« Oui, des électeurs de gauche sont tentés par le vote FN »

Éditos Publié le 29 août 2011

PS – Najat Vallaut-Belkacem : « Oui, des électeurs de gauche sont tentés par le vote FN »

A bientôt 34 ans, Najat Vallaut-Belkacem est restée fidèle à Ségolène Royal, dont elle est toujours l’une des porte-parole après la riche expérience de la présidentielle 2007. Mais la conseillère générale du Rhône vient également de sortir un ouvrage avec Guillaume Bachelay (qui, lui, soutient Martine Aubry), intitulé « Réagissez », censé démonter une par une les idées du Front national. L’occasion d’aborder avec elle les enseignements du traumatisme du 21 avril 2002. Et surtout, de ne pas négliger des questions de fond, ce qui n’est pas si fréquent lors de cette université d’été où la primaire alimente la plupart des conversations.

 

Bruno Masseboeuf

Lien vers le site de l’article en ligne : La Voix du Nord

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires sur « Oui, des électeurs de gauche sont tentés par le vote FN »

  1. tacautac

    Le pire c’est que toutes les erreurs monumentales du socialisme sont perpétuellement occultées.
    Il suffit de s’informer sur Google des dérives et déviances des socialistes depuis et meme avant la guerre 40/45.

    Il faut bien reconnaitre que le socialisme est né de part l’ignorance des gens de cette époque.
    A cette époque il est évident que le socialisme a apporté un plus au peuple,et que ce pan de la démocratie a relativement bien fonctionné et ce fut bien ainsi;Grand Merci a ces grands socialistes qui savait ce qu’était le socialisme.
    Mal en pris au successeurs qui se sentant adulés,on maintenus pendant des années a leurs bottes ces peuples de travailleurs qui avaient leurs espérances en eux sans plus trop y réfléchir.Hélas les années passant,ces braves gens ont commencés a ressentir la domination délétère de ce parti.
    De plus leurs instructions s’améliorant,ils ont commencés a comprendre que leur niveau de vie ne correspondait plus a leurs espérances de vie,et voyaient la paupérisation de leur avenir et de celui de leurs enfants.
    Maintenant meme si le parti socialiste leur refont encore ces memes promesses sans cesse réitérées,ils se méfient,et ils ne mettent plus leurs espérances entre les mains de ces socialistes.

  2. ²claude

    J’aime beaucoup cette façon claire et précise de parler…pas encore atteinte par la pollution des grands courants des partis…!
    à suivre…

  3. Thierry C-D

    Encore une fois bravo pour ton langage de vérité !
    Ce n’est pas en niant les problèmes que l’on fait avancer les choses.
    Il faut créer les conditions du changement et surtout soutenir celle qui incarne le mieux cette espérance.
    Bonne continuation !

Commentaires fermés.