Protocole Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR) : publication du décret de revalorisation au 1er janvier 2017 des personnels

Éducation nationale Publié le 1 décembre 2016

Annoncée par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le 31 mai dernier, dans le cadre du protocole Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR) dans la fonction publique ; la modernisation et la revalorisation des carrières des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation-psychologues ont franchi ce jour une étape importante.

Le décret n°2016-1620 fixant l’échelonnement indiciaire de certains personnels enseignants, d’éducation et d’orientation relevant du ministre chargé de l’Éducation nationale a été publié au Journal Officiel du 29 novembre : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033500901&dateTexte=&categorieLien=id
Ce décret constitue la première étape de la revalorisation de la rémunération principale des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation-psychologues.

Najat Vallaud-Belkacem estime que ce décret « constitue une avancée essentielle de la rénovation et de la revalorisation historique des carrières enseignantes, la plus importante depuis 1989, qui vient s’ajouter aux augmentations des indemnités en éducation prioritaire et dans le premier degré menées durant ce quinquennat. »

La revalorisation interviendra en trois étapes (janvier 2017, janvier 2018 puis janvier 2019) et concernera tous les échelons de carrière des corps des personnels concernés.

Des exemples concrets disponibles à cette adresse http://www.education.gouv.fr/nouvelles-carrieres-enseignantes

Le Comité technique ministériel de l’Éducation nationale du 7 décembre prochain sera consulté sur deux autres décrets mettant en œuvre les étapes suivantes de revalorisation dans le cadre d’une carrière rénovée au 1er septembre 2017, permettant de renforcer l’attractivité et la reconnaissance des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation-psychologues.

Dorénavant, la carrière rénovée des personnels concernés sera plus régulière, plus transparente, avec des durées d’échelon qui deviennent fixes pour tous tout au long de la carrière. En classe normale, 30% des enseignants pourront bénéficier d’accélérations de carrière. La Hors classe deviendra une perspective normale d’avancement dans une carrière complète. Au-delà, la création d’une classe exceptionnelle permettra d’offrir de nouvelles perspectives de carrière aux personnels, par exemple à ceux qui auront exercé en éducation prioritaire ou aux directeurs d’école.

Les personnels bénéficieront d’un accompagnement dans l’exercice de leur métier et leur développement professionnel tout au long de leur carrière, qui pourra être collectif ou individuel. Ils auront tous des rendez-vous de carrière, de manière régulière durant celle-ci, comprenant une inspection et un ou deux entretien(s) avec le ou leurs évaluateur(s). Les modalités d’évaluation seront revues et outillées. Elles permettront une meilleure reconnaissance de la valeur professionnelle des personnels.

Le reclassement des personnels dans les nouvelles grilles de rémunération au 1er septembre 2017 sera opéré selon des règles simples et favorables.

4 commentaires sur Protocole Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR) : publication du décret de revalorisation au 1er janvier 2017 des personnels

  1. Julien

    Vous parlez « d’une meilleure reconnaissance de la valeur professionnelle des personnels ». Mais pas pour tous, pensez au personnels en contrat aidé surtout au « EVS » aide administrative au directeur d’école qui sont dans la précarité où cette emploi n’est pas pérennisés ou contractualisés; Vous faites 2 ans voire 5 ans pour les travailleurs handicapés et vous vous retrouvé au chômage et n’avez pas le droit à une formation qui nous permet de rester au-delà de la limite voire même de faire le point avec l’Éducation Nationale.
    On parle des enseignants, professeurs, directeurs ou AESH, mais qu’en ai-t-il des aide administratives (EVS)?

  2. Paul Dantois

    C’est une bonne chose.
    Mais on attend toujours les revalorisation du côté de l enseignement sup et de la recherche. .
    Nous les ITA et ITRF de catégorie A attendons toujours les nouvelles grilles !
    Quand à nos primes, déja il y a un sacré écard entre ITRF et ITA: près de 200 eur en moins par mois pour un IE CNRS par rapport a un IE enseignement sup!!
    Mais même les primes des itrf sont 30 a 40 % inférieures a ce qui se fait dans la fonction public.
    On a vraiment l impression d êtres abandonné.
    On parle beaucoup d inégalités H/F en ce moment dans la fonction publique. Il s agirait de s attaquer au inégalités tout court !
    Pourquoi mon collègue travail 1h de moins par semaine, a 4 jours de congés en plus par an et touche 200 eur de plus a la fin du mois alors que l on est au même echellon?

    Voila la réalité dans un labo de recherche universitaire
    C est un IE CNRS qui s adressait a vous.

    En espérant que les choses evolues

    Bien cordialement

  3. Ricercar

    Pourquoi ne pas avoir engagé cette réforme au début du quinquennat ? Vous faites des promesses concernant une mandature où vous ne serez plus au pouvoir : ce n’est pas très honnête.

Commentaires fermés.