« Ghazala Javed n’avait que 24 ans, elle était un symbole de la culture musicale pachtoune »

Droits des femmes Publié le 20 juin 2012

L’assassinat tragique hier de la jeune musicienne pakistanaise Ghazala Javed, ainsi que de son père, vient rappeler de la manière la plus révoltante que la liberté de chanter et de danser reste, dans de trop nombreux pays du monde, un combat à mener pour la liberté des femmes et le respect de leurs droits les plus fondamentaux à disposer de leur corps, à créer et à s’exprimer.

Ghazala Javed n’avait que 24 ans, elle était un symbole de la culture musicale pachtoune et très aimée de son public, au Pakistan et dans toute la région. Menacée par les talibans, elle n’a jamais cessé d’exercer son art.

Cet odieux crime s’inscrit dans un climat préoccupant d’attaques envers la liberté d’expression au Pakistan. Les autorités pakistanaises doivent être encouragées à poursuivre leur combat contre toutes les formes de violences attentatoires aux libertés individuelles des femmes pakistanaises.

A la veille du 30e anniversaire de la Fête de la Musique en France, la Ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, exprime sa plus vive émotion et rend hommage à sa mémoire pour témoigner de son engagement, et de celui de la France pour la liberté d’expression, et l’égalité des droits entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture. Avant d’accueillir demain au Ministère à 18h00 un concert exceptionnel de la jeune chanteuse pop, Christine & the Queens, une minute de silence sera respectée en hommage à Ghazala Javed, et en solidarité avec toutes les chanteuses et musiciennes qui se battent, chaque jour, pour ne pas être réduites au silence.

2 commentaires sur « Ghazala Javed n’avait que 24 ans, elle était un symbole de la culture musicale pachtoune »

  1. Xavier Malafosse

    Quel dommage qu’on ne vous entende pas aussi souvent dénoncer les nombreuses atteintes à la liberté d’expression au Maroc ! Le rappeur Mouad Et Hadeq a 24 ans lui aussi, il se trouve toujours en prison…

    Peut-être un commentaire ?

  2. laplace

    se faire tuer parce que l’on fait de la musique pour le plaisir de tous , c’est un non sens , des talibans qui salissent toutes les religions quels quels soit , on a la nausé dapprendre des choses aussi monstrueuses

Commentaires fermés.