Débat participatif à Valence: écologie politique et redistribution sociale

Questions de société Publié le 26 mai 2010

Le 19 mai dernier, le comité Désir d’Avenir Drôme-Ardèche organisait un débat participatif sur le thème « Fraternité, écologie pour un socialisme d’avenir ».

J’ai eu le plaisir d’intervenir sur la question de l’écologie politique et de la redistribution sociale.

Merci à toute l’équipe de Désir d’avenir Drôme-Ardèche et aux intervenants Kamel Chibli et Salim Abdelmadjid pour cette belle soirée de débats.

Je vous invite à visionner les vidéos de mon intervention.

Tags : , , , , , , , , , , ,

8 commentaires sur Débat participatif à Valence: écologie politique et redistribution sociale

  1. hafrit

    je voulais dire que depuis quelques temps y a beaucoup de dissidents qui sont dans le système pour moi dissident c’est hors système .changer le système par l’intérieur est une escroquerie ,c’est trop long a développer mon concept et c’est pas le moment c’est comme NDA qui essai de se faire passe pour dissident , il y a des choses qui ne disaient pas il y a quelques temps , mais depuis les langues sont déliées pour nous parler des bankster ……, c’est comme tous les économiste qui n’ont rien vu venir .

    pour marx je te conseil de l’acheter , j’ai compris entre les lignes qu’il y a techniques pour relancer , l’écologie comme elle est présenter est une escroquerie , pas de solution mondial ou européen ou UPM pour des problèmes différents .je ne sais pas mais un médecin qui soigne une grippe comme un cancer .l’écologie n’est pas uniforme les pollueurs de la mondialisation ne vont pas payer ou se laisser faire .

    pour la vidéo , elle démontre que la jeunesse s’informe a travers internet la propagande télévisuel ne prends plus .

    et pour la vidéo le bon lien :

    http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1076#

    moi j’ai rien a gagner au contraire , je ne suis pas un politique professionnel .

    pour gagner a l’usure pas besoin , les politiques font du cinéma tout le monde le sait qu’ils n’ont plus aucun pouvoir tout se fait a Bruxelles qu’ils ne sont les articulation d’un système .

  2. Gérard Eloi

    Je lis que les comm d’hafrit restent des modèles de pertinence et de logique !
    Mais dans celui ci-dessous, je ne comprends pas le rapport entre Nicolas Dupont Aignan et l’intervention de Najat ?

    Je ne comprends pas non plus l’utilité de ce montage « quenelle-illuminati » ?

    Je comprends encore moins si c’est vraiment de l’intervention de Najat que pouvait parler Marx dans le Capital, avec cette expression si délicate : « …contre l’écologie qui ne serait là que pour relancer les charognes du capital… » ???
    Si Marx avait vraiment été plus visionnaire encore que Nerval et Chattam réunis, je crois que ça se saurait ?

    Il est néanmoins exact que les problèmes d’un Suédois et d’un Sénégalais sont différents ! La différence de latitude génère une différence de climat, par exemple, et ainsi de suite…Mais cette évidence a-t-elle beaucoup d’importance dans le débat actuel ?

    Enfin, je ne vois pas l’utilité de conclure en rappelant que FR 3 vient de jouer « match remis à demain » ?

    Bref, je croyais qu’il n’y avait que NS, DSK et quelques autres qui avaient l’habitude de parler pour ne rien dire…Mais un des commentateurs de ce blog a gardé aussi cette lassante habitude. Je crois que c’est la « tactique » de ceux qui espèrent gagner à l’usure.

  3. hafrit

    on est cuit si Nicolas Dupont-Aignan vous et d’autres commencer a parler de lobby de think tank qui roulent pour les requins du capital ,vous cherchez a nous mettre dehors (joke ), c’est bizarre avant aucun politique osait en parler .
    petite video qui a faire comprendre a Asse42 un segoleniste de DA , que nous étions vraiment une force idéologique politique
    http://www.dailymotion.com/video/xdfxsx_sarko-se-prend-une-quenelle-artisti_news
    car la jeunesse nous fait confiance , elle sait que nous avons rien a attendre du système politique capitaliste .

    mais bon plus besoin de démontrer , le vrai problème est la ,vous rencontrez un problème
    je suis écolo dans l’âme j’aime la nature et notre planète terre , mais vous vous trouvez dans une contradiction explique par Marx dans ce livre :

    http://www.amazon.fr/Capital-Livres-2-3/dp/2070355756

    il en parlait déjà , vous êtes contre l’écologie qui ne serait la que pour relancer les charognes du capital , donc je disais qu’il y a 2 schémas ceux qui sont pour la décroissance et ceux qui propose un impôts de plus pour relancer,et d’une justice écologique , le capital est en opposition a l’écologie . ca va être compliquer de convaincre le grand nombre des grands écolos qui sont en majorités pour la décroissance qui pour moi est la meilleur solution mais c’est qui est vrai le système politique financier et la mondialisation n’a pas d’autre schéma a part la croissance et le capital .je pense mais je peux me tromper , y a personne qui a de solutions des enjeux planétaires et sociaux , la solution de l’ordre mondial est une mauvaise solution ,car les problèmes sont différents , entre un Sénégalais et un Suédois .

    pour finir je vous conseil l’émission de taddei de ce soir :

    pour ceux qui l’ont loupes :

    http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/

  4. rachidi

    Bravo,la nouvelle economie arrive , elle
    s’appelle transgreen, un cable rapprochant
    les deux continents pour apporter de l’energie
    solaire.Nous sommes à l’aube du nouvelle ère
    qui a du mal à éclore mais ça vient.
    Il faudra des hommes politiques visionnaire
    et finis le temps de la politique à la semaine.
    La capacité de ce monde se mesurera à la qualité de nos politiciens,il est venue le
    temps des grands hommes, j’espère que vous ferez partie des grands qui déssine l’Histoire.

  5. Cécile

    lol.
    la fin d’un règne
    (ou d’une époque, comme on veut )
    et surtout le début prometteur d’un autre …

  6. Gérard Eloi

    Mais tu as raison, Cécile : nous sommes bien en pleine époque quaternaire !
    Ensuite viendront le « Cinquième règne » (premier roman de Chattam), puis le  » Sixième continent », dont il est question dans un autre billet !

  7. Cécile

    Comme Gérard : Bravo Najat.

    mais je suis de la génération des quaternaire, euh
    PS : pardon des quarantenaires ! et je pense aussi qu’il est grand temps de changer.. et vite !
    bizzz

  8. Gérard Eloi

    Très belle intervention, Najat.
    Claire, complète, constructive, engagée.

    Avec aussi quelques expressions marquantes : j’ai apprécié (entre autres !) ta volonté de « changer de route, pas seulement de bottes ».
    Et aussi ta manière nette et spontanée de montrer l’urgence de la situation : tu dis bien qu’il est grand temps « pour nous » ( la génération des trentenaires). Tu rappelles ainsi, implacablement, combien tout s’est dégradé très vite. Trop vite.
    Car hier, on disait encore :  » il faut y penser pour nos enfants… »

    Bravo, Najat.

Commentaires fermés.