Bientôt un restaurant scolaire pour le collège Molière

Lyon Publié le 12 décembre 2009

Article du progrès.

Je vous invite à lire cet article qui traite d’un projet qui me tient à cœur.

Les collèges sont financés par le conseil général, la construction d’un restaurant scolaire à Montchat, est l’aboutissement d’un combat de plus de vingt cinq ans.

Les parents d’élèves du collège Molière (Montchat, 3e) ont visité le chantier du futur restaurant scolaire. « C’est une promesse de campagne que j’avais faite, où je m’engageais à suivre ce dossier », a indiqué Najat Belkacem, conseillère générale d’opposition PS.

Les collèges sont financés par le conseil général, la construction d’un restaurant scolaire à Montchat, est l’aboutissement d’un combat de plus de vingt-cinq ans, de la part des parents d’élèves. C’est l’architecte du projet, Pierre Marin, qui a exposé aux visiteurs les travaux en cours. « Le restaurant respecte la législation sur le handicap et des rampes d’accès ont été prévues. Nous allons parcourir le chantier selon sa logique : l’entrée des élèves, puis la ligne de self, la salle à manger, la dépose plateau et la sortie », a expliqué l’architecte. Une salle de restaurant difficile encore à imaginer, mais qui pourra accueillir une centaine d’élèves, avec un fonctionnement en deux services, soit plus de 200 convives. « L’acoustique a été particulièrement soignée, avec des matériaux très absorbants », a assuré Pierre Marin. Le coût des travaux a été estimé à 850 000 euros, avec une livraison prévue fin avril 2010. « Nous sommes absolument dans les délais », a conclu Pierre Marin.

L’ouverture d’un restaurant scolaire à Molière signe la fin des trajets vers les restaurants d’accueil en périphérie : « Actuellement les enfants sont dirigés au lycée de l’automobile et au lycée Colbert, pour manger à midi. C’est le conseil général qui affrète des cars. Outre la fatigue, c’est tout de même un coût de l’ordre de 31 920 euros annuel », affirme un responsable du collège. C’est aussi un casse-tête tarifaire qui prendra fin, le mode de tarification du Conseil général étant différent de celui appliqué par la région (voir encadré). Corinne Modeste, de la FCPE, s’est montrée satisfaite de l’avancée du projet : « C’est l’aboutissement d’un combat de 25 ans, que nous menons pour nos enfants. Ce sera moins de fatigue, moins de stress, pour prendre leur repas, et plus de sécurité car il leur suffira de traverser l’avenue du château pour se rendre à la cantine ». Les élèves ont déjà eu l’occasion de visiter leur future cantine. « Certains ont en effet vu le chantier, et on leur a expliqué les différents corps de métiers qui travaillaient à l’édification du restaurant scolaire », a expliqué le principal du collège, M. Bousselin, qui en a profité pour faire de cette visite, une séance pédagogique et peut-être éveiller des vocations. Najat Belkacem a promis d’inaugurer le restaurant en conviant les parents d’élèves et les anciens élèves, dont certains ont leur enfant au collège, à un repas inaugural du restaurant scolaire, lors de sa livraison. A suivre…

Tags : ,