In one city, you can find the world

J'aime ! Publié le 10 mai 2010

Vous l’imaginiez si cosmopolite notre belle ville?

Chapeau bas aux deux lyonnaises qui avec ce petit film sont sélectionnées pour le « Road junky travel film festival »!

 

Elles sont lyonnaises, soeurs et n’ont aucune connaissance en vidéo. Pourtant, Laure, 30 ans, pigiste et Amélie, 24 ans étudiante, viennent de voir leur court-métrage sélectionné pour le 1er festival Road Junky Travel, qui aura lieu du 28 au 30 mai à Berlin. Objectif de ce festival de cinéma international : mettre en lumière des récits de voyages de jeunes du monde entier, globe trotter dans l’âme ou couchsurfer occasionnel.

Passionnées par les voyages, les deux jeunes femmes ont découvert l’existence de ce festival un peu par hasard. « L’on n’avait plus beaucoup de temps pour participer. Impossible pour nous de prévoir un voyage et d’en ramener des images. Alors, nous nous sommes dit que nous allions faire voyager les internautes à Lyon, notre ville natale. Et puis, j’aime l’idée que le voyage est à notre porte ». En 3 jours à peine, les deux soeurs ont réussi le pari de réaliser ce petit clip de 5 minutes. Le tournage a duré une journée entière. « Nous avons quand même attendu qu’il fasse beau, puis munies d’un simple petit Lumix, d’un réflex et d’un iPhone, nous nous sommes rendues dans toute la ville. » Au petit matin, les réalisatrices en herbe s’envolent pour l’aéroport de Saint-Exupéry, afin de glaner des images d’avions et de voyageurs en transit. « Nous sommes ensuite allés à la Guillotière pour filmer le quartier chinois, les boutiques indiennes, arabes, les bords du Rhône aussi… »

Désirant humaniser leur petit clip, elles ont choisi de photographier des passants de toutes origines. « Nous avions besoin que les gens posent pour nous afin de réaliser du stop motion. Certains ont gentiment accepté. » En bonus, les deux Lyonnaises ont enregistré, grâce à un simple téléphone portable, des bribes de phrase en langue étrangère auprès d’amis ou d’anonymes. « Au final, nous voulions que les internautes se demandent dans quel pays, dans quelle ville la vidéo avait été tournée.  » Les vrais Lyonnais auront bien évidemment reconnus les rues de la Guillotière. Pour les autres, seule la fin du court-métrage dévoile l’identité du lieu de tournage.

Chaque image, chaque son, y compris la musique est entièrement fait maison. « J’ai la chance d’avoir une soeur, dotée d’un fort tempérament artistique et qui, en plus, a une capacité à résoudre les problèmes techniques ! », confesse Laure. Les deux soeurs espèrent désormais pouvoir se rendre à Berlin et, peut-être, recevoir un prix pour leur web-création…

Article extrait du bondy blog.

 

Tags : , , ,