Douce France ?

Éditos Publié le 16 décembre 2009

Bonne nouvelle cette semaine, Brice Hortefeux a reçu le prix de la lutte contre le racisme. Blague ? Pas du tout, il faut dire que le ministre de l’Intérieur et ex ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale n’a pas ménagé ses efforts depuis l’élection de Nicolas Sarkozy pour promouvoir l’amitié entre les peuples. C’est d’ailleurs par un témoignage de grande satisfaction que les historiens ont salué la création de ce ministère honteux en démissionnant collectivement du conseil scientifique de la Cité de l’histoire de l’immigration.

Depuis lors, que des motifs de louer l’action de Brice Hortefeux, impliqué à fond dans la mise en œuvre d’une politique migratoire qualifiée de « racialiste » par Patrick Weil, mais aussi de productiviste avec toujours plus de reconduites à la frontières, toujours moins de reconnaissance du droit d’asile et toujours plus de difficulté à obtenir un visa ou un regroupement familial.

Brice Hortefeux, ce n’est pas seulement une politique efficace, c’est aussi un comportement exemplaire en toute circonstance. Pour ce qui ne l’ont pas lu, je vous recommande le livre d’Azouz Begag, Un mouton dans la baignoire, qui témoigne du délicieux mépris dont il a été l’objet de la part du récipiendaire de ce prix de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, traitement dont il faut bien dire qu’il n’a pas été seul à profiter puisqu’aussi bien Rachida Dati (qui n’hésite pas à qualifier son ex-collègue de « gros raciste ») que Fadéla Amara ont eu l’occasion d’y goûter. Souvenons nous de Brice Hortefeux disant à propos de la Secrétaire d’Etat en charge de la Politique de la Ville : « c’est une compatriote, même si ce n’est pas forcément évident, je le précise. ». Non vraiment, ce prix est bien mérité !

En même temps, je ne peux m’empêcher de penser à l’injustice ainsi faite à Eric Besson ou à Nadine Morano qui pouvaient tout aussi légitimement prétendre à cette récompense. Peut-être pourront-ils prétendre au prix de l’humour politique ? Nadine Morano ne plaisantait-elle pas en déclarant il y a quelques jours à propos d’un jeune musulman (sic) « ce que je veux c’est qu’il aime la France quand il vit dans ce pays, c’est qu’il trouve un travail, et qu’il ne parle pas le verlan, c’est qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers… »

Plus sérieusement, tout cela est parfaitement grotesque et dangereux, ce gouvernement, avec ses dérapages à répétition et ce débat sur l’identité nationale qui confond tout, atteint le comble de l’absurde et de l’indignité.

Le mélange explosif de sujets sans rapports, que le parti socialiste dénonce depuis des semaines, ouvre la porte à tous les bas instincts : l’identité nationale, la politique de l’immigration, la montée de l’insécurité, les jeunes issus de l’immigration, le rapport à l’histoire nationale, l’interdiction de la burqa, les minarets, la « douce France » de Charles Trenet ou encore « l’islamisation rampante de la société française ».

Il ne manquait plus que le lien identitaire à la terre et à sa culture sur plusieurs générations pour parfaire le tableau d’une France dans laquelle de très nombreux citoyens auront bien du mal à se reconnaître.

Il ne s’agit pas de monter sur ses grands chevaux pour reprocher à la droite d’appliquer une politique pour laquelle elle été élue, mais une élection ne donne pas tous les droits, et là, la ligne jaune est dépassée. Le gouvernement joue avec le feu.

L’UMP n’est pas le Front national, certes, mais il commet l’erreur très grave de poser les questions comme lui, de raisonner comme lui, et de biaiser les problèmes comme lui. L’équation : immigrés = islam = insécurité = la France en danger, c’est le programme du Front National, et rien d’autre.

Jusqu’à présent nous étions tous d’accord, entre républicains, pour refuser un tel postulat dans le débat public, ce piège sur le plan intellectuel. Le gouvernement nous dit aujourd’hui : finalement, le Front National pose de bonnes questions et il faut trouver des réponses pour résoudre cette équation.

Ce n’est pas comme ça qu’on peut réfléchir sur la question de l’identité nationale.

Il n’y a que deux manières d’aborder la question de l’Identité nationale si on veut aller au fond des choses : soit on considère que ça se joue sur le plan de la race, du sang, de l’héritage, du lien à la terre natale ou à la religion de ses ancêtres, soit on considère que ça se joue sur le plan des idées, de l’idéal, de l’aspiration individuelle à vivre dans un ensemble plus vaste que soi, et à en partager l’histoire, les valeurs, mais aussi l’avenir. Je me reconnais dans cette deuxième famille de pensée, héritière de la révolution française, de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et de la longue tradition républicaine privilégiant la liberté individuelle et l’universalité des valeurs, plutôt que la sacralisation des héritages et des enracinements identitaires. L’identité nationale française, c’est cet idéal vers lequel il faut tendre sans cesse d’une citoyenneté républicaine plus soucieuse du progrès humain que de la préservation des privilèges de naissance.

On nous propose un débat, mais celui-ci est tronqué, truqué, manipulé et on en perçoit déjà sa conclusion dans les propos d’Eric Besson ou du chef de l’Etat. Y-a-t-il seulement un débat ? Aux écrivains, le droit de se taire ; à l’opposition, le droit de se coucher ; à Nicolas Sarkozy, le pouvoir absolu de dire ce qu’est la France, et ce qu’elle n’est pas, y compris en réécrivant son histoire.

