Le prix du gaz flambe, les français se gèlent.

Presse Publié le 13 décembre 2011

Le gouvernement a annoncé une nouvelle augmentation de 4,3% des prix du gaz à compter du 1er janvier 2012.

Par cette décision en plein cœur de l’hiver, le gouvernement accentue la précarité énergétique qui touche déjà 8 millions de personnes, soit 1 ménage sur 6.

Une fois de plus les classes populaires et moyennes feront les frais de l’augmentation des prix de l’énergie. Depuis avril 2010, le prix du gaz a augmenté de 25%.

Il est inadmissible que la revalorisation des prix du gaz permette à GDF de maintenir ses bénéfices et ses dividendes, sur le dos des familles qui ont de plus en plus de mal à se chauffer.

Pour François Hollande, la lutte contre la pauvreté passe par une juste maîtrise des prix de l’énergie. Une tarification progressive des énergies (eau, électricité, gaz) sera mise en place dès 2012 ainsi que l’instauration d’un bouclier énergétique.

C’est une question de dignité humaine.

11 commentaires sur Le prix du gaz flambe, les français se gèlent.

  1. cheap lingerie online

    Wonderful goods from you, man. I’ve understand your stuff previous to and you are just too fantastic. I really like what you’ve acquired here, really like what you are saying and the way in which you say it. You make it enjoyable and you still take care of to keep it sensible. I can’t wait to read far more from you. This is really a wonderful site.

  2. Gérard Eloi

    @ Dufour,

    Juste maîtrise.
    Tarification progressive.
    Bouclier énergétique.

    Tout était dit, mais il faut lire attentivement.

    Et tu dois savoir que quand on parle de « bouclier », le CE est d’accord : la preuve avec le célèbre bouclier fiscal.
    Je ne comprends donc pas tes inquiétudes.

  3. dufour

    A part dénoncer les socilistes sont incapables de définir une stratégie pour préserver le pouvoir d’achat des français.
    Dans l’affaire de l’augmentation du gaz, le gouvernement ne la souhaitait pas, c’est le conseil d’&état qui l’impose. Alors, dans cette situation si les socilistes étaient en poste quel moyen serait mis en place pour contrer ce conseil d’état ????

  4. dufour

    L’augmentation du gaz avait été refusée par le gouvernement. C’est le conseil d’état (dont j’ignore le role utile) qui, sous des pretextes que je n’ai pas bien compris, a imposé cette augmentation.
    Alors, si les socialistes étaient aux commandes qu’ils nous disent concrètement quel moyen ils mettraient en oeuvre pour annuler la décision du conseil d’état et préserver le pouvoir d’achat des français.
    C’est la question que j’ai posée au parti Socialiste qui évidemment ne répond pas faute de solutions courageuses.Les socialistes passent leur temps à dénoncer, constater, ils sont complètement « secs » incapables d’améliorer la vie des français moyens qui eux se lèvent tôt et supportent toute la charge sociale distribuée à des populations qui en profitent.Aucun député
    de gauche n’a accepté de baisser ses indemnités en cette période de crise, ni de revenir sur tous leurs avantages dont la retraite et ils veulent nous faire croire qu’ils veulent servir les français !!!

  5. jean louis prime

    Pour ma part j’estime qu’il existe un certain nombre de secteurs strategiques parmis lesquels on compte l’energie, et qui ne doivent pas etre entre les mains du marché.

  6. Gérard Eloi

    @ Rbella,

    Mais il me semble que tarification progressive avec bouclier énergétique signifie bien tarification en fonction des revenus ?
    Attendons de voir la proposition chiffrée concrètement.

  7. Louis Roques

    Oui à la tarification progresive si elle constitue une diminution du côut pour les petits consommateurs .
    Il serait préférabable qu’elle ne soit pas avant tout une augmentation générale des prix ; il faudrait le préciser .
    cordialement

  8. rbella24

    une tarification progressive, autrement dit, une augmentation après tout ce que nous avons subi depuis 5 ans!
    Bérégovoy avait gelé les prix; Hollande ne peut donc pas faire autant?

  9. Gérard Eloi

    Juste maîtrise des prix de l’énergie, avec tarification progressive y compris de l’eau (ce qui rappelle le noble combat de Danielle Mitterrand et ses « porteurs d’eau »), voilà en effet un programme humaniste qui répond à la question de la dignité humaine.
    Bravo.
    Il faut maintenant que le message soit entendu. Nous nous y employerons.

Commentaires fermés.