Les marchés, il vaut mieux les avoir en photo qu’en pension…

Éditos Publié le 29 novembre 2010

PORTUGAL-ECONOMY-LABOUR-DEMO

A l’heure où les peuples d’Europe arpentent, dans toutes les capitales, le macadam de la protestation contre l’austérité, me revient en mémoire cette antienne culpabilisante : « la France est irréformable ! ». A considérer le flot des manifestants ces derniers jours, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, le Portugal, la Grande Bretagne, l’Italie, la Roumanie ne le seraient pas plus ! « Les citoyens perdent patience » titrait ces jours-ci Publico, journal espagnol de gauche, qui se fait l’écho d’une « sensation de vulnérabilité, d’angoisse et d’injustice » des citoyens qui nourrissent le sentiment croissant que nos démocraties sont « dépassées par le pouvoir prédateur des capitaux, qui se déplacent d’un pays à l’autre à la recherche de bénéfices immédiats ».

Sortir de la crise par le bas, tel semble être le chemin commun emprunté par les gouvernements qui ont fait le choix de donner des gages aux marchés financiers plutôt qu’à leurs populations. Comme si la crise était le symptôme d’une gueule de bois et qu’il fallait maintenant cacher les bouteilles, comme si nous avions consommé par camions entiers des fruits défendus et comme si, dès lors, cette crise n’était que la juste purge de nos excès, un salvateur ajustement structurel. Il nous faudrait désormais revenir de ces paradis artificiels dans lesquels nous nous sommes trop longtemps abandonnés : terminée la croissance sans limite et la croissance tout court, fini l’État providence, fini le mirage de la régulation, fini les plans de relance et le keynésianisme de circonstance… le temps est venu pour les marchés de siffler la fin de la récréation. Force serait d’accepter comme inéluctable la fin du Progrès.

Cette situation à un nom : la dictature des marchés. Elle n’est pas acceptable, tant elle a fait la preuve de son inefficacité économique et de son potentiel destructif au plan politique et social. Le temps est venu de réaffirmer la force de la décision politique et d’engager le débat démocratique sur les choix économiques et sociaux à opérer pour sortir de la crise. La réforme est possible, les Européens y seraient prêts, dès lors qu’elle serait juste et démocratiquement consentie. C’est ce que propose le Manifeste des économistes atterrés (http://atterres.org/) emmenés par Philippe Askenazy, Thomas Coutrot, André Orléan et Henri Sterdyniak, dont la lecture devrait faire l’objet d’une véritable prescription.

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

16 commentaires sur Les marchés, il vaut mieux les avoir en photo qu’en pension…

  1. hafrit

    La finance mondiale a la trouille, mais le cache
    Les grands du monde se sont réunis à Dubaï début décembre. Lors des échanges, un scénario, hélas vraisemblable, de panique financière, à partir des banques espagnoles, a circulé. Mais chut ! il ne faut pas que cela se sache…
    Réunie à Dubaï, le World économic Forum (célèbre pour organiser chaque début janvier le Forum de Davos) a été le lieu de débats discrets mais instructifs. Selon un des 700 participants, les « grands du monde » présents (notamment l’inévitable Klaus Schwab, fondateur du Forum, un ponte du FMI, un représentant chinois, un ministre sud-afriacain, tous le gratin du Golfe arabique, des Européens en nombre, etc) n’avaient qu’une angoisse : quand arrivera la prochaine crise systémique, modèle Lehmann Brothers 2008, mais en bien pire ? Le scénario préféré des financiers mondiaux commence par le défaut d’une banque espagnole. « Les banques espagnoles sont très grosses. Elles sont empêtrées jusqu’au cou dans la bulle immobilière, et chargées de créances irrécouvrables. Ces banques peuvent très bien connaître une crise de liquidité gigantesque, qui mettrait en péril d’autres grandes banques américaines et européennes qui sont leurs contreparties», explique un éminent invité du WEF. Ensuite le scénario vire à la tragédie planétaire. Car, à la différence de l’automne 2002, les budgets publics ne peuvent plus absorber un choc aussi violent que la faillite d’une grande banque systémique. L’Espagne qui aura en 2011 une dette publique de plus de 70 % du PIB sera dans l’obligation de garantir ses banques. « Pour les banques irlandaises, cela a coûté près de 40 milliards. On les a trouvés. Mais dans le cas de l’Espagne, il faudra peut-être multiplier le chiffre par 10 ! A ce moment-là les marchés, qui sont irrationnels par nature, risquent de refuser de prêter à l’Etat espagnol, comme il l’ont fait pour la Grèce et l’Irlande. Et le fonds européen de stabilisation de l’euro n’est pas dimensionné pour un tel enjeu… ». La fin du scénario est un véritable cauchemar : les marchés « irrationnels » retirent toute confiance aux dettes souveraines, les taux d’intérêts montent partout (sauf pour quelques Etats) et provoquent une récession majeure… Ces discussions, bien sûr, n’ont pas fait l’objet d’une quelconque publicité, le « off » ayant été accepté par tous les participants. Les citoyens lambdas, néanmoins épargnants et contribuables, se contenteront des communiqués bien plus rassurants du FMI et de la BCE, selon lesquels l’Espagne est absolument à l’abri de toute crise financière. Dormez bonne gens…

