Il n’est que les petits hommes pour craindre les petits cris

Éditos Publié le 1 février 2009

L'espoir à gauche Ce samedi 31 janvier, à l'Assemblée nationale, et devant 350 militants se tenait la première réunion du courant "l'Espoir à gauche". L'occasion d'évoquer l'organisation de notre force mais aussi de faire le point sur l'état du pays aprés 18 mois de sarkozysme et au lendemain d'une mobilisation sociale qui a peut-être rendu l'audition au président de la république. Au titre des intervenants, Vincent Peillon, François Rebsamen, Gérard Collomb, Manuel Valls, Aurélie Filipetti ou encore Jean louis Bianco. Vous pourrez bientôt retrouver l'intégralité de cette aprés midi sur le site de l'Espoir à gauche.

J'ai pour ma part, decidé d'adresser une lettre ouverte une lettre à M. Jean Charbonniaud, l’ex-Préfet de la Manche, cette victime expiatoire de ce qu’il reste en France de liberté, celle de siffler.

L'espoir à gauche Ce samedi 31 janvier, à l’Assemblée nationale, et devant 350 militants se tenait la première réunion du courant « l’Espoir à gauche ». L’occasion d’évoquer l’organisation de notre force mais aussi de faire le point sur l’état du pays aprés 18 mois de sarkozysme et au lendemain d’une mobilisation sociale qui a peut-être rendu l’audition au président de la république. Au titre des intervenants, Vincent Peillon, François Rebsamen, Gérard Collomb, Manuel Valls, Aurélie Filipetti ou encore Jean louis Bianco. Vous pourrez bientôt retrouver l’intégralité de cette aprés midi sur le site de l’Espoir à gauche.

J’ai pour ma part, decidé d’adresser une lettre ouverte une lettre à M. Jean Charbonniaud, l’ex-Préfet de la Manche, cette victime expiatoire de ce qu’il reste en France de liberté, celle de siffler.

« Monsieur le Préfet,

Je n’ai aucune peine à imaginer votre consternation ce soir devant tant d’injustice. Avez-vous eu seulement droit à une explication ? à un « casse toi pauv’con » peut être? je m’interroge : Christian Clavier ou un autre ami du Président aurait-il été de quelque manière gêné par les huées des enseignants de Saint Lô ?

Vous devez regarder avec tristesse et désolation cette République que vous avez servie. Je vous comprends si bien, elle ne ressemble plus guère à celle que nous aimons.

En êtes vous vraiment étonné ? j’en doute, mais votre devoir de réserve vous oblige depuis bien longtemps à ne pas commenter les abus de langage et les amalgames d’un Président assimilant jeunes des banlieues et racailles, immigration et égorgement des moutons, promotion de l’égalité et prévention de la délinquance…

Ne pas commenter non plus le soutien affiché aux statistiques ethniques à usage policier ou encore le très vichyste fichier Edwige

Ne pas commenter enfin ces propos nauséabonds tenus à Michel Onfray sur les explications génétiques de la pédophilie et du suicide des jeunes

« La France tu l’aimes ou tu la quittes » ! Voilà qu’on vous oblige aujourd’hui à quitter celle de Nicolas Sarkozy, n’en soyez pas désolé, il est parfois préférable de ne pas être, sans mauvais jeu de mot, du côté du manche.

Car, monsieur le Préfet, quelle politique servez vous depuis plus d’un an ? une politique réactionnaire, liberticide et profondément anti-humaniste, qui n’est l’héritage ni du gaullisme, ni du christianisme social, ni de l’humanisme libéral.

Songez-y, songez à cette obsession ethnique, à cette approche très « racialiste » de la politique de l’immigration. Une politique de restriction des droits des étrangers, de reniement du droit d’asile, de durcissement des conditions du regroupement familial, qui n’hésite pas à recourir aux tests ADN et à dire son intention de mettre en place des quotas par origine géographique. Une politique fondée sur la suspicion généralisée et récurrente envers les étrangers, sur un productivisme insensé des reconduites à la frontière. Et dire que Messieurs Hortefeux et Besson auraient voté Barack Obama…

Non, Monsieur le Préfet, ne regrettez rien !

Voyez le tour qu’est en train de prendre notre justice !

