Du blog à l’entreprise: quand la blogosphère féminine se professionnalise

Najat Vallaud-Belkacem en visite au salon efluent mums de Paroles de Mamans
Droits des femmes Publié le 5 décembre 2013

Démarrer un blog dans son salon pendant sa grossesse pour partager ses créations de bijoux ou de vêtements et réussir à en vivre, à être édité ou à monter un groupe de presse et d'événementiel: c'est le parcours de blogueuses amateurs qui se professionnalisent.

Des trajectoires différentes, et, au bout, une forme de consécration. Pourtant, Muriel, Nathalie et Leslie sont toutes parties d’un simple blog.

« Avec ses enfants à la maison, même si on les adore, tout d’un coup, on est coupée du monde. Le blog, c’était une façon de reconnecter. Les nuits d’insomnie, entre deux tétées, on a l’impression de ne plus être seule« , raconte Nathalie Aflalo, qui a ouvert son blog en 2005.

A 40 ans, cette ancienne cadre dans l’industrie du verre venait d’être licenciée durant son congé maternité pour son troisième enfant. Elle, qui avait toujours « aimé faire quelque chose de ses dix doigts« , se prend au jeu.

Blouses à motifs, bavoirs et tabliers à pois pour petits, créations en tissu… elle publie les photos de ses premières créations faites à la main. Très vite, elle est contactée par un grand magasin parisien de la rive gauche, qui lui passe une première commande.

Aujourd’hui, sa société Linna Morata compte 5 salariés, livre ses articles (bijoux, vêtements, décorations) dans des grands magasins à Paris, Londres ou des boutiques au Japon et a réalisé près de 600.000 euros de chiffre d’affaires en 2012.

« Au départ, j’ai investi 80 euros. Financièrement, tout ça, je ne le dois qu’à moi-même« , tient à souligner Nathalie Aflalo. Elle a d’ailleurs dû vendre son bien immobilier pour investir dans sa société, car les banques ne « suivent pas les entrepreneurs« .

« Ce sont ces freins à l’entrepreneuriat féminin qu’il faut lever« , a déclaré mercredi à l’AFP Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes, présente au deuxième salon « e-fluent mums« , qui a réuni 350 parents blogueurs influents et des marques du secteur de la petite enfance.

« La couture, la broderie, le craft… Grâce à ces femmes, qui utilisent internet pour en faire leur métier, ces activités, souvent considérées comme non productives, sont en train de retrouver leurs lettres de noblesse« , a-t-elle ajouté.

En France, les femmes ne représentent que 30% des créations d’entreprise et seules 10% des entreprises innovantes nouvellement créées sont dirigées par des femmes, rappellent-on au ministère où l’on souligne que « la France est en retard par rapport à ses voisins« .

Fin août, des mesures de soutien financier et d’accompagnement ont été présentées dans le cadre du plan national pour l’entrepreneuriat féminin.

L’organisatrice du salon « e-fluent mums » a elle-même débuté avec un webzine ouvert en 2004 pour « partager ses bons plans et trouver des réponses à ses questions de jeune maman ». Issue de l’univers de la finance, Leslie Sawika est désormais directrice du groupe Mayane (15 salariés) qui édite également Parole de mamans, un magazine dédié aux jeunes mères.

Autre forme de reconnaissance, la maman auteur d’un blog qui est repérée par une maison d’édition.

C’est le cas de Muriel François, 34 ans. Professeur des écoles dans les Vosges et mère de trois filles (deux de 3 ans et une de 5 ans), elle a débuté son blog « Des étoiles et des pois » en 2009 pour « partager avec des passionnés de couture« .

Son premier livre, dédié aux vêtements en jersey et crochet, doit paraître fin janvier 2014. Il fera partie d’une collection rédigée par des blogueuses et co-éditée par Eyrolles et Abracadacraft, un portail qui référence les meilleurs blogs créatifs et les met en relation avec des marques.

« Je n’ai jamais cherché à être vue plus que ça. Quand je publie un billet, j’ai tout de suite 1.500 visites dans la journée. Ça m’épate. C’est grisant et valorisant à la fois. Mais, surtout, ça donne envie de continuer« , explique celle qui « grappille du temps » sur ses heures de sommeil pour assouvir sa passion.

Retrouvez en vidéo le salon des mamans blogueuses :

Source AFP.

Tags : , , ,

2 commentaires sur Du blog à l’entreprise: quand la blogosphère féminine se professionnalise

  1. annelialeblog

    J’ai dut partir avant l’intervention de madame la ministre, j’aurais aimé pouvoir conversé avec elle au sujet d’un thème qui me touche particulièrement

Commentaires fermés.