    PS: Nous apprenons le décès de Claire Villiers, militante syndicaliste de l’ANPE (CFDT puis SU) à la base du mouvement des chômeurs des années 90, de la création d’AC! contre le chômage. Elle avait aussi animé la campagne du non au TCE en 2005. Elle était aussi membre de la Fondation Copernic et conseillère régionale d’Ile de France.
    Pour l’avoir connue lors des occupations d’ANPE sous le gouvernement Jospin, c’est avec beaucoup de tristesse que je présente les condoléances de Marianne à sa famille et à ses camarades…

    http://www.chinadaily.com.cn/china/2010-11/24/content_11599087.htm

    c’est pas terrible d’avoir raison et ne pas avoir de pouvoir pendant que ceux qui ont le pouvoir sont médiocre , est ce la fin d’une civilisation par la médiocrité .

  2. La pensée unique maastrichtienne...!

    […] Je ne pense pas que DSK se présente aux primaires PS,il n’ a aucun intérêt,il a tout à perdre mais je peux me tromper,quand au capitalisme mondial,c’est le moteur de l’économie mondiale,c’est la vie…!

  3. Gérard Eloi

    @ Question sondages…

    1) Tu ne réponds pas aux arguments présentés dans mon comm précédent.

    2) Tu viens apparemment faire de la pub pour DSK. Incongru sous un billet qui met en garde contre « …sortir de la crise par le bas… »

    Car dans son duo à Frankfort avec Trichet, DSK a ouvertement annoncé une méthode de « sortie de crise par le bas » :

    « …une Europe où les citoyens travailleraient plus, où un marché du travail unique s’imposerait… »

    Bientôt la pensée unique du capitalisme dictateur ?
    Le nouveau désordre mondial ?

    Non merci !

  4. Gérard Eloi

    @ Question sondages…

    Ah ! Tu viens faire de la pub pour DSK ! Mais fallait le dire tout de suite.
    Encore que sous ce billet s’indignant de la dictature des marchés, tu tombes comme un pavé dans la mare.

    Au fait, c’est pas toi qui racontais hier sur DA que t’avais fait un rêve, et qui signais  » socialiste 93″ ?

    Bref, ton DSK, on est nombreux à ne pas en vouloir.
    Très nombreux qui voteront plutôt Verts ou Mélenchon au 1er tour si jamais…Tellement nombreux qu’un DSK ne passerait pas le 1er tour. ( Il serait peut-être temps de rappeler aux sondeurs que pour battre Sarkozy…ou Marine Le Pen à un deuxième tour, il faut au-moins y être présent !)

    On n’en veut pas notamment pour ceci :

    http://www.marianne2.fr/Quand-DSK-devoile-son-plan-secret-pour-l-Europe_a200027.html
    ————————

    L’article commence ainsi :

    « DSK a fait un rêve… Celui d’une Europe où les citoyens travailleraient plus, où un marché du travail unique s’imposerait et où la Commission européenne aurait toujours plus de pouvoir… »

    A noter également ce passage :

    « …DSK propose « la création d’une autorité budgétaire centralisée, aussi indépendante politiquement que la Banque Centrale Européenne (BCE). L’autorité fixerait les orientations budgétaires de chaque pays membre… »

    ————-

    – Marché du travail unique.
    Avec alignement des salaires sur les plus bas, sans doute ?

