« Le directeur de l’école a porté plainte contre le père et pas contre l’enfant »

Ce jeudi 29 janvier 2015, la ministre de l’Éducation nationale est intervenue pour préciser les conditions ayant amené la police à auditionner un père avec son enfant. Najat Vallaud-Belkacem a insisté sur le fait que « le directeur de l’école a porté plainte contre le père et pas contre l’enfant ».

La ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem a affirmé jeudi que l’équipe de l’établissement où est scolarisé un enfant de 8 ans convoqué dans un commissariat de Nice pour avoir dit sa solidarité avec les tueurs de Charlie Hebdo s’était « bien comportée ».

« Je le dis avec force, non seulement cette équipe a bien fait de se comporter ainsi, mais son travail de suivi, et pédagogique et social, est une œuvre utile et je l’en remercie », a-t-elle déclaré depuis la cour de l’Élysée, où elle participait à des rencontres entre le chef de l’État et des acteurs éducatifs et associatifs.

L’audition de cet enfant mercredi dans un commissariat a déclenché une vive polémique, notamment sur la question de savoir si l’affaire devait se régler au sein de l’école ou devant la police.

« Comme c’est la règle en la matière, l’équipe de l’établissement scolaire a veillé à ce qu’un suivi pédagogique soit apporté à cet enfant qu’on a reçu, avec lequel elle a discuté. Elle a très bien fait de le faire, et elle a très bien fait de convoquer son père aussi », a déclaré la ministre.

« Lorsque le père est venu dans l’établissement, il a eu en revanche une attitude brutale, il s’est même à plusieurs reprises introduit sans autorisation dans l’établissement scolaire en menaçant le personnel de l’établissement. Donc c’est pour cette raison précise, et cette raison seulement que le directeur de l’école a porté plainte contre le père et pas contre l’enfant », a-t-elle rappelé.

« Je remercie le personnel de l’éducation nationale de cette école de s’être comporté ainsi », a martelé la ministre, ajoutant que « c’est bien naturel que l’équipe pédagogique ait réagi ainsi ».

« D’autant que dans la discussion ouverte avec l’enfant, il est apparu que la situation personnelle de cet enfant était préoccupante, au point d’ailleurs que l’équipe a fait remonter un signalement à la protection de l’enfance du département », a-t-elle souligné.

Mme Vallaud-Belkacem a salué le fait que l’équipe « ait ouvert une discussion avec l’enfant ». Ceci « lui a d’ailleurs permis d’en savoir davantage sur la situation personnelle de l’enfant et des risques qu’il encourt, de saisir les services de la protection de l’enfance, et puis de remettre l’affaire dans les mains de la justice », a-t-elle souligné.

« Maintenant la justice a cette affaire entre les mains et il lui appartient de faire toute la lumière sur ces évènements », a-t-elle lancé.


Source AFP.

Éducation nationale Publié le 29 janvier 2015

Tags : , , ,

19 commentaires sur « Le directeur de l’école a porté plainte contre le père et pas contre l’enfant »

  1. David

    Il est particulièrement incohérent de s’acharner sur un enfant de 8 ans, pas encore responsable de ses propos, et dans le même temps, faire l’apologie, auprès des élèves de France, de Charlie Hebdo, qui revendique être un « journal irresponsable ».
    Or, chacune des caricatures de Mahomet publiée par ce périodique causait une dizaine de morts dans des pays musulmans, et cela, ces dessinateurs le savait, et, malgré tout, ils continuaient à sévir…

  2. Charlet Antoine

    Madame, vous devriez avoir honte de mentir ainsi, c’est bien l’enfant qui a été convoqué et c’est bien le nom de l’enfant qui figure sur les documents de la police. Sachez reconnaitre vos erreurs et les corriger vous apporterait beaucoup plus de crédibilité et de respect.

    Pas cordialement !

