Des Chat avec les électeurs

Lyon Publié le 26 mars 2007

Désirs d'avenirLes chat sont une bonne occasion de dialoguer et d'expliquer le pacte présidentiel de Ségolène Royal. Je vous invite à chatter avec moi sur le thème de l'éducation, le mercredi 29 mars à 19h00 sur le site de Désirs d'avenir.

Je vous propose aussi de relire le chat auquel j'ai participé sur Libération le 21 mars dernier.

Désirs d'avenirLes chat sont une bonne occasion de dialoguer et d’expliquer le pacte présidentiel de Ségolène Royal. Je vous invite à chatter avec moi sur le thème de l’éducation, le mercredi 29 mars à 19h00 sur le site de Désirs d’avenir.

Je vous propose aussi de relire le chat auquel j’ai participé sur Libération le 21 mars dernier.

CHAT • Najat Belkacem, porte-parole de la candidate socialiste, a répondu mercredi aux questions des internautes de «Libération» • LIBERATION.FR : mercredi 21 mars 2007

Libération

Lylie : vous êtes depuis peu de temps porte-parole de Ségolène Royal pour la campagne électorale, en quoi consiste vos fonctions auprès d’elle ?

Najat Belkacem: les trois porte-parole de Ségolène Royal, dont je fais partie, ont pour mission d’expliquer les propositions du pacte présidentiel, et de débattre avec les autres formations politiques. Cela peut se faire dans les médias, (télévisions, journaux, radios) ou à des réunions sur le terrain.

Steve : vous partagez cette fonction aux côtés de deux hommes : Arnaud Montebourg et Vincent Peillon. Quels « plus » apportez-vous dans ce trio ?

Nous sommes tous les trois relativement jeunes. Ce sont deux hommes, je suis une femme. Je suis élue à Lyon, j’apporte un nouveau regard sur la campagne de Ségolène Royal. De manière générale, de part mes origines, mon parcours, mes convictions, j’incarne cette France jeune, entreprenante, ouverte, que Ségolène Royal appelle de ses voeux. Je suis certes moins expérimentée que mes deux camarades, mais je n’en suis pas moins convaincue que le pacte présidentiel est le programme qu’il nous faut.

Steve : certaines « mauvaises langues » vous appelle la « beurette de service » qu’est-ce que vous leur répondez ?

J’incarne la France d’aujourd’hui!

Sidonie : Ségolène Royal veut changer la Constitution, qu’en pensez-vous, et êtes-vous prêtes pour travailler sur ce chantier ?

Oui. Le changement de pratique politique que Ségolène Royal a insufflé durant sa campagne doit se prolonger après l’élection présidentielle, et nécessite de vraies réformes des institutions. Ségolène Royal propose donc de soumettre aux Français, à l’automne prochain, un référendum qui permettra de redynamiser notre démocratie parlementaire (en finir avec le cumul des mandats en particulier). De revivifier notre démocratie sociale, de redonner toute sa place aux citoyens, grâce à la démocratie participative. Et, enfin, de mieux s’appuyer sur les territoires, pour agir efficacement. Il s’agit là d’un chantier extrêmement enthousiasmant, que la juriste que je suis attend avec impatience.

Quelles propositions ? : comment Ségolène Royal va t-elle financer tous ses projets : augmentation du SMIC, les emplois tremplins…

Ségolène Royal a évidemment étudié de très près le coût de ses propositions. Contrairement à ses adversaires, elle a une vision dynamique de l’économie. En revalorisant le pouvoir d’achat (augmentation des salaires, augmentation des petites retraites), c’est la croissance qu’on relance. Et c’est d’abord grâce à cette croissance qu’on pourra financer nos priorités budgétaires. Par ailleurs, Ségolène Royal prévoit de lutter contre les gaspillages: la clarification du rôle des collectivités locales permettra d’éviter les doublonnements actuels souvent constatés. Autre exemple, il est avéré que sur 65 milliards d’euros d’aides publiques aux entreprises on pourrait aisément en économiser 4 milliards (dernier rapport de l’Inspection générale des finances). Enfin, la réduction du train de vie de l’Etat permettra également de mettre le paquet sur nos priorités.

