De la valeur d’un débat sur les valeurs.

Éditos Publié le 15 novembre 2009

Bonjour à toutes et à tous,

Débutons ce billet, une fois n’est pas coutume, par l’actualité nationale. Je reviendrai plus tard sur mes activités à Lyon, et dans la région au cours de ces derniers jours. Je veux d’abord revenir sur le discours de Nicolas Sarkozy à la Chapelle-en-Vercors dans la Drôme, au lendemain des célébrations du 11 novembre. J’ai été littéralement estomaquée par les mots du Président de la République qui s’est une nouvelle fois livré à un exercice scandaleux de captation de l’histoire à son profit personnel tout en nous servant une vision manipulatrice du débat sur l’identité nationale. J’ai d’ailleurs fait part de ma réaction à la presse, dont vous retrouverez ici l’essentiel de la teneur.

Plutôt que de livrer le fond de sa pensée, Nicolas Sarkozy en a touché le fond : pour résumer, la France, c’est lui. Aux écrivains, le droit de se taire ; à l’opposition, le droit de se coucher ; à Nicolas Sarkozy, le pouvoir absolu de dire ce qu’est la France, et ce qu’elle n’est pas, y compris en réécrivant son histoire. A tous les autres, le devoir de l’écouter, d’acquiescer, de l’applaudir, et de se rendre en Préfecture pour se faire délivrer un certificat de conformité de bon citoyen. Les chômeurs, les malades, les bénéficiaires de l’instruction publique ou les intellectuels suspects de détestation de leur propre pays ont du souci à se faire. Je fais le triste constat que Marie N’Diaye, loin d’être excessive dans ses propos, était encore en-dessous de la réalité en dénonçant la détestable atmosphère de vulgarité qui règne en France, ainsi que le caractère monstrueux de la France de Nicolas Sarkozy.

L’entreprise d’intimidation idéologique menée par le gouvernement a franchi selon moi une nouvelle étape en déniant à ceux qui n’aiment pas Nicolas Sarkozy le droit d’aimer la France. Nicolas Sarkozy s’arroge un droit qu’il n’a pas : il a été élu pour garantir l’unité de la nation et faire vivre ses valeurs, pas pour trier le bon grain de l’ivraie, et moins encore pour redéfinir à lui tout seul l’identité de la France. Je terminai d’ailleurs mon communiqué en rappelant que la France, ce n’est pas lui, c’est nous.

Je dois avouer qu’après de nombreuses interventions dans les médias sur ce thème, notamment contre Yves Jego sur France Info ou Eric Raoult sur France Inter, j’avais fini par me dire qu’il était sans doute temps d’arrêter d’alimenter le débat sur le débat. Je crois en effet qu’un vrai débat sur les valeurs de la République, y compris sur les symboles nationaux, est très important, tout en n’accordant aucune valeur au débat piégé tel qu’il est organisé par Eric Besson. Le message est donc un peu complexe à faire passer. Mais d’une part, j’attends toujours une invitation de la Préfecture à débattre avec les fameuses « forces vives », et d’autre part l’intervention de Nicolas Sarkozy cette semaine a achevé de me convaincre de la dangerosité de la manipulation: il faut la dénoncer sans relâche.

Comme j’ai pris la peine de lire le discours de Nicolas Sarkozy dans son intégralité et que j’ai la mémoire tenace pour certaines choses, je ne résiste à la tentation d’en citer un extrait consacré à la littérature, croisé avec ce qu’il avait dit sur le même sujet à Lyon lors de la campagne présidentielle. C’est édifiant lorsqu’on veut mesurer la profondeur du cynisme exprimé par son double langage, en fonction des circonstances. Pour moi, c’est tout sauf anecdotique, c’est une profonde dévalorisation de la parole politique, un abaissement de la fonction présidentielle, une institutionnalisation de l’hypocrisie, une dégradation des valeurs que l’on est censé défendre.

« La France est une nation littéraire. Elle se parle à elle-même à travers la littérature. N’est-ce pas au fond en entendant un vers de Racine ou de Baudelaire ou en lisant une page des Misérables que nous nous sentons le plus Français ? Dans quel autre pays au monde un tel miracle serait-il possible ? Nous conforterons l’identité française en apprenant à nos enfants à aimer la littérature, à aimer la poésie, à aimer et à respecter la langue française, en ce qu’elle est capable d’exprimer de beauté, d’intelligence, de profondeur de sentiment. »

Jusqu’ici, rien à dire, mais voici ce qu’il disait de l’intérêt d’avoir lu l’un des plus grands chef d’oeuvre de la littérature classique dans un parcours de citoyen français:

« L’autre jour, je m’amusais, on s’amuse comme on peut, à regarder le programme du concours d’attaché d’administration. Un sadique ou un imbécile, choisissez, avait mis dans le programme d’interroger les concurrents sur La Princesse de Clèves. Je ne sais pas si cela vous est souvent arrivé de demander à la guichetière ce qu’elle pensait de La Princesse de Clèves… Imaginez un peu le spectacle ! »

C’est un exemple parmi tant d’autres, sans doute plus graves de conséquences, qui m’amène à douter comme tant de Français qu’il ressente la moindre conviction sincère sur aucun sujet.

La controverse de Dijon: beaucoup de bruit pour rien.

En dépit de tous les commentaires, analyses et petites phrases qui font l’actualité politique de ce dimanche sur la présence de Ségolène Royal à la rencontre organisée à Dijon par « L’Espoir à Gauche », j’ai dû mal à comprendre pourquoi un tel déferlement de réactions effarouchées. Ce serait sans importance, d’ailleurs, si le spectacle offert pour tant de cris d’orfraies et d’hypocrites indignations ne venait alimenter une nouvelle fois l’idée que les socialistes ne se préoccupent d’eux-même, dans une interminable bataille de chefs.