  3. José Raymond

    Quand la gauche est ferme, on la critique pour autoritarisme. Quand elle ne réagit pas, on parle d’angélisme, de laxisme. A 8 ans, un petit répète les âneries intégristes sanguinaires de son papa-pro-Kouachi, ok, quelqu’un doit y faire face et je préfère que ce soit les institutions de la Republique qui collent un coup de pied au derriere de papa-intégriste et un taquet à bébé-Coulibaly. Aucune compromission avec le fascisme islamiste! Dès qu’un des idiots utiles qui réagissent ici (compagnons de route) tombera entre les mains de Daec’h, il finira égorgé. la différence entre la Republique et la racaille de l’etat islamique est que papa-Kouachi peut prendre un avocat et que bébé-Koulibaly aura toute sa vie devant lui pour réfléchir et mûrir grâce à l’action ferme de la Republique. Pas de Dieu pour juger les actions sanguinaires APRÈS la mort, juste des institutions incarnées par des être humains qui donneront une seconde chance au barbu violent et à son rejeton mal élevé, graine de porteur de Kalash.
    Non au retour du moyen âge, ni prêcheurs barbus qui pourrissent les jeunes, ni voiles, ni burkas! Haro sur le nouveau fascisme vert ! FIS – FN, deux faces de la même pièce de monnaie : l’exclusion de l’autre et le repli ethnico-religieux sur soi. Tenez bon, Najat, votre comportement est exemplaire et vous clouez le bec par votre fonction votre fermeté aux barbus du FIS et aux loden du FN, qui doivent rager (et ne se privent pas de critiquer votre action et tres lâchement votre nom).

  4. Niiiko

    Mais tout le monde se plaint de la réaction, mais l’important, déjà, c’est la cause de tout ça, non? L’important c’est que les faits étaient bien sûr la traduction non pas d’une opinion mais d’une situation sociale désastreuse, le père violent qui vient impressionner à l’école, l’enfant qui a déjà été signalé aux services sociaux, arrêtez de sortir cette histoire de son contexte, et arrêtez de penser que les policiers ou les juges sont débiles et vont traiter un enfant de 8 ans comme un délinquant lambda ! Tant mieux si père et fils sont impressionnés et réalisent qu’ils vivent dans une république où il y a des règles et où, pour leur sécurité et celles de leurs concitoyens, on va leur signifier et s’occuper du gamin si ses parents n’en sont pas capables. Un gamin qui soutient des terroristes quel que soit l’âge doit être pris en charge et sa famille convoquée immédiatement, évidemment !

  5. fays

    Vous est une Menteuse et c’est une Honte pour la Republique Française!!! c’est bien contre le fils que la plainte à été déposé!!! je suis choqué par cette attitude, surtout que le Directeur de l’ecole Nice Flore et le professeur d’Hamed arrêtais pas de s’acharner sur Hamed!!! une video ou le pere s’explique tourne sur la toile, quand a vous , vous etes une preuve de plus que le PS plus jamais ça!!!! le liens de la video du demoignage du pere https://www.facebook.com/video.php?v=1548744792040732&pnref=story

  6. Marchand

    Il s’agit bien de l’enfant qui a été convoqué par la police.
    C’est regrettable et honteux dans notre pays.
    Madame la Ministre, votre rôle est de protéger les enfants, de les accompagner,de leur donner l’instruction et l’éducation scolaire.
    Réagissez et ne suivez pas les pas de M.Valls et N.Sarkozy!!!

  7. Papy MOUGEOT

    Les enfants de cet âge, ne repette en principe que ce qu’il écoute à la maison ou dans la cour d’école.
    Cherchez l’erreur…??
    Papy 84 ans.

  8. LANCIEN Dominique

    Pardon. Protégez nos Enfants! Ah mais surtout n’agissez pas trop fermement! Trop de Gens sont d’une incohérence renversante!!!

  9. LANCIEN Dominique

    C’est très bien Najat d’avoir réagi au plus tôt. Car une fois encore,une fois de trop! Une polémique allait se mettre en place!!! ILS sont marrants les Gens! Ah mais surtout n’agissez pas trop fermement!? Non mais on se fout de qui là!!!? Je Vous soutiens pleinement Najat. Tenez Bon.

  10. Pascal

    najat,

    Vous devriez avoir honte de mentir sciemment lors d’une entrevue. La plainte a été déposé contre UN ENFANT DE 8 ANS !!!


    Pascal

  11. joe

    Nous n’avons pas confiance en vos dires ! Tout ceci n’est que poudre aux yeux, par contre l’enfant à été chez les flics.

