La droite craint-elle le vote de la jeunesse ?

En campagne Publié le 26 décembre 2011

Alors que 2012 sera une année électorale décisive pour l’avenir du pays, le gouvernement, rompant avec tous les usages républicains, se refuse à organiser une campagne de communication digne de ce nom pour l’inscription sur les listes électorales.

On estime pourtant aujourd’hui à 9% du corps électoral, le nombre de Français non inscrits. Parmi eux les jeunes sont les premiers concernés: 29% chez les 18 ans, 13% chez les 18-22 ans*.

Le Gouvernement se désintéresse t-il totalement de la jeunesse ? Ou craint-il sa sanction si elle accède aux urnes ? La question se pose légitimement quand on sait que le résultat de la politique de la majorité actuelle c’est qu’un jeune sur cinq vit désormais sous le seuil de pauvreté. François Hollande a, quant à lui, mis la jeunesse au cœur de son projet présidentiel. Il serait de bonne démocratie que l’ensemble de celle-ci puisse s’exprimer en mai prochain.

*résultats d’une étude  IFOP pour l’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes, novembre 2011)

Najat VALLAUD BELKACEM, Porte-parole de François Hollande

Laurianne DENIAUD, Responsable du pôle jeunes – Equipe de campagne de François Hollande

8 commentaires sur La droite craint-elle le vote de la jeunesse ?

  1. Jean-Eudes

    En tout cas il faudrait revenir sur la suppression du quotient familial. Ca serait une mesure en faveur de la jeunesse. Que vont faire les familles avec enfants? Ce sera encore de l’anti redistribution vers les vieux!
    Continuons a aider ceux qui font des enfants !
    Najat faites passer le message a Sapin !

  2. patrick

    L’actuel président a une vision très particulière de la république et de la démocratie . Il préfère faire nommer son fils conseiller général des hauts de seine plutôt que relayer des campagnes citoyennes en direction de jeunes qui ne lui seront pas favorables….cqfd

  3. Jean-Claude BRIZION

    Si les Parents votent habituellement et font valoir la valeur de l’action dans l’expression émise par le bulletin de vote, que ce choix est un droit pour la société qu’il appel de ses vœux, le jeune ira voter.
    C’est aussi notre responsabilité militante de compléter son information

  4. Beurgeois Gentleman

    LE DEGRE ZERO DE LA POLITIQUE
    Ayant appris à lire de droite à gauche, je ne peux m’empêcher de lire l’UMP d’abord en PMU.
    Le PMU est une société qui vit du travail de ceux qui jouent au tiercé en pariant sur les courses de chevaux. Il ne faut pas miser sur un canasson, sinon pas de fromage au dessert. Sur quels canassons ne vont pas parier ceux qui veulent contrecarrer les sondages qui montrent que 60% des gaulois préfèrent le fromage d’Hollande au Bleu d’Auvergne ?

  5. Pingback: T’as 18 ans ? Tu votes ! « Pascale Zugmeyer

  6. Jean Louis PRIME

    Il me semble que si une catégorie de la population rejette en particulier la politique et donc ne vont pas s’inscrire sur les listes electorales c’est bien celle de la jeunesse. Najat vous êtes jeune et avez le discours suceptible de reconcilier la jeunesse avec la politique.(sincérité et honneteté) Il vous faut allez à sa rencontre mais j’imagine que vous le faite déja depuis longtemps.

  7. Curbet Robert

    En revanche, Il ne se désintéresse pas du vote des français à l’étranger. Il a lancé depuis au moins trois mois une importante campagne à l’étranger pour inciter les français de l’étranger à s’inscrire sur les listes électorales. Cette campagne a lieu sur les chaînes TV5, Arte, France 24. Des flashes de pub sont diffusés entre chaque émission. Cette campagne est relayé par des mails des consulats et l’organisation de réunions.

Commentaires fermés.