Juju : Ségolène Royal dit vouloir prendre des « libertés » dans la dernière ligne droite vers la présidentielle, qu’est-ce que vous en pensez ?

Les choses sont très claires: Ségolène Royal est dans cette campagne le capitaine. Tous les matelots sont nécessaires pour faire avancer le navire, mais il y a un seul cap, et c’est elle qui le fixe.

Dodcoquelicot : croyez-vous que Ségolène Royal cherche à tout prix de se démarquer de Bayrou ?

Non! Nous avons un programme, nous le défendons. Nous ne nous positionnons pas « contre » tel ou tel… et surtout pas contre Bayrou, lui qui ne propose rien.

David : que pensez-vous des propositions d’AC le feu qui émanent des milieux populaires, le PS en tiendra t-il compte ?

Bonjour David, après les semaines d’émeutes dans les banlieues, il s’est passé une chose remarquable: un sursaut citoyen qui a poussé des collectifs, comme AC le feu, à batailler pour que les habitants des quartiers soient mieux entendus, s’inscrivent sur les listes, et pèsent sur la campagne électorale. Ségolène Royal a signé le pacte proposé par AC le feu, en a retenu la majorité des propositions, et n’a laissé de côté certaines d’entre elles que pour des raisons de méthodologie. Sur le fond, mettre le paquet sur l’emploi, sur la lutte contre les discriminations, sur l’accès au logement, c’est d’ores et déjà la priorité du pacte présidentiel.

Yannick Comenge : pensez-vous que la victoire de Ségolène Royal soit encore à portée de mains ?

Oui! La bataille est difficile naturellement. Mais je n’imagine pas les Français passer à côté du seul vote du changement, du seul vote d’espérance, du seul vote de modernité que serait le vote Ségolène Royal.

Cedric Morel : vous étiez chargée de la commission culture à la région Rhône-Alpes. Aujourd’hui, il existe un véritable écart de considération entre les « grandes oeuvres de l’esprits » et la culture dite « populaire ». Que ferait Mme royale afin d’envisager le rééquilibrage nécessaire au sein des politiques culturelles ?

Nous partageons totalement votre constat, en particulier sur la concentration des subventions – en non parisienne, je préciserais même aux grandes institutions parisiennes – et sur la nécessité de renégocier le statut des intermittents, qui plongent dans la précarité et l’incertitude tant de nos artistes et techniciens du spectacle. Ségolène Royal s’est déjà exprimée sur ce sujet. Ainsi que sur ce qui pour elle est une priorité en matière de politique culturelle: l’éducation artistique. Faire avec la culture ce que Jules Ferry avait réussi à faire dans les écoles avec le français et les maths. Pour le reste, Ségolène Royal se prononcera ce lundi 26 mars, à Nantes, sur les contours de la politique culturelle qu’elle mettra en place une fois présidente, je vous invite à nous y rejoindre, si vous le pouvez.

Yannick Comenge : quelles seront les décisions principales de Ségolène Royal concernant les stagiaires, un peu oubliés dans cette campagne, mais qui ne coutent rien aux entreprises qui souvent en abusent ?

C’est vrai! C’est un point de clivage fort avec la droite. Nicolas Sarkozy veut précariser le droit du travail, mettre fin aux CDI, et généraliser les contrats précaires, de type CNE. Ségolène Royal elle, veut encourager les contrats stables. Le CDI doit être la norme. Comment? En modulant la fiscalité des entreprises. Plus les entreprises utiliseront des contrats stables, plus leur imposition baissera. Plus elles utiliseront des contrats précaires (stages, CDD…) plus leur imposition augmentera. Il faut encourager les entreprises vertueuses, et sanctionner celles qui ne jouent pas le jeu.

Quelles propositions ?: comment va-t-elle garantir que le chômage des jeunes et des séniors va baisser ?