Ségolène n’était pas à Marseille ? Elle ne pense qu’à elle, et méprise les travaux de fond menés au sein du Parti. Ségolène va à Dijon ? C’est pire, elle y va pour faire sa promotion personnelle. C’est à plonger le plus fin des stratèges politiques dans un abîme de perplexité, non ? Pour ma part, j’étais à Dijon comme j’étais à Marseille lors de la première rencontre du genre. Pourquoi ? Revenons à des choses simples. « L’Espoir à Gauche », c’est le courant du Parti Socialiste qui réunit toutes celles et tous ceux qui avaient soutenu la motion E lors du Congrès de Reims, c’est à dire la motion portée par Ségolène Royal, mais aussi de Vincent Peillon et de tant d’autres. Un courant a pour vocation d’être un espace informel de réflexion, de proposition et de travail au sein même du parti pour contribuer à la construction, le moment venu, d’un projet commun à tous les socialistes. Chaque courant se réunit régulièrement, avance des idées et les propose à la direction du parti qui les reprend à son compte, ou non. C’est ce que nous avons fait à Dijon autour de l’éducation. Les organisateurs d’une telle rencontre peuvent décider d’inviter des personnalités extérieures : des experts, bien sûr, mais aussi des responsables politiques d’autres partis, comme c’était le cas avec les Verts, le Modem ou Robert Hue. Les membres du courant, eux, n’ont pas l’habitude de s’inviter eux-mêmes, c’est une sorte… d’évidence. Fin de l’histoire, si j’ose dire.

« L’Espoir à Gauche » doit selon moi rester un courant, c’est à dire un laboratoire d’idées, sans devenir un instrument de pouvoir au service d’ambitions personnelles. Ce ne serait pas loyal à l’égard des militants qui y sont engagés sincèrement dans un esprit de travail collectif qui dépasse les problèmes de personnes. C’est pour cela que Ségolène Royal, par exemple, a choisi la clarté en réunissant ses soutiens au sein de l’association Désirs d’Avenir, respectant ainsi une forme d’honnêteté envers celles et ceux qui ont rejoint « L’Espoir à gauche » pour autre chose. C’est donc particulièrement injuste de lui attribuer le rôle de celle qui sème la discorde ou la zizanie. Concluons donc provisoirement avec cette maxime de La Rochefoucauld, décidément inépuisable lorsqu’il s’agit de déjouer les pièges trompeurs de l’apparence: « L’intérêt parle toutes sortes de langues, et joue toutes sortes de personnages, même celui de désintéressé. »

Demain est un autre jour.

Pour ce qui concerne mon actualité, je vous renvoie pour l’essentiel à mon agenda des derniers jours, notamment marqués les célébrations du 11 novembre à Montchat ou par le dévoilement à la presse de l’édition 2009 de la Fête des Lumières. Le programme des festivités est désormais accessibles à tous sur le site internet: www.lumieres.lyon.fr

Pour faire suite à mon billet précédent, j’en profite pour rappeler que j’anime presque tous les soirs, aux côtés d’Hervé Saulignac et Jean-Jack Queyranne, des réunions publiques de débat et d’information un peu partout dans la région Rhône-Alpes. Ce sont des moment formidables d’échange et de dialogue qui se révèlent d’une grande intensité, avec beaucoup d’idées nouvelles chaque soir. Je vous avoue d’ailleurs que je ne m’attendais pas forcément à voir un tel succès d’affluence dès le lancement de cette précampagne, et que ça fait du bien de vivre la politique de cette façon-là, au plus proche des citoyens et de leurs réalités, au plus près de ce que les élus socialistes de la région sont vraiment, c’est à dire des responsables publics respectés pour leur compétences et leur travail. Parmi les prochains rendez-vous: économie et emploi, ce lundi à Saint-Etienne, puis culture, sport et vie associative, ce vendredi à Lyon. Tous les détails sur le site: www.uneregion-davance.fr

Mais je voudrais aussi, pour terminer ce billet dominical, informer mes jeunes lecteurs de Lyon, ainsi que leurs familles et amis, de l’événement que nous organisons pour eux samedi prochain à l’Hôtel de Ville de Lyon, le 21 novembre de 14h00 à 18h00. Pour la première fois, le Maire de Lyon et moi-même, en tant qu’Adjointe à la Jeunesse, nous invitons tous les jeunes Lyonnais qui ont eu 18 ans dans l’année à venir nous rencontrer, en toute liberté et en toute décontraction, pour dialoguer ensemble sur leur citoyenneté, leur vision de la ville, leurs aspirations et, tout simplement, célébrer ensemble leur majorité. Jeunes citoyens, c’est le moment de vous faire entendre ! Nous vous attendons avec beaucoup de belles surprises et de nombreuses activités pour vivre ensemble un moment inoubliable.

Découvrez tout le programme sur le site de la Ville de Lyon: www.lyon.fr

A samedi !

Tags : , , ,

147 commentaires sur De la valeur d’un débat sur les valeurs.

