Des hauts et… débats!

Éditos Publié le 26 mars 2010

Semaine chargée mais passionnante entre le discours lénifiant d’un Président de la République sourd aux attentes des Français, le vote de la réforme de santé aux Etats-Unis, l’élection des présidents de Région, la polémique  sur le portrait au vitriol fait par Stéphane Guillon du ministre de l’immigration, ou les propos très contestables tenus par le multirécidiviste Eric Zemmour chez Salut les terriens

J’ai deux Zemmour… J’ai cet air de Josephine Baker, danseuse et militante pour l’égalité des droits, dans la tête en réécoutant les propos polémiques du chroniqueur, un peu déroutée que la Licra ait finalement reculé devant la plainte qu’elle entendait déposer contre Zemmour, bien moins surprise en revanche que le Figaro lui renouvelle sa confiance.  Je n’ai pas le goût du procès pour délit d’opinion et je préfère le débat (je comprends que c’est le choix de la Licra), mais j’ai moins d’appétence encore pour les propos nauséabonds, car ce que justifie le journaliste, c’est au fond les contrôles au faciès et le délit de sale gueule. Mais Zemmour est moins important que ce qu’il révèle d’une certaine banalisation du discours, comment dire, « néo raciste », de la nouvelle droite sarkozyste qui a rompu le consensus républicain qui consistait à ne pas aller chasser sur les terres du front national.

Il y a, en effet, un terreau commun entre le refus de la repentance coloniale, les stigmatisations de Nicolas Sarkozy sur la polygamie ou l’égorgement des moutons dans les baignoires et la reprise du slogan historique du FN « la France tu l’aimes ou tu la quittes ». Il y a la même inspiration dans les dérapages verbaux de Brice Hortefeux et de ses « trop nombreux Auvergnats », de Gérard Longuet et de la présidence de la halde, du maire UMP de Franconville et d’Ali Soumaré, les prises de positions de Pascal Clément sur les minarets ou le naturalisme barressien du débat sur l’identité nationale. Le résultat, il est connu depuis dimanche au travers du score du Front national aux élections régionales : Anne ma sœur Anne si je disais ce que je vois (re)venir…

Tags : , , , ,

12 commentaires sur Des hauts et… débats!

  1. adonis

    Bonjour Najat, j’espère que vous allez bien :-)….. Tout d’abord, en tant qu’électeur de gauche, je tenais à dire ma joie face à cette écrasante victoire de la gauche aux Régionales :-))….. Sacrée branlée pour l’UMP :-D (rires)….. Hé oui, à ce stade, on ne parle plus de défaite :-))….. Ensuite, j’en viens au sujet de votre post, je vais faire très vite, je citerais juste, à propos de Nicolas Sarkozy et Éric Zeimmour, une phrase du cultissime film « Les Tontons Flingueurs »:….. « Les cons, ça ose tout….. et c’est même à ça qu’on les reconnaît »……. Bonne semaine à vous Najat :-)

  2. mozer

    Tous les lieutnants du PS se défilent sur les chaines de tv V. Peillen , Manuel VALLS , B.Hammont,Piérre MO…..mais quoi qu’ils disent , Najat tu reste la meilleure et la plus honnete, malgré ton age ils ont beaucoups à apprendre de toi.

  3. Serge TCHAKHOTINE

    @philgi ,ma réponse est simple tout les partis politiques comprennent qu’ils ne peuvent plus récupérer l’électorat des minorités (arabes , musulman et noir),parler des français issus de l’immigration de la 8 génération ne sera plus possible ,leur problème est la une intelligentsia émerge pas la diversité qui est actuellement au pouvoir , les politiques le savent très bien , c’est pour cela que le médiatique et le politique font tout pour garder leur place .
    pour zemmour il refuse le débat quand il n’est pas truqué .

  4. philgi

    E.Zemmour se sert de l’émission de Ruquier pour nous distribuer sa « soupe » de mec de droite, pour contrebalancer Ruquier et Noleau que l’on sait de gauche. Il est qq même culotté quand on sait ses origines, d’accuser ses frères de sang, de délinquants alors que la discrimination n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui, à cause de mecs comme lui qui alimente les clichés déjà tt faits des francais racistes de l’UMP et du FN…
    ..les noirs et les arabes dans des emplois de sulbaternes ( vigiles,livreurs,travaux publics, batiment, ..)tous les metiers sans lesquels E.Zemmour n’existerait pas..Zemmour/Hortefeux même combat !!

  5. Gérard Eloi

    @ pravda,

    Le billet est intitulé

     » Des hauts et…débats ».

    Grâce à ta participation, on a atteint « …des bas. »

    Et la boucle est bouclée !
    A la limite, on pourrait te remercier de ta visite.

  6. glam

    je trouve l’analyse très juste, je ne suis pas d’accord avec pravda, on ne peut pas mettre tout le monde sur le même plan et certainement pas la gauche et la droite.

    Il y a quelques années, tous ces propos auraient fait l’objet d’une condamnation unanime, là on discute, on fait mine de comprendre… Je ne me souviens plus très bien à quand remonte la dernière grande manifestation contre l’extrême droite ? Bien sur, il y a eu le rassemblement place de la Bastille en 2002 lorsque Le Pen s’est retrouvé au second tour, mais franchement, je regrette les grandes manifs de SOS racisme.
    je me souviens lorsque j’étais étudiant, je trouvais que le seul nom d’Harlem Désir (nom qui était synonyme d’antiracisme), un nom à la Luther King ou à la malcom X, etait aussi fort qu’un slogan ! aujourd’hui il n’y a plus grand chose pour incarner ou porter l’antiracisme.
    Je trouve d’ailleurs que le fait que la gauche n’ait pas participé au débat sur l’Identité nationale a eu pour effet qu’une partie de nos concitoyens, stigmatisés par ce débat, n’ont pas été suffisamment défendus.

  7. pravda

    jospehine baker pour connaitre sa biographie je pense qu’elle aurait pu être la femme de zemmour , mais dans toute votre démonstration vous oubliez la gauche de la burqa du quick halal …..

    mais bon c’est tellement facile de taper dans le camp d’en face,la sacro sainte liberte d’expression pour tous pour zemmour et pour dieudonne mais lui c’est un islamobamboula .
    zemmour est tellement fort qu’il refuse d’avoir dieudonne en face chez ruquier pour débattre ,c’est tellement plus facile de débattre avec josephine baker .

  8. Touche pas à mon pote

    « On me dit à présent que tout ça n’a plus cours
    qu’il vaut mieux ne chanter que des chansons d’amour
    que le sang sèche vite en entrant dans l’histoire
    et qu’il ne sert à rien de prendre une guitare (…) » Jean Ferrat

  9. Barbe Bleu...!

    […] Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie…!

Commentaires fermés.