A Villeurbanne avec « Les Atelières » pour plus de féminin dans la création d’entreprise !

Droits des femmes Publié le 5 décembre 2012

Avec Les Atelières pour l'entrepreneuriat féminin !

Ce lundi , après le sommet franco-italien de Lyon, je suis allée à la rencontre des « Atelières » à Villeurbanne.  « Les Atelières », ce sont les anciennes ouvrières, couturières de Lejaby et d’autres entreprises textiles qui ont entrepris de reprendre leur destin en main sous la direction de Muriel Pernin, ancienne journaliste chef d’entreprise, avec le soutien de Nicole Mendez, ancienne déléguée CFDT. C’est dans les futurs locaux de l’entreprise que j’ai choisi de signer la convention, et d’installer le comité de pilotage régional du programme expérimental « Territoires d’excellence pour l’égalité professionnelle », avec l’ensemble de nos partenaires en région Rhône-Alpes.

En quelques mois, utilisant à merveille les médias et les réseaux sociaux, elles ont réussi l’impensable. Lever des fonds via Facebook avec plus de 4500 donateurs et le soutien de plusieurs chefs d’entreprises. Trouver des débouchés commerciaux, notamment auprès de La Maison Lejaby, d’Alain Prost. Elles ont surtout réussi à redonner de l’espoir et à convaincre d’anciennes ouvrières de déménager, de les rejoindre pour recréer de leur emploi perdu et pour sauver ainsi un savoir-faire français d’exception.  En quelques mois, elles ont recréé un atelier à Villeurbanne et une marque Made In France, « Les Atelières », mais aussi mis sur pied un dispositif de formation professionnelle dont tout le secteur du textile haut de gamme pourra bénéficier demain.

« Les Atelières », ce sont 23 salariés de 20 à 60 ans, dont trois hommes qui sont réunis désormais au sein d’une société coopérative d’intérêt collectif. Elles et ils démontrent que la volonté, la pugnacité, l’entraide peuvent permettre de rendre l’espoir à celles et ceux qui l’avaient perdu en voyant partir leurs emplois, leurs usines. Ce faisant, elles sont un magnifique exemple de ce que nous voulons promouvoir, aider et développer, l’entrepreneuriat au féminin !

En effet, en France les femmes ne représentent que 30% des créateurs et repreneurs d’entreprises quand ce chiffre atteint 38% aux Etats-Unis. Pourtant 46% des femmes sortent diplômées de l’enseignement supérieur contre 34% des hommes. Et quand on regarde les chiffres des entreprises de plus 50 salariés, seules 12% d’entre elles sont dirigées par des femmes.

C’est la raison pour laquelle nous avons annoncé lors du comité interministériel aux Droits des femmes, un plan d’encouragement et d’accompagnement de l’entreprenariat féminin.  Avec Arnaud Montebourg, nous avons mis l’accent sur trois mesures :

·         Nous permettrons aux femmes d’échanger sur leur expérience via des réseaux dédiés semblables aux réseaux de femmes qui existent dans les grandes entreprises ;

·         nous lanceront en 2013 un appel à projet pour promouvoir l’entreprenariat auprès des jeunes et des étudiants en créant des réseaux d’appui dédiés ;

·         nous allons augmenter le fond de garantie à l’initiative des femmes ; et nous aurons une action avec les réseaux bancaires pour promouvoir l’entreprenariat féminin.

Au-delà des dispositifs spécifiques, nous devons rééquilibrer tous les mécanismes de droit commun et donner toutes leurs places aux femmes dans les mécanismes de droit commun. Pour que la banque publique d’investissement accompagne la création d’entreprises, nous avons insisté pour y inscrire la parité. Nous demanderons aux chambres de commerce et d’industrie d’aller vers la parité dans leur instance.

Au-delà de la création d’entreprise, nous avons la volonté de mettre plus de féminin dans la culture économique de notre pays. Cela aussi contribuera à ranimer l’esprit d’entreprise pour tous.

Ainsi nous allons demander à toutes les entreprises du SBF 120 de prendre des engagements chiffrés de renforcement de la place des femmes dans les comités exécutifs et autres comités de directions. Nous allons étendre le champ d’application de la loi du 27 janvier 2011 (quotas de femmes dans les Conseils d’administration) aux établissements publics industriels et commerciaux. Et de la même manière nous allons demander aux Chambres de Commerce et d’Industrie de faire évoluer leurs instances de gouvernance pour aller vers la parité.

Enfin un projet de loi-cadre pour une troisième génération de droits des femmes au printemps 2013 comprendra notamment les éléments issus de la négociation sur l’égalité professionnelle avec une réforme du congé parental d’éducation qui permettra de mettre en œuvre l’engagement de campagne (congé plus court, partagé entre le père et la mère, et plus attractif). Et sera intégrée à cette loi cadre une nouvelle Convention d’Objectif et de Gestion de la branche famille définira de nouvelles priorités pour l’accueil de la petite enfance.

Voilà tout l’arsenal que nous mettons déjà en œuvre pour que partout des femmes et des hommes puissent suivre le très bel exemple des Atelières de Villeurbanne, à qui je souhaite beaucoup de succès.

Vous pouvez si vous le souhaitez contribuer à leur financement par un don à l’association « Les Atelières, l’association » :

Et découvrir leur projet de maintien d’un savoir-faire français ici.

Tags : , , , , ,

3 commentaires sur A Villeurbanne avec « Les Atelières » pour plus de féminin dans la création d’entreprise !

  1. conde ramatoulaye

    Le monde associatif ne survivrait pas sans ses adhérents. Passionnés et engagés, ils sont nombreux à s’impliquer dans les diverses causes défendues par ces associations. Nouvelle adhérente, remerciements pour le travail accompli par votre association. je suis condé ramatoulaye Guinéenne et vie en guinée je suis polyvalente diplôme en connectabilité-gestion, informatique bureautique et ingénieure électromécanique. je souhaite avoir de formation gratuit en entrepreneuriat féminin pour pouvoir créer mon entreprise et être indépendante
    veuillez agréez Madame l’expression de ma très forte considération

    conde ramatoulaye

  2. Noor Adam Essack

    C’est reconfortant de voir une initiative pareille – des femmes qui prennent les choses en main avec l’aide d’une poignee d’hommes de bonne volonte. Cette louable initiative pourrait nous servir d’exemple et de modele a l’Ile Maurice. Bravo!

  3. jean louis prime

    Madame la Ministre
    Bonjour Najat

    Je voulais saluer votre initiative d’avoir installé votre comité de pilotage régional « Territoires d’excellence pour l’égalité professionnelle  » au sein d’une société coopérative d’intérêt collectif véritable alternative aux méfaits du capitalisme dans notre pays.

    J’espère que votre soutien à ce model économique, créera un véritable engouement pour ce type de stucture, véritable gisement d’égalité entre capital et travail

    bien à vous

Commentaires fermés.