  1. Dominick

    Cette valeur d’identité que l’on dit nationale est issue d’un discours qui nous renvoi à une extrême qui se place à la droite du gouvernement Ce gouvernement qui n’hésite à reprendre ce discours afin de s’octroyer les voix de ceux qui avaient créé dans un temps pas si loin, une volonté affichée de faire de notre société un monde idéal. Un monde peuplé d’une couleur si claire, que même la neige à côté, aurait semblé sale. La pastille, même de Vichy, est dure à avaler, et il ne me semble pas que cela doit devenir une priorité de pensées. De plus, cela engendre des situations ubuesques grâce à la volonté de fonctionnaires zélés, qui n’hésitent à nous renvoyer à ce principe idiot de savoir ce que nous sommes réellement. Cette situation de prouver, par moult papiers les plus saugrenus les uns que les autres, sa provenance Française, et qui génèrent des tracas et des tragédies, serait amusante si elle était appliquée à un homme au patronyme à consonance étrangère et dont le père est lui né, en Pays étranger. Mais il ne risque rien, un homme au sommet de l’état, n’a aucune raison de prouver son appartenance à un Pays qu’il dirige. Moi, mon patronyme me sauve, bien qu’on ne sait jamais, au fait que l’âne n’est pas souvent celui qui le porte, ce patronyme. Cette fameuse valeur qui ne prouve rien sur ce que l’on est, et d’ailleurs, être né ici où là bas, l’essentiel n’est-il pas d’être né homme ? Je suis issu d’une terre qui m’a généreusement accueilli. Un jour, je redeviendrais une poussière mélangée à ce sol qui m’a vu grandir. Alors qu’importe si je parle une langue, qu’importe si je ne plie à un drapeau par déférence, car confondant les couleurs, qu’importe si je ne respecte pas tout le temps les trois valeurs gravées au fronton de la mairie, ne fais-je pas ce que tous font ? Doit-on saluer un drapeau au garde à vous pour respecter cette valeur fondamentale qui est mienne depuis toujours, à savoir « respecte celui qui est en face de toi, tu te respecteras toi-même ». Cela devient fatiguant, ces interrogations qui n’ont de valeur que celle que l’on veut bien lui donner et qui n’est en réalité qu’illusoire et sans … valeur.

  2. maguy22

    Cette rencontre avec les jeunes majeurs est une excellente idée.
    Il faudrait l’étendre aux 13 -15 qui constituent la tranche d’âge qui pose le plus de problèmes d’intégration sociale.
    C’est un âge difficile où les jeunes se cherchent; il est important de créer des moments de contact et d’échanges avec eux, pour leur donner la possibilité d’exprimer leur mal-être et ce qu’ils attendent des adultes ou qu’ils peuvent faire ensemble avec les adultes.

  3. Rasayi Wora

    Occupe-toi de tes régionales !

    Quelle formule imbécile et stupide, s’agissant de quelqu’un (Ségolène Royal) qui, encore jeune conseillère de Mitterrand, s’en est allée arracher à la droite une circonscription législative, réputée ingagnable par la Gauche, le tout après moins de deux semaines de campagne, récidivant en Poitou-Charente, en 2004, dans le fief de rien moins que Jean-Pierre Raffarin !

    Tiens, mais au fait, Vincent Peillon, c’est bien celui qui, en 2002, a "offert" à la droite la troisième circonscription législative de la Somme, circonscription qu’il n’a pas pu récupérer en 2007, et qu’il a peu de chance de récupérer un jour ?!

    Dans l’art de battre la droite, sur le terrain de la droite, Peillon, c’est tout le contraire de la Dame du Poitou, ce qui explique que des "généraux de brigade" comme celui-là, la droite en rafole !

    Pour le reste, les gazettes et certains "ténors" du parti socialiste nous ont refait le coup du renvoi dos à dos, dans le genre : "échange de noms d’oiseaux entre Ségolène Royal et Vincent Peillon". Sauf que moi, je n’ai vu et entendu dans les médias que de la très grossière vulgarité de la part de notre agrégé de philosophie, tandis que Ségolène Royal, pour sa part, n’affichait (c’était flagrant durant le Grand Journal de Canal +) que sérénité, bienveillance et humour ; il n’était que de la voir afficher ce grand sourire qui n’avait rien de feint, attitude assez impressionnante, quand on voit le nombre de gens qui pêtent les plombs pour un oui ou pour un non (cf. "casse-toi pôv con !" et autres références à la psychiatrie lourde, parce qu’en plus, Peillon est médecin !) mais je suppose qu’elle a, désormais, le cuir bien épais, depuis le temps !

    Sacrée Ségolène Royal !

  4. Mobilisation

    " 135. Le mercredi 18 novembre 2009 à 20:42, par Info ou intox?"

    A cette heure près de 700 signatures sur le seul Facebook et plus de 1000 par mail (tout le monde n’a pas et ne souhaite pas avoir un compte facebook)

    Mobilisons nous, le Monde a titré sur cette initiative militante des Royalistes, les organisateurs vont bientôt publié officiellement la liste

    Pour signer l’appel : http://www.facebook.com/group.ph...

    Ou par retour courrier (mail) à l’adresse : nosespoirsagauche@yahoo.fr

    Une autre pétition en ligne ici :

    http://www.mesopinions.com/Pour-...

  5. Merci qui?

    Intéressant.
    Première émission de "Politique à domicile". Des citoyens lambda reçoivent chez eux (air connu) un homme politique.
    Le premier invité est…Vincent Peillon.
    PS – l’émission a été enregistrée avant le clash.

    http://www.dailymotion.com/video...

  6. jps

    Je ne suis pas membre du PS. Je suis plus proche des idées d’Eva Joly mais dans le conflit qui oppose Peillon à Royal je pense qu’il est bon de rappeler certains faits. Je trouve particulièrement injuste et inconvenant ce Bashing Ségo !

    Peillon croit être majoritaire au sein d’Espoir à Gauche (EAG) sauf qu’il ne prend pas en considération le nombre d’adhérents mais le nombre de représentants au sein du bureau, entre autres les caciques, oubliant donc complètement la base. C’est pourquoi Peillon ne veut pas faire voter l’ensemble des militants du courant mais uniquement les apparatchiks. De peur de se faire éjecter. Peillon veut faire du mouvement « Espoir à Gauche » un instrument de pouvoir au service des ses ambitions personnelles.

