Mon programme pour Villeurbanne

Villeurbanne-Lyon Publié le 7 juin 2017

Députée de Villeurbanne,  mon seul et unique mandat

→ Ma permanence sera ouverte comme l’a été celle de Pascale Crozon. Je serai disponible, à l’écoute, proche de vous. J’utiliserai ma réserve parlementaire de façon transparente pour aider les associations et les initiatives locales.
→ Mes assistants parlementaires seront à votre service, pour trouver des solutions à vos difficultés.
→ Je travaillerai en lien étroit avec le maire,  Jean-Paul Bret, et avec tous les élus.

Pour l’éducation : l’excellence pour tous !

→ Je défendrai le maintien d’une aide financière de l’État à la mairie pour qu’elle organise des activités périscolaires de qualité, à faible coût pour les familles. En accord avec les élus municipaux, je proposerai une consultation des parents sur les rythmes scolaires.
→ Je crois à l’éducation populaire, aux MJC, aux centres sociaux, aux associations sportives, culturelles, de quartier. Je me battrai pour que l’État les finance.
→ Après avoir, en qualité de ministre de l’Éducation, réduit par deux le nombre d’élèves décrocheurs scolaires, je poursuivrai ce combat pour les enfants villeurbanais et réclamerai que, dans les arbitrages budgétaires, l’éducation ne soit jamais sacrifiée.

Villeurbanne, modèle d’innovation  pour l’emploi et l’intégration sociale

→ Je m’engage à tout faire pour augmenter les effectifs de police nationale de Villeurbanne. Je proposerai que notre ville expérimente la nouvelle police de proximité du quotidien.
→ Je suivrai de près et réclamerai les moyens nécessaires à la réussite de la rénovation de nos quartiers, notamment aux Buers et à Saint-Jean où les services publics doivent être renforcés. Je mettrai mon expérience de l’État au service de Villeurbanne.
→ J’engagerai avec la municipalité une évolution de la carte scolaire pour les collèges. Désormais, en fonction de leur lieu d’habitation, les familles pourront choisir entre plusieurs collèges et l’inscription se fera en fonction de leurs préférences.
→Je veux que notre ville soit à l’avant-garde de la transition écologique. Je porterai à l’Assemblée nationale des projets novateurs, autour de l’économie verte, favorables à notre qualité de vie et créateurs d’emplois.

Pour l’égalité et contre les discriminations

→ Villeurbanne a toujours été pionnière dans la défense des droits des femmes et dans la lutte contre toutes les formes de discriminations. Vous pouvez compter sur moi pour poursuivre à l’Assemblée nationale ce combat que je connais bien.

Elles seront en lien avec les préoccupations des Villeurbannaises et des Villeurbannais. Mes premières propositions :

→ Plafonner le prix des maisons de retraite afin qu’elles soient accessibles à toutes les familles et que les enfants ne s’endettent plus pour l’hébergement de leurs parents. Je veillerai au pouvoir d’achat de nos retraités : l’augmentation annoncée de la CSG sur les retraites n’est pas une bonne politique quand, dans le même temps, on baisse l’impôt sur les grandes fortunes.
→ Une évolution du statut des assistantes maternelles, ainsi que des ATSEM. Elles sont nombreuses dans notre ville. Leur métier, très précieux, change. Je les accompagnerai dans la construction de leurs droits à être mieux formées, reconnues et à gagner plus confortablement leur vie.
→ Je défendrai au niveau national la possibilité pour les villes d’orienter davantage la construction de logements sur leur territoire. À Villeurbanne, nous veillerons à la construction de logements plus grands et d’ensembles moins denses pour assurer la qualité de vie des habitations.

Je serai constructive en gardant la liberté  et l’action d’une femme de gauche

→ Je défendrai la loi de moralisation de la vie publique en particulier la limitation à 3 mandats identiques dans le temps.
→ Je soutiendrai les aides à la création et au développement des entreprises mais je veillerai à ce que cela profite d’abord aux petites et moyennes entreprises.
→ Je m’opposerai fermement et sans faillir : à la suppression de l’allocation chômage pour celles et ceux qui refusent deux propositions d’emploi ; au plafonnement des indemnités prud’homales pour licenciement abusif (qui revient à instaurer un droit des employeurs à licencier abusivement à bas prix) ; à la réforme du code du Travail par ordonnance ; à l’abandon du compte pénibilité (qui permet à ceux qui exercent des métiers difficiles et usant pour la santé de partir plus tôt à la retraite).
→ Je serai extrémement vigilante sur les 120 000 suppressions de fonctionnaires annoncées : il est hors de question que cela affecte les territoires dans lesquels on a le plus besoin de services publics, d’enseignants, de soignants, de policiers.

Téléchargez et partagez mon programme en version imprimable ici.

 

Save

Un commentaire sur Mon programme pour Villeurbanne

  1. Stéphane

    Bonjour,
    Je partage beaucoup de vos convictions et apprécie beaucoup votre personnalité et votre parcours. Habitant Villeurbanne, je viens de recevoir votre « programme pour Villeurbanne » dans ma boîte aux lettres. Je suis très étonné de voir vos différentes références à notre vie locale, jusque dans le titre. La représentation de député(e) n’est-elle pas un mandat national ? La finalité n’est-elle de défendre l’intérêt général et non les faveurs de la circonscription dans laquelle vous vous présentez ? Il me semble qu’il existe d’autres représentations pour cela, non ?
    En vous souhaitant bon courage dans vos échéances à venir,
    Cordialement,
    Stéphane

Commentaires fermés.