droits de l’homme

Intervention au Conseil de Sécurité des Nations Unies sur les violences sexuelles dans les conflits

Intervention au Conseil de Sécurité des Nations Unies sur les violences sexuelles dans les conflits

Retrouvez ici l'intervention de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement Gouvernement français, au Conseil de Sécurité des Nations Unies à New York qui organisait un débat sur le thème : « Femmes, Paix et Sécurité : les violences sexuelles dans les conflits », ce lundi 24 juin 2013. A l'issue du débat, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution sur les violences sexuelles dans les conflits.

Najat Vallaud-Be​lkacem « préoccupé​e » par le sort des Femen à Tunis

La porte-parole du gouvernement et ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem s’est déclarée vendredi « préoccupée » par le sort des trois militantes Femen interpellées à Tunis et de l’activiste tunisienne dont elles soutiennent le combat. « Je suis préoccupée par le sort de la jeune militante féministe tunisienne, Amina, ainsi que des trois militantes des Femen, […]

Communiqué de presse : Réforme du droit d’asile

Communiqué : Réforme du droit d’asile Najat Vallaud Belkacem, porte-parole Mireille Le Corre, responsable du pôle immigration-intégration, équipe de campagne de François Hollande Le gouvernement continue sa chasse aux fraudeurs, cette fois-ci au mépris de libertés fondamentales garanties par notre Constitution et par le droit international. En annonçant vendredi une réforme du droit d’asile, dont […]

Interview pour Acturevue

Acturevue : Le Conseil Constitutionnel a refusé implicitement la légalisation du mariage homosexuel.  Quelle est la position du Parti socialiste à ce sujet ? Ce débat sera – t – il mis en avant lors de la campagne présidentielle de 2012 ? Najat Belkacem: Je trouve la décision du Conseil constitutionnel discutable, même si d’une manière […]

Je voudrais, sans la nommer, vous parler d’elle…

Depuis bientôt deux mois un vent nouveau souffle sur des peuples que certains considéraient comme soumis et peu susceptibles de révolte, encore moins de révolution. Moyennant quoi, les dictatures ou les pouvoirs coercitifs qui sévissaient, bénéficiaient d’une bienveillante complaisance. Une fois rappelé, de temps en temps, la nécessité (et ce n’était pas toujours le cas) […]