En réaction aux propos de Bernard Accoyer

Presse En campagne Publié le 11 janvier 2012

En comparant une alternance démocratique et républicaine aux conséquences d’une guerre, Bernard Accoyer utilise le prestige de ses fonctions pour exercer une menace sur les Français : c’est tout simplement intolérable.

On voit se développer au plus haut niveau de l’UMP une véritable «stratégie de la terreur» qui ne fait pas honneur à la politique, encore moins à l’intelligence des Français.

La démocratie est une chose fragile qui se respecte : il faut que les hommes et les femmes de bonne volonté à droite, s’il en reste encore, se réveillent et lancent un appel à la raison pour faire cesser le massacre.

La «moranisation» des esprits doit s’arrêter aux frontières de Twitter et de Facebook : les tribunes et les institutions républicaines doivent être respectées.

C’est le genre de petite phrase outrancière qui ne sert qu’une chose : le vote pour Marine Le Pen.

Sait-il seulement ce qu’est une guerre, Monsieur Accoyer ?

Tags : , , ,

12 commentaires sur En réaction aux propos de Bernard Accoyer

  1. LE GOFF

    Pourquoi nous priver de nos chaines tele demain à 20H15;il était facile au Pésident de prendre la chaine gulli et ERDF DE NOUS FERMER LES LIGNES POUR CAUSE DE DEPASSEMENT CAR IL FAIT FROID.

    CECI EST ENCORE UNE BONNE IDEE SOCIALISTE.

    SALUTATIONS ET RESPECT.

  2. delarue

    au fait francois hollande peut il donner sa position sur la creation d un etat palestinien .ou continuons nous a favoriser le genocide palestien J AI HONTE D ETRE FRANCAIS JE SUIS UN LACHE QUI NE FAIT RIEN POUR CE PEUPLE

  3. richez

    Bonsoir à vous,
    Pourriez-vous nous rappeler qui a dit « que nous avions la droite la plus bête du monde ? »

  4. RAMAIN CHARLES

    il est certain que le président de l’assemblée nationale n’a pas vécu de guerre
    non seulement ses propos sont indigne de sa fonction mais il volent très nettement en dessous des paquerettes .Quand a madame MORANO je trouve qu’elle ressemble a madame BABIN nom d’une poissonière d’un film policier des années 1950 qui parlait très fort mais qui disait que des âneries

  5. adonis

    Bonjour Najat , j’espère que vous allez bien ….. Le Président Bernard Accoyer est allé trop loin avec ses propos stupides et outranciers , il y as des limites à ne pas dépassé dans la bêtise et dans l’outrance …… Et de toute façon , il est sorti de son rôle de Président de l’Assemblée Nationale , puisque sa fonction l’oblige à une neutralité absolue….. Avec l’UMP , on n’as vraiment une campagne de caniveau qui n’honore pas la République ….. Sur ce , Bonne journée à vous ….. Adonis , simple électeur de Gauche.

  6. Charles

    Bonjour,

    « si nous ratons ce rendez-vous de la responsabilité et du courage, les conséquences économiques et sociales pourraient être comparables à celles provoquées par une guerre »

    Vous résumez ainsi:

    « En comparant une alternance démocratique et républicaine aux conséquences d’une guerre »

    Non, il compare les conséquences de l’application d’une politique aux conséquences d’une guerre. Il n’y a aucune remise en question du principe d’alternance. La nuance est subtile, mais capitale.

    Il a bien raison, la gauche déforme le propos.

    La démocratie est fragile, comme vous dites. Elle tient à peu de choses: un peu d’honnêteté intellectuelle est indispensable.

  7. AJ77

    Bonjour Najat, bonjour à tous,

    Au lieu de conjecturer, Monsieur Accoyer devrait plutôt se pencher sur les conséquences de la guerre économique que son parti et le gouvernement de son parti contre le peuple français.
    A bon entendeur, salut !

    Amicalement.

  8. Varagne

    C’est exact. On ne joue pas avec des mots contre guerre. C’est d’autant plus regrettable que ce terrible mot sort de la bouche du 4e homme d’état.
    Vous faites bien de réagir et de demander des explications à Bernard Accoyer.

  9. Djamel

    Bonsoir,
    je comprends que vous ne souhaitiez pas rentrer dans le jeu de l’UMP mais je trouve qu’il y a une certaine faiblesse dans la réplique aux attaques de la droite. pourquoi ne pas repondre aux attaques non pas en attaquant sarkozy mais en attaquant sa base qui est envoyée au front (si tu veux faire tomber la pyramide commence par sa base). Il n’y a rien de plus facile que de decridibiliser une Morano suceptible qui ne supporte pas la caricature, un Fillon alarmiste qui avait declaré la France en faillite un Copé qui baigne dans les affaires takkiedine. Envoyez leur quelqu’un hors equipe de campagne qui se chargera de repliquer individuellement a chaque personne . Je crois qu’il faut un peu de mordant pour ses gens là.
    un partisan du changement je vous soutiens

  10. Gérard Eloi

    J’aime beaucoup ton néologisme « moranisation », Najat.

    Encore que les gens distraits pourraient croire à une allusion à…Bob Morane, et ne pas comprendre le sens précis de ton vocable.

    Je me permets donc de bien préciser que le terme « moranisation » est ici dédié à Mme Morano, la furie (enfin, une des…) de l’UMP, bien connue pour maintes outrances.

    Ton billet est sérieux, très sérieux, Najat. Et j’y poste un comm quasi marrant. Désolé : c’est parce que je ne peux prendre ni Morano, ni Accoyer au sérieux.

    Accoyer parle d’une guerre, comme un ancien combattant…Né en août 1945, il ne sait pas, comme tu le sous-entends en conclusion, ce qu’est une guerre. (A moins qu’il ait fait celle d’Irak dans les coulisses avec BHL ?).

    Mais c’est vrai, c’est pas marrant. Seulement lamentable…Donc j’aurai causé à contre-temps, ça m’arrive…

Commentaires fermés.