A tous les autres, le devoir de l’écouter, de l’acquiescer, de l’applaudir, et de se rendre en Préfecture pour se faire délivrer un certificat de conformité de bon citoyen. Les chômeurs, les malades, les bénéficiaires de l’instruction publique ou les intellectuels suspects de détestation de leur propre pays ont du souci à se faire.

L’entreprise d’intimidation idéologique menée par le gouvernement franchit une nouvelle étape en déniant à ceux qui n’aiment pas Nicolas Sarkozy le droit d’aimer la France.

Nicolas Sarkozy s’arroge un droit qu’il n’a pas : il a été élu pour garantir l’unité de la nation et faire vivre ses valeurs, pas pour trier le bon grain de l’ivraie, et moins encore pour redéfinir à lui tout seul l’identité de la France.

Comme le disait le Général de Gaulle, « il y a deux catégories de Français, ceux qui pensent qu’il y a deux catégories de Français et les autres » La France, ce n’est pas lui, c’est nous.

Tags : , , ,

2 commentaires sur Douce France ?

  1. belkaiss youcef

    Marié ,père de 3 enfants et fils de harki, je suis intègré a cent/cent dans ce beau pays que l’on appelle (douce FRANCE).mon grand fils est militaire et je sais mieux que quiconque ce que veut dire servir la FRANCE.j’en ai marre de vouloir prouver a certain que nous avons les mêmes droits, de leurs réflexions idiotes .En écoutant les méchancetés de mr Hortefeux,Bussereau,Vals,Frêche,je sais maintenant que je n’ai rien a faire dans un isoloir pour voter mais je dois surtout me méfier des hommes politique.

  2. admin

    1. Le mercredi 16 décembre 2009 à 14:41, par Cécile

    Bonjour,
    contente de retrouver Najat avec un billet sujet à bien de polémique,
    c’est sur fond d’amalgames et de peur que fonctionne le gouvernement Hortefeux , qui joue avec le feu, c’est peu dire. Mais tout est « calculé » minutieusement, pour « apâtter » certains « bons ? » franchouillards cloisonnés dans leur « basse cour » , certains notables qui veulent garder leurs privilèges,
    toujours à se plaindre, trouver un bouc émissaire, et là
    il est tout trouvé encore une fois , quand tout va mal , c’est la faute à qui ? euh?
    et ben voilà et oui , on renvoi quelques afghans dans leur pays, et voilà le tour est joué.. Et Le pire c’est que ça plait à certains, elle est pas belle la France ? tout va aller mieux ensuite !
    on approche des élections, tout est encore à venir….

    2. Le mercredi 16 décembre 2009 à 15:13, par monsieur Bitru

    Quelques réflexions à madame Belkacem.
    L’intitulé exact est: « Prix de la lutte contre le racisme et contre l’antisémitisme ».
    Pourquoi avoir supprimé « contre l’anti-sémitisme »? Ca vous gêne?
    Pourquoi ne pas dire QUI lui a remis ce prix?
    C’est: « L’Union des patrons et des professionnels juifs de France (UPJF) »
    Cela vous pose problème? C’était pour faire court? Ou manipuler?

    Personnellement, bien qu’étant « français de souche », les juifs ne m’ont jamais posé aucun problème, et je reconnais volontiers leur génie propre qui a été et est réellement une « chance pour la France ». Je n’en cite aucun, la liste serait trop longue.
    Pas plus que les asiatiques qui obtiennent, selon une récente étude, de meilleurs résultats scolaires que les FDS! Bienvenue en France à des gens intelligents et travailleurs, discrets de surcroit (pour moi, la discrétion est une qualité).
    Malheureusement mes compliments s’arrêtent là, ne pouvant en dire autant de toutes les autres communautés, qui attirent notre attention par de tout autres « dons ».
    Permettez moi d’avoir mes préférences, et de vous dire, pour reprendre le bon mot d’Azzouz Begag, que vous n’êtes malheureusement, comme lui-même et Rachida Dati, que « l’arabe qui cache la forêt ».

    3. Le mercredi 16 décembre 2009 à 15:55, par Cécile

    http://www.lesindiscrets.com/art...
    d’accord comme certain a dit , « Pasqua a bien la Légion d’Honneur » !

    La différence c’est que certains veulent apaiser
    et d’autres …. A méditer :
    l’historien Benjamin Isaac explique qu’on peut qualifier de raciste « toute pensée qui attribue collectivement à un peuple ou à un groupe humain les mêmes traits de caractère et de comportement, transmis de génération en génération sans possibilité d’y échapper par un choix individuel ». Qui enferme dans des « comportements » « sans possibilité d’y échapper  » ??
    Faut arrêter de monter les gens les uns contre les autres ;
    C’est tout.

    4. Le mercredi 16 décembre 2009 à 16:08, par Gérard Eloi

    Bitru, toi, tu n’es pas une chance pour la France.
    Mais tu as eu la « chance » que le 6 mai 2007, il y avait 53 % de l’électorat manipulé par ceux qui font marcher au pas les types comme toi…

    Ta précision « contre le racisme et l’antisémistisme »…A quoi ça sert ?

    Najat, manipuler ! Merde, ce n’est pas son genre : tout le monde n’est pas comme toi ou ses disciples et TON président, qui n’est plus celui de tous les Français, mais celui de l’ump depuis qu’il a lancé la campagne de ce parti avec les arguments de ses alliés du fn.

    http://www.lesechos.fr/depeches/...

