Montchat : un quartier en fête.

Lyon Publié le 7 juin 2008

Aujourd’hui, et malgré le temps incertain, tous les Montchatois fêtent la naissance de leur quartier, il y a tout juste 150 ans. Ce matin, le marché était animé par des acteurs en costume, un orgue de barbarie et les déclamations d’un poète de rue. Un pique-nique géant est ensuite organisé par les commerçants du quartier tout au long du cours Docteur Long. Vous êtes tous invités à y participer et à partager ce bel instant d’amitié et de convivialité gourmande. Enfin, une grande parade historique et festive défilera dans les rues du quartier, depuis la place de la Reconnaissance jusqu’à la place du Château, de 15h00 à 17h00.

Bien sûr, je serai présente à Montchat tout au long de la journée puisque c’est un événement que je soutiens activement depuis le début, avec l’ensemble des élus du 3e arrondissement et des associations du quartier. Vers 16h30, je remettrai au nom du Maire de Lyon un bouquet de fleurs à Louise-Françoise Vitton ainsi à la Princesse Eugénie, incarnée par la ravissante nouvelle Miss Montchat.

Je vous y attendrai nombreux pour célébrer ensemble ce moment historique, festif et joyeux, à l’image de notre quartier.

1858-2008 : un peu d’histoire.

Le 24 mars 1852, les communes de la Guillotière, Vaise et la Croix-Rousse étaient rattachées à la ville de Lyon. En 1858, Jean-Louis RICHARD-VITTON, propriétaire des terrains situés sur le territoire de Montchat se tournait vers la ville de Lyon et les services du préfet Vaïsse pour céder une partie de ses terres afin d’y construire un tout nouveau quartier de la ville. Il avait déjà tracé plus de 12 kilomètres de rue auxquelles il a donné le nom des membres de sa famille. C’est ainsi qu’est née une petite bourgade avec son église Notre-Dame du Bon Secours près de la place du chateau, la place Ronde et le parc Chambovet. Ce vaste projet est contemporain du percement de la rue Impériale et de la construction de la digue sur le Rhône, qui permit la création du Parc de la Tête d’Or et l’urbanisation de la rive gauche. Le quartier fut ensuite très marqué, au 19e sièce, par l’histoire de la construction automobile et l’implantation des usines Berliet. En 1912, Marius BERLIET y fit d’ailleurs construire une magnifique demeure décorée par les artistes Louis Majorelle et Jacques Gruber.

Au début du 20e siècle, le quartier de Montchat change en profondeur une nouvelle fois avec la construction de plusieurs établissements de santé : l’Hôpital Edouard Herriot construit par Tony Garnier inauguré en 1933, la Clinique Mutualiste inaugurée en 1935 et le Nouvel Hôpital Militaire d’Instruction Desgenettes inauguré en 1930.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le quartier fut un foyer de la Résistance avec notamment la figure du docteur Jean LONG, membre du résau « Coq Enchaîné » qui distribuait des tracts et fournissait des soins aux clandestins et aux Résistants de la région. Le cours Henri à été rebaptisé Cours du Dr Long. On eput évoquer aussi le souvenir de René TAVERNIER, écrivain, journaliste et Résistant, père de Bertrand Tavernier, qui se cacha à Lyon entre 1941 et 1944. C’est au n°4 de la rue Chambovet que fut créée et publiée la revue « Confluences » pendant cette période. C’est là que se réunissait le Conseil National des Ecrivains de la Zone Sud et que Louis Aragon, dit-on, écrivit dans cette maison « Il n’y a pas d’amour heureux ».

Tags : ,

62 commentaires sur Montchat : un quartier en fête.

  1. Gérard ELOI

    @ Liljana

    Ta vision européenne est absolument parfaite. Mais un peu idéaliste à l’heure actuelle…J’espère qu’un jour (peut-être après les élections européennes de juin 2009) je pourrai dire : " T’avais raison, Liljana. Et merci d’avoir apporté une pierre à l’ édifice des jours meilleurs que tant de personnes attendaient…"

    @ Adonis
    L’Europe ? Compliqué ! Mais les déclarations de Najat au 13 H 15 méritaient une très grande attention. Comme les analyses de Liljana, d’ailleurs !
    La réflexion du présentateur TV, avec en plus une séquence déjà prévue (donc préméditée !) sur le "sujet" ?
    T’as raison. Déplacé et quelconque. Mais faut pas s’énerver pour si peu : Najat sait très bien répondre toute seule à ce genre de truc.
    Bref, comme je le disais dans un comm précédent, j’avais politiquement pas du tout le moral.
    Depuis que j’ai vu et entendu Najat, çà va beaucoup mieux !

