Après la diffusion d’un documentaire « Viol : double peine », le débat avec la ministre

Droits des femmes Publié le 23 novembre 2012

Quelques jours avant la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, la Ministre des Droits des femmes était l’invitée de France 5 pour un débat qui a suivi la diffusion d’un documentaire « Viol : double peine ».

En introduction de ce débat, la ministre des Droits des femmes a expliqué :

« Il faut que l’on arrête de considérer les violences faites aux femmes, les viols en particulier mais les violences dans leur ensemble comme relevant de l’intime, du huis-clos, du cercle familial ou du tabou de la sexualité. Non ces violences sont une blessure infligée à la société toute entière. Donc il faut la société toute entière se révolte contre elle. »

Retrouvez ici l’intégralité de ce débat sur le viol et le combat contre les violences, combat pour lequel la ministre annoncera une série d’initiatives ce dimanche 25 novembre 2012 lors de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.


« Viol : double peine » avec Najat… par Najat-Belkacem

Tags : , ,

4 commentaires sur Après la diffusion d’un documentaire « Viol : double peine », le débat avec la ministre

  1. Phanie

    J’ai regardé le reportage avec attention, et cela ma rappelé ce film que j’ai vu lorqque j’avais environ 20ans, « Les Accusés »,il retrace éxtrèmement bien la « cruauté » de l’acte en lui même et la passabilitée et « l’encouragement » à cet acte horrible! Jodie Foster qui incarne cette femme violée y est magistrale!
    Je le conceil pour celles et ceux qui ne l’on pas encore vu.
    Continuez votre combat, on arriverons à avancer grace à vous.
    Merci Najat pour tout ce que vous faites!

    Voiçi le lien: http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=43374.html

  2. Piracetam

    Son origine remonte à 1960, lorsqu’en République Dominicaine les sœurs Mirabal furent assassinées parce qu’elles militaient pour leurs droits. Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu’est la violence à l’égard des femmes.

Commentaires fermés.