S’agissant des jeunes, Ségolène Royal instaurera un droit au premier emploi: aucun jeune ne pourra rester, après la fin de ses études, plus de six mois sans avoir accès à un emploi, une formation rémunérée, ou un emploi tremplin (Ségolène Royal compte en créer 500 000). S’agissant des salariés un peu plus âgés, la sécurité sociale professionnelle, proposée par Ségolène Royal, leur permettra d’être accompagnés de façon personnalisée et individuelle dans les évolutions qu’ils peuvent connaître (licenciements, recherches d’emplois). Ils bénéficieront en particulier d’une formation qualifiante adaptée, et dans le cas d’un licenciement, ils seront sécurisés par le versement, pendant un an, de 90% de leur dernier salaire. Enfin, et on ne le dira jamais assez, c’est par le retour de la confiance, de la croissance, que l’économie pourra reprendre son envol.

Dodcoquelicot: les affiches, le slogan, c’est pour bientôt ?

Les affiches doivent sortir demain.

Tags : ,

32 commentaires sur Des Chat avec les électeurs

  1. lopez

    ok.place au jeunisme,place aux femmes surtout si elles peuvent représenter un symbole ( n’en vous déplaise), place a l’image.les idées, on verra apres.

  2. Gérard ELOI

    @ lopez

    Vous ne comprenez pas…

    La décision de faire de Najat une porte-parole du PS a été prise par l’équipe responsable, et j’estime cette décision justifiée.

    Pour s’en rendre compte, il faut lire attentivement ses engagements, avec les textes sur son site et son blog…

    Bien sûr, il y a d’autres personnes qui…

    J’en fais peut-être partie, figurez-vous ! Mais je ne revendiquerien : place aux jeunes, qui ont du dynamisme et de la conviction.

    Vous auriez voulu donner votre avis ?
    Il aurait fallu figurer dans l’équipe de coordination…

    "Utilisée comme symbole…"
    Je trouve cette expression vraiment très réductrice.
    Je connais un peu Najat, et elle n’est certainement pas un "objet" qu’on utiliserait !

  3. lopez

    quelles sont les idées neuves et dynamiques qui ont projeté nadia belgacem ,porte parole du parti socialiste?A titre personnel je ne les connais pas.En réalité je crains fort qu’elle n’ait été utilisée comme symbole et non comme l’aboutissement d’ un travail militant long et constructif.Mais apres tout,pourquoi pas?la politique est aussi ( et d’abord)une affaire d’image, de représentation.mais si l’on veut jouer dans ce registre la,il ne faut pas faire les choses a moitié.Si le parti socialiste a vocation à representer la france du progres, la société francaise qui avance,il a l’obligation de faire entendre toutes les voix qui veulent que cela change dans ce pays.najet belgacem en est peut etre une.Ce n’est pas la seule!

  4. Gérard ELOI

    J’ai déjà signalé que…nous sommes tous issus de l’immigration, alors je ne vois pas pourquoi on vient faire des différences !

    (On ne va quand même pas s’amuser, comme Sarkozy, à examiner la couleur des gènes ?).

    Tous issus de l’immigration : nos ancêtres (Celtes, Francs,…) sont venus de l’Est, les Romains,…du Sud. J’ajouterais : des Atlantes, de l’Ouest !
    Et les Vikings, du Nord.

    J’ajouterais que je crois aussi en des "ancêtres extra-terrestres", ces "dieux descendus du Ciel féconder les mortelles", et qui sont présents dans toutes les religions.

    Je parlerai de ces sujets existentiels sur mon blog,
    centpenseespourvous.blogs…
    quand nous aurons gagné ces élections !

    Je n’apprécie pas Najat parce qu’elle est d’origine marocaine, je l’apprécie pour son engagement, sa sincérité et la qualité de son travail.
    Pour moi, qu’elle vienne du Sud ou du Nord, elle est pareille, çàd remarquable !

    Quand à Rachida Dati, je la connais forcément beaucoup moins, ne naviguant pas sur son bateau.
    Je respecte ses opinons, en les regrettant, évidemment…

    Maintenant, tu parlais d’hommes au parcours universitaire remarquable et non mis en évidence par le PS.