    Il s’agit d’élections régionales. Il les nationalise ! ( S’il avait été honnête, ce sont les banques qu’il aurait nationalisées…mais : pas touche à ses potes !). Non, il lance son truc « identité-immigration » en argument de « campagne ». Il me débecte autant que toi, Bitru.

    Revenons à ce que tu appelles « réflexions ».
    « Faire court ? ».
    On ne peut pas appeler le style du billet « faire court » non plus : Najat a eu simplement l’élégance de supprimer un pléonasme. Car l’antisémistisme est du racisme. Donc si on lutte contre le racisme en général, l’antisémitisme est « compris ». Donc, ce n’était pas la peine, pour le style du billet, d’en rajouter avec des gros sabots.

    Tu me fais penser au voisin d’en face de Depardieu dans  » Le plus beau métier du monde », Bitru.
    Et si tu as aussi un rottweiler (comme le raciste primaire dans le film), je plains ce pauvre chien qui dois supporter ta bile à longueur de journée.

    Tu n’es pas raciste, Bitru. Les Juifs ou Asiatiques ne te « dérangent » pas. Et les Noirs ? Tu n’en parles pas…Quant aux Arabes, on a compris la haine et le mépris contenus dans tes petites phrases de sarkozyste médiocre. ( Note : je conclus sur un pléonasme.)

    5. Le mercredi 16 décembre 2009 à 19:04, par Corinne Arquillière

    Dans un monde où un Barack Obama reçoit le prix nobel de la paix en envoyant des renforts faire la guerre en Afghanistan, je ne peux pas décemment m’étonner qu’un Hortefeux puisse recevoir ce prix… Et puis n’oublions pas que le PS a reconduit des Frêche et autres Valls… Non, décidément, le monde entier est devenu fou, et personne ne surnage.
    Il serait temps que le PS arrête de passer son temps à critiquer l’UMP et commence à proposer une alternative crédible. Pour l’instant, il n’y a rien. « Pas mieux » dirait le joueur de carte qui n’a aucun atout dans son jeu…

    6. Le mercredi 16 décembre 2009 à 19:20, par Jean – Pierre F

    Une fois ne constitue jamais une coutume. En effet trop peu souvent je viens sur ton blog Najat, sauf aujoud’hui.
    Aujourd’hui c’est avec tristesse d e voir ce prix décerné à M Hortefeux, lui qui pourtant ne fait pas grand chose pour l’intégration des immigrés, comme Mme. Morano dont le nom à lui tout seul évoquerait déjà une certaine connaissance du problème posé.
    Je suis atterré de voir ces agissements du pouvoir pour maintenir sa domination sur les faibles.
    Mais comme le dit Corinne plus haut nous devons proposer une alternative crédible…

    7. Le mercredi 16 décembre 2009 à 19:25, par Gérard Eloi

    @ Corinne et Jean-Pierre,

    Des alternatives crédibles ont été proposées. Notamment en avril-mai 2007.
    Puis, même lors des Européennes.

    Hélas, avec de moins en moins d’écho.

    8. Le mercredi 16 décembre 2009 à 20:50, par PS I love you

    @ Corinne
    Pourquoi faire la fine bouche?
    AFP
    16/12/2009 : 20:17
    Pierre Moscovici, membre de la direction du PS, a déclaré aujourd’hui à Montpellier que la « question » de Georges Frêche, tête de liste pour les régionales en Languedoc-Roussillon, avec le soutien des militants socialistes, avait été « tranchée ».

    « La question est tranchée », a déclaré Moscovici, soulignant que le vote des militants socialistes de la région, qui se sont largement prononcés en faveur des listes engagées derrière Georges Frêche, n’avait « pas été démenti par la convention nationale », samedi à Tours.

    Dès lors, a déclaré Moscovici, « il faut se mettre en ordre de marche avec les listes votées par les militants, avec les listes acceptées — utilisons ce mot-là — par la convention nationale, et puis avec les listes qu’ils se choisissent, en l’occurence, ici, Georges Frêche ».

    Samedi, lors du lancement de la campagne des régionales, le cas de Georges Frêche, exclu du PS en 2007, président sortant du Conseil régional du Languedoc-Roussillon et candidat à sa propre succession, n’a pas été évoqué à la tribune. Mais le PS a décidé de ne lui opposer aucun candidat.

    9. Le mercredi 16 décembre 2009 à 22:33, par Corinne Arquillière

    @ Gérard
    je n’ai pas vu grand chose en terme de propositions pendant la campagne européenne, juste des arguments du type : « contre sarkozy, votez PS ». C’est d’ailleurs ce néant qui a permis aux écolos de décoller…

    10. Le mercredi 16 décembre 2009 à 22:35, par Corinne Arquillière

    Je viens de relire le billet de Najat : brillante critique du président.
    Mais où sont les propositions?

    11. Le jeudi 17 décembre 2009 à 09:35, par le contradicteur

    Décidément rien ne va plus… Même NVB se met à participer au débat sur l’identité nationale….Et pour nous dire quoi? L’ identité nationale, ce n’est pas- la terre de France (merci à tous ceux qui sont morts pour la défendre!)-la religion (et pourtant les origines chrétiennes ont bien participé à notre histoire)-l’héritage (viendrions nous de nulle part?). Et elle met en opposition à celà les idées(lesquelles? on aimerait bien savoir…), l’idéal (la fameuse utopie socialiste?), l’histoire (décriée plus haut sous le vocable d’héritage), les valeurs (lesquelles?), l’avenir (c’est son coté Madame soleil !). Et finalement si c’était un peu tout ça « la France »? Pourquoi vouloir opposer brutalement et artificiellement (pour mieux servir la dialectique) des concepts qui participent tous à notre identité? C’est de la simplification que naissent souvent les dictatures et de l’internationalisme béat les guerres! Le « socialisme » nous en a donné de bien tristes exemples dans notre histoire récente!
    Vive la République. Vive la France!