    -La BCE est déjà un truc privé !
    Et elle n’a plus le droit de prêter aux Etats membres ( la « libre concurrence » leur imposant d’emprunter aux banques privées.) La BCE sert ainsi notamment à faire tourner sa planche à billets au profit des banques privées quand elles ont tout planqué dans leurs paradis fiscaux (crise), et les leur « prête » à moins de 1 %. Ensuite, renflouées, ces banques véreuses s’en vont racheter les dettes de la Grèce, puis de l’Irlande,…, et y imposent du 5 % ou plus ! Et c’est reparti pour un tour : l’austérité chère à DSK ne concerne que la populace…

    -Dans son programme 2007, SR voulait que le monde politique reprenne le contrôle de cette BCE. ( Et cette proposition est compatible avec le Manifeste des Economistes atterrés dont il est question dans ce billet !
    Ton DSK veut exactement l’inverse : scotcher un deuxième machin privé à côté de la BCE de son pote Trichet.

    Tu n’as rien répondu à mon rappel de nos propositions banques publiques et croissance verte ( et plus si affinités) du comm précédent.
    As-tu un argument à opposer à ce que j’ai développé ci-dessus ?

  5. La question "Sondage de TF1/NEWS...!

    […] Mais non,parce que la question est informatique et directe et que la réponse n’engage que le clicage (Une seule fois permis,language binaire,parole d’ingénieur en informatique) des « Cybernautes/Internautes » et de plus ce n’est pas tous les français mais simplement que les 4254 votants…! Après,chacun son interprétation,@+…!

  6. Gérard Eloi

    @ Sondage…

    Tu as déjà vu un sondage TF 1 honnête avec SR ?

    —————-
    Comment orienter un sondage ?
    Démonstration
    —————-

    Concocté à l’Élysée et relayé via certaines sociétés sondagières, sur les médias amis.

    Un panel minutieusement choisi a répondu à 3 questions simples.

    Pensez vous que le PS serait plus uni avec un seul candidat ou avec plusieurs candidats ?

    Plus uni avec 1 seul candidat : 81%

    Plus uni avec plusieurs candidats : 19%

    Donc Ségolène Royal, en annonçant sa candidature fait elle reculer l’unité ?

    Oui : 81%

    En traduction médiatique : « Pour 81% des français, Ségolène Royal divise »

    Voila une belle leçon de manipulation sondagière contre laquelle nous devons nous armer car ce n’est qu’un début.

    ——————————

    Autre remarque : le thème du billet de Najat est  » La dictature des marchés ».

    A propos de cette dictature, SR a donné des possibilités d’action lors de ses dernières apparitions TV.

    Elle a parlé de création de banques publiques.
    Et de croissance verte.

    Deux actions qui, couplées, peuvent contribuer grandement à sortir les Etats de l’étouffoir économique dû aux conséquences de la crise.

    ———-

    J’irais même plus loin ( car je vais toujours très loin quand j’entends parler de TF 1 ou autres magouilleurs) :

     » Et si on associait la création de banques publiques à une « prolongation de l’appel Cantona »:

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1186823/2010/11/24/Les-banques-inquietes-de-l-action-lancee-par-Cantona.dhtml

    Rem :
    -il est dit dans l’article ( peut-être est-ce un peu optimiste ?) que seulement 10 000, personnes pourraient déstabiliser les crapules de la finance.

    -donc : en créant des banques publiques,

    on n’oublie pas de garantir aux gens que leurs maigres avoirs ne seront en aucun cas joués au casino de la bourse, comme il est redevenu légal de le faire dans le monde des affaires.

    On précise aussi que nos pouvoirs publics n’interviendraient plus en aucun cas pour le moindre cent en cas de quelque problème qui puisse surgir dans une banque privée.

    -Conséquence possible : vidange nette des banques privées.
    ——————-

    Ma « méthode », à première vue ( d’accord, faut bien examiner les détails de l’opération) pourrait donc nous permettre de récupérer, sans haine, sans violence et sans arme !, tout le fric que les fabricants de crise continuent de nous voler impunément !

    Et les gros actionnaires, les pauvres PDG, les traders si adroits,…, que vont-ils devenir, vont me demander les âmes sensibles ?

    Je répondrai que s’ils ne sont pas satisfaits d’une carte de chômage, il y a de l’emploi dans les mines de sel ( Sibérie), et d’uranium ( Niger).
    Renseignements : M. Poutine ou Mme Lauvergnon.

    ——————-

    Dans son billet, Najat dénonce (brillamment) la dictature des marchés.

    Deux propositions de SR peuvent lutter contre cette dictature qui paraît trop souvent irréversible.

    Je radicalise autant que possible les propositions de SR.

    Qu’en pensez-vous ?
    Vaut-il mieux examiner ces possibilités, ou continuer à applaudir la roue de l’infortune sur TF 1 ?

