aéronautique ». Initiative lancée et organisée par l’association AIrEmploi espace Orientation, ce concours vise à promouvoir la mixité des métiers de l’aéronautique en proposant aux jeunes des lycées professionnels de produire des affiches sur le thème de la féminisation des métiers de l’aéronautique.

Étaient présentes 250 lycéennes et collégiennes issues de 22 collèges et lycées professionnels venant 6 académies. Au Salon du Bourget, elles ont pu visiter des entreprises, échanger avec des marraines sur les métiers de l’industrie aéronautique  et réaliser des reportages.

Najat Vallaud-Belkacem a invité les jeunes filles à s’engager dans les métiers de l’aéronautique et à bénéficier ainsi des nombreux débouchés offerts par ce grand secteur d’avenir. La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a aussi soutenu toutes les initiatives qui contribuent et contribueront à la féminisation des métiers, comme les outils pour l’égalité filles-garçons à l’école et comme le parcours Avenir, parcours individuel d’information et de découverte du monde économique et professionnel.

Déplacement de la ministre Najat VALLAUD-BELKACEM, au 51e salon international de l'Aéronautique et de l'Espace de Paris, au Bourget, le mardi 16 juin 2015 - © Philippe DEVERNAY

Déplacement de la ministre Najat VALLAUD-BELKACEM, au 51e salon international de l'Aéronautique et de l'Espace de Paris, au Bourget, le mardi 16 juin 2015 - © Philippe DEVERNAY

Déplacement de la ministre Najat VALLAUD-BELKACEM, au 51e salon international de l'Aéronautique et de l'Espace de Paris, au Bourget, le mardi 16 juin 2015 - © Philippe DEVERNAY

Déplacement de la ministre Najat VALLAUD-BELKACEM, au 51e salon international de l'Aéronautique et de l'Espace de Paris, au Bourget, le mardi 16 juin 2015 - © Philippe DEVERNAY


Photos © Philippe Devernay / MENESR

Tags : , , ,

Un commentaire sur Remise des prix « Féminisons les métiers de l’Aéronautique » au Salon du Bourget

  1. Philou

    « … En d’autres termes, si 89 % des élèves qui apprennent l’allemand en sixième sont aujourd’hui dans un dispositif bilangue, cela ne signifie pas que la survie de l’allemand est liée au maintien du dispositif bilangue, mais cela traduit un dévoiement du dispositif bilangue, le plus souvent au détriment de l’offre d’allemand en langue vivante 2. Car dans le collège actuel, dans les établissements où des classes bilangues se sont ouvertes, lorsqu’un élève cherche à prendre l’allemand en classe de quatrième, il arrive souvent qu’on lui dise que ce n’est pas possible. En effet, ces enseignants qu’il est difficile de recruter – vous le dites vous-même – sont concentrés sur les classes bilangues qui concernent 16 % des élèves. Ils ne peuvent donc pas répondre à la demande de ceux qui voudraient faire allemand en seconde langue en quatrième. »

    Ceux d’entre vous dont la classe de 4ème a été fermée parce que justement l’Inspection académique jugeait la demande en LV2 insuffisante apprécieront. Avec la suppression des bilangues, on ne manquera effectivement pas d’enseignants en LV2. Nous allons pouvoir enfin satisfaire tous les élèves qui se pressaient devant la salle d’allemand, mais n’y avaient pas accés. C’est sans doute ainsi que la Ministre justifie sa prévision d’une augmentation de 40 000 (de mémoire de 475 000 à 515 000) du nombre des germanistes.

    Que faire face à tant de mauvaise foi et d’hypocrisie?

    Mépris, mépris, mépris, mépris … nous n’oublierons pas et ne lâcherons rien. Votre réforme se fera sans nous!

    PS: au fait l’éaronautique n’est pas un domaine où l’on aurait besoin de germanistes??

Commentaires fermés.