    12. Le jeudi 17 décembre 2009 à 10:38, par monsieur Bitru

    @ contradicteur
    Hé hé!… Pas mal vu ;-)

    13. Le jeudi 17 décembre 2009 à 10:43, par Gérard Eloi

    @ Corinne,

    C’est vrai que pendant les Européennes, le PS français se contentait de taper sur ns, et n’a pas fait assez la promo du Manifeste du PSE.
    (dont on a parlé plusieurs fois ici)

    C’est vrai aussi que dans ce billet, un billet d’humeur et un constat, Najat ne fait pas réellement de nouvelle proposition.
    Attendons sa présentation du programme pour les Régionales !

    14. Le jeudi 17 décembre 2009 à 11:35, par le contradicteur

    Sur un tout autre plan, avez-vous des nouvelles récentes de l’impératrice de Poitou-Charentes, vous savez, celle qui s’invite de partout? C’est le grand silence! La grippe du cochon l’aurait-elle atteinte? Fait-elle joujou avec ses voitures électriques? Ou bien alors se remet-elle des derniers sondages la concernant? Je suis vraiment inquiet… NVB doit l’être aussi: A-t-elle choisi la bonne jument (vous voyez, je ne suis pas sexiste!)?
    @ Corinne…(com9) Un écolo, ca ne décolle pas! Ils n’aiment pas les avions… Ils préfèrent les bicyclettes et les trains surtout quand il y a des journalistes (cf Cécile Duflot)!
    @ Gérard… Je crois qu’à force d’attendre des « propositions socialistes », vous nous faites une crise d’engourdissement intellectuel dont je pense qu’elle est déjà irréversible dans votre cas!
    C’est pourquoi je vous soumet quelques pistes:
    -Augmenter les impôts des riches (??!!).
    -Supprimer les franchises médicales et le ticket modérateur.
    -Supprimer le bouclier fiscal.
    -Augmenter le nombre de fonctionnaires.
    -Nationaliser les banques.
    -Régulariser les sans-papiers.
    -Partager le travail.
    -Sortir de l’OTAN.
    Voilà quelques belles idées novatrices qui méritent toute votre attention et qui, je suis sur, susciteront un intérêt sans limite auprès d’une majorité de Françaises et de Français. Il faut essayer: ça n’a jamais été fait! Allez cher Gérard, faites travailler vos neurones (ceux qui vous restent) et vous verrez, j’en suis certain, la France verra la vie en rose!

    15. Le jeudi 17 décembre 2009 à 12:00, par le contradicteur

    Sur un tout autre plan, avez-vous des nouvelles récentes de l’impératrice de Poitou-Charentes, vous savez, celle qui s’invite de partout? C’est le grand silence! La grippe du cochon l’aurait-elle atteinte? Fait-elle joujou avec ses voitures électriques? Ou bien alors se remet-elle des derniers sondages la concernant? Je suis vraiment inquiet… NVB doit l’être aussi: A-t-elle choisi la bonne jument (vous voyez, je ne suis pas sexiste!)?
    @ Corinne…(com9) Un écolo, ca ne décolle pas! Ils n’aiment pas les avions… Ils préfèrent les bicyclettes et les trains surtout quand il y a des journalistes (cf Cécile Duflot)!
    @ Gérard… Je crois qu’à force d’attendre des « propositions socialistes », vous nous faites une crise d’engourdissement intellectuel dont je pense qu’elle est déjà irréversible dans votre cas!
    C’est pourquoi je vous soumet quelques pistes:
    -Augmenter les impôts des riches (??!!).
    -Supprimer les franchises médicales et le ticket modérateur.
    -Supprimer le bouclier fiscal.
    -Augmenter le nombre de fonctionnaires.
    -Nationaliser les banques.
    -Régulariser les sans-papiers.
    -Partager le travail.
    -Sortir de l’OTAN.
    Voilà quelques belles idées novatrices qui méritent toute votre attention et qui, je suis sur, susciteront un intérêt sans limite auprès d’une majorité de Françaises et de Français. Il faut essayer: ça n’a jamais été fait! Allez cher Gérard, faites travailler vos neurones (ceux qui vous restent) et vous verrez, j’en suis certain, la France verra la vie en rose!

    POUR GERARD, JE LE REMET UNE DEUXIEME FOIS, ETANT DONNEES SES DIFFICULTES NEURONALES….(Pardon aux autres).

