injustice

Les marchés, il vaut mieux les avoir en photo qu’en pension…

A l’heure où les peuples d’Europe arpentent, dans toutes les capitales, le macadam de la protestation contre l’austérité, me revient en mémoire cette antienne culpabilisante : « la France est irréformable ! ». A considérer le flot des manifestants ces derniers jours, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, le Portugal, la Grande Bretagne, l’Italie, la Roumanie ne le seraient […]

« A chaque femme martyrisée dans le monde, je veux que la France offre sa protection en lui donnant la possibilité de devenir Française ».

Vous aurez reconnu ces mots, prononcés le 29 avril 2007, par celui qui était alors candidat à la Présidence de la République. Il y a quelques jours, Najlae Lhimer, une lycéenne de 19 ans, était arrêtée dans une gendarmerie du Loiret  alors qu’elle portait  plainte contre l’homme qui la maltraitait. Acculée par la violence infernale […]

Taxer la souffrance

Bonjour, je vous mets en ligne mon communiqué de presse du 25 Septembre 2009 en réaction à la proposition de Jean-François Copé de fiscaliser les indemnités versées aux victimes d’accicent du travail : « Le cynisme de la politique fiscale menée par l’UMP ne connaît plus de limite. Dans le jeu de massacre qui consiste à inventer […]

Le projet de hausse du forfait hospitalier : la poursuite de la logique inique de la taxe carbone

Bonsoir à toutes et à tous, je mets en ligne ma réaction du jour au projet de hausse du forfait hospitalier. Bonne lecture et à très bientôt. COMMUNIQUE DE PRESSE « De couac en couac, mais dans une logique de plus en plus affirmée, le gouvernement poursuit son acharnement contre le pouvoir d’achat des classes moyennes. […]

L’argent des banques, l’argent de l’Etat : vertus publiques et vices privés.

Depuis mon dernier billet, l’actualité m’a incitée bien des fois à revenir vers mon clavier pour une nouvelle chronique, mais je voulais aussi m’astreindre à une petite cure de désintoxication au web. C’est dur, mais c’est possible. Amis accros à Facebook, blogs et autres Twitter, je vous assure que ça ne fait pas de mal […]

L’été sera chaud !

the moonwalker Jackson Bonsoir à toutes et à tous ! Il y a des semaines comme ça où l'actualité semble prendre une densité extraordinaire, les événements se percutent, se télescopent, se chassent pour laisser la place à une nouvelle information plus fracassante que la précédente.

De ce point de vue, ces dix derniers jours nous ont gâtés, du décès du moonwalker Michael Jackson_, en passant par le discours de Nicolas Sarkozy devant le Congrès, jusqu'à la condamnation de Madoff à 150 ans de prison. Et c'est sans évoquer la propagation de la pandémie H1N1, la révolution silencieuse et admirable des Iraniens, le remaniement ministériel avec la nomination de Frédéric Mitterrand (prononcer Mitran ?), la baisse de la TVA dans la restauration (3 milliards € pour un engagement de 40.000 emplois créés en 2 ans…) ou l'emprunt__ annoncé à Versailles par le Président de la République.

Pas de quoi avoir la banane !

Bonjour à toutes et à tous, Quinzaine très politique que celle que nous venons de traverser : Propos accablants et irresponsables du pape sur le préservatif, poursuite de la mobilisation étudiante contre la réforme Pécresse, allégations abjectes et consternantes d’un Le Pen qui se complet dans la récidive négationniste, explications poussives et peu convaincantes de François […]

Sous la cendre couve encore la braise

Bonjour à toutes et à tous,

Un peu absente ces derniers temps, mais pas pour cause de ski ; ) je vous retrouve avec plaisir pour revenir sur l’actualité dense de ces derniers jours. Les sujets ont été nombreux, de l’annonce par le Président de la République du retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN qui sonne comme un renoncement à toute ambition de défense commune européenne, en passant par l’annonce burlesque des 1000 projets soutenus dans le cadre du plan de relance, projets qui font figure de recyclage et renvoient les collectivités locales à leur solitude face à un Etat qui n’en finit pas de se désengager.

Guadeloupe : amour sans doute, respect, équité, égalité, solidarité, justice sociale sûrement

Il y a eu aussi et surtout cet incroyable et honteux silence présidentiel et gouvernemental sur la situation en Guadeloupe.

Il aura fallu attendre près de six semaines pour que l’Exécutif se préoccupe enfin sérieusement de la situation sociale devenue explosive ! Un mouvement social violent, désespéré, mais légitime, qui n’est que l’exacerbation d’une crise latente vécue dans l’indifférence quasi générale des pouvoirs publics depuis des années. L’attitude même du gouvernement qui a tant tardé à réagir alors que 10% de la population des Antilles était dans la rue (c’est comme si 6 millions de métropolitains manifestaient ensemble sans que le gouvernement ne s’en émeuve !), préférant la matraque au dialogue, est symptomatique de la façon dont la droite considère les départements ultramarins qui sont les premières victimes de la crise économique, de la baisse du pouvoir d’achat et de la vie chère. Face à la dureté de ces inégalités sociales (la vie est 40 % plus chère que dans l'Hexagone quand les revenus sont plus faibles de 30 %), n’aurait-il pas fallu convoquer, manu militari, les dirigeants de la grande distribution et les pétroliers (comme la Société anonyme de la raffinerie des Antilles) qui vivent grassement depuis des lustres sur le dos des Guadeloupéens, des Martiniquais ou des Réunionnais et engager des négociations sérieuses sur les salaires et l’emploi ? L’attitude de Laurence Parisot est à cet égard socialement irresponsable et politiquement anachronique.