    Je trouve que mon parcours mérite aussi le qualificatif "remarquable", mais je ne vais pas m’en vanter.
    Ai-je besoin pour autant de me mettre en avant ? Non !

    En foot, j’étais un excellent demi défensif, çàd pas une vedette.
    Si tu as une "vocation de N° 10", c’est toi qui dois te mettre en évidence, grâce à ta créativité et la valeur de tes idées…

    Ce n’est pas une affaire d’homme ou femme, d’issu d’ici ou là,…
    Il y a des compétences, puis un peu de hasard…

    Cordialement.

  5. lopez

    il y a des hommes issues de l’immigration maghrébine qui ont un parcours universitaire remarquable et qui ne sont pas mis en avant par le parti socialiste.alors je me pose la question:ces hommes qui ont le coeur a gauche doivent t ‘ils se travestir en femmes pour etre reconnues pour ce qu’ils sont?la diversité ne se décline pas seulement au féminin.encore une chose:l’impact d’un zidane sur la société est beaucoup plus grand qu’une rachida dati ou d’une belgacem au sein d’un parti politique.

  6. keryJames

    @eloi allez sur Bondy Blog vous retrouvez le nom de l’elu socialiste de Villeurbane intérogé par Bondy Blog qui nous le savons tous n’est pas un blog umpiste loin de là!

  7. Simone

    j’étais aussi au parlement des quartiers, heureusement que Ségolène Royal n’est pas rentrée dans la surenchère quelle que peu clientéliste ,avec un responsable qui a eu le culot de présenter juste avant son discours un film à sa propre gloire à lui, franchement j’ai trouvé cela très indécent , alors que son organisation avait à peine été à la hauteur pour l permettre à Ségolène de pénétrer dans la salle sans encombre. J’avais seulement l’impression qu’il voulait l’appui de Ségolène à son propre égo, c’est pas original, mais on a besoin d’autre chose pour faire une politique saine dans laquelle un maximum de citoyens ses reconnaissant ,y compris dans les quartiers , sans être instrumentalisés.

  8. PTF

    18 mois après les incidents d’automne 2005 qui ont embrasé les banlieues à travers toute la France, la jeunesse des quartiers cherche à faire entendre sa voix dans la campagne présidentielle.

    C’est pourquoi un collectif d’associations des quartiers populaires lance un appel à voter Ségolène Royal pour dire non aux inégalités, aux discriminations et à la stigmatisation. petitions.desirsdavenir.o…

  9. Dreamer

    Pour keryJames : je suis super étonné de ces gens qui tapent plus sur leur parti que sur ceux qui sont sensés être leurs adversaires. Moi aussi j’y étais à Villeurbanne et SR a eu des mots clairs, les banlieues ne seront pas des quartiers d’exception, de relégation, auxquels ont réserve depuis des années la question du mal logement, du chômage, de l’échec scolaire. Elle l’a en effet dit, il n’y a pas d’un côté les banlieues et de l’autre le reste de la nation. A ceux qui disent qu’il n’y a rien de concret, je rappelle les mesures du pacte présidentiel sur
    – le logement : 120 000 logements/an, service public de la caution, bouclier logement à 25%…
    – l’école : + 25% de moyens pour les établissements qui ont des élèves en difficulté, gratuité du soutien scolaire, 17 élèves/classe en CP et CE1 en ZEP, classe prépa dans les lycées de banlieue comme partout ailleurs…
    – emploi : droit à un premier emploi, prêt à taux zéro de 10 000 euros pour démarrer un projet personnel, mise en place du revenu de solidarité active…

    Super Sarko comme meilleur représentant de la France dans sa diversité je rigole ! Il est venu au parlement des Banlieues ? J’en ai pas le souvenir. Il est retourné en banlieue sans flic et sans escorte ? J’en ai pas le souvenir. S2golène Royal n’ arien dit qui ai provoqué 6 semaines de violence dans les quartiers, au contraire, elle a pris l’engagement de faire des banlieues un grand chantier présidentiel. Seul point commun avec Mme Belaziz, je pense aussi que Karim Zéribi est un mec bien !