    16. Le jeudi 17 décembre 2009 à 12:20, par le contradicteur

    @ Corinne,
    Je n’avais pas vu votre con 5 qui me suggére quelques commentaires..
    Il faut quelques fois savoir faire la guerre pour permettre la paix… Heureusement que tous les décideurs de ce monde ne sont pas tous aussi angéliques que vous et vos amis socialistes! On aurait vite fait bien fait une troisième guerre mondiale que , bien sur, vous nous jureriez ne pas avoir voulu (comme le gouvernement du Front Populaire pour la deuxième!). Vous auriez pourtant tout fait pour l’éviter! C’est pourquoi, il ne me parait pas antinomique de recevoir le prix Nobel de la Paix même et surtout si l’on conduit une guerre … pour la paix du monde!
    Mais il est vrai que votre commentaire relève vraiment plus du propos de comptoir de bistrot (vous nous parlez d’ailleurs de ceux qui tapent le carton « Pas mieux ») que d’une simple réflexion de bon sens pourtant à la portée d’une socialiste qui parait encore saine intellectuellement .
    Cordialement,…
    P.S.: un peu de provocation…
    Si tout va si bien en Afghanistan et que la guerre est injustifiée pourquoi tant d’Afghans quittent le pays et viennent chez nous? A vous suivre, on a bien raison de les y renvoyer dans ce beau pays où la vie est si idyllique! On a d’ailleurs aussi raison de les renvoyer, si la guerre est justifiée,pour qu’ils puissent se battre contre les talibans et libérer leur patrie… Encore une chance pour eux qu’on ne les fusille pas comme déserteurs!!!
    Finalement, on voit bien là les limites de votre discours et de ma provocation!! ^^

    17. Le jeudi 17 décembre 2009 à 13:18, par HoHoHo

    He le contrat-Dictateur ou con-Traducteur
    Vous n’allez pas nous jouer un débat dialectique, abstrait et superficiel: Peut on faire la guerre au nom de la paix? lol

    ‘Il faut quelques fois savoir faire la guerre pour permettre la paix…’

    Je t’offre un billet à vivre dans un corps de chaque victime des drones dans les villages en Afghanistan. Et on aura tout l’éternité pour approfondir ton débat à la con .. ahahah.Par exemple, pourquoi les peuples démocratiques désirent naturellement la paix et les armées démocratiques naturellement la guerre? Mais les deux, travaillent-ils pour qui? hahaha

    18. Le jeudi 17 décembre 2009 à 13:33, par HoHoHo

    img29.imageshack.us/img29…
    Puis quoi encore? Yes you can! lol

    19. Le jeudi 17 décembre 2009 à 13:37, par HoHoHo

    ça ne suffit pas ? Peut on vacciner pour sauver l’économie?
    img694.imageshack.us/img6…

    20. Le jeudi 17 décembre 2009 à 13:49, par HoHoHo

    lol
    img32.imageshack.us/img32…

    21. Le jeudi 17 décembre 2009 à 14:00, par Corinne Arquillière

    @u contradicteur

    Vous m’avez beaucoup fait rire avec votre démonstration sur la guerre et la paix. Du même acabit:
    Il faut accepter d’être raciste pour obtenir un monde sans racisme : en effet, grâce à l’épuration raciale, tous les terriens seront un jour de la même race et le racisme alors disparaîtra puisqu’il n’aura plus lieu d’être o_O
    Ce raisonnement débile d’un point de vue humaniste peut être étendu aux problèmes entre ethnies, peuples, religions, classes sociales…

    Concernant Ségolène Royal, seuls les médias savent ce qu’elle devient. Tout ce que je retiens des socialistes à son propos, c’est que leurs tendances hégémoniques les ont empêchés de soutenir et suivre l’une des (rares?) propositions intéressantes qu’elle ait faite : le chéquier préventif en direction des lycéennes.

    Concernant Julien Dray, je suis estomaquée de lire ici et là ce qu’écrivent les médias et déclarent les socialistes : du fait du « rappel à la loi » demandé par le procureur, ils déclarent très rapidement Julien Dray innocent des faits qui lui sont reprochés. Or, c’est exactement l’inverse. Si Julien Dray accepte cette procédure d’aternative aux poursuites, il accepte dans le même temps sa culpabilité et reconnaît les faits. Petit rappel juridique sur le rappel à la loi explicité au 1° de l’article 41-1 du CPP:

    Article 41-1 du Code de Procédure Pénale

    S’il lui apparaît qu’une telle mesure est susceptible d’assurer la réparation du dommage causé à la victime, de mettre fin au trouble résultant de l’infraction ou de contribuer au reclassement de l’auteur des faits, le procureur de la République peut, préalablement à sa décision sur l’action publique, directement ou par l’intermédiaire d’un officier de police judiciaire, d’un délégué ou d’un médiateur du procureur de la République :

    1° Procéder au rappel auprès de l’auteur des faits des obligations résultant de la loi ;

    2° Orienter l’auteur des faits vers une structure sanitaire, sociale ou professionnelle ; cette mesure peut consister dans l’accomplissement par l’auteur des faits, à ses frais, d’un stage ou d’une formation dans un service ou un organisme sanitaire, social ou professionnel, et notamment d’un stage de citoyenneté, d’un stage de responsabilité parentale ou d’un stage de sensibilisation aux dangers de l’usage de produits stupéfiants ; en cas d’infraction commise à l’occasion de la conduite d’un véhicule terrestre à moteur, cette mesure peut consister dans l’accomplissement, par l’auteur des faits, à ses frais, d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière ;

    3° Demander à l’auteur des faits de régulariser sa situation au regard de la loi ou des règlements ;

    4° Demander à l’auteur des faits de réparer le dommage résultant de ceux-ci ;

    5° Faire procéder, avec l’accord des parties, à une mission de médiation entre l’auteur des faits et la victime. En cas de réussite de la médiation, le procureur de la République ou le médiateur du procureur de la République en dresse procès-verbal, qui est signé par lui-même et par les parties, et dont une copie leur est remise ; si l’auteur des faits s’est engagé à verser des dommages et intérêts à la victime, celle-ci peut, au vu de ce procès-verbal, en demander le recouvrement suivant la procédure d’injonction de payer, conformément aux règles prévues par le code de procédure civile ;