    EAG a été crée avec 80 % des militants de Désir d’Avenir, c’est à dire le courant Royal. Ségolène Royal n’avait nullement besoin d’être invitée, tout militant PS n’a pas besoin d’être invité à ces réunions de travail. Vincent Peillon dit ne pas souhaiter la présence de présidentiables, mais il a invité Julien Dray et Valls qui se sont déclarés pour se présenter à l’investiture pour la prochaine présidentielle de 2012. Monsieur Peillon “Quand on veut rassembler, on ne commence pas par exclure”. Qui a fait émerger Peillon et Valls, si ce n’est Ségolène Royal à l’occasion de la campagne présidentielle de 2007 ? Peillon n’existe pas politiquement, il n’a aucune charge élective en France.

    Ségolène Royal avant tout le monde a préconisé l’alliance des républicains et démocrates du centre jusqu’à la gauche populaire. Vincent Peillon semble vouloir s’approprier une démarche née autour de Ségolène Royal. Ségolène Royal pouvait-elle rester plus longtemps les bras croisés devant tant de sournoiserie de la part de ceux qui font du Royal sans Royal au PS, tout en la fustigeant.

    Peillon reproche à Ségolène Royal de ne pas être venue à Marseille pour la première réunion”. Et pour cause ! Le jour même elle était à La Rochelle pour faire un discours et accueillir les Socialistes dans la région qu’elle préside et témoigner ainsi son soutien à ceux qui veulent le rassemblement. Peillon savait que Ségolène Royal ne pouvait pas le même jour être en même temps en ces deux endroits si distants. Quand ils se réunissent quelque part et que Ségolène ne se pointe pas on l’accuse de vouloir jouer solo quand elle se présente à une réunion Peillon dit qu’elle ne fera pas gagner la gauche. Reste que Peillon a grillé Ségolène Royale pour 2012 et faire émerger en deux ans un candidat crédible parait difficile, voir impossible.

    Depuis 2007, pas un titre dans les médias n’a été favorable à Ségolène Royale, peu importe les évènements qu’elle soit spoliée; insultée. La fête de la fraternité à Montpellier n’a pas profité d’un écho médiatique, 3500 personnes sur le seul nom de Royal, qui dit mieux ? En 2007 Ségolène Royale a mené une campagne où les caciques du PS n’avaient de cesse que de la torpiller. Pourtant son score a été bien meilleur que celui de Jospin en 2002. Pourquoi DSK a-t-il obtenu par la suite le poste au FMI avec le soutien de Sarkozy ? Beaucoup devraient s’interroger. Rien n’est épargnée à Ségolène Royal, y compris la fraude massive des Aubryistes lors du congrès de Reims.

    Peillon entre dans les attaques personnelles en déclarant au sujet de ce différent avec Ségolène Royal « On est en psychiatrie lourde ». Ségolène Royal s’est toujours gardé de faire des attaques personnelles. Elle a toujours mis en application pour elle-même ce qu’elle recommande aux autres. La force de l’exemple.

  7. wait and see

    La pétition qui circule vient d’ou? Émane de qui?
    Curieux ce chiffres de 1200 militants annoncés à l’avance.
    Est-ce la guerre qui continue? Sans doute. Ca sent l’intox et la manipulation.
    On en saura un petit peu plus demain.

  8. Marie

    Bon courage à vous Najat et vos Amis autour de Ségolène Royal , continuez ainsi pour rénover le PS et le rendre juste et fraternel car l’attitude de VP nous démoralise …et je ne comprends pas que la première secrétaire ne lui demande de la tenue dans ses propos
    Une simple sympathisante PS depuis 30 ans

  9. Info ou intox?

    @ Mobilisation
    D’ou vient ce chiffre de 1200?
    Au moment ou je poste il y en a 333!
    Info ou intox?

  10. philgi 69

    OUI OUI OUI 3fois OUI, il faut continuer ce que l’on a tous commencé ensemble en 2007, c’est à dire soutenir Ségolène encore et encore, jusqu’au bout, car on finira par triompher.
    En tous cas, bravo Najat pour ton billet qui est très juste sur notre réalité aujourd’hui et de ta fidélité qui n’a pas fléchi à nos idées contrairement à d’autres.
    Rassure toi, nous sommes toujours derrière Toi pour faire triompher une vraie justice sociale et une certaine "fraternité".. on en a vraiment besoin face à ce désastre républicain orchestré par un homme devenu de plus en plus inquiètant…vite vite, changeons tout.

  11. danypaul

    Quand je lis les commentaires qui précédent sur votre blog, je trouve que vous avez beaucoup de courage pour continuer votre travail de politique. Comment peut-on se déchainer comme çà contre une candidate à la présidentielle qui a eu les voix de 60 % des militants et 47 % des français. Pour apprécier Segoléne ROYAL il suffit d’aller voir sur le site de Poitou-Charente ce qu’elle réalise sur le terrain.
    L’affaire de Dijon a peut_être été exploitée par beaucoup, mais elle montre quand même un manque de communication entre ceux qui animent le mouvement. Les militants sont deboussolés…!

  12. faites circulez !

    Ca suffit !

    Nous, militants du Parti Socialiste, engagés au sein de l’Espoir à Gauche, signataires de la motion E, exprimons par le biais de cet appel notre colère et notre incompréhension.

    Lors du dernier congrès du Parti Socialiste, nous avons porté l’idéal rénovateur incarné par Ségolène Royal. Notre motion a obtenu 29%, puis 42% puis près de 50% des voix des militants: tout cela sur le nom de Ségolène Royal, sur ses idées, sur sa démarche politique et sur sa capacité de rassemblement.

