48 heures chrono.

En campagne Publié le 29 décembre 2011

Deux jours, c’est le temps qui vous reste pour vous inscrire sur les listes électorales, et pouvoir exercer votre devoir de citoyen l’année prochaine.

Après, ce sera trop tard, et la démocratie se fera sans vous.

Votez en 2012, inscrivez-vous!

Tous les renseignements ici:

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1367.xhtml

7 commentaires sur 48 heures chrono.

  1. Gérard Eloi

    Bonne année à toi aussi, « jana » qu’on découvre sur ce blog.

    Ta deuxième phrase est sybilline…

    Pourquoi opposer « réalisme » à « schizophrénie » ?
    Nous savons que le schizophrène (un peu comme l’autiste) vit sa vie dans un monde dont les « repères » sont différents du nôtre. Mais faut-il pour autant considérer la schizophrénie (maladie pénible, pour le malade et les siens) comme une tare, et l’opposer au « réalisme », que tu parerais de toutes les vertus ?

    (Je ne sais pas si c’était le sens de ton message : il est vraiment difficile de « converser » par internet, où les synthèses, à cause du « décalage horaire » entre question et réponse, ne sont pas toujours directement compréhensibles…)

    Tu nous souhaites une année du réalisme…

    Qu’est-ce que ce « réalisme » ?
    Faut-il l’opposer (comme tu semblais l’opposer à la schizophrénie) au « surréalisme » par exemple ? Et alors donner aussi au vocable « surréaliste » une connotation péjorative, ce qui se pratique trop souvent dans le langage courant ?
    Je rappelle que les « commandements » des surréalistes (Breton, Chavée, Eluard,…) étaient : « Liberté, fraternité, récré ! »

    Le réalisme, que tu n’as pas encore développé, admet-il une part de rêve ? Cette part que l’on ne trouve pas forcément chez les surréalistes, mais plus chez les symbolistes et les fantastiques, sans oublier les fantaisistes (Carco,…) ou les bourlingueurs (Cendrars, De Kobra,…) qui sont pour moi (mais c’est un avis personnel) dans la lignée qui a donné naissance au surréalisme, la preuve avec la « charnière » Apollinaire, digne à la fois de Nerval, de Chavée et de Jean Ray.

    Bref, je n’ai pas retrouvé mon vieil esprit de synthèse, qui est sans doute bien mort… car je n’ai même pas fini.

    Tu voudrais une année du réalisme. Moi aussi, mais pour ce qui m’arrange.

    Réalisme = réalité.
    Les dettes des Etats, qui contribuent à faire de la crise l’épouvante qu’elle devient.
    Considérons la avec réalisme. Depuis la loi imbécile Giscard Pompidou de 1973, les Etats sont « coupés » de leur banque centrale, et l’Europe est « coupée » dans la foulée de la BCE, devenue au passage une officine privée, au service de la pourriture (Bilderberg, Goldman Sachs, Trilatérale) qui a encore le culot de vouloir régir cer monde en ébullition.

    Depuis 1973, les Etats ont donc dû emprunter aux banques privées.

    Avec ces deux conditions irréalistes :

    -1) Les banques ont obtenu le droit de créer de la monnaie scripturale, çàd de prêter plus d’argent que leurs capitaux+dépôts. D’abord (il y a 40 ans) dans une limite (raisonnable ?) de 3 pour 1. Puis c’est devenu 7 pour 1, et maintenant…on est au-dessus de 10, peut-être à 20 ?

    Les banques prêtent donc de l’argent qui n’existe pas, mais se font rembourser, et en capital + intérêts, avec le fric si difficilement gagné à la sueur de nos fronts ! Tu trouves cette abjection réaliste ? Moi pas !

    -2) Et quand ces banques salopes manquent de liquidités, elles se réapprovisionnent à la BCE. Une BCE qui n’a pas le droit d’approvisionner les Etats, pour cause de libre concurrence. Et la BCE fait tourner (secrètelment !) sa planche à billets (comme la banque d’Angleterre-hors zone euro !, ou celle des USA, en ne s’inquiétant pas de la bulle monétaire en explosion, qui sera amortie par les con-tribuables et con-sommateurs) et prête aux crapules à des taux de 0,5 à 1 %. Ce fric, d’abord virtuel, devenant « réel » quand les « marchés » font la gueule, est ensuite reprêté aux Etats. A 3-4 % quand la note est AAA, à 15 % et plus quand il s’agit de Grèce, Irlande,…

    Résumé : des fumiers nous pîquent du fric à 1 % ou moins. Et le replacent aux incompétents qui nous gouvernent à entre 3 et 15 %. Tu trouves ça réaliste ? Moi pas !

    ————–
    Conclusion : les salauds de G-Sachs et autres nous ont « prêté » du fric qui n’existait pas. Remboursons-les avec du papier sans valeur. Papier toilette à recycler, par exemple : ça occuperait ces terroristes en col blanc, et ils plongeraient leurs pattes dans une sorte de cambouis !

    Ainsi les dettes -pharamineuses c’est vrai- des Etats tendraient vers zéro, les banque très pourries seraient en totale faillite, avec leurs agences de notation complices (voir les liaisons malsaines St-and Poor’s-G-Sachs). Mais ce ne serait pas une perte, au contraire : on remplacerait cette pourriture par des banques publiques aux bases saines.
    —————-

    Un jour (dans la foulée de la crise de l’automne 2008), Najat avait dit :

     » Le système financier mondial est en train de s’écraser… Nous ne pouvons rester sans réagir : la motion propose une révolution démocratique, sociale, écologique, énergétique. Pour un PS radical et exigeant. »

    ———————–

    Quel bel engagement courageux.
    Ecologie et énergie dans la même formule que social et démocratie.
    Najat et son équipe proposent « simplement » d’attaquer le mal à ses racines : les Empires du fric volé, du pétrole et de l’uranium.
    Ce sera dur. Mais si nous voulons de l’air pur demain pour nos enfants, petits-enfants,…il est grand temps de choisir ce camp du courage et de l’honnêteté.

    Réalisme, ou utopie (parce que l’ennemi est trop gros) ?

    Disons « réalisme »…
    En négligeant le fait que ça paraît impossible, nous l’accomplirons !!!

  2. jana

    Bonne année a vous tous ,

    cette année sera l’année du realisme et non de la skyzophrenie !!!

  3. adonis

    Bonsoir Najat , excusez-moi de vous déranger , j’espère que vous allez bien :) ….. Meilleurs voeux pour l’année 2012 :) ….. Plein de bonheur et une excellente santé pour vous et « votre petite famille » :) ….. En espérant que la France ne perde pas son triple A et que Nicolas Sarkozy ne soit pas réélu , il as fait assez de mal comme cela à la France (: ….. Sur ce , Bonne soirée à vous :)

  4. Guillaud joël

    La jeunesse bougez vous pour votre avenir . Un peu de courage . Amitiés socialistes . Joël .

  5. Jean Louis PRIME

    je souhaite ici m’adresser à la jeunesse pour leur dire sa chance d’être née dans un pays démocratique ce qui fait qu’il n’est pas nécessaire pour eux de verser leur sang et de donner leur vie pour peser sur le destin de leur pays. Ce qu’on du faire les jeunes de Tunisie et de lybie et ce que doivent faire encore les jeunes de Syrie. Exercez votre droit que l’histoire a conquit pour vous. Dans les prochaine 48 heures en vous inscrivant sur les listes éléctorales et au mois de mai prochain en décidant de l’avenir de la France et de l’Europe.

Commentaires fermés.