    Bonne nuit, et à bientôt

    GE

  2. adonis

    Bonsoir Madame Belkacem, j’ai regardé l’émission "13h15, le Dimanche" présentée par Laurent Delahousse, et franchement, vous avez été parfaite…. En revanche, j’ai trouvé que Laurent Delahousse as été "limite" lorsqu’il as dit que vous étiez "la rachida dati de gauche", la comparaison avec Rachida Dati, est vraiment bête et déplacée…. alors parceque vous êtes une Française d’origine Marocaine, vous êtes "une Rachida Dati de gauche"….. il ne serait pas un peu con sur les bords Laurent Delahousse?

  3. adonis

    @ Liljana/Polis: De plus, le mini traité de Lisbonne n’as pas été ratifié par référendum, mais par voie parlementaire,.. et honnêtement est-ce que vous trouvez que le parlement est représentatif du peuple Français?….. Je ne veux pas jouer les populistes mais à un moment donné si on se dit démocrate, il faut donc se comporter tel quelle…. et je suis désolé mais ne pas soumettre le mini traité de Lisbonne au peuple Français, c’est anti-démocratique…. et j’ai voté oui au TCE

  4. adonis

    @ Liljana/Polis: Bonsoir…. Même si l’Europe n’as pas que du mauvais, ..même si "le non irlandais" est un "non réactionnaire et antisocial", il n’empêche quand même que le mini traité de Lisbonne repose sur un mensonge puisque c’est toujours le TCE mais "relooké", je n’invente rien puisque c’est VGE lui-même, père du TCE, qui l’as reconnu…. Donc à partir de là, ce mini traité est anti-démocratique, on cherche à imposer le TCE d’une manière "déguisée" alors même qu’il as été rejeté, c’est honteux

  5. adonis

    @ Gérard ELOI: Bonsoir.. Merci pour vos remerciements mais il m’as semblé normal de communiquer aux internautes, le RV TV de Najat Belkacem…. Bonne soirée à vous

  6. Liljana/Polis

    Bonjour,
    Il est vrai que ça m’a pas fait trop plaisir le commentaire sur l’Europe antisociale,certes quasi inexistante depuis la fin du mandat de Jacques Delors à la présidence de la Commission européenne (1995),mais je crois qu’il ne faut pas pointer du doigt l’Europe, dés qu’il y a un problème à l’intérieur du pays, c’est la faute à l’Europe, elles serait trop libérale, on serait en prèsence d’un déficit démocratique etc etc;
    Je suis de l’avis que l’Europe qu’on a aujourd’hui n’est pas si mauvaise que ça, cependant on peut toujours l’améliorer;
    -La Commission formule aujourd’hui moins de propositions et la production législative a diminué de façon sensible, alors que les gouvernements nationaux invoquent le principe de subsidiarité.
    -Ensuite un grand nombre de propositions de la Commission ne se mettent pas en ouevre , faute de l’entente dans le Conseil des misinstres de l’UE, où l’unanimité reste de mise dans un grand nombre de domaines, et l’exemple le plus flagrant est que le Traité de Lisbone est mis en echec par l’opposition d’un seul pays, l’Irlande.
    – les Pères fondateurs de l’UE n’avaient pas dit que "Tout projet politique est en vain sans moyens financier"?, il serait temps de renationaliser certaines politiques comme la PAC par exemple ( ne me dites pas que l’Europe est ultralibérale, avec toutes les subventions qu’elle donne aux agriculteurs..
    Il faudrait mieux communautariser certaines dépenses comme la recherche et le développment qui ont tant besoin de financement!
    -Je vais pas en revenir sur la présentation du Traité de Lisbone sur ses aspects juridiques et techniques, mais je crois que sur le point de vue social son adoption serait opportun, La Charte de Droits fondamentaux aurait une valeur contraignante, sauf pour le RU et la Pologne il me semble.
    J’étais plutôt pour le TL, malgré qu’il ne soit pas parfait,
    Je pense que ça va s’arranger avec un compromis entre les Etats membres de l’UE.