    Pour Najat : Bravo pour votre blog et bon courage

  10. Gérard ELOI

    Réponse à keryJames :

    un témoignage anonyme pour tenter de déstabiliser tout un programme !

    Mais vous allez éclater comme une baudruche de mauvaise qualité !

    Les manipulations UMPistes sont de plus en plus nauséabondes…

    Et une réponse pour mon copain lekunfry :

    Mais oui, je connais un peu la montagne, et j’avais bien saisi la métaphore.

    Mais "Une montagne à gravir", j’ai jamais fait qu’à mon rythme…Un "Devoir de Victoire", il y a un délai !

    De là ma manière (très maladroite pour ceux qui mieux que moi connaissent la vraie montagne) de voir la montagne …reposante. Je n’y viens jamais qu’en vacances…Et, pendant cette campagne, je ne me sens pas en vacances !

    Cordialement et bon WE

  11. lekunfry

    @Vous etes pas souvent allé en motagne vous? Parce que gravir une montagne c’est la métaphore par execellence des difficultés que l’on doit surmonter dans une campagne electoral!

  12. Gérard ELOI

    Chère Najat,

    J’admire l’importance des sujets que tu lances harmonieusement sur ton blog, et ta présence effective parmi nous, avec le nombre de tes réponses personnelles.
    Je viens de lire qu’il y a quelqu’un qui ne votera pas pour toi !
    Bah, si çà ne fait qu’une personne sur cent, nous passons avec…99 % !

    Ce serait beau, mais je reste sans doute un peu trop idéaliste…

    Tu dis aussi que tu vas passer ton WE à répondre à du courrier et des questions en retard.
    Un engagement qui t’honore, et prouve la valeur de la parole que tu as donnée !

    Tu as l’âge de mes fils,…et c’est toi qui donnes au vieux militant que je suis une leçon de volonté, de détermination, sur fond d’humanisme et sincérité !

    Un conseil, si je peux me permettre : travailles pas trop ce WE, ne réponds qu’aux trucs vraiment urgents, afin de garder l’énergie qui reste nécessaire pour un sprint final qui fait monter la tension…!

    Quand Ségolène avait dit " Nous gravirons la montagne jusqu’à la Victoire…", je pensais que ce serait facile, que c’était gagné d’avance !

    Quand elle a dit "Un devoir de Victoire…", j’ai bien plus senti la pression. Suis-je assez performant dans l’équipe ?

    Vivement cette Victoire, et l’occasion de parler d’autre chose : il y a le printemps, la poésie (page culturelle sur DA), bientôt les vacances…

    Keske la France sera encore plus belle avec Ségolène Présidente !

    Cordialement

    GE

  13. Najat

    @Joel, les chat génèrent plusieurs dizaines de questions et il est difficile de répondre à tout, je suis désolée de ne pas avoir pu répondre à vos interrogations. Posez moi ici vos questions ou par mail à contact@najat-vallaud-belkacem.com, j’y répondrai aussi rapidement que possible compte tenu de mon emploi du temps. Je ne sais pas si vous avez pu lire mes différents billets sur ce blog concernant le sujet qui vous préoccupe, je pense qu’il y a déjà pas mal d’éléments. Je vais aussi profiter du week end pour rattraper mon retard, notamment sur ce blog. Vous ferez votre choix ensuite.

  14. joel49

    Désolé, mais l’absence de réponse aux questions que j’ai posées lors du dernier forum concernant des sujets aussi importants que la recherche, l’enseignement supérieur (les enseignants-chercheurs) et les mille et un articles de la constitution Européenne me conduiront vraisemblablement à ne pas voter pour vous.

