gouvernement

En images, les coulisses du point-presse de l’Élysée

Depuis le 16 mai 2012, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, Porte-parole du Gouvernement assure le point-presse après chaque Conseil des Ministres . Elle rend alors compte des communications ministérielles et des échanges qui se sont tenus durant le Conseil puis répond aux questions des journalistes présents. Découvrez avec ce diaporama les coulisses de […]

Communiqué de presse : Réforme du droit d’asile

Communiqué : Réforme du droit d’asile Najat Vallaud Belkacem, porte-parole Mireille Le Corre, responsable du pôle immigration-intégration, équipe de campagne de François Hollande Le gouvernement continue sa chasse aux fraudeurs, cette fois-ci au mépris de libertés fondamentales garanties par notre Constitution et par le droit international. En annonçant vendredi une réforme du droit d’asile, dont […]

Projet de loi Bioéthique devant le Sénat: quand sagesse rime avec audace et justice !

Communiqué de presse Najat Vallaud-Belkacem Secrétaire nationale aux questions de société Bertrand Monthubert Secrétaire national à l’Education et à la recherche Projet de loi Bioéthique devant le Sénat : quand sagesse rime avec audace et justice ! L’examen du projet de loi bioéthique par le Sénat se termine aujourd’hui, après une semaine d’intenses débats. Suivant les […]

Bioéthique : les socialistes mobilisés pour défendre le progrès face au conservatisme de la droite

Communiqué Najat Vallaud Belkacem, Secrétaire nationale aux Questions de société Bertrand Monthubert, Secrétaire national à l’Education et à la recherche Bioéthique : les socialistes mobilisés pour défendre le progrès face au conservatisme de la droite Le Parti socialiste déplore la teneur des débats en cours à l’Assemblée nationale pour la révision des lois Bioéthique. Le […]

2012, les retraites, la social-écologie, le PS : Royal éclaire le débat

Hier, en fin d’après-midi, j’ai accompagné Ségolène Royal sur le plateau de France 5 où elle était l’invitée de l’émission « C Politique ». Cette émission conduite avec grand professionnalisme et pertinence par Nicolas Demorand a le mérite de laisser à l’invité le temps d’expliquer précisément sa pensée jusqu’au bout : fait assez rare dans les autres […]

Projet de hausse du forfait hospitalier : une suite logique à la taxe carbone.

Communiqué de presse: Projet de hausse du forfait hospitalier : une suite logique à la taxe carbone. « De couac en couac, mais dans une logique de plus en plus affirmée, le gouvernement poursuit son acharnement contre le pouvoir d’achat des classes moyennes. Hier, l’ajournement de toute réforme sur les niches fiscales les plus injustes et la création […]

L’argent des banques, l’argent de l’Etat : vertus publiques et vices privés.

Depuis mon dernier billet, l’actualité m’a incitée bien des fois à revenir vers mon clavier pour une nouvelle chronique, mais je voulais aussi m’astreindre à une petite cure de désintoxication au web. C’est dur, mais c’est possible. Amis accros à Facebook, blogs et autres Twitter, je vous assure que ça ne fait pas de mal […]

Fraternité ?

Bonjour à toutes et à tous,

Heureuse de vous retrouver pour commenter la riche actualité de ces derniers jours, jugez-en :

  • Polémique autour de la nomination de François Pérol qui pose non seulement un problème déontologique et même pénal comme le faisait justement remarquer « amidelajustice » dans un commentaire récent sur ce blog en nous renvoyant à l'article L. 432-13 du code pénal et à une jurisprudence du Conseil d'Etat (6 décembre 1996, Société Lambda), mais également un problème (curieusement soulevé par personne) au regard du droit de la concurrence en organisant de fait une entente entre deux banques qui ont un seul PDG avant même que leur fusion ne soit effective.

  • Signature (enfin) en Guadeloupe d'un accord historique obtenu à force de ténacité par le mouvement social guadeloupéen, mais qui souligne aussi l'obscurantisme du Medef local qui refuse toujours d'étendre l'accord salarial, et qui souligne le chemin qui reste à parcourir en Martinique ou à la Réunion.
  • Inculpation d'Omar El-Béchir par la Cour pénale internationale, initiative inédite, juste, mais qui expose terriblement la population déjà en grande souffrance, mais comment faire ?
  • Réforme des collectivités locales proposée par la Commission Balladur qui comporte des éléments intéressants notamment concernant la création des Métropoles, mais qui pourrait servir de prétexte à la conquête déloyale par le gouvernement des Régions et des Départements acquis à la gauche.
  • Réintégration du commandement intégré de l'OTAN qui pose la question de l'influence et de l'indépendance de la France sur la scène internationale et de son rapport aux Etats Unis, mais qui signe aussi l'échec ou l'abandon d'une ambition européenne, celle d'une défense commune...