    6° En cas d’infraction commise soit contre son conjoint, son concubin ou son partenaire lié par un pacte civil de solidarité, soit contre ses enfants ou ceux de son conjoint, concubin ou partenaire, demander à l’auteur des faits de résider hors du domicile ou de la résidence du couple et, le cas échéant, de s’abstenir de paraître dans ce domicile ou cette résidence ou aux abords immédiats de celui-ci, ainsi que, si nécessaire, de faire l’objet d’une prise en charge sanitaire, sociale ou psychologique ; les dispositions du présent 6° sont également applicables lorsque l’infraction est commise par l’ancien conjoint ou concubin de la victime, ou par la personne ayant été liée à elle par un pacte civil de solidarité, le domicile concerné étant alors celui de la victime.

    La procédure prévue au présent article suspend la prescription de l’action publique.

    En cas de non-exécution de la mesure en raison du comportement de l’auteur des faits, le procureur de la République, sauf élément nouveau, met en oeuvre une composition pénale ou engage des poursuites.

    Pour résumer, Julien Dray, s’il veut être innocenté doit demander le procès en correctionnelle plutôt que d’accepter l’alternative aux poursuites. S’il l’accepte, alors le PS aura eu raison de l’écarter des listes.

    22. Le jeudi 17 décembre 2009 à 15:15, par le contradicteur

    @Corinne
    Votre manicheisme primaire (pour ne pas dire primitif et être insultant) est effrayant….
    Sans autre commentaire!

    23. Le jeudi 17 décembre 2009 à 15:27, par Gérard Eloi

    Et voici un autre élément qu’un emmerdeur va aussi qualifier de « primaire », Corinne :

    http://www.desirsdavenir.org/seg...

    24. Le jeudi 17 décembre 2009 à 16:45, par Leventl’Emportera …

    Bonjour ,

    La rupture est partout même sur ce blog !!!

    T’en que la guerre Intélectuel continura nous subirons la Crise dans toutes ces formes …

    Plus nous avançons plus la situation ce dégrade partout dans le monde …

    Je me demande a cette heure ci , Pourquoi les POlitiques n’arrivent pas régler un tel conflit ….

    Aussi , quand nous verrons la normalité dans tout les partis politique la on commencera a réglé ce soucis qui nous suis …

    Les Dictateurs ont envahi le monde ainsi que les sectes …

    Alors pour me géré une crise soit disant !!!! commencer a vous géré vous même …car la maladie prend le dessu !!!!!!!

    «  » » Abracadabra que le monde se transforme en Hônnété «  » »

    Parce que a force de parlé on attire le mal sacher le !!!

    25. Le jeudi 17 décembre 2009 à 17:01, par alain

    que de haine d epartout on ets mal barrer dans se pays

    26. Le jeudi 17 décembre 2009 à 17:04, par hafrit

    Bonne nouvelle cette semaine,oui avec cette propagande (racisme mediatico-politique) la gauche va gagner 22 ou 20 régions .

    quel association a remis le prix a hortefeux ,c’est le lobby qui n’existe pas .après AIPAC qui mets a l’amende le C.F.R , voila le criff qui mets a l’amende toutes les institutions française .mais le pire c’est que ce type de personnes parlent aux noms de tous les français ,ne pas oublier sarko parle au nom des français .c’est comme cela quand le politique choisit ses interlocuteurs et décident qui est le représentant des français , bientôt gilbert montagnie représentant de tous les aveugles de France .

    mais pour moi ca a du bon c’est très bien comme cela , pas pour chercher une guerre des civilisations ou relancer les extrêmes,le problème de civilisation , c’est l’élite ils ont fait une destruction de la France depuis 1970, car elle n’existe que dans leurs têtes l’idéologie du choc des civilisations ,mais cela prouve que le politique est nu , ils ont plus rien a nous proposer .mais pourquoi le ps et Da refuse le débat si vous êtes sur de gagner un débat ?

    je sais pourquoi mais bon , ca va être terrible dans peu de temps je vais rigoler déjà avec le débat identité nationale ,une mediocre créativité , pour le débat le ps ne veut pas débattre car il est d’accord sur tout avec ump ,comme j’ai pu vous démontrez plus ,le PSE est il toujours a gauche ?
    bruxelles.blogs.liberatio…

    une fois que j’étais visionnaire sur pas mal de plan :

    voila encore un exemple :

    http://www.marianne2.fr/La-Grece...

    demain la France va soutenir l’Espagne , et qui va soutenir tous les nouveaux pays nouveaux venus qui sont en Europe de l’est ?

    ne pas oublier 51% du pib est franco allemand.

    pour finir comme le storytelling et propagande médiatique est a son apogée , bientôt le pratiot act ,bientôt l’armée partout car tous les français ont des armes de guerre .ils préparent le vaccin (répression ) avant la contagion (crise réel).

    encore une ministre finlandaise anti-sémite , a voir absolument .

    http://www.youtube.com/watch?v=o...

