Le chiffre de la semaine : 150, nouveau seuil d’heures exigées pour valider un trimestre pour la retraite

Porte-parolat Le chiffre de la semaine Publié le 21 mars 2014

Ce jeudi 20 mars 2014, le décret relatif à la validation des périodes d’assurance vieillesse au titre du versement des cotisations est paru au Journal officiel. Cette publication rend effective au 1er janvier 2014 une mesure de justice sociale, la réduction à 150 heures SMIC au lieu de 200 heures la validation des trimestres de retraite.

Adoptée lors de la réforme des retraites, ce nouveau seuil bénéficiera notamment aux salarié(e)s qui travaillent à temps partiel, le plus souvent des femmes et des jeunes.

En tant que ministre des Droits des femmes, je tiens à souligner l’importance accordée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault à l’égalité femmes-hommes dans la réforme des retraites à travers cette mesure qui permettra de réduire les inégalités de pensions mais aussi la meilleure considération des congés de maternité dans le calcul des trimestres ou encore la revalorisation des petites retraites (minimum contributif).

Le chiffre de la semaine : 150, nouveau seuil d'heures exigées pour valider un trimestre pour la retraite.

4 commentaires sur Le chiffre de la semaine : 150, nouveau seuil d’heures exigées pour valider un trimestre pour la retraite

  1. LANCIEN Dominique

    Tout à fait d’accord avec Laurence Bacry! Aux Français et Françaises de prendre leur responsabilité maintenant!!! Car une rechute serait « Fatale » pour la France et donc évidement pour son Peuple!

  2. rubiera josiane

    tout à fait d’accord avec le premier commentaire!! je sais que ce gouvernement n’a pas beaucoup de champ de manoeuvre!!! mais j’espère que si demain tout va mieux! il pensera aux petits salaires et aux petits retraités!!! de tout de façon! je suis avec eux!!!

  3. LAURENCE BACRY

    Petit à petit, tranquillement, certaines injustices sociales sont réellement prises en compte. Et des solutions trouvées ; malgré la crise, la dette héritée de l’ancien gouvernement avec ses cortèges de fermetures d’entreprises et des chômeurs abandonnés sur un marché du travail frileux…
    Le changement ne fait pas en un jour. C’est à la fin des vendanges qu’on compte les barriques. Soyez patient. Et allez voter si vous voulez que ça bouge.
    A bon entendeur.

  4. ramuncho

    Une annonce qui ne peut pas mieux tomber, juste la veille des élections !!!!!!

Commentaires fermés.