  7. La question "Sondage de TF1/NEWS...!

    Bjr Najat…!
    […] A 08h07,Ségolène Royal a-t-elle ses chances dans les primaires PS…?

    OUI=19.1% / NON=80.9%
    4254 Votes.

  8. Gérard Eloi

    @ P. Corneille,

    – » La valeur… ». Exact. Et ça pourrait se rapporter à Najat.

    -« 1998…, 2010… » : exacr, mais hors sujet.

     » Le pire reste à venir ».

    Toujours exact. Sauf si suffisamment de personnes prenaient connaissance de la justesse de l’analyse du billet ci-dessus, du Manifeste des Economistes atterrés, et agissaient en conséquence.

    Comment agir en conséquence ?
    Peut-être faudrait-il considérer l’appel Cantona, et le coupler avec la création de banques publiques ?
    ( Ce ne serait évidemment qu’un premier petit pas.)

    PS. Pourquoi signer Pierre Corneille ?
    NB : il serait interdit d’utiliser comme pseudo le nom d’une autre personne ( Corneille est mort, donc ce n’est plus lui qui s’en plaindra), mais il a peut-être des « ayant droit » ?
    Et Brassens chantait :  »
    Mais j’ai 20 ans mon vieux Corneille,
    Et je… »

    @ Marcel Proust,

    Liste noire…volatile. Exact, évidemment.
    Présage à une catastrophe ici. Toujours très plausible. Sauf si…Voir ce que j’en disais à PC ci-dessus.

    A propos, même question qu’à PC : pourquoi Marcel…?
    Pas grave ; je te dédie  » Madeleine », de Jacques Brel.

  9. Marcel Proust...!

    […] A la recherche des listes disparues…! Mdr
    […] Au fait,qu’est devenue cette fameuse liste noire dressée au G20…? Elle a disparu comme par enchantement,tout recommence comme avant comme dans le meilleur des mondes,nous allons tout droit à la catastrophe,il était très étonnant que les Etats-Unis d’Amérique du « Delaware » et du « Nevada » n’aient été épinglés par cette fameuse liste noire,et nous ne parlons même pas des autres,par exemple, »Macao », »Hong-Kong », »Les Îles Caïmans », »La City Bank londonienne » et nous en passons des vertes et des pas mûres,il y a un grand malaise,un réel danger,attention,la crise est encore devant nous,les extra-terrestres ont débarqué sur terre,X-files,Fringe,ce sont des lumières,excellente journée,@+…! lol ^o^
    http://www.youtube.com/watch?v=kOlhv7s2-mE

  10. fromageplus

    « Les peuples d’Europe » ? Bonne nouvelle, c’est la première fois depuis des décennies que j’entends un socialiste m’affirmer que l’Europe est bel et bien constituée de peuples !
    Merci Mme Vallaud-Belkacem.

  11. Pierre Corneille...!

    […] « La valeur n’attend point le nombre des années…!
    […] 1998 « Triomphe » d’une équipe de France dite de « Blacks Blancs Beurs »…!
    […] 2010 Naufrage d’une équipe que l’on pourrait qualifier de « Bling Bling Boys »…!
    Mais le pire est peut-être encore à venir.Standard & Poor’s,Moody’s ou Fitch Rating pourrait rétrograder la note de la marque FRANCE de AAA à BBB.Le PDG de l’entreprise du même nom,qui a son siège social rue du Faubourg Saint-Honoré,a de quoi s’inquiéter.Il est loin le temps oû un certain Grand Actarus Général Charles de Gaulle déclarait que la politique de la France (La Nation France),ne se faisait pas à la corbeille.Mais aujourd’hui la France n’est plus une nation,mais une entreprise et une marque,dont le destin dépend des caprices de quelques agences de notations privées.Ô tempora…! Ô mores…!
    http://www.youtube.com/watch?v=5qGjfe-52Qk

  12. Le bar à vin londonien...!

    Bjr Najat…!

    […]Jacques @ttali avait déclaré: »Le G20,c’est une réunion d’alcooliques qui promettent de se désintoxiquer en se réunissant pour boire un dernier verre »…! Mdr

    […] Dans le cadre d’une conférence sur l’Etat actuel de la crise,l’économiste français Jacques @ttali regrette le manque de régulation des marchés à l’échelon international,il rajoute: »Si nous continuons comme cela,la mondialisation se terminera en somalisation »…! Jacques @ttali n’a pas hésité à utiliser l’image d’un pays en guerre pour affirmer la nécessité d’instaurer des règles sur les marchés financiers…! Car sans ses règles,le marché ne peut rester global…! Il recule et risque de provoquer des conflits entre pays comme ce fut le cas lors des deux guerres mondiales…!