    @Corinne Arquillière:

    Mais où sont les propositions?

    y en a pas de propositions sur le fond , car le boss est le même en haut , sur la forme pas de problème .ils le dézinguent tous le nabo.
    le ps promets de ne pas augmenter les impôts , comme sarkozy a promis plus de SDF en 2009 .pour finir tu verras que l’extrême droite et le pse niveau européen sont main dans la main .pour t’expliquer le changement idéologique du ps qui date des années 80 :

    pour ceux qui ne sont pas encore lobotomise par le politico médiatique 2 vidéos a voir ,je vous promets ca permets de se poser de vrai question et réfléchir .

    http://www.dailymotion.com/video...

    http://www.dailymotion.com/video...

    pour finir comme prévu :

    http://www.ladepeche.fr/article/...

    allez je taille de ma zone pour des vacances a Tikjda , faire du ski.

    j’ai fait ma lettre au pere noel , je lui ai demande si il pouvait avoir moins de zombie dégénérés pour 2010 , et que les minorités visible sortent de la zombitude rap, a la sous culture de ghetto US j’espère que les neo-cons ne vont pas envoyer l’armée pour nous faire oublier de vrai civilisation et culture et qu’ils retrouvent leur culture et leurs civilisation qui est millénaire , j’espère que la poste va envoyer ma lettre .

    joyeux noël et bonne année a tous .

    27. Le jeudi 17 décembre 2009 à 18:05, par hafrit

    Chronique d’Alain Soral dans Flash N°29.

    À l’ombre du minaret en flammes !

    Le positionnement politicien de Marine Le Pen est excellent pour le FN.

    La critique du mondialisme c’est la défense de la France.

    La critique de l’islam radical c’est la défense de la France.

    Les Français sont exaspérés par la violence économique mondialiste.

    Ils sont exaspérés par l’arabisation de la France…

    Marine donne donc l’impression de vouloir sauver la France, mais comme Milosevic qui voulait sauver la grande Serbie (plutôt que la Fédération yougoslave), ne risque-t-elle pas, dans les faits, de la précipiter dans la guerre civile ?

    Et la guerre civile, n’est-ce pas ce que veut l’Empire mondialiste, lui qui prospère partout, en Yougoslavie, au Liban, en Irak… sur les décombres des nations ?

    L’Empire, qui est à Wall Street, et qui sait que pousser le salarié français paupérisé contre l’Arabe lui coûtera moins cher que d’augmenter son salaire, lui redonner un emploi en cessant de désindustrialiser son pays.

    Qui sait que désigner l’Arabe – rhabillé en musulman – comme responsable de ses souffrances, lui évitera lui, de passer à la caisse… et à la casserole.
    Et c’est forcément électoralement très efficace, puisque là ou il y a le plus de Français qui souffrent de la crise économique, c’est là où il y a, aussi, le plus de musulmans déguisés en Arabes…

    Des racailles aussi, élevées à l’idéologie libérale de la maille, des meufs et du bling-bling, comme Doc Gynéco et son petit pote Sarkozy junior (dit Mosey), mais de ceux là, étrangement, on ne parle plus, ils ne sont pas musulmans.

    Pourtant ce ne sont pas les musulmans qui volent, qui insultent la police et qui taguent !

    S’assimiler, oui… Mais à quoi ?

    Quant au retour à l’assimilation, je veux bien, mais l’assimilation à quoi ?

    À la France de Sarkozy l’Américain qui fait du jogging avec tee-shirt NYPD et Ray Ban ?

    Quelle légitimité a ce faux Français pour demander aux musulmans de s’assimiler, quand lui et toutes nos élites politiques, culturelles, assimilent à marche forcée la France au communautarisme anglo-saxon ?

    Comment oser exiger qu’on en finisse avec le communautarisme, quand on va chaque année prendre ses ordres au dîner du CRIF ? Ce CRIF qui, après nous avoir seriné que le problème en France, c’est l’islam, vient de se prononcer POUR les minarets, le communautarisme et la guerre civile ?
    Plus sérieusement, comment s’assimiler à la culture française en banlieue entre la barre HLM Youri Gagarine, la médiathèque Robert Schuman (membre du premier gouvernement Pétain) et le fast-food Mac Donald ?

    À la limite, moi aussi je suis pour que les musulmanes enlèvent leur foulard dans l’espace public… à condition que les Juifs enlèvent leur kippa. Parce qu’en centre-ville on ne voit pas de foulards mais des kippas, et elles sont réapparues bien avant les foulards…

    Et même si je vous accorde que ces jeunes barbus de trois jours, ces jeunes filles à foulard pour la frime et la drague sont agaçants, plus exaspérantes encore sont les manipulations des autres, cette bêtise de tous, musulmans et gaulois, fonçant tête baissée dans le piège à coup de surenchère identitaire.

    S’il n’y avait pas eu l’immigration de masse…

    Mais la colère ne doit pas nous faire oublier que l’arabisation de la France est d’abord la conséquence de l’immigration, de cette immigration à marche forcée contre la volonté des peuples – de tous les peuples, Français comme Maghrébins – voulue par le mondialisme.

    Au point de nous faire oublier d’ailleurs qu’islam ne veut pas nécessairement dire arabe…

    Alors au lieu d’aller au clash, en jouant le jeu du “Conflit de civilisations” qui est le jeu de l’Empire, ne devrions nous pas plutôt, nous les nationalistes par patriotisme véritable, donner la parole aux Français musulmans, à ceux qu’on ne voit jamais dans les médias qui invitent de plus en plus complaisamment Marine pour faire le sale boulot – car ce sale boulot, voulu par la classe politique tout entière, de la gauche Caroline Fourest à la droite Alain Finkielkraut, ce sale boulot du ratonneur, il faudra encore que ce soit la droite nationale qui le fasse. La bourgeoisie cosmopolite, elle, veut garder les mains propres !

