Installer une véritable culture de la sécurité dans nos écoles et établissements scolaires

Éducation nationale Publié le 13 janvier 2017

La sécurité des écoles, des collèges et des lycées est une priorité partagée par la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et par le ministre de l’Intérieur.

Avec les circulaires de novembre et décembre 2015 et les mesures annoncées le 24 août 2016, les deux ministères se sont engagés dans une démarche conjointe visant à renforcer la sécurité et développer une culture commune de la gestion de crise, dans le cadre d’une stratégie globale reposant sur le triptyque : anticiper, sécuriser, savoir réagir.

Ainsi, depuis la rentrée scolaire 2016, 13 millions d’euros ont d’ores et déjà été engagés par le Gouvernement pour accompagner les collectivités gestionnaires dans la conduite de travaux de sécurisation de l’espace scolaire. 90% des établissements bénéficiaires de ces fonds sont des écoles primaires réparties sur plus de 60 départements. En 2017, 37 millions d’euros supplémentaires viendront soutenir ces projets, soit une dotation totale de 50 millions d’euros en 2016 et 2017.

Par ailleurs, 70 % des personnels d’encadrement de haut niveau de l’Éducation nationale ont d’ores et déjà été formés à la gestion de crise. D’ici au 31 mars prochain, la totalité des recteurs et de leurs équipes aura été formée. Pour atteindre cet objectif, et conformément aux engagements pris, 3 nouveaux centres de formation ont été ouverts au sein des Écoles de Gendarmerie de Rochefort et Tulle, ainsi qu’à l’Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale à Melun.

Avec le Centre national d’entrainement des forces de Gendarmerie de Saint-Astier, ces trois nouvelles structures formeront, d’ici au mois de septembre 2017, 500 cadres, contre 135 au cours de l’année scolaire précédente, permettant ainsi la mise en place d’un réseau de 80 formateurs relais présents dans toutes les académies.

A la fin de l’année scolaire 2016-2017, tous les élèves de classe de troisième – soit 810 000 élèves –, ainsi que les collégiens et lycéens titulaires d’un mandat – soit 400 000 élèves – auront reçu une formation ou une initiation aux pratiques de premiers secours.

Enfin, depuis septembre 2016, 92 % des écoles et des établissements scolaires ont réalisé un exercice de sécurité, tandis que 99 exercices de gestion de crise, associant les services de l’Éducation nationale et d’autres services de l’État, ont été organisés par les préfets. Au 31 mars 2017, la totalité des écoles et des établissements scolaires aura organisé un exercice « attentat-intrusion ».

Téléchargez le Point d’étape sur la sécurité des écoles, des collèges et des lycées :

Et retrouvez ici un extrait du journal télévisé de France 3 Limousin qui a diffusé un entretien avec la ministre lors de sa visite à l’école de gendarmerie de Tulle :

Save

Tags : ,

3 commentaires sur Installer une véritable culture de la sécurité dans nos écoles et établissements scolaires

  1. David

    Votre  » véritable culture de la sécurité  » consiste ni plus ni moins à apprendre aux enfants à se protéger eux-mêmes des terroristes… !
    Et vous osez faire encore la maligne !
    Honte à vous !

  2. Gregoria Luciano Pe'rez

    Distinguida Ministra,con el mayor respeto posible me dirijo a usted con la finalidad de saludarle y tambien para solicitarle me permita trabajar en su pais.puedo impartir docencia de Español, tengo realizada una habilitacion docente y soy tambien Licenciada en enfermeria.

Commentaires fermés.