Objectif : 40% de femmes entrepreneures en 2017

Najat Vallaud-Belkacem à Planète PME avec Geneviève Bel
Droits des femmes Publié le 18 juin 2013

Le gouvernement souhaite voir progresser de 10% d'ici 2017 le taux de femmes entrepreneures en France, actuellement évalué à 30%, a déclaré mardi la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, lors du salon Planète PME organisé par la CGPME.

Les femmes ont « évidemment » accès aujourd’hui, comme les hommes, au dispositif d’aide à la création d’entreprise. Et pourtant, « depuis 1998« , leur part dans les créations ou reprises d’entreprises « stagne autour de 30%« , a déclaré la ministre, selon le texte de son discours communiqué par ses services.

« Moins de 3% des Françaises de 18-64 ans ont créé ou repris une entreprise en 2011, contre 4,5% en Allemagne et plus de 10% aux Etats-Unis« , a-t-elle regretté.

Mme Vallaud-Belkacem a évoqué « les grandes orientations » du plan de développement de l’entrepreneuriat féminin qu’elle a préparé avec plusieurs autres ministères. Pour lutter contre le sentiment que « les filles ne seraient pas faites pour prendre des risques« , des actions se sensibilisation seront développées « dans les collèges, lycées et dans l’enseignement supérieur« .

« Dès la classe de 6ème, l’entrepreneuriat féminin fera partie du programme au titre du nouveau parcours individuel, d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel, prévu par la loi refondation de l’école« , a-t-elle détaillé.

« Une semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin dans les collèges, lycées et établissement de l’enseignement supérieur sera organisée chaque année, sur le modèle de celle qui a été expérimentée au mois du mai dans cinq académies« .

Pour aider l’accès à l’information, jugée « dispersée et trop peu lisible« , un « site de référence » sera créé « à la rentrée« . Il hébergera également « un observatoire pour améliorer la connaissance sur les pratiques entrepreneuriales des femmes« .

Pour accompagner les femmes voulant créer ou reprendre une entreprise, le gouvernement organisera et coordonnera avec les différents acteurs « le premier accueil« , et renforcera « la professionnalisation des réseaux d’accompagnement« . « D’ici la fin de l’année, toutes les régions seront dotées d’un plan d’action régional » associant l’Etat, la Caisse des Dépôts, les collectivités et « tous les acteurs concernés« , a promis la ministre.

Des mesures seront prises pour « faciliter l’accès au financement« . « La visibilité et les moyens du fond de garantie à l’initiative des femmes (FGIF) seront renforcés ». Le fonds de Bpifrance, destiné à soutenir l’entrepreneuriat dans les quartiers, qui est « en cours de constitution », « accordera une attention particulière aux projets portés par des femmes« , a ajouté Mme Vallaud-Belkacem.

Par ailleurs, « un fonds expérimental partenarial, associant la Caisse des Dépôts, les conseils régionaux, les organismes consulaires et les banques privées sera créé dans trois premières régions afin de compléter les financements actuels, avec des participations pouvant aller jusqu’à 35.000 euros par projet« .

La ministre a également souhaité que « des aides spécifiques aux femmes chefs d’entreprise » soient développées par la banque publique d’investissement Bpifrance, citant « la prise en charge financière des modes de garde« .

Discours de NajatVB à Planète PME sur l'Entrepreneuriat Féminin - Photo © Razak

Tags : , , , , , , ,

2 commentaires sur Objectif : 40% de femmes entrepreneures en 2017

  1. C Vion

    Une phrase m’interpelle: « prise en charge financière des modes de garde »?! On parle de garde d’enfants???
    je comprends ausi qu’une chef d’entreprise est plus légitime à être aidée dans ce domaine qu’une autre femme?
    Après avoir raboté une série de dispositions fiscales qui permettaient un choix adapté selon ses besoins de garde(suppression du salaire au forfait, réduction du quotient, etc), coup de rabot rendant le travail des femmes moins légitime vs coût de garde?
    Ca m’interpelle doucement, là….

  2. Bailleux Corinne

    Merci de votre invitation Madame La Ministre , j’espère être dans les deux cent premiers inscrits . J’ai hâte de vous rencontrer. À bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>