« Plus de maîtres que de classes » en Vendée : la priorité au primaire se déploie dans les écoles

À la une Éducation nationale Publié le 26 février 2016

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est rendue en Vendée le jeudi 25 février 2016, pour apprécier le déploiement du dispositif « Plus de maîtres que de classes ».

Ce dispositif, issu de la loi de refondation de l’École de la République, est une dimension importante de la priorité donnée à l’école primaire. Il repose sur l’affectation d’un maître supplémentaire, dans une école ou un groupe scolaire, pour renforcer l’encadrement des élèves. Il a pour a pour objectif la prévention des difficultés scolaires et l’amélioration de la réussite de tous les élèves. Toute l’école est mobilisée autour du projet.

Najat Vallaud-Belkacem et le député Hugues Fourage, ont visité le groupe scolaire Les Champs du Bois, sur la commune de Benet, pour échanger avec les équipes pédagogiques sur la mise en place du dispositif. Lors d’une table-ronde avec le personnel enseignant, la ministre a pu constater que l’affectation d’un enseignant supplémentaire au groupe scolaire permettait la réalisation d’un véritable projet pédagogique.

En Vendée, 7 maîtres supplémentaires sont implantés dans le département et 6 nouveaux maîtres seront implantés à la rentrée 2016 dans le cadre de ce dispositif. Au niveau national, 2 400 emplois sont aujourd’hui implantés dans les écoles au titre du « Plus de maîtres que de classes », pour rendre l’école plus juste et plus efficace.

Pour suivre et accompagner le déploiement du dispositif, un comité national de suivi a été mis en place dès janvier 20014. Ses travaux ont permis de dégager plusieurs éléments essentiels à la réussite du dispositif, notamment la concentration des interventions sur les élèves en difficulté et un travail en équipe autour du dispositif. Le dernier rapport du comité de suivi a été remis à Najat Vallaud-Belkacem en septembre 2015.

Retrouvez ici le reportage de France3 Pays de Loire consacré à cette visite ainsi quelques photos :


Vendée 2

Vendee 4

Vendee 5

Vendee 6


Photos © Philippe Devernay / MENESR

Tags : , ,

4 commentaires sur « Plus de maîtres que de classes » en Vendée : la priorité au primaire se déploie dans les écoles

  1. RACHMA86

    Madame La Ministre j’approuve votre dispositif « plus de maîtres que de classes ». Vous devriez toute fois changer le dispositif pour permettre la réouverture des classes.
    J’habite BESANCON dans le département du Doubs en Bourgogne-Franche Comté et dans plusieurs écoles primaires les classes sont surchargées. Plusieurs écoles primaires de Besançon ont vu leur nombre de classes décroître. Le soucis pour ces écoles est que les classes qui sont restées ouvert,les élèves sont très nombreux.
    Certaines classe compte 34 élèves d’un même niveau et une seule enseignante. Comment voulez-vous que les apprentissages aboutissent dans de tels conditions?
    Pour moi cela me fait pensé à des classe de lycées.
    Madame La Ministre l’école primaire Jean Zay de Besançon est probablement la plus grande en terme de superficie et de salle de classes. Hors plus de l’a moitié des salles de classes sont fermées donc non occupé. Les quelques classes ouverte sont surchargés.Madame La Ministre d’autres écoles primaire de Besançon sont dans cette situation.
    Madame La Ministre venez visitée nos écoles primaires à Besancon pour voir réellement mon constat.

Commentaires fermés.