Vallaud-Belkacem sur Arnault: « se souvenir de ce que l’on doit à la France »

Presse Publié le 12 septembre 2012

echosNajat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, interrogée mardi sur le cas de Bernard Arnault, patron de LVMH, a expliqué le succès de Louis Vuitton par le fait que « c’est une marque France » et a invité à se souvenir de « ce qu’on doit à la France ».
Conviée par TV5 Monde à commenter les Unes de Libération sur l’industriel désireux de devenir belge, la ministre s’y est refusée: « la presse a une liberté éditoriale qu’il faut respecter »
« Simplement, à propos de M. Arnault, ce que je constate, c’est que si Louis Vuitton est connu et a le succès qu’on sait aujourd’hui, c’est parce que c’est une marque France », a-t-elle dit
« Il faut aussi se souvenir de ce qu’on doit à la France », a insisté Mme Vallaud-Belkacem.
Mais à ses yeux, « M. Arnault a été relativement clair dans ses explications puisqu’il a dit qu’il entendait contribuer comme tout le monde à l’effort fiscal à fournir à ce pays ».
« Je ne crois pas qu’il y ait matière à polémique », selon elle.

Un commentaire sur Vallaud-Belkacem sur Arnault: « se souvenir de ce que l’on doit à la France »

  1. charles ramain

    Bonjour
    dans le cas de Monsieur ARNAULT comme d’ailleurs pour tous les grands chefs d’entreprises quand on écoute les médias on a l’impression qu’ils ont tout fait seul je ne conteste pas qu’il faut des dirigeants et que certains sont meilleurs que d’autres mais il ne faudrai pas oublier que quand une entreprise marche bien , qu’il y a des cadres des chercheurs des ouvriers (e)qui ont contibués a la réussite , que eux n’ont pas fait fortune et qu’on ne parle d’eux que quand le patron délocalise….et quand des très riche quittent la FRANCE qu’ils n’oublient pas »que l’on a jamais vu un coffre fort suivre un corbillard »

Commentaires fermés.