    Nous avons, avec elle, dénoncé les pratiques délétères de notre parti. Nous avons plaidé pour la discipline dans l’expression des uns et des autres. Nous avons porté l’exigence de respect entre les socialistes, qu’ils soient responsables, élus ou militants. Nous avons incarné une nouvelle façon de faire de la politique, loin des pratiques ancestrales d’apparatchiks qui ne parvenant même pas à se faire élire sur leur nom, se plaisent à organiser des manœuvres d’appareils.

    Parce qu’il n’a pas respecté les valeurs défendues collectivement par notre motion,

    Parce qu’il a insulté avec une intolérable violence, accusant les militants unis derrière Ségolène Royal de proto-fascisme et Ségolène Royal elle-même de relever de la "psychiatrie lourde", et à travers elle les dizaines de milliers de militants qui la soutiennent,

    Parce qu’il s’est lui-même disqualifié en usant de pratiques indignes d’un responsable politique de ce niveau,

    Nous exigeons le départ immédiat de Vincent Peillon de l’équipe d’animation du courant dont il s’est auto-proclamé le chef sans vote et sans consultation militante.

    Nous exigeons la mise en place de règles de fonctionnement démocratiques dans notre courant.

    En premier lieu, l’organisation d’une assemblée générale de la motion E "L’Espoir à Gauche, fier d’être socialiste" sur la base des signataires de notre motion au 6 novembre 2008 afin d’élire une direction collégiale et élargie.

    Nous demandons également la saisine de la commission d’éthique interne à la motion, et de la commission des conflits du Parti Socialiste.

    Parce qu’il en va de l’avenir de notre courant, de notre parti et bien au-delà de notre capacité à construire une alternative crédible à la droite, nous réaffirmons à Ségolène Royal notre soutien plein et entier.

    Pour signer l’appel : http://www.facebook.com/group.ph...

    Ou par retour courrier à l’adresse : nosespoirsagauche@yahoo.fr

    Premiers signataires :

    Amine EL KHATMI (secrétaire fédéral du Parti Socialiste, 03),
    Samia HAMDI (Conseillère municipale PS aux Mureaux, 78),
    Heidi RANCON-CAVENEL (Conseillère municipale PS à Paris, VIIIe arrondissement)
    Yannick SCHIAVONE (Conseiller municipal PS de Carrières-sur-Seine, 78),
    Grégory GOBRON (Conseiller municipal PS à Longjumeau, 91),
    Hugo ROUSSEL (59),
    Fabien-Pierre NICOLAS (Membre du Conseil fédéral des Francais de l’Etranger PS),
    Laurent GRAVE-RAULIN (Secrétaire de la section PS de la Sorbonne, 75),
    Michelle GOCALVES (Secrétaire de la section PS de Thiers, 63),
    Paulette JANOUX-BOUFFARD (Secrétaire de la section PS de Clermont-Ferrand Nord, 63),
    Colin CARLUS (Membre du Conseil fédéral du PS 84),
    Nicolas HOCDE (75),
    Karima MENDES (69),
    Jérémy DAUMARD (63),
    Vincent THUAL (35),
    Léo VITRY (59),
    Adrianne DUBOIS (59),
    Thomas BRISSON (75),
    Clémentine CONCAS (06),
    Marianne FOISELLE (45),

    et déjà 1.200 autres militants…

  13. jean S

    ne croyez vous pas que votre courant doit etre renommé d’urgence
    "déespoir à Gauche"???

  14. Merci Ségolène

    La réunion hebdomadaire du 16 novembre dernier entre Nicolas Sarkozy et ses collaborateurs à l’Elysée se serait ouverte dans la bonne humeur rapporte Le Canard Enchainé de ce mercredi.
    Motif de cette joie: le clash de Dijon entre l’ancienne candidate à la présidentielle, Ségolène Royal, et le chef de file du courant L’Espoir à Gauche, Vincent Peillon.

    Selon Le Canard Enchainé, la socialiste aurait "vraiment fait plaisir" à Nicolas Sarkozy, qui aurait lâché en ouverture de la réunion avec son équipe: "Merci, Ségolène!"

    Ensuite, le chef de l’Etat aurait ajouté: "En ce moment, les bonnes nouvelles ne viennent que de l’opposition."

    Et de conclure: "Ségolène est un virus que les socialistes n’ont pas fini d’incuber".

  15. Corinne Arquillière

    très bonne idée la fête des jeunes de 18 ans!
    un petit bémol su les affiches orange et fuschia. Les trucs écrits en noir sur fuschiza, ça se lit mal >__<

  16. Philippe Charles

    Message du 17 novembre adressé à Vincent PEILLON :
    Bonjour Vincent,

    Dans mon message de samedi passé reproduit ci-après,
    je vous faisai part de mes craintes de voir la désapprobation de la venue de Ségolène Royal aux Rencontres sur l’Education être contre-productive.

    Elles s’est avérée pis que cela ( les media ravis d’en ajouter sur le thème de la division à gauche ), avec un effet fort dommageable non seulement chez les électeurs de gauche, mais bien plus au sein de ceux du centre et de la droite susceptibles d’être enclins à "franchir le pas" électoral le moment venu.

    Bon nombre de fidèles en tout cas perçoivent mal ce qui a pu apparaître comme un empressement irréfléchi et brûtal à vouloir supplanter la candidate aux primaires ( cf vos propos de dimanche sur CANAL ).

    S’il n’y a pas faute politique, il y a à mon sens là, pour le moins, une erreur tactique;
    je maintiens que tout projet à gauche, en vue de 2012, doit désormais – à tout le moins – compter avec elle.

