Présentation de la première promotion de « Création en cours »


À l’invitation de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et d’Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication les 130 jeunes artistes de la première promotion de « Création en cours » ont été réunis rue de Valois mardi 16 janvier.

Ce nouveau dispositif permet de créer de nouveaux ponts entre la culture et la jeunesse en permettant à de jeunes artistes de s’installer en résidence dans les écoles et collèges les plus éloignés de l’offre culturelle.

130 artistes diplômés depuis moins de cinq ans des Écoles d’Enseignement supérieur Culture, issus de tous les champs de la création contemporaine, conduiront des résidences d’au moins 20 jours dans 101 écoles partout en France, co-construites avec les équipes pédagogiques et la participation active des élèves. Plus de 5 000 élèves de CM1, CM2 et 6e seront concernés par cette démarche de partage et de transmission artistique et culturelle.

Un large éventail de disciplines artistiques est représenté : arts plastiques et visuels, théâtre, cinéma et vidéo, danse, architecture, littérature, musique, design, photographie, arts numériques, cirque, arts de la rue.

« Création en cours » est piloté par les Ateliers-Médicis, lieu de recherche, d’innovation artistique et culturelle implanté à Clichy-sous-Bois / Montfermeil.

Najat Vallaud-Belkacem a adressé un message vidéo aux artistes : « Si nous vous avons choisis, vous, au sortir de vos écoles, c’est pour contribuer à créer une véritable culture commune entre l’École et les artistes. Si vous ne pouvez aller à l’art, alors l’art ira à vous : tel est le sens de Création en cours ».

Audrey Azoulay a déclaré aux artistes : « Grâce à cette expérience, tous les enfants que vous allez rencontrer auront pu comprendre que l’art, la culture est à leur portée. Allez encore plus loin : incitez-les à pousser les portes des théâtres, musées, bibliothèques… Jouez ce beau rôle de passeur ».

Olivier Meneux, directeur général des Ateliers-Médicis, s’est également adressé aux artistes : « Partager votre désir de création à hauteur du regard des enfants fonde une expérience dont je suis certain qu’elle constituera un terrain de jeu unique dans votre parcours ».

Amandine Riou, jeune diplômée de l’ENSA de Lyon pour une résidence architecture dans une école de l’Ain a témoigné : « On est très heureux de participer à ce programme pour tester un nouveau territoire, plus rural, pour créer de nouveaux outils et être dans une nouvelle aventure ».

Pour Sylvie Correard, responsable concours et enseignement supérieur à la FEMIS : « Ce programme nous semble rejoindre des choses essentielles pour l’école : la question des territoires, de la diversité, de l’égalité des chances et de la pluridisciplinarité ».

Pour Claire Lasne-Darcueil, directrice du Conservatoire national supérieur d’art dramatique (CNSAD) : « L’artiste n’est pas là pour réparer la société, il est là pour conduire sa création, le cœur vibrant de sa création dans un dialogue avec la réalité du monde et de la jeunesse. »

Save

Éducation nationale Publié le 20 janvier 2017

3 commentaires sur Présentation de la première promotion de « Création en cours »

  1. Pierre Willy

    Post-scriptum à caractère humoristico-réaliste :

    Pardon… J’ai fait une faute… j’ai mis des « ées » et tout partout… Je n’irais pas à France Info faire une primaire pour dire bonsoir la France avec vous, mais qui sait, on pourrait discuter avenir ?

  2. Pierre Willy

    Bien, bonsoir Madame la ministre au cœur de la mission éducative de la nation/pays avec Non au harcèlement à l’École, c’est Willy Pierre, vous savez, Youareheroes et toute la « clique », je viens prendre des news pour savoir les projets annoncés et qui pourront se faire en cette fin d’année scolaire (pour nous, qu’on soit élèves, les aidant(e)s et associations, familles comme pour vous, c’est que ça passe vite)… J’aimerais savoir si on peut à nouveau parler de la Loi du 4 août promulguées le 5 août 2014, et des avancées ou pas, mais des démarches qui seront réalistes pour la suite, quelque soit l’avenir du pays, de sa justice ou de ses ministères. Pourrait-t-on s’imaginer un soutien durable et une cohérence territoriale améliorée et des efforts de rassemblement avec un engagement sincère de l’Etat et des future(s) même(s) ancien(ne)(s) décideu(r)ses à venir ? Cela vous dit qu’on leur pose la question ensemble ? Une amélioration du 3020 débattue à la tv et la suite qui sera donnée ?
    #ENSEMBLEONESTPLUSFORT Meilleurs wishes… Quoi qu’il arrive. Je l’ai déjà écrit à Non au harcèlement à l’École, mais je mets le cœur ici pour des raisons plus que sentimentales, et oui, au regard de toutes les abérités qui tournent dans le coin mais pas seulement, y mettre les formes « obligées » car nous travaillons avec sens de l’exigence, nous le savons bien, aussi. Allons donc enfants pour l’avenir meilleur vers des réponses et des engagements nécessaires à toute démarche collective…

    Nous contacter ? http://www.youareheroes.org

Commentaires fermés.