Ségolène Royal, qui assiste aujourd'hui aux obsèques du syndicaliste Jacques Bino, a raison de dire que la paix peut revenir si la justice est là ! nos compatriotes d’Outre mer ne réclament pas autre chose, leurs concitoyens de métropole les soutiennent sans faille dans leur combat ! Que le gouvernement prenne ses responsabilités, la lâcheté ne saurait tenir lieu de programme pour les Antilles.

Il n’est que les petits hommes pour craindre les petits cris

L'espoir à gauche Ce samedi 31 janvier, à l'Assemblée nationale, et devant 350 militants se tenait la première réunion du courant "l'Espoir à gauche". L'occasion d'évoquer l'organisation de notre force mais aussi de faire le point sur l'état du pays aprés 18 mois de sarkozysme et au lendemain d'une mobilisation sociale qui a peut-être rendu l'audition au président de la république. Au titre des intervenants, Vincent Peillon, François Rebsamen, Gérard Collomb, Manuel Valls, Aurélie Filipetti ou encore Jean louis Bianco. Vous pourrez bientôt retrouver l'intégralité de cette aprés midi sur le site de l'Espoir à gauche.

J'ai pour ma part, decidé d'adresser une lettre ouverte une lettre à M. Jean Charbonniaud, l’ex-Préfet de la Manche, cette victime expiatoire de ce qu’il reste en France de liberté, celle de siffler.

Le temps des chataignes

Bonjour à toutes et à tous, merci de votre fidélité et de vos commentaires toujours nombreux et intéressants. Je reprends donc le fil des commentaires de l’actualité. « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée » Le Conseil national, qui a entériné la constitution de la nouvelle Direction du parti socialiste aurait été bien inspiré […]

Et si on parlait des choses qui comptent

Bonjour à toutes et à tous, un peu immobilisée en ce moment, j’ai plus que jamais l’occasion de parcourir la presse, et de juger du traitement politique et médiatique des sujets qui font l’actualité. Ne vous étonnez pas alors que ce billet soit, plus encore que les précédents, un long « coup de gueule » et commence par une petite pub virale primée au "Viral Film Festival" qui s’est tenu au cinéma Max Linder dans le 9e à Paris.

Coup de gueule contre le traitement des sifflets entendus pendant la marseillaise au stade de France, qui a donné lieu à un débat tout aussi ridicule que celui qui agite régulièrement les Etats-Unis à propos de l’outrage au drapeau. Il eut été dix fois plus intéressant de se demander pourquoi ce sont deux Français d’origine tunisienne qui se sont fait siffler, pourquoi il semble si difficile à nombre de jeunes de vivre leur double culture. Une lecture sociologique et proprement politique de l’événement aurait été plus éclairante que la surenchère de commentaires gouvernementaux passant à côté de l’essentiel.

Coup de gueule contre la lecture médiatique de la fronde des magistrats et personnels pénitentiaires : lecture simplificatrice qui laisse croire que la personnalité de Rachida Dati, ses sautes d’humeur, ses rendez vous manqués et ses robes sont au centre du sujet, quand les préoccupations des juges, des surveillants et de tout observateur un peu informé et soucieux de justice sont tellement plus graves : justice automatique, surpopulation carcérale, atteintes à l’indépendance de la justice, remise en cause de l’excuse de minorité et de l’ordonnance de 1945, remise en question de l’irresponsabilité pénale des malades mentaux…j’ai souvent tiré la sonnette d’alarme sur ce blog et je me réjouis de la mobilisation des professionnels.

La prison, ce n’est pas automatique

Trop c'est tropBonsoir à tous, je mets en ligne une tribune que j'ai cosignée avec Bernard Bolze, parue dans la Tribune de Lyon à l'occasion de cette Semaine des prisons. Fondateur de l'Observatoire international des prisons, Bernard a été le coordonnateur de la campagne contre la double peine, avec le succès que vous savez ; il mène actuellement la campagne "trop c'est trop" pour le respect d’un numerus clausus en prison et contre la surpopulation carcérale lancée à Lyon en janvier 2006. Un principe simple : une place, une personne !

Délit d’initié ? 2 ans de prison (article L 465-1 du Code monétaire et financier)

Bonsoir à tous, un petit mot à chaud à la lecture des journaux de ce matin. Je ne peux pas m’empêcher de réagir au rapport de l’Autorité des marchés financiers (AMF) rendu public par le Figaro et qui met en cause les principaux actionnaires d’EADS soupçonnés de très lourds délits d’initié, c’est-à-dire la vente massive […]

12