Aux attaques directes et habituelles de Nicolas Sarkozy contre l’institution, accusée de ne pas faire son travail et de trahir le peuple, a succédé un travail de sape et la promotion d’une justice du fait divers, de l’émotion, une justice rendue au nom des victimes et non plus au nom du peuple français, bref une justice qui venge… avec ses peines planchers, cette justice automatique à l’américaine, avec sa rétention de sûreté, véritable politique de prévention de la récidive par l’arbitraire, avec la suppression du juge d’instruction, avec la remise en cause de l’irresponsabilité pénale des malades mentaux ou de la majorité pénale à 16 ans…mais aussi, c’est vrai, pour les amis, la dépénalisation du droit des affaires !

Non, vraiment, monsieur le Préfet, ne regrettez rien !

Ne regrettez pas cette « caporalisation de la mémoire » et ce curieux regard du Président sur notre histoire, des bienfaits de la colonisation à cette France rêvée qui n’aurait « pas commis de crime contre l’humanité, ni cédé à la passion totalitaire ». Sans aucun doute la France n’a-t-elle pas à rougir de son histoire, mais à force de relire notre histoire sans honte, on fini par s’arranger avec la vérité. Or l’honneur de la République, c’est de regarder son passé tel qu’il a été.

Vous, Monsieur le Préfet, qui avez inscrit vos pas dans ceux de Jean Moulin et d’Erignac, ne regrettez rien !

Profitez en pour vous démarquer de cette conception de la laïcité « positive », une laïcité qui prend en réalité parti pour ceux qui croient contre ceux qui ne croient pas, qui prend parti pour les curés plutôt que pour les hussards noirs de la République, en prétendant qu’il n’est d’autre espérance que spirituelle, alors qu’au contraire la laïcité c’est d’abord la neutralité, l’égale liberté de conscience, le libre exercice du culte quelque soit la confession. Une laïcité si positive qu’elle ouvre discrètement la porte à la reconnaissance des sectes comme « des mouvements spirituels nouveaux » pour reprendre les mots exacts de celui qui n’était que candidat à l’Elysée lorsqu’il publia son ouvrage La république, les religions, l’espérance… Tout un programme…

Et que dire, monsieur le Préfet de notre diplomatie, celle d’un « vieux pays d’un vieux continent » ?

Voyez comme la diplomatie de la cécité a pris le pas sur la diplomatie des droits de l’homme, on visite nos vieux complices comme Omar Bongo au pouvoir depuis 1967. On accueille nos nouveaux amis comme Kadhafi, on baisse les yeux devant les puissants russes ou chinois… On s’aligne sur W. BUSCH, au point d’envisager de rejoindre le commandement intégré de l’OTAN ou de renforcer notre engagement militaire en Afghanistan sans consulter la représentation nationale…

Enfin on plaide pour le partenariat avec l’Afrique, mais on joue les Tintin au Congo en déclarant à Dakar : « l’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire (…). Jamais il ne s’élance vers l’avenir (…) Dans cet univers où la nature commande tout, l’homme reste immobile au milieu d’un ordre immuable où tout est écrit d’avance. (…) Il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès. » Consternant, le rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’homme dirait « raciste » !

Que dire pour finir, monsieur le Préfet de cette mise au pas des médias, du limogeage d’Alain Genestar à la nomination par le Président de la République du dirigeant de France télévision. Que dire de ce grand bond en arrière ! du retour de Pimprenelle et Nicolas (Sarkozy) tous les soirs à l’ORTF pour nous endormir !

Que dire de la remise en cause du comité national d’éthique ? du droit de grève ? du droit d’amendement des parlementaires ?

Et tout cela invariablement au nom du pragmatisme ! Mais le pragmatisme érigé en idéologie, ce n’est rien d’autre que le renoncement aux valeurs.

Monsieur le Préfet que pouvez vous regretter ?

Quelques sifflets à l’adresse d’un nouveau Bonaparte, à l’adresse d’un « troisième en pire », vous auront coûté votre poste. Goethe préférait « une petite injustice à un grand désordre », Nicolas Sarkozy aura préféré une grande injustice à un petit désordre, mais au fond il n’y a que les petits hommes pour craindre les petits cris.

Tags : , , ,

118 commentaires sur Il n’est que les petits hommes pour craindre les petits cris

  1. tonton

    Bonsoir à tous.
    Je viens de regarder avec attention le grand journal sur canal+ où Najet était invitée en compagnie d’Aurélie Filippetti, et vraiment, je suis resté admiratif devant ces deux jeunes femmes.
    Parler de tout les sujets avec autant d’aisance sans se laisser démonter par un Jean-Michel Aphatie incisif comme à son habitude.
    Certains de nos "hommes" politiques font vraiment pale figure devant autant de talent.
    Alors que dire de David Douillet et Gilbert Montagné…
    Bref, un joli moment de télé.