    Au surplus n’est-il pas démontré que Ségolène ressorte le plus décridibilisée de cette pénible affaire.

    Or il est grand temps, de faire émerger un candidat porté par un rassemblement de toutes les forces de renouveau et de démarrer les campagnes ( régionales, présidentielle )
    sans coup bas ( vous avez en mémoire ceux de 2007 ) sans pitié dans la dénonciation sans relâche du régime actuel ( il y a de quoi faire ) avec un projet de société radicalement différent.

    C’est humainement impératif et il n’y a pas un instant à perdre.

    Amicalement,
    Philippe Charles

    ………………………..

    Mon message du samedi 14 novembre 09 :

    Bonjour Vincent !

    A propos des "Rencontres" de ce samedi 14 novembre.

    Si votre boutique est bien la matrice de la gauche de demain, c’est valable.

    Une réserve : Daniel Cohn-Bendit privilégie selon moi une alliance des Verts avec le Modem

    plutôt qu’avec la gauche : il préconise "un nouvel espace qui ne soit pas la gauche plurielle" !?

    Sa "gauche" me paraît se situer au mieux très légèrement à la gauche du MODEM.

    Il envoie une vidéo…

    Par ailleurs, je crois contre-productif de désapprouver la présence de S��golène Royal à vos rencontres :

    tout projet à gauche dans la perspective de 2012 ne peut, à tout le moins, compter sans elle.

    […]

    Amicalement,

    Philippe Charles

  17. Corinne Arquillière

    sur le site de Espoir à gauche : http://www.espoir-a-gauche.fr/de...

    Les 1ères rencontres du Rassemblement : L’école (Dijon, 14 novembre 2009)

    Après le succès de ses Ateliers d’été à Marseille, qui ont réuni fin août Marielle de Sarnez, Daniel Cohn-Bendit, Christiane Taubira et Robert Hue, l’Espoir à Gauche vous propose d’ouvrir un cycle de rencontres qui rassemblera, autour des grandes préoccupations des Français, l’ensemble des forces de progrès.

    Au cours de ces rendez-vous décentralisés qui se prolongeront au 1er trimestre 2010, débattront intellectuels et universitaires, représentants de la société civile, élus et citoyens de bonne volonté afin de jeter ensemble les bases – chapitre après chapitre – d’un projet social, écologique et démocrate pour la France.

    Première étape de ce cycle : les Rencontres de Dijon le samedi 14 novembre autour de la question éducative et scolaire.

    •Participez au grand débat EAG : "Redonner une ambition à l’école publique" et réagissez à nos propositions.

    Il s’agissait donc bien d’une rencontre organisée par EAG et dans laquelle SR avait toute sa place. Les prétextes de Peillon pour l’écarter sont fallacieux

  18. Gérard Eloi

    @ Romain,

    Manipulation !!!

    Tu as de ces mots !!!

    N’oublie pas que ce rassemblement fut défini comme suit :

    "…Vincent Peillon lancera le 14 novembre à Dijon les "1ères rencontres du rassemblement" des "socialistes, écologistes et démocrates", des communistes au MoDem, initié cet été à Marseille, pour faire des propositions sur l’éducation, base d’un "contrat de gouvernement"…"

    Donc, ça s’adressait AUSSI aux socialistes !

    Mais…

    …ensuite, il fut question de "présidentiables" et :

    – Vincent Peillon déclare que Ségolène Royal n’est pas la bienvenue parce que "présidentiable"

    – SR vient quand même à Dijon, invitée par le maire François Rebsamen.

    – D’où le "clash"

    Remarques :

    1) Sauf les "Présidentiables".
    Il aurait fallu mieux définir ce terme au moins un peu subjectif.
    Parce que Manuel Valls était invité à Dijon, et a déclaré sa candidature pour 2012.
    Présidentiable non admis, sauf MV. Sous-entend-on par là que même s’il se présente, il n’ a aucune chance ? Voilà qui est particulièrement motivant pour les forces de gauche.

    "Présidentiables" visait peut-être les candidats du passé ? Or, Robert Hue, candidat en 2002, était invité. L’exclusion de seulement SR signifie-t-il que le Rassemblement…de VP considérerait RH comme quantité négligeable ? Peu encourageant pour une possible union de la gauche.

    2) VP a affirmé : " Je suis chez moi à Dijon". C’est montrer bien peu de considération pour le maire local François Rebsamen.

    Il faudrait donc être beaucoup plus clair.

  19. Gérard Eloi

    @ Contradicteur,

    Si je rappelle le lien pour mon blog,

    centpenseespourvous.blogs…

    c’est parce qu’il présente, au fil des billets (avec parfois un autre sujet) un catalogue des fleurs de mon jardin.
    Je le remets sous un billet intitulé "valeur", parce que pour moi, ces fleurs ont de la valeur !

    Néanmoins, je les trouve un peu hors sujet…comme tes photos de l’île Maurice. Photos de valeur, mais n’ayant rien à voir avec par exemple le peu de valeur accordé par sarkozy et son clan aux écrivains, où l’affaire de Dijon,…évoqués ci-dessus.

    Caviar-vodka ; d’accord, la gastronomie est également une valeur.
    Comme l’astronomie si on va par là.

    Mais est-ce parce que le billet est intitulé " Valeur" que je parle de la beauté des étoiles et nébukleuses ?

  20. papillondusoir ..

    @ cecile …

    com:107——–C’est a dire pour""" la médaille de confiance """ que mme royal fait entiérement confiance a najat !!!! donc redonner Gôutt au courant de sego !!!

    Jai pas compris """le papillon a une étoile""" !!!

