« Royal saura surprendre une fois de plus »

En campagne Publié le 23 août 2012

Capture d’écran 2012-08-24 à 22.45.00INTERVIEW – A la veille de l’ouverture de l’université d’été du PS, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a répondu aux questions du JDD.fr lors de son arrivée à La Rochelle. La porte-parole du gouvernement revient sur les enjeux de la rentrée pour les socialistes.  Et évoque l’absence de Ségolène Royal, dont elle est proche,  à ce grand rendez-vous annuel.

Après une année victorieuse pour les socialistes, cette université d’été a-t-elle une saveur particulière?
Chaque année, l’université d’été est un moment de retrouvailles, de camaraderie, de plaisir à se retrouver entre socialistes et à échanger nos impressions. Mais cette université est en effet particulière puisqu’elle arrive juste après une victoire aux élections présidentielle et législatives. Cela faisait si longtemps que le Parti socialiste n’avait pas été aux manettes du pouvoir national! Je pense que, dans la nature des travaux qui seront conduits – ateliers, séances plénières, etc – nous serons un peu moins dans le brainstorming propre aux formations politiques de l’opposition mais plus dans la conduite de l’action et l’explication. C’est justement intéressant de voir que tous les membres du gouvernement seront présents.

Cette rentrée n’est-elle pas paradoxale pour les socialistes, entre l’euphorie des victoires passées et la rentrée qui s’annonce pour le moins chargée?
A titre personnel, j’ai toujours su qu’il n’y aurait pas d’état de grâce. Même au lendemain du 6 mai, nous n’avons pas été euphoriques. Très vite, on s’est mis à la tâche et on s’est retroussé les manches. La France traverse une crise profonde. D’une certaine façon, les Français n’ont pas signé de chèque en blanc. Ils ont voté pour François Hollande parce qu’ils ont eu le sentiment que c’était celui qui était le plus à même de résoudre leurs difficultés. Mais les problèmes n’ont pas pour autant disparu. Il est donc normal que les Français qui subissent ces difficultés soient extrêmement exigeants à l’égard des responsables politiques.

« Les royalistes, continuent à se réunir »

Regrettez-vous l’absence de Ségolène Royal à cette université d’été?
C’est sa décision, elle lui appartient. Elle n’a absolument pas disparu du paysage politique puisqu’on la voyait encore mercredi à l’université d’été d’Europe Ecologie – Les Verts, à Poitiers.

Cela peut justement paraître surprenant qu’elle ait choisi d’être présente à l’université des écologistes mais pas à celle des socialistes…
Elle est actuellement en Afrique du Sud en tant que responsable de l’Internationale socialiste. C’est à elle de construire son agenda comme elle l’entend. Ses troupes, les royalistes, continuent à se réunir de toute façon. Et je pense que Ségolène Royal saura surprendre une fois de plus!

Caroline Vigoureux, envoyée spéciale à La Rochelle – leJDD.fr

2 commentaires sur « Royal saura surprendre une fois de plus »

  1. Jean Louis PRIME

    Bonsoir Najat

    Belle exemple de fidélité s’il en est. Vous incarnez la morale en politique. Vôtre soutien à Ségolène Royal en témoigne, inébranlable depuis plus de 5 ans dans la victoire ou dans la tourmente. Le citoyen que je suis demande à tout le personnel politique de son pays de méditer vôtre exemplarité en terme de moralité et d’humanité. Deux valeurs essentielles à la réconciliation du peuple français avec la politique

    Bien à vous

    ps je suis avec interêt vos interventions à La Rochelle

Commentaires fermés.