    Cordialement

    Joel

  15. lekunfry

    @Kerry James à lire dans le Livre de Royal "maitenant" disponible en librairie:

    S Royal: J’ai indiqué que je mettrai en œuvre dans les banlieues un plan global sur cinq ans, la durée de mon mandat. La plupart des cent mesures de mon pacte présidentiel auront des conséquences très concrètes pour les quartiers populaires et tout particulièrement le droit au premier emploi, l’aide aux jeunes créateurs d’entreprises, les 500.000 emplois tremplins et les emplois-parents, la sécurité sociale professionnelle et le revenu de solidarité active, l’allocation d’autonomie pour les jeunes et la carte santé16-25 ans. Mais aussi les 120.000 logements sociaux par an, des services publics qui fonctionnent, la fin des ghettos scolaires et le soutien scolaire gratuit, les maisons de santé de proximité, la nouvelle police de quartier, le recadrage des jeunes qui dérapent, la justice accessible et impartiale, la bataille sans merci contre les discriminations. Nous y reviendrons, je l’espère, plus en détail au fil de cet entretien.
    ==========
    Apres si Le Parlement des balieu estime que c’est pas assez c’est autre chose mais je crois que toutes ce smesures là sont de natures à sortir ces quartiers là de la misere dans laquelle nous els enfermons!

    J’ai indiqué que je mettrai en œuvre dans les banlieues un plan global sur cinq ans, la durée de mon mandat. La plupart des cent mesures de mon pacte présidentiel auront des conséquences très concrètes pour les quartiers populaires et tout particulièrement le droit au premier emploi, l’aide aux jeunes créateurs d’entreprises, les 500.000 emplois tremplins et les emplois-parents, la sécurité sociale professionnelle et le revenu de solidarité active, l’allocation d’autonomie pour les jeunes et la carte santé16-25 ans. Mais aussi les 120.000 logements sociaux par an, des services publics qui fonctionnent, la fin des ghettos scolaires et le soutien scolaire gratuit, les maisons de santé de proximité, la nouvelle police de quartier, le recadrage des jeunes qui dérapent, la justice accessible et impartiale, la bataille sans merci contre les discriminations. Nous y reviendrons, je l’espère, plus en détail au fil de cet entretien.

  16. Gérard ELOI

    Réponse à lekunfry : pas de malaise chez moi non plus, rassure-toi. En pleine campagne et en plein stress, j’écris plus vite que j’ai la force de penser…Mais je suis d’accord avec toi : il peut y avoir de temps en temps une légère erreur, une insuffisance…qu’il est important de rattrapper ensuite !

    Réponse à Trahison : dans le cas Besson, j’utilise les mots "manipulation" ou "coup monté". Je n’ai pas la décence de Mme Royal qui "cache la merde au chat" en évoquant une simple trahison…
    Je m’explique : Besson a eu besoin d’une semaine (ce qui donne une idée de son rythme littérarire) pour écrire sa lettre de démission (au ton cordial) au PS. Puis la machine s’emballe, et le bouquin au vitriol sort à peine un mois après !
    Coup monté et soigneusement prémédité…Parce que les RG avaient trouvé des "cadavres" dans les placards de Besson ?

    Réponse à Yo:
    il n’y a pas polémique sur le maintien de l’ordre. Il y a accusations quant au maintien du désordre.

    Résumés de cette situation et des derniers dérapages sur mon blog,
    centpenseespourvous.blogs…

    Lis les derniers messages, en remontant jusqu’à celui qui traite de la manif des policiers à Marseille. Si t’as des questions à poser, tu peux laisser un commentaire.
    NB : désolé, dans le titre du dernier article (j’en mets un par jour) il y a une grosse faute de frappe. Je corrigerai ce soir.
    Peut-être à bientôt ?

    Enfin, à Badou : si ton lien vers cet article intéressant apporte une dizaine de voix à Ségolène, puis une dizaine à Najat (je dis une dizaien, mais j’espère bien plus, évidement !) aux législatives, et que cette dizaine de voix font notre majorité, tu auras contribué à sauver la France !
    Merci, camarade !