  2. Gérard ELOI

    @ Kikonnais…

    Sous cet article, lire le comm 9 (le 2ème signé jocegaly), qui démontre que cette désinformation pue l’intox à plein nez.

    Mensonges, intox,…on a pourtant l’habitude de subir, il me semble ?

  3. kiconnaitPeillon

    J’admire Vincent Peillon mais il serai important que celui-ci joue franc jeux, si Mr Peillon pense de Mme Royale qu’elle est comme le rapporte l’express magazine "folle", "demi-dingue", c’est son droit, il n’est pas le premier. Il n’a qu’à dire franchement qu’il ne peut continuer l’aventure avec elle que les choses soient claire par respect pour les militants.

    Chacun de ses militants prendront ensuite la décision ou non de suivre mr Peillon dans ses ambitions!
    http://www.lexpress.fr/actualite...

  4. Rachid Zani

    Un courant socialo-modem prend forme,Ségolène n’a pas dit son dernier mot.
    "Martine,me voilà!"

  5. philgi 69

    Je viens d’aller voir ce film/docu qu’il faut absolument aller voir et conseiller autour de vous,sur l’abomination de ces essais loin de la France en 1960, et de la confiance aveugle qu’on avait sur la science et le reste..honte à nous, pays colonisateur..17 essais nucléaires de 1960 à 1961 dont le premier appelé "gerboise bleue" et étant supérieur à 4 fois à la bombe d’hiroshima…dans le désert sahélien et proche de la population locale…à voir necessairement sur la politique nucléaire actuelle !!
    Gerboise bleue de Djamel Ouahab 2008 1h30mn CNP Terreaux

  6. jamesb

    bon Najat, il fait beau à la montagne? les vacances se passent bien? nan parce que ça fait déjà 2 interventions télévisées de l’autre en 2 semaines, et toujours pas une petite note rien que pour nous sur le sujet! alors pour aller faire la bise au premier journaliste venu, on perd pas de temps, mais pour nous commenter l’actualité à nous simples lyonnais …. je sais, jalousie quand tu nous tiens ….
    Mais bon, si tu veux gagner un peu plus de commentaires, faudrait voir à travailler plus sur ton blog! enfin, pour ma part, même rien qu’une petite photo de toi au ski suffirait à mon bonheur… bref pour résumer, oui je m’ennuie, vivement les prochaines municipales tiens

  7. EhBah

    Bonsoir Saloua et les autres

    Si Mme Najat Belkacem voudrait bien, vous pourriez répondre publiquement, c’est une chose qui concerne tout le monde je crois.

    A propos du "Feu du Soleil "(Fulcanelli) très peu de personne connait son identité mais il a découvert quelque chose de très importante.En tout cas, il a une vision triste et exacte malheureusement de notre époque.On se demande qu’est-ce qu’il a découvert avec le soleil?

  8. Saloua

    @EhBah
    Merci de citer vos sources (dernier comm : cf La croix d’hendaye ou l’Evangile selon la Science – Le Mystère des cathédrales, Fulcanelli.)

  9. Saloua

    @ EhBah,
    Merci pour vos 2 derniers comm.
    Quelques temps réflexion nécessaires.
    Avez-vous un lien perso (réponse)?

  10. EhBah

    On dirait que les sages du temps ancien voient le monde d’aujourd’hui. Qu’en pensez vous? Ah! que ce monde oublie ses racines…

    Au premier age, qui répond à l’âge d’or des Grecs et que l’on nomme Crédayougam ou âge d’innocence, la Vertu se tient ferme sur la terre: la vache pose en plein sur ses quatrepieds.

    Dans le Trédayougam ou second âge, lequel correspond à l’âge
    d’argent, elle s’affaiblit et ne se tient plus que sur trois pieds. Pendant ladurée du Touvabarayougam, ou troisième âge, qui est celui d’airain, elle est réduite à deux pieds.

    Enfin, dans l’âge de fer, qui est le nôtre, la vache cyclique ou Vertu humaine touche au suprême degré de faiblesse et de sénilité: elle se soutient avec peine, en équilibre sur un seul pied. C’est le quatrième et dernier âge, le Calyougam, âge de misère, d’infortune et de décrépitude.