  12. matsuda

    C’est effrayant, qu’importe les idées, on reste dans un pays libre. A croire que les années Sarko ne vous rien appris, j’ai voté pour Hollande en pensant naïvement que le gouvernement ne referait pas les mêmes conneries, raté. A force de pointer du doigt, de fustiger, une communauté il fini par se produire ce qu’il c’est produit en Janvier. Depuis le 11/09 j’ai jamais vu autant de mecs de quartiers devenir musulman, des mecs fumeurs bedos, buveurs de vodka… La politique anti islam de Sarkozy a donner du grain à moudre aux prêcheurs à deux sous des quartiers. Avec ce genre de connerie que vous cautionnez c’est tout le moulin que vous leur offrez. Je ne comprend pas comment peut – on arriver à un poste aussi élevé et être aussi naïve. Cette affaire va juste provoquer encore plus de ressenti chez les musulmans de France, et les ados un peu perdu dans leur tête qui comprennent malgré tout que la cible c’est eux vont se faire une joie de trouver reconnaissance et compassion auprès du Premier fanatique venu. Vous instrumentalisez un problème sociologique pour gagner des points. Quand je vous lis, vous ministre de, soi-disant, gauche j’ai mal à ma France. J’espère être parti en 2017, car vous venez de tracer une route toute droite aux extrêmes.

  13. Michel Delattre

    Qu’un père soit l’objet d’une plainte pour un comportement dans une école qui la justifie: rien à dire. Peut-être même n’est-ce pas suffisamment pratiqué.
    Qu’un élève objet d’un signalement soit entendu par les institutions habilitées à le faire, rien de plus normal, sans préjuger de la suite.
    Ce qui serait problématique, c’est qu’au moment où on essaie de promouvoir un enseignement morale et civique dans lequel est souvent conseillée la pratique du débat argumenté, la seule réponse aux inepties d’un enfant de 8 ans soit le recours à la police et la justice. Ce message-là aurait pour effet d’inviter des élèves (qui n’en pensent pas moins) de continuer à se taire et à simuler la soumission. Ce ne serait pas un projet éducatif.

  14. Markowicz

    Donc, pour vous, envoyer au commissariat un môme de 8 ans qui dit des conneries, c’est normal ? Quand l’ordre moral en arrive à ce niveau de n’importe quoi, c’est que le pays va vraiment très mal…

  15. kamitmal

    Merci Kathy qui n’a que 60 ans. Dommage qu’elle n’était pas là en 1940, en honnête citoyenne qu’elle est, pour dénoncer ses voisins coupables de l’époque. La Gestapo à de l’avenir.

  16. Antz

    Madame la Ministre, j ai écouté votre intervention a la télévision concernant cet enfant entendu de 8 ans entendu dans un commissariat. Visiblement aucun des protagonistes, c est dire vous, les membres et directeur d établissement, les représentants des forces de l ordre, ne connaissent la loi du 5 mars 2007 reformant la Protection de l Enfance. Car sinon comment expliquer que le signalement, s il y en a bien eu un, n ait pas transite par la cellule de recueils et de traitements des situations préoccupantes du Conseil Général qui aurait du faire une évaluation dans les deux mois? Ou comment, si le procureur avait motive sa requête par le fait d un extrême danger pour l enfant, il n a pas saisi le juge des enfants qui aurait pu auditionner les parents et l enfant? Je comprends que les membres de l Education Nationale ont pu s inquiéter et penser qu un suivi devait être mis en place pour aider cet enfant mais a ce que je sache, ils n ont pas les compétences ni l autorité pour vouloir imposer leur point de vue.

  17. CATHY

    bonjour Madame la Ministre,

    je souhaite réagir à cet article car j’ai été confrontée, en 1995, à un comportement du même type par un enfant de 5 ans ! qui souhait nous « couper la tête » (geste à l’appui). Je suis éducatrice de jeunes enfants, c’était en halte-garderie.Depuis cette famille a été expulsée pour des faits liées aux actes terroristes de l’époque.
    L’échange avec la maman avait été houleux, le papa ayant refusé de venir nous parler…. (à des femmes!)
    Les enfants ne font qu’utiliser les mots de leur famille…..

    Je tiens à vous remercier pour la clarté de votre positionnement,la limpidité de vos analyses, votre capacité à poser un cadre, des repères et des perspectives,tout en maintenant une posture bienveillante.
    Nous avons grandement besoin de cette intelligence des situations et de l’humain.
    Merci, donc, pour le soutien que vous apportez à toutes les personnes en charge de l’éducatif dans ce pays.

    Il était temps……!

    bien cordialement
    Cathy

    ps: j’ai 60 ans cette année

Commentaires fermés.