    Alors plutôt que de tomber une nouvelle fois dans le piège de “l’extrême droite”, pourquoi ne pas donner la parole à cette nouvelle génération de Français musulmans patriotes, qui sont bien plus nombreux que les femmes en burqa ?

    Exiger que cessent enfin de parler à leur place, pour si mal les défendre, Mélenchon le laïcard, qui croit encore que ce sont les papiers qui font l’appartenance à la nation (les Juifs Allemands aussi, monsieur Mélenchon, avaient des papiers en 33, et ils ont bien dit à Hitler l’autrichien qu’ils étaient plus Allemands que lui ! Sur le papier ils avaient raison mais ça n’a pas suffi.) Que se taise aussi Vincent Peillon le shoatique, qui regarde visiblement plus vers Yad Vashem que vers Gaza. Les musulmans français, ils s’en foutent de la Shoah monsieur Peillon, ce ne sont pas eux qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain, c’est la chambre du Front populaire ! Quant à Julien Dray l’antiraciste, pour lui, après 25 ans de nuisance et d’arnaques, la messe est dite ! Et même le gentil Ramadan, même lui l’universitaire suisse, qu’il laisse aussi parler le musulman français pour qu’il puisse dire enfin à son concitoyen gaulois qui souffre :

    Que l’islam n’est pas une religion arabe, mais universelle.

    Que ses valeurs sont aussi des valeurs de résistance au mondialisme qui nous détruit tous.

    Et que s’ils sont de confession musulmane, en tant que patriotes français, ils sont aussi résolument contre l’immigration, le mondialisme et l’arabisation du pays.

    Qu’ils sont plus encore, contrairement à Cohn-Bendit l’internationaliste, BHL le cosmopolite et Besancenot le métisseur, pour l’indépendance de la France et pour la francisation de l’islam. Et rien dans les cinq piliers de l’islam, rien dans sa théologie ne l’interdit, au contraire.

    Ceux qui voudraient nous pousser à la guerre civile…

    Car si Mahomet est le prophète arabe de Dieu, comme Jésus était juif, Allah, lui, est le Dieu de tous les hommes, et ses valeurs morales sont universelles, contrairement à celles de Philippe Val…

    Il n’y a donc aucune obligation que le musulman français se présente à nous en babouches, avec coupole et minaret. Le Chinois qui se convertit au catholicisme se fait-il débrider les yeux ? Renonce-t-il, pour construire églises et mosquées, au toit pagode de son terroir ? Non. Il faudrait un peu voyager. Voilà ce que les musulmans français, ayant enfin accès à la parole, et non plus les francs-maçons, doivent dire maintenant aux citoyens français de souche : qu’une mosquée n’a pas en France à être un monument d’importation orientale.

    Que la foi authentique ne se réduit pas à ses signes temporels et contingents et qu’ils sont donc, eux aussi, contre les minarets inutiles et autres signes ethniques dans l’espace public.

    Qu’en résumé, ils sont eux aussi contre la colonisation.

    Le dire vite, clair et fort au peuple de France en colère, pour ne pas devenir, demain, les boucs émissaires de la crise pilotée par Wall Street, savamment relayée en France par le CRIF et dont Marine, à ne pas plus y réfléchir, risque de devenir le prophète !

    Parce que sur le plan pratique, qu’il y ait loi ou ordonnance anti-burqa, comment dévoile-t-on les femmes dans l’espace public ?

    On envoie des petits bleus, élevés au droitsdel’homme, arracher les fichus de force, dans des lieux de non droit peuplés de sous-prolétaires très nerveux sur le respect, là où, même avec un ballon de basket, les flics ne peuvent déjà plus mettre un pied ?

    Donc la loi anti-burqa c’est du flan, du signe, une déclaration de guerre…

    Pousser les musulmans humiliés à se radicaliser. Ça n’a pas réussi avec le foulard au moment de la seconde Intifada ? Alors on y retourne avec la burqa avant de bombarder l’Iran (Iran qui, au passage est musulman et perse).

    Ils vont finir par l’avoir leur guerre civile généralisée, nos mondialistes pour qui toute nation solidaire et forte est un obstacle au futur gouvernement mondial, comme en ex-Yougoslavie, en Irak, au Liban, en Palestine !

    Milosevic aussi, au lieu de sauver la fédération yougoslave, a voulu sauver la grande Serbie, et les Serbes ont eu la petite Serbie, avec la partition du Kosovo. Souvenez vous, là aussi BHL, Kouchner et Glucksmann le Tchétchène étaient tous pour les minarets !

    C’est à ça que devraient penser les Français en colère avant d’emboucher les trompettes de la Reconquista et, au lieu de regarder vers les identitaires hollandais ou danois, tous agents de l’Empire et sionistes (comme pour Dantec, le sionisme est un très bon marqueur), ils devraient regarder plutôt du côté du général Aoun, qui connaît, lui, la guerre civile, ses dégâts, ses buts et ses causes ; le général Aoun tendant la main, en véritable patriote, à Nasrallah du Hezbollah…

    Inch’Allah !

    Alain SORAL

    Source: Flash N°29 : Flashmagazine

    28. Le jeudi 17 décembre 2009 à 18:38, par Leventl’Emportera …

    Encore une preuve que le malaise est bien installé !!!

    http://www.lefigaro.fr/environne...

    On nous fait croire beaucoup de chose sur le climat , Pourquoi y’a t-il pas d’accord a copenhague ?

    Quel malaise quand même ……

Commentaires fermés.