    […]L’économiste français ne croit pas que la réglementation des marchés puisse se faire par l’entreprise du G20,une institution dont il dit depuis longtemps qu’elle fait fausse route.Pour lui,le sommet du G20 permet tout au plus de faire « Une photo souriante des chefs d’Etats ainsi qu’une photo instantanée de la situation internationale ».La dette étant représentée par l’alcool,lol,et les Etats-Unis d’Amérique se retrouvant dans le rôle de celui qui ne peut s’empêcher de dépenser 600 milliards de dollars en l’occurence pour soutenir sa croissance…!

    […]Par ailleurs,comme le rappelle Jacques @ttali,une gouvernance mondiale suppose des règles et des procédures bien définies.Or dans le cadre du G20 à Séoul,on ne sait même pas qui a décidé d’y assister ou non,souligne-t-il,une réunion oû les gens ne votent pas,c’est une réunion oû ce sont les plus fort qui l’emportent.Aujourd’hui,l’absence de règles et le manque de démocratie profitent aux Etats-Unis d’Amérique et à la Chine.Ce sont eux qui ont pris le pouvoir sur le monde et qui dictent leurs choix au reste de la Communauté Internationale…!

    […] Pour Jacques @ttali,il est donc évident que le G20 ne peut assumer le rôle de gouvernement du Monde.Ce constat ne veut pas forçément dire que des solutions n’existent pas.Si on avait vraiment créé une instance mondiale,il aurait fallu le faire avec le Comité Intérimaire qui regroupe 24 pays et qui est composé de personnes qui ont été choisies.Une autre possibilité,à ses yeux,serait de prendre exemple sur la Suisse et son modèle Fédéral qui sont à l’avant-garde de la gouvernance globale que…LE MONDE A BESOIN…! […] SANS COMMENTAIRE.

  13. Gérard Eloi

    @ Cécile,

    Les périodes de crise ont toujours fait monter les tendances populistes d’extrême droite.

    Voilà une raison supplémentaire de vouloir sortir de cette crise dans laquelle les « Maîtres du Monde » nous enfoncent sans vergogne au nom du Péze. ( Rien de changé sous le soleil, depuis les Croisades et même avant, si ce n’est qu’alors on massacrait, comme encore çà et là aujourd’hui, « Au nom du Père »).

    Le billet Edito de Najat et le lien à la fin vers « les Atterrés » est un bon pas pour sortir de cette grise et juguler, avant qu’il soit trop tard, le nouveau désordre mondial que nous ne voulons pas.

    Ce pas en avant sera-t-il suivi ? C’est la question importante. Pour le moment, la pétition des « Atterrés » a reçu moins de 3 000 signatures. Et c’est vrai que le site est un peu artisanal ( quand même, heureusement, d’un niveau technique supérieur à celui de mon blog !).

    Il faudrait donc diffuser largement le lien pour ce site et cette pétition. Puis espérer…

    Peut-être faire un peu de pub aussi pour l’appel Cantona du 7 décembre ?

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1186823/2010/11/24/Les-banques-inquietes-de-l-action-lancee-par-Cantona.dhtml

    On remarque que l’article parle de l’action de seulement 10 000 personnes pour France+Belgique. Arrondissons à 10 000 familles de 4 personnes, et nous arrivons ( si la phrase est sérieuse ???) à moins de 50 000 personnes pour déstabiliser le système boîteux remis sur place des Injustices à grands coups de nos milliards en déséquilibre savamment instable.

    L’action Cantona est prévue pour le 7 décembre. Il reste une semaine. Comment s’organiser ?

  14. Cécile

    Je veux pas être défaitiste mais je viens de voir un « sujet d’actualité » sur la montée d’un populisme d’extrême droite dans pas mal de pays d’ Europe..

    les symptômes : crise, ras le bol d’une certaine catégorie, recherche de boucs émissaires….
    ça ne vous rappelle pas quelque chose ?

    n’oublions jamais « Amis entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    Amis, entends-tu ces cris sourds du paysan qu’on enchaîne ?  »

    http://www.youtube.com/watch?v=_Xa_1KxR-8M

  15. Gérard Eloi

    Cette dénonciation complète et détaillée de cette dictature des marchés qui étouffe le monde constitue un Edito remarquable, Najat. Un grand bravo.

Commentaires fermés.