Ce matin avant même la fusillade de Grasse, j’ai annoncé un renforcement de la sécurisation des établissements scolaires

Éducation nationale Publié le 16 mars 2017

Un lycéen du lycée Alexis de Tocqueville de Grasse, âgé de 17 ans, s’est introduit ce matin armé au sein de son établissement, blessant directement 4 personnes dont le proviseur. Les victimes de cet acte d’une exceptionnelle gravité sont toutes prises en charge et leur pronostic vital n’est pas engagé.

Grâce à l’intervention courageuse du proviseur et à l’arrivée quasi instantanée des forces de police, l’agresseur a été interpellé très rapidement et les élèves et l’équipe pédagogique mis en sécurité. Une cellule d’aide médico-psychologique a été mise en place et restera à disposition des élèves et de l’équipe éducative autant que nécessaire. Les investigations en cours détermineront si l’agresseur a bénéficié de complicité. Les premiers éléments d’information semblent démontrer qu’il s’agit de l’acte insensé acte d’un jeune homme fasciné par la violence et les armes à feu.

Je tiens à remercier l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale, des forces de sécurité et de secours pour leur réactivité, leur sang-froid et leur professionnalisme qui ont permis d’éviter le pire. J’adresse aux victimes, à leurs familles, à l’ensemble de la communauté éducative du lycée de Tocqueville et aux habitants de Grasse l’expression de ma solidarité, mais aussi la détermination et la pleine résolution de l’Etat pour renforcer la sécurité dans les établissements scolaires, en partenariat avec les collectivités locales.

C’est le sens de l’action engagée par le gouvernement, pour faire face aux nouvelles menaces et à ces formes d’attaque, en développant une véritable culture de la sécurité dans les établissements scolaires. Nous avons ainsi généralisé les procédures d’alerte et de gestion de crise, les exercices de protection des élèves et des enseignants, les mesures favorisant l’intervention immédiate des forces de l’ordre. Les plans particuliers de mise en sécurité des établissements scolaires ont été actualisés. Des formations à la gestion de crise, aux bons réflexes en cas d’attaque ont été déployées dans toutes les académies, et en particulier dans la région de Nice éprouvée par le terrorisme.

Ce matin, avant même cet évènement, j’ai rendu public un rapport et annoncé des décisions pour renforcer encore la gestion de crise et la sécurisation des établissements scolaires. Mes principes sont clairs : c’est l’exigence d’efficacité et la mise en œuvre concrète des solutions les plus adaptées à la situation de chaque établissement. Seule l’exigence de sécurité compte, sans a priori ni esprit polémique. C’est pour cela que nous avons engagé 50 M€ pour financer des travaux de mise en sécurité par les collectivités. C’est pour cela que nous travaillons avec les collectivités pour améliorer la sécurité des bâtiments, sans refus de principe d’aucune solution. C’est pour cela que j’ai renforcé les moyens humains des équipes mobiles de sécurité avec 77 postes supplémentaires en décembre dernier, portant les effectifs nationaux à près de 600.

La sécurité des établissements scolaires est plus que jamais notre priorité, qui s’inscrit dans la vie quotidienne des établissements. Tous les enseignements utiles seront tirés des résultats de l’enquête en cours.

Télécharger > le rapport « Procédures de gestion de crise et sécurisation des établissements face à la menace terroriste ».

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Tags : , , ,

2 commentaires sur Ce matin avant même la fusillade de Grasse, j’ai annoncé un renforcement de la sécurisation des établissements scolaires

  1. berhmani

    Face a ces menaces terroristes de la radicalisation sectaire nous devons agir pour protéger l’avenir de nos enfants, commençons par horodater les portails de toutes les écoles pour une ouverture synchronisée nationale au contrôle de la police municipale et mettons également en place des civils de la brigade des mineurs aux visites de nos écoles pour cerner tout soupçon

    Mr Berhmani Aze Eddine (Diamant)

  2. Breye

    très bien mais à mon avis ce n’est que du correctif :::: c’est certain il le faut !!!! Mais une réponse s’impose !!!D’ où, comment, viennent ces armes ? Elles sont payées par qui ? Vendues par qui :::: je n’ai rien d’autre à dire désolé, j’ai le sentiment d’inutilité :::: par contre l’indifférence est cause d’un bon nombre de problèmes humains ,je pense que si on s’intéressait à l’autre ou aux autres !!!! (je rêve encore)

Commentaires fermés.