  7. Gérard ELOI

    @ Chris,

    D’accord.

    Mais n’oublions pas que dans le programme de Ségolène figurait ce point essentiel :

    " Reprendre politiquement le contrôle de la BCE ".

    Donc, je persiste et signe : si c’était fait, çà irait mieux !
    ( Evidemment, avec des politiques honnêtes. Mais je fais confiance à Najat, Ségolène,…et quelques autres.)

    Amitiés

    GE

  8. Chris(ancien chris...)

    Zarathoustra:
    On ne devient plus ni pauvre ni riche : ce sont deux choses trop pénibles. Qui voudrait encore gouverner ? Qui voudrait obéir encore ? Ce sont deux choses trop pénibles.

  9. Chris(ancien chris...)

    Bonjour à tous et à toutes,

    " Ce ne sont pas les fonctionnaires européens qui décident…, mais les chefs d’ Etat ".

    Hmmm, vous êtes à coté de la plaque à mon avis.Quoi que c’est l’ensemble, mais je peux me tromper…
    En aval, l’ensemble de la politique en France (politicien+militant ) ne représente même pas 0,5% de la population Française.Deplus, les chefs d’Etat n’écoutent pas l’avis du peuple…
    Ensuite,en amont, La Banque centrale est privée , elle est controllé par des privées qui protègent les intervent° de l’Etat.
    l’État est un menteur faible,Sarkozy représente bien la situation actuelle…

    Comment-peut on continuer sans remettre en cause les décalage des élites envers la population? Il est certain que pour persister dans cette apparence illusoire , la politique favorise le clientelisme, l’ instrumentalisation des loges, contrôle de l’appareil, notables, liens inavoués afin d’obtenir un solide pouvoir.

    Ce Truman (33em président Usa) a crée une générat° irresponsable en occident …
    @GE
    L’Europe a déjà tombé dans les tenèbres au XIVem siècle, et notre situation actuelle est similaire…

  10. Gérard ELOI

    Un grand merci à Adonis pour avoir communiqué le RV TV de Najat.

    Sa prestation fut encore une fois remarquable de compétence, de spontanéité, d’espérance,…
    (La prestation d’ Adonis, qui nous a prévenus, puis surtout celle de Najat à 13 H 15)

    Après le comm de Liljana (39), j’avais été le premier à crier haro sur cette Europe antisociale qui…(J’espère que Liljana ne m’en veut pas trop ?)

    Des déclarations de Najat sur FR 2, outre la volonté de remettre sainement en évidence les qualités et valeurs d’un PS trop souvent discrédité aujourd’hui, je retiens ce commentaire sur l’ Europe : " Ce ne sont pas les fonctionnaires européens qui décident…, mais les chefs d’ Etat ".

    Donc, étant donné la pertinence de cette remarque, je reviens un peu sur mes positions concernant cette Europe si trouble…Et je nuance :

    L’ Europe doit devenir la meilleure des choses
    …si et seulement si la gauche l’emporte de loin dans un an.

    Nous avons donc du boulot.

    Depuis quelque temps,mon pessimisme politique avait atteint un paroxysme qu’on pourrait appeler désespérance, et même envie de tout laisser tomber…

    Le dynamisme, la clairvoyance et la force tranquille de Najat m’ont réveillé : je rempile pour le temps qu’il faudra !

    Mais j’espère qu’on gagnera vite, car j’ai besoin de me reposer un peu…( Repos auquel j’aspire depuis le 22 avril 2007 : j’avais programmé mon effort pour une victoire au premier tour. En sports, çà s’appelle "partir trop vite", gaffe de débutant. )

    Mais çà pourrait un jour aller pas si mal.
    Que ce WE se termine donc de manière aussi chaleureuse et lumineuse que la prestation de notre amie Najat : il fera beau demain !

    Amitiés

    GE

  11. Lussyen

    Chère Najat,
    Je viens de vous voir et de vous entendre ce dimanche 15 juin, sur F2; il se dégage de vos propos et de votre image une honnêteté, une compétence…exceptionnelles pour une femme politique aussi jeune ! (" Mais aux âmes bien nées,
    La valeur n’attend point…" ) . Ah si vous étiez notre présidente de la République! On a le droit de rêver!
    LB

Commentaires fermés.