  17. yo

    Pensez vous que de polémiquer sur la police qui essaye de maintenir l’ordre il soit intelligent de soutenir des voyous qui attendent que ça pour tous casser en l’heure disant qu’ils ne sont pas fautif et que moi je vais changer tous ça
    .Je pense que la sécurité et l’environnement sont très important pour moi et pour ma décision de vote, se que j’ais entendu a la télé ne me rassure pas du tout sur le vote Ségolène

  18. lekunfry

    @Eloi

    pourkoi tu prend un constat au conditionel pour un reproche, je n’ai pas lu le discours, j’ai vu un flash info de bfm et l’article posté ici qui faisait état d’une déception, et je dis si c’est vrai c’est dommage parce que Si cette association tres bien implantée avait annocé son ralliement à Royal ce serai bien! OParce que vous ou moi n’avons pas la crédibilité de son président dans les quartiers populaires voila. Pour y etre allé souvent, je sais qu’il vaut mieux avoir des relais sur place qu’attérir comme un cheveux sur la soupe.

    ce n’est pas non plus la fin du monde si ils ne soutiennent pas officielement!

    Bref y’a pas de malaise de mon coté!

  19. Gérard ELOI

    Réponse à lekunfry :

    -S’il y a eu un réel petit flop, j’en suis franchement désolé.
    Mais je rappelle que Ségolène n’est pas Superwoman, qu’on ne peut lui demander d’être parfaite 25 H su 24…

    A nous donc de bien faire passer l’humanisme, la clairvoyance et la générosité de son message.

    Cordialement

    GE

  20. lekunfry

    @Gérard ELOI,

    Je suis convaincu que le pacte sera bénéfique pour les banlieues etc… Je dise juste que si le discours devant le parlement des banlieus a fait un petit flop c’est assez facheux, parce que l’association parlement des banlieues a des antennes et des relais importantes et donc il faut mieux pour un 1er tour tres sérré les mettre de notre coté!

    Ca se fera sans eux et continue à se battre!
    remowebmedia.com/kouleurd…

  21. Trahison

    Eric Besson aurai trahis? Mais non S Royal il ya des mots à ne pas prononcer!

  22. Gérard ELOI

    Réponse aux deux messages précédents :

    Pour ce "problème des banlieues", le programme de Ségolène Royal a bien prévu des solutions à la base, surtout la remotivation par la confiance retrouvée en l’avenir !

    500 000 nouveaux emplois pour les jeunes ; prêt de 10 000 euros à taux zéro pour tout jeune qui veut construire son travail ; réussite éducative et culturelle; formation ;…

    Je n’étais pas à Villeurbanne, et je n’ai pas entendu le discours. Vous pouvez néanmoins relire le "Pacte de Bondy" pour voir son intérêt réel pour les jeunes.

    Elle semblait fatiguée ?
    C’est peut-être parce qu’elle travaille trop!

    Nous n’allons quand même pas juger un programme et des centaines de discours sur une seule prestation !

  23. lekunfry

    @Kerry-James

    c’est vrai que c’est un peu facheux la réaction au discours de S royal sur la banlieu mais en même temps elle a quand meme signé le pacte AC Le Feu! Qui d’AC Le Feu et de Parlement des Banlieu est le plus légitime? Personne si non que parlement des banlieu a beaucoup plus de réseaux implanté sur le terrain! Bref je n’ai pas vu ou lu ce discours pour comprendre leur déception, mais effectivement c’est un peu facheux vu que Sarko va faire l’offensive borloo avec son plan marshall des banlieue… C’est p-e du pipo, mais le fait qu’on lui donne ce nom là, ça donne une impression de dynamisme et de volontarisme alors que le fait que S Royal ne donne pas à sa politique pour les banlieues une veritable identité à part peut laisser pênser que rien de spécifique ne sera fait mais je crois que si elle tient un discours qui est de dire que la banlieu n’est pas un lieu à part dans la république et doit faire partie d’une vision globale de la république alors elle est en cohérence n’en déplaise à certaines associations!
    Elle ne va pas quand meme devenir la candidate de toutes les clieneteles et sa tactique n’est certainement as de dire oui à tout le monde comme on le lui reproc he cependant, elle aurai pu faire un meilleur discours!

