Discours de passation de pouvoir à l’Éducation nationale. Merci à vous pour ces 993 jours au service de la réussite de tous nos élèves.

Discours de passation de pouvoir au ministère de l’Éducation nationale, ce 17 mai 2017.
Merci à vous pour ces 993 jours au service de la réussite de tous nos élèves.

Najat Vallaud-Belkacem.

 

4 commentaires sur Discours de passation de pouvoir à l’Éducation nationale. Merci à vous pour ces 993 jours au service de la réussite de tous nos élèves.

  1. Hassan

    Sans l’importance élevée et partagée du progrès de la Citoyenneté que Vous avez largement porté et défendu, outre les défiances et au delà des remontrances et des soutenances agressives, sélectives et désemparées, combien d’histoires restaurées, et combien n’auraient changé ou succombé face à toutes autres…

    Le numérique bouscule les frontières dimensionnelles et humaines, et Vous n’avez rien attendu pour esquisser et prédisposer, déjà, les contours prioritaires et les horizons élémentaires d’une Ecole frontalement libre exigeante et inclusive, mais aussi pour attester et intégrer, d’égalité, les prismes de la réalité sociale et sociétale des catégories étudiantes enseignantes et formatives, ou encore pour affirmer et conjuguer, en toute laïcité, qu’aucune bonne ou meilleure relativité n’abreuve les résurgences ou les récurrences des trop ordinaires et nombreuses fatalités, celles ci encore et toujours très hors champs, ou hors rêve, des citoyen)ne)s…

    Donc, ou ainsi donc, Vous avez nécessairement re)mis à jour quelques responsabilités, déconnectées divisées et délaissées, naturelles essentielles et nouvelles, éducatives collectives et informatives, toutes réalistes et toutes tout à fait justes et légitimes à tout le monde et pour le savoir, comme entendre et accorder sans ambiguïté qu’une valeur universelle et vivante ne peut être ni appliquée ni estampillée d’irréel…

    Bien à Vous…

    Merci…

  2. Norah-Khadija

    J’ai écouté avec attention votre discours de passation.
    L’émotion y était fortement perceptible. Enfin un discours vibrant.
    Je soutiens vos réformes et découvre ces vertus dans mon quotidien professionnel pour une réelle égalité des chances pour chaque jeune quelque soit son origine sociale. Il était temps de remettre du sens dans nos écoles.

  3. ARCADIAS

    Bonjour Madame La Ministre,

    j’ai écouté avec intérêt votre discours de passation avec votre successeur, Monsieur Jean-Michel Blanquet où vous évoquez une lettre ouverte que vous lui avez adressée. Je n’ai pas trouvé cette lettre sur le Net. S’agit-il du Mémorandum (mai 2017) ou d’un autre document?
    Merci pour votre attention.

  4. baratte

    J’ai suffisamment côtoyé les éducateurs pour connaître leurs désaccord entre eux. Pas facile de s’y retrouver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *