Réaction aux résultats du premier tour de la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts

Presse Publié le 29 juin 2011

Communiqué de presse


Najat Vallaud-Belkacem

Porte-parole de Ségolène Royal

Il y a moins de 48 heures, un grand sondage annonçait après tant d’autres la victoire écrasante de Nicolas Hulot au premier tour de la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts. Eva Joly ne pouvait que rappeler l’évidence : les sondages ne font pas un vote. Sa réaction fut accueillie par le silence habituel, glacial et méprisant des faiseurs d’opinion. Las ! Les électeurs ont voté : c’est Eva Joly qui arrive aujourd’hui largement en tête du scrutin, dans un renversement de situation que personne n’avait voulu envisager.

Je vois au moins deux motifs, pour tout le monde, de se réjouir de cette nouvelle défaite cinglante des sondeurs, devins et autres arbitres des élégances médiatiques.

La première concerne la critique que nous sommes quelques-uns à porter contre l’hégémonie des sondages dans l’analyse de la vie politique et ses conséquences néfastes pour le débat d’idées et la liberté d’opinion. On peut espérer que cette leçon d’humilité forcée aura quelques conséquences vertueuses dans la présentation et le traitement médiatiques des candidats à la primaire socialiste, de leur crédibilité, de leurs propositions et de leurs capacités respectives de l’emporter.

La seconde est évidemment que le résultat de cette consultation récompense – sans préjuger de la qualité des personnes – la constance et la force de conviction contre la toute puissance supposée des cotes de popularité, états de l’opinion, intentions de vote et autres colifichets sondagiers.

Souhaitons que cette « surprise » créée par Eva Joly bénéficie au débat d’idées entre socialistes, libérant les uns et les autres du diktat du sondage quotidien au profit d’une vraie confrontation des valeurs, des convictions et des projets politiques qu’ils défendent pour la France de demain.


Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

13 commentaires sur Réaction aux résultats du premier tour de la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts

  1. philgi

    Le resultat du 1er tour aux primaires des écologistes nous démontrent encore une fois que les sondages sont trompeurs, anti-démocratiques et manipulateurs, menaçant de ce fait la conviction personelle que peut avoir tout électeur responsable pour un candidat.
    Méfions-nous des sondages et faisons suivre ce message en le diffusant largement auprès de nos (futurs) électeurs.

  2. girardin

    Réponse à trineor – 8 h 47 min.
    « les sondages prévenaient qu’il fallait relativiser »… n’est ce pas le cas de TOUT les sondages ? Par définition un sondage est relatif – la preuve. Quant à ce que semble vous enseigner ce sondage, vous oubliez un élément important. C’est que 50% des votants sont justement des citoyens (et non des militants), des français que vous semblez connaitre… par sondage ? bien à vous.

  3. trineor

    Ceci n’est pas une analyse, mais un gros amalgame.

    Les sondages portant sur la Primaire écologiste prévenaient tous que leurs résultats étaient à relativiser : car ils testaient le désir des Français et des simples « sympathisants » écologistes, pas celui des « inscrits » dont personne ne pouvait savoir au juste qui ils étaient.

    Ce que nous enseignent ces sondages a posteriori, c’est que les militants sont capables de se replier sur eux-mêmes au points de rejeter le candidat que 60% des Français et des potentiels électeurs écologistes leur demandent de choisir. Donc, capables de se tirer une balle dans le pied, tout simplement.

  4. trineor

    Plus globalement : c’est toujours facile de s’en prendre aux sondeurs du « petit monde politico-médiatique »… Mais les gens auxquels ils téléphonent, ce ne sont pas « l’élite », ce sont simplement des Français. Que Mme Royal songe, tout de même, que son mépris continuel pour les sondages, c’est aussi du mépris pour ces Français.

  5. trineor

    Ceci étant, excusez le ton – assez inutilement remonté – de mon précédent commentaire. Vous aurez deviné, je pense, la déception et la tristesse d’un soutien de M. Hulot.

    En espérant aller au-delà, avec Eva. Tout comme j’espère que vous saurez aller au-delà, avec Martine si ce doit être Martine ! ;-)

    Cordialement.

  6. Cécile

    Quel « pied de nez » !
    encore une fois Bravo Najat !! quoi qu’il puisse être dit (par les sondages) , rien n’est jamais joué d’avance, et restons fidèles à nos convictions comme tu le fais si bien !
    avec tout mon respect .
    Amitiés

  7. avec elle

    Tout est dit.

    Il nous reste à le répéter inlassablement pendant les prochains mois pour que les « malfaiseurs » d’opinion se souviennent chaque jour de cette leçon magistrale.

    En attendant de leur en empartir une historique les 9 et 16 octobre prochain!

  8. JEANNOT

    Merci NAJAT
    Pour ce rappel au bon sens et la qualité de tes communiqués de presse

  9. monica

    Chère Najat, j’apprécie et je partage complètement ton analyse !
    Vivement les débats sur les programmes, … et l’exemple de la politique par la preuve ! incontournable !
    bises ségofraternelles,

  10. Johan

    Bonsoir, Najat.
    Les sondeurs, aujourd’hui, ont la mine toute déconfite et ce n’est pas pour nous déplaire ! Que dieu vous entende ! Pour la confrontation d’idées, etc. mais je crois bien que les deux autres resteront cachés, le moindre risque fait leur jeu… à Ségolène de cravacher et de ne pas s’en laisser conter ! Car les diseurs ne lui laisseront rien passer.

  11. ymage134

    Chère Najat. Merci de ton excellente analyse.
    Nous sommes nombreux à nous réjouir de la victoire probable d’Eva Joly à la primaire EELV. Non seulement pour la qualité de la personne (féminine) mais aussi du cinglant démenti infligé aux « faiseurs d’opinions ». Espérance pour l’avenir et combativité.
    Fraternellement à la jeune femme politique dynamique que Tu es, avec respect et profonde estime.
    J.F.

  12. Gérard Eloi

    Très belle analyse, Najat.

    Ne devrait-on pas aller plus loin, et demander à Standard and Poor’s, Moody’s, et autres gourous tout puissants de revoir à la baisse la note des sondeurs, medias et autres polichinelles de la désinformation ?

Commentaires fermés.