Que de sujets donc...

Il n’est que les petits hommes pour craindre les petits cris

L'espoir à gauche Ce samedi 31 janvier, à l'Assemblée nationale, et devant 350 militants se tenait la première réunion du courant "l'Espoir à gauche". L'occasion d'évoquer l'organisation de notre force mais aussi de faire le point sur l'état du pays aprés 18 mois de sarkozysme et au lendemain d'une mobilisation sociale qui a peut-être rendu l'audition au président de la république. Au titre des intervenants, Vincent Peillon, François Rebsamen, Gérard Collomb, Manuel Valls, Aurélie Filipetti ou encore Jean louis Bianco. Vous pourrez bientôt retrouver l'intégralité de cette aprés midi sur le site de l'Espoir à gauche.

J'ai pour ma part, decidé d'adresser une lettre ouverte une lettre à M. Jean Charbonniaud, l’ex-Préfet de la Manche, cette victime expiatoire de ce qu’il reste en France de liberté, celle de siffler.

Et si on parlait des choses qui comptent

Bonjour à toutes et à tous, un peu immobilisée en ce moment, j’ai plus que jamais l’occasion de parcourir la presse, et de juger du traitement politique et médiatique des sujets qui font l’actualité. Ne vous étonnez pas alors que ce billet soit, plus encore que les précédents, un long « coup de gueule » et commence par une petite pub virale primée au "Viral Film Festival" qui s’est tenu au cinéma Max Linder dans le 9e à Paris.

Coup de gueule contre le traitement des sifflets entendus pendant la marseillaise au stade de France, qui a donné lieu à un débat tout aussi ridicule que celui qui agite régulièrement les Etats-Unis à propos de l’outrage au drapeau. Il eut été dix fois plus intéressant de se demander pourquoi ce sont deux Français d’origine tunisienne qui se sont fait siffler, pourquoi il semble si difficile à nombre de jeunes de vivre leur double culture. Une lecture sociologique et proprement politique de l’événement aurait été plus éclairante que la surenchère de commentaires gouvernementaux passant à côté de l’essentiel.

Coup de gueule contre la lecture médiatique de la fronde des magistrats et personnels pénitentiaires : lecture simplificatrice qui laisse croire que la personnalité de Rachida Dati, ses sautes d’humeur, ses rendez vous manqués et ses robes sont au centre du sujet, quand les préoccupations des juges, des surveillants et de tout observateur un peu informé et soucieux de justice sont tellement plus graves : justice automatique, surpopulation carcérale, atteintes à l’indépendance de la justice, remise en cause de l’excuse de minorité et de l’ordonnance de 1945, remise en question de l’irresponsabilité pénale des malades mentaux…j’ai souvent tiré la sonnette d’alarme sur ce blog et je me réjouis de la mobilisation des professionnels.

Ordre du jour

Bonjour à toutes et à tous, Drôle de sensation aujourd’hui en lisant la presse : Marion Cotillard reçoit l’Oscar de la meilleure actrice et Philippe Pollet-Villard celui du meilleur court métrage grâce au «Mozart des pick-pockets ». La french culture n’est pas morte ! ça me fait vraiment plaisir, je l’ai trouvée époustouflante dans son rôle d’Edith […]

Au train où vont les choses : chronique du rail

NajatBonsoir � tous, je suis heureuse de vous retrouver, j'ai longuement lu vos échanges. Merci pour votre fidélité et pour vos messages. J'ai profité d'un long moment passé dans le train en revenant du Midem pour rédiger une petite chronique. C'est aussi l'occasion de vous dire que j'ai fait quelques mises � jour sur les pages culture de mon site internet. Au menu donc la société générale, la télé sans pub, l'ouverture (encore) et l'acte II du crépuscule de l'occident. De quoi dialoguer entre nous.

Quand la rue de Valois nous fait son cinéma…

Moteur !J’avais eu, il y a quelques semaines l’occasion de dire dans une tribune � Libération , mon inquiétude et celle des acteurs culturels quant � la régression véritable du budget 2008 de la Culture. Hier, le ministère de la rue de Valois a cru rassurer le monde du cinéma en publiant un communiqué dans lequel il prétend ne pas se désengager de l’action culturelle cinématographique qui pourra désormais émarger � l’enveloppe nouvelle (une rallonge � un budget en berne) de 34,8 millions d’euros concédée, après d’âpres négociations, au spectacle vivant. Outre que ce montant est insuffisant pour le spectacle vivant lui-même, le fait de devoir désormais le partager avec le secteur cinématographique, et peut-être avec d’autres encore, ressemble � une mauvaise farce et n’apaise en rien l’inquiétude d’un secteur en difficulté.