  21. Corinne Arquillière

    Une dernière chose : si vous n’aviez pas compris l’allusion, c’est bien SOS qui a posté sous les pseudos entre autes "mémère Royal", "François Mitterrand", "Leon Blum",… et plus grave, a usurpé l’identité de gens vivants "Laurent Fabius", "Aurélie Filipetti"

    son IP commence par 77.206… et finit par 124…

  22. Corinne Arquillière

    @ Romain P.
    Je me souviens pourtant avoir reçu un mail venant de Espoir à gauche invitant à venir à Dijon…

    @ SOS
    je suppose que tu dois connaître ces logiciels qui permettent de trouver les adresses IP des gens qui postent sur les blogs. Après avoir trollé ce blog avec tes multi pseudos, tu essaies de faire croire que toi tu es gentil et les autres ils sont méchants et d’aller chouiner comme un gosse. Moi au moins, je poste sous mon nom et j’assume. Toi, tu m’as plutôt l’air d’être un grand dérangé du bulbe avec 14 ans d’âge mental.

    L’île Maurice, c’est un petit clin d’oeil à ce qu’évoque Le Contradicteur : les 2 voyages de travail de Najat dans cette île ^^

  23. Romain P

    La partie de ton billet sur Dijon relève de la manipulation sémantique pure et simple : cela n’a jamais été une réunion de courant, à la différence de Marseille ! Tu le sais bien puisque tu y étais. Le Palais des congrès était uniquement aux couleurs du Rassemblement social, écologique et démocrate. Il n’y a jamais été question de PS. Stop aux mensonges !

  24. Le contradicteur

    Bonjour,
    Un peu d’exotisme ne fera de mal à personne…
    Suivez votre guide … NVB !
    ile-tropicale.com/ile-mau…
    Et comme elle n’avait pas bien vu la première fois, il a fallu y retourner… Pas facile la vie d’élue …de Monchat! Mais il est vrai qu’il faut mieux être au diapason de ses administré(e)s … Plus gauche caviar (avec de la vodka , j’espère que tu t ‘en souviens SOS) et bobo, ça n’existe pas! Vive le bling bling socialiste républicain !!
    A bientôt

  25. sos vent d' ouest

    @ Najat …

    LES COMM.20et 23 , propos de Corinne Arquillère …..

    " CON COMME PEILLON " …..c’est tellement FACILE !!!!!!

    Mais Ce n’est d’aucune "valeur …" (au passage ton billet est excellent)

    Je voudrais quand meme rappeler que Vincent PEILLON a surement une adhésion bien plus ancienne que Mme Arquillère au Parti socialiste …qu’ il fait encore parti du PS et que le Rassemblement fera surement avancer la Gauche unie peut etre à sa façon mais demain est un autre jour ….

    Je vous rappelle que en 2007 Mme ARQUILLERE Corinne n’a pas voté Ségolène Royale au 1 er tour et qu’elle a voté contre Sarko au 2 eme tour par défaut !!!! ( comm. d’un des billets antérieurs)

    Peu importe ce qu’elle votait avant me direz vous ….les ralliements de derniere minute …je trouve cela facile ….moi j’ai voté Ségolène ROYALE aux 2 tours des présidentielles de 2007 ….tout comme j’ai auparavant voté Jospin et Mitterrand depuis 1981 !!!

    Je suis depuis mes 18 ans sympathisant du Parti Socialiste , parti auquel vous appartenez tout comme Vincent Peillon … j’ai le droit de voter pour un parti démocratique comme je pense que Vincent PEILLON a le droit au nom de ses idées de faire avancer les idées rénovatrices de Gauche dans ce Pays !!!!

    Contrairement à Mme Arquillère ,et si besoin je peux retrouver les comm. antérieurs de cette personne …si vous me les demandez !!!

    1.entre un cumulard PS et un mec du FN je ne voterai JAMAIS blanc ….

    2.entre DSK et Sarkozy ….je ne voterai pas non plus pour le vrai mec de la Droite authentique …celui qui vraiment s’assume …

    3.Je n’ai pas une idée figée de l’ "identité nationale" qui pour moi est l’identité républicaine tout court ….au point de brandir la Constitution de la 5 eme République !!!! et de mettre je cite le terme " un uniforme " aux enfants dans les écoles …et quand je dis "blouse simplement" elle me dit que je suis sectaire …..

    4.Je n’ai jamais critiqué le prix de votre livre et dit que si c’ était des Français nés ailleurs qui l’avait rédigé…cela faisait le jeu de Sarkozy !!!!

    5.Il m’est arrivé de critiquer Ségolène Royale sur votre blog ….mais jamais je ne vous ai critiqué ….je n’ai jamais critiqué votre FETE DES LUMIERES à Lyon !
    Je n’ai pas non plus critiqué Mr QUEYRANNE et Mr CoLLOMB ….

    6.Je ne dis pas "prochaine réunion pour Najat à l’ile Maurice ( comm.108) j’espere que la ville de Lyon paiera.(comm108) …ou dans une banlieue chic alors …(comm 110)

    Najat tu as ta place en France !

    7. Je ne dis pas qu’au PS …il existe de riches dynasties pire qu’ à Droite !!!!!!

    Il est donc facile pour certains de dire beaucoup de choses ….d’instrumentaliser en fait votre blog ….relisez ses commentaires …relisez les miens aussi ….ne vous trompez pas !!!!

    Ceci n’est qu’une mise au point à vous de juger …pas un réglement de compte !

    Relisez ce qu’ a écrit un certain Apocalypse ….il n’ y a pas si longtemps …pas un ici ne m’a défendu et apres tout cela m’est égal …

    Le comm 20 de Mme ARquillière est éloquent :

    je cite : " Copain comme cochon ….con comme Vincent Peillon "

    et recidiver un peu plus bas ….aucun commentaire .

    vous analyserez ….simplement !!!!

