Du Fouquet’s aux Restos du cœur !

En campagne Publié le 22 décembre 2011

En 5 ans, l’ancien maire de Neuilly, ville la plus riche de France, a considérablement réduit son train de vie. Alors que le 6 mai 2007 Nicolas Sarkozy dînait au Fouquet’s, il fréquente désormais les Restos du cœur.

Le déplacement de campagne du candidat Sarkozy frôle l’indécence: avec 1 million de chômeurs en plus depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir et 8,2 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté (+5% entre 2008 et 2009), c’est bien la droite qui est responsable de l’augmentation du nombre de bénéficiaires des « Restos du cœur » (+25% en 3 ans). Peut-être le Président candidat qui s’était engagé en 2007 à réduire « drastiquement » la pauvreté prendra-t-il le temps de s’en expliquer aujourd’hui?

François Hollande rend hommage aux bénévoles des Restos du cœur, plus que jamais indispensables pour apporter le minimum vital, un peu de dignité et de chaleur à plus de 800 000 personnes chaque année. Son objectif à lui sera de leur faciliter la tâche en réduisant, par la relance de la croissance et de l’emploi, et un véritable accès au logement et à la santé, le nombre des bénéficiaires. Face aux atermoiements de l’Union Européenne sur la pérennité de l’aide alimentaire, il s’impliquera par ailleurs sans relâche pour que les associations caritatives comme les Restos du Coeur continuent à être dignement soutenues.

7 commentaires sur Du Fouquet’s aux Restos du cœur !

  1. Jean-Claude BRIZION

    Cette généreuse idée des Restos du cœur voulues par Colluche, imaginait-il à une véritable institution sociale devenue durable.
    Notre devoir n’est-il pas d’apporter un soutien respectueux au dévouement de ses Serviteurs !
    Que le Président de la République aille à leur rencontre dans ce sens est honorable que le Chef d’État utilise cette visite à des fins de propagande électorale ne peux prétendre avoir mis tout en œuvre pour le plein – emploi.
    La faiblesse des salaires et de nos retraites est le résultat de son implication dans le domaine de l’emploi,sans comparaison avec celle engagée depuis le début de son mandat par ses soins en faveur des plus riches de notre Pays.
    Espérons que les électeurs réagirons en faveur du Candidat du parti-socialiste dès le 1er tour de la Présidentielle le 22 avril prochain

  2. Serge PASTOR

    Hormis ce raccourci terrible entre le Fouquet’s et les restos du coeur, il n’en reste pas moins vrai que pour l’instant, F.Hollande est inaudible.
    Il serait temps qu’il ait le leadership de la parole et que l’appareil et les apparatchiks du PS se contente de soutenir à défaut de le plomber.En 2007, on a reproché à S.Royal son « amateursime », force est de constater qu’actuellement c’est pas mieux

  3. jean louis prime

    Certes plus que jamais il y a les gens du fouquet’s à un bout de notre société qui regardent sans scrupule les gens des restaurants du Coeur de l’autre. La fracture sociale est toujours bien la, et elle s’est agrandie. Pendant que l’on rembourse l’ablation des prothèses mammaires des unes, on refuse le remboursement des médicaments des autres. Pendant que l’on fait des cadeaux fiscaux aux uns, on supprime le soutien aux associations caritatives des autres. Etc etc etc. Comment pourrions nous accepter cinq ans de plus de cette politique quelque soit nos valeurs et nos convictions. Pour qui porte en lui la moindre humanité, il est temps de convenir qu il faut mettre un terme au sarkozysme

  4. Emeric

    les correspondants de la presse étrangère hier soir sur Arte ont bien montré qu’ils n’étaient pas dupe des déplacements « émotions » de sarko , si seulement la presse française pouvait se réveiller et montrer combien cet homme est tout sauf sincère. 

  5. rbella24

    C’est un comportement de sadique qu’il affiche:il va vérifier que ceux qu’il envoie dans la rue sont bien dans la rue et qu’ils souffrent des méfaits de sa politique.

Commentaires fermés.