Entretien avec Michel Sidibé, directeur exécutif d’ONUSIDA et Secrétaire-Général adjoint des Nations Unies

Droits des femmes Publié le 9 octobre 2012

Michel sidibeNajat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, Porte-Parole du Gouvernement, s’est longuement entretenue, le lundi 8 octobre, avec M. Michel Sidibé, directeur exécutif d’ONUSIDA et Secrétaire-Général adjoint des Nations Unies.

Le président de la République s’est engagé, le mardi 25 septembre, devant la 67ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, en faveur de la dépénalisation universelle de l’homosexualité, car cette dernière « ne peut pas être reconnue comme un crime mais au contraire comme la reconnaissance d’une orientation ». Il est le premier chef d’État à avoir pris une position ferme dans cette enceinte en faveur de cette dépénalisation.

Dans la lignée de cet engagement, la ministre, qui a été chargée par le Premier Ministre d’une mission opérationnelle sur la dépénalisation universelle de l’homosexualité, s’est entretenue avec Michel Sidibé pour réfléchir à la stratégie à adopter et au rôle que pourra jouer la France dans cette action internationale. Un groupe de travail a été mis en place au sein de son ministère.

La ministre fera des propositions sur cette question essentielle à la fin du mois d’octobre, car la France entend être « exemplaire pour porter les libertés fondamentales », comme l’a rappelé le président de la République, « c’est son combat, c’est aussi son honneur ».