    L’âge de fer n’a point d’autre sceau que celui de la Mort. Son hiéroglyphe est le squelette pourvu des attributs de Saturne: le sablier vide, figure du temps révolu, et la faux, reproduite dans le chiffre sept, qui est le nombre de la transformation, de la destruction, de l’anéantissement.

    L’Evangile de cette époque néfaste est celui qui fut écrit sous l’inspiration de saint Matthieu. Matthaus, en grec vient de mathéma, qui signifie science. Ce mot a donné
    "matésis" étude, connaissance, de "maténein", apprendre, s’instruire.
    C’est l’ Evangile selon la Science, le dernier de tous, mais le premier pour nous, parce qu’il nous enseigne que, sauf un petit nombre d’élus, nous devons collectivement périr.

    Aussi l’ange fut-il attribué à saint Matthieu, parce que la science, seule capable de pénétrer le mystère des choses, celui des êtres et de leur destinée, peut donner à l’homme des ailes pour qu’il s’élève jusqu’à la connaissance des plus hautes vérités et qu’il parvienne jusqu’à Dieu. (…)

  11. EhBah

    @Saloua

    Comme Gérard Eloi et nous sommes sur un blog de politicienne , je profite de demander une question citoyenne à un chercheur qui est spécialisé dans le domaine, mes deux questions sont donc quand une séquence du génome se présente une fois dans un être humain , celui-ci provoquera une maladie nommée glaucome[*1]. Mais ce mette même séquence se présente deux fois, la maladie ne se développera pas. Pourquoi?

    Ensuite, dans les biomolécules des énantiomères[*2] , deux familles de molécules antisymétrique comme en miroir vis-à-vis de l’autre. Une analyse chimique montre que les poids moléculaires, des effectifs atomiques et les nombres de liaisons strictement égaux. Mais prenons la thalidomide [*3] qui existe en deux formes énantiomères. Pourquoi l’une est un simple sédatif et l’autre un puissant agent tératogène[*3]? En effet, ce dernier est responsable de la naissance d’un très grand nombre d’enfants aux bras dépourvus de mains où les mères l’ont mis au monde en absorbant ce médicament pendant la grossesse. Pourquoi?

    *********************
    [1]:Le glaucome est une maladie de l’œil qui provoque une diminution irrémédiable du champ de vision
    [2]énantiomères : fr.wikipedia.org/wiki/%C3…
    [3]la thalidomide :fr.wikipedia.org/wiki/Tha…

    [3] tératogène: Se dit de toute substance pouvant provoquer un développement anormal de l’embryon et conduisant par là même à des malformations. Les substances tératogènes sont donc néfastes pour les femmes enceintes, mais également potentiellement dangereuses pour les autres puisque leurs effets peuvent s’étendre dans le temps.

  12. Gérard ELOI

    @ James,

    Tu écris

    "Tel un ministre sarkozyste…".

    C’est leur faire beaucoup d’honneur : nous savons bien qu’eux n’ont pas d’humour !
    Nous sommes trop aimables, sur ce blog de Najat !

    Bonne journée et merci pour ta philosophie de l’espoir (qui est rabelaisienne mais pas sarkozyste) : " Ne plus travailler pour gagner plus".
    Mes merles, mésanges,…rigolent encore !

  13. jamesb

    En même temps, quand je disais que je n’avais jamais mangé de merle, je me disais qu’éventuellement peut être quelqu’un pourrait m’inviter à déjeuner à l’occasion pour gouter ça ….

    (et voilà, tel un ministre sarkoziste, je balance une petite phrase provoc pour bien mettre tout le monde contre moi, dans la foulée vous organisez des manifs monstres pour la défense du merle moqueur et gai rossignol, et dans 2 semaines, mon chef considérant qu’il est pour moi temps de me faire la cerise, me colle 1 ou 2 médiateurs pour faire mon boulot à ma place, tout en me versant toujours ma paye, emballez c’est pesé, encore merci yves, valérie ou xavier pour ces précieux conseils pour ne plus travailler pour gagner plus)

  14. Corinne Arquillière

    sur le site de france 5 pour la version complète,
    puis la version "épurée" lorsque j’aurais passé 4H dessus. ^^

  15. Cécile

    Où peut on voir la vidéo de l’émission FOG de najat ??????????????????????????????????????????????????????
    Corinne ??

  16. Gérard ELOI

    A cette heure ci, mes merles dorment.
    Mais demain matin, quand ils viendront picorer dans la pelouse, je leur ferai part de ton message.
    Ils seront contents.
    Merci, James.

Commentaires fermés.