    Traiter un socialiste comme cela ….et bien oui cela excede !!!!! d’ou mon échauffement et l’incident …

    Elle répondra …c’est de l’humour …moi je dis ATTENTION !

    Vincent Peillon comme vous …comme Martine Aubry comme Ségolène Royal etes des membres importants du Parti socialiste …..je ne suis que sympathisant maintenant que j’ai rendu ma carte lors des évènements du Congres de REIMS n’ayant pu faire de choix entre MA et SR !!!!

    Le reste ensuite ne me fit pas regretter quel bien triste spectacle ….depuis ce Congres !!!!! et aujourd’hui c’est le summum ….tout cela ne fait que le jeu de la Droite , de Sarkozy et de l’ Extreme Droite….aussi quand certains et pas seulement Vincent Peillon veulent repenser la Gauche …ou repanser la gauche …Pourquoi pas !!!! C’est une idée socialiste à laquelle je crois …tout comme toi Najat ….puisque tu étais à DIJON !!!!

    La Gauche de Jaures ….Blum ….Mendes FRance …Mitterrand …et bien d’autres !!!!!

    Les sympathisants du PS sont affligés par le spectacle donné actuellement sur les blogs militants TOUS LES BLOGS … Je suis SOS vent d’OUEST je l’ai dit pourquoi …à plusieurs reprises !!!!

    Je vous présente mes excuses ….acceptez les uniquement si vous voulez !!!!

    Censurez moi si vous voulez …Najat !!!

    Je paraitrais sans doute ridicule voir malade pour certains …d’ou tous les commentaires qui vont suivre …mais sur votre blog s’exprime aussi parfois avec une virulence extreme des gens de DROITE …et D’ EXTREME DROITE …qui varient de pseudo tous les jours !!!!

    Vive la Démocratie mais l’expression anonyme ici , sur ce blog, peut etre tres dangereuse ….

    (Au passage comm 104 n’est pas de moi …)

    A gégé le poète (il pourra confirmer ou infirmer si ce que je dis précèdemment est vrai)….je répète que nous vivons UNE DROLE D’ EPOQUE !!!!

    Nous combattons ENSEMBLE chacun pour les idées socialistes et les valeurs républicaines ….Najat …meme si aujourd’hui nos chemins paraissent différents …Calmons nous !!!!

    "Quelque soit le chemin emprunté …les socialistes

    finissent par se retrouver " Jean JAURES .

    Salut Najat

    Amitiés Républicaines

    Amitiés Socialistes

    ( sos vent d’ OUEST …)

  26. Corinne Arquillière

    @ flodechambé 73
    on aurait dû exlure peillon,valls, dray, najat aussi non?
    car j’espère bien qu’elle sera candidate aux présidentielles en 2017 ou 2024…

  27. hafrit

    http://www.desirsdavenir.org/seg...

    comme je sais qu’elle me répondra pas , si pour discuter ou débattre il faut des personnes des 2 cotes de la rive sinon c’est un monologue , pourquoi les journalistes et politiques ne font toujours que des monologues ?

    c’est un sujet important mais vous n’êtes pas dans le débat mais la propagande , tous les intervenants sont pour l’Union Pour la Méditerranée .

    pour Mr Boniface après s’être fait taper sur les doigts par le patron du FMI son discours a l’IFRI a changé ,je sais déjà tout ce qu’il va dire , je peux même faire le boulot a sa place .

    antoine sfeir avec sa propagande a c’est dans l’air , j’ai plus besoin d’en savoir plus .la meme chose pour sfeir je peux faire le boulot a sa place , c’est du réchauffe .

    Hakim El Karouï , la plume de presse de raffarin , y est au ps raffarin je joke.mais surtout le lobby :http://www.21eme-siecle.org/
    un lobbyiste banquier .

    les plus intéressants que je ne les connais pas c’est peut être atouts charme avec la danse du ventre pour vendre l’ U.P.M
    ou atout créatif , design un peu de culture pour noyer le poisson.
    Sihem Belkhodja

    y a une personne que je ne connais pas un militaire :
    Amiral Jean-François Coustières

    ca donne pas envi de voir le monologue , bon courage quand même surtout pour convaincre l’autre cote de la rive , c’est sur de ce cote les banquiers sont tous pour de l’autre cote , les ouvriers , le peuple n’en veut pas de L’U.P.M = EUROMED .
    vous me direz c’est comme le traite de Lisbonne ca va passer en force .

    demos cratos et après ca donne des leçons de morale .

    @corinne pour le français , c’est plus important oublis tout cela c’est l’américain qu’il faut apprendre , qu’elle culture française ca n’existe plus meme au gouvernement (estrosi) .

    si guéant et guaino n’étaient pas la ,les discours de sarko ca ressembleraient a sarko et dany boon .

  28. Corinne Arquillière

    Très bien Najat à la tête de l’espoir à gauche avec Bianco, prochaine réunion à l’Ile Maurice? J’espère que la Ville de Lyon paiera ^^

  29. Cécile

    Au com. ci dessus : bien vu et très bonne nouvelle
    puis-je me permettre d’ajouter que ce comm est d’un "papillon à une étoile " ?
    par contre j’ai pas saisi : rend lui la médaille de confiance ?
    Bonne soirée

  30. Corinne Arquillière

    Apparemment SOS vent d’ouest a un énorme problème psychiatrique…
    Depuis qlq jours, il élucubre sous différents pseudos et insulte tout et tout le monde.
    Je m’inquiète pour sa santé mentale, on devrait lui envoyer un médecin : Kouchner avec son sac de riz?
    ^^

Commentaires fermés.