  24. Kerry-James

    Ségolène Royal déçoit les quartiers populaires (2007-03-26 20:56:13)

    Villeurbanne. Invitée au 9e Parlement des banlieues qui se déroulait samedi à Villeurbanne sous l’égide d’Agir pour la citoyenneté, Ségolène Royal a cruellement déçu. Tout au long d’un discours terne, elle n’a rien proposé de concret pour les quartiers populaires.

    “Et elle veut être Présidente !” ironise l’une. “Elle était sûrement fatiguée” tempère sa copine. C’est peu dire que Ségolène Royal a déçu ce samedi à Villeurbanne. Invitée d’honneur du 9e Parlement des banlieues, elle a servi d’un ton monocorde un discours général sans saveur, et surtout vide de proposition concrète. Le discours de Ségolène Royal paraissait tellement décalé par rapport aux attentes, tellement lointain, qu’au bout de quelques minutes les gens papotaient entre eux, baillaient, ou quittaient carrément la salle. La prestation “un peu consternante” de la candidate contrastait étrangement avec celle, brillante, du bouillant Karim Zéribi qui l’avait précédée à la tribune. Le président du Parlement des banlieues et fondateur d’Acp avait pourtant tout fait pour faire comprendre à Ségolène Royal qu’elle devait enfin “dire des choses” et sortir des généralités. “Ségolène, ne nous décevez pas !” avait-il lancé fortement avant de lui laisser la parole.
    Ségolène Royal a souri mais pas entendu. C’est à peine si la candidate parlera des quartiers. Elle n’a pas cité, et encore moins repris à son compte une seule des “30 propositions du manifeste pour les quartiers populaires”, fruits du travail de l’association.

    Zéribi annule son soutien public
    Karim Zéribi, ovationné par près de 2 000 participants, attendait bien sûr beaucoup de la venue de Ségolène Royal. Masquant mal une certaine gêne, il s’est confié à Lyon Capitale à la sortie du meeting : “Elle est venue, c’est une marque de respect. Elle a légitimé notre démarche. Mais on est en droit d’attendre plus de la gauche. Elle a dit que les quartiers ne seront pas traités différemment alors que moi je pense qu’il faut un électrochoc”. Zéribi ne veut pas prononcer le mot de déception même s’il fait remarquer : “Après son discours, je n’ai pas dit : Le Parlement des banlieues est derrière Ségolène Royal. Je n’ai pas dit : “C’est notre candidate””. Or Karim Zéribi nous l’avait confié, il avait prévu ce soutien public si la candidate avait eu un discours “à la hauteur”. “C’est vrai, il n’y a pas d’enthousiasme béat pour Ségolène et c’est par mon discours que la foule a été soulevée (…) Certains m’ont dit qu’ils avaient eu mal pour elle…”
    Azedine Haffar, président de l’Aneb, association des élus de banlieues, est encore plus direct : “Je suis franchement déçu. Elle a parlé en donnant-donnant : Donnez-moi votre voix et je verrai ce que je ferai pour les quartiers. Beaucoup de gens l’ont perçu comme ça. C’est autre chose qu’on attendait !”
    Il y a quelques semaines, Ségolène Royal affirmait vouloir faire des banlieues le cœur de son programme. A Villeurbanne, sur ce thème des quartiers populaires, la candidate a montré un cœur aussi sec que le programme.

  25. Vanessa

    Chère Najat,
    Je trouve cette idée de dialoguer avec les français par l’intermédiaire du Chat très bonne! Vous témoignez ainsi de votre jeunesse, dynamisme et spontanéité, soit tout ce qu’il faut pour "relancer" notre pays.
    Merci!

  26. Gérard ELOI

    J’y serai, évidemment !
    Mais il y aura bousculade, comme les fois précédentes…

    A bientot, bonne campagne, et encore un grand bravo pour ta volonté et la qualité de ton travail

Commentaires fermés.