La France lève ses dernières réserves sur la Convention des Nations Unies pour les droits des femmes

La France lève ses dernières réserves sur la Convention des Nations Unies  pour les droits des femmes
Droits des femmes Publié le 14 octobre 2013

A l'occasion de mon déplacement à New York ce 14 octobre, j'ai remis au Secrétariat Général des Nations Unies la notification par la France de la levée de ses réserves sur certaines dispositions de la convention sur l’élimination de toutes les discriminations à l’égard des femmes.

Ces réserves émises il y a 30 ans, ont pu notamment être levées grâce à la loi sur le mariage pour tous qui a établi l’égalité des parents dans le choix du nom de l’enfant. L´adoption de ce texte sans plus de conditions est  un pas important pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

La France appelle tous les États membres des Nations Unies à adhérer à cette convention, et à en mettre pleinement en œuvre les dispositions. Elle réitère son soutien au comité CEDAW, comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes.

Levée par la France de ses réserves sur la Convention des Nations Unies pour les droits des femmesLevée par la France de ses réserves sur la Convention des Nations Unies pour les droits des femmes– M. Miguel de Serpa Soares, conseiller juridique des Nations-Unies
– M. Ivan Simonovic, chef du Haut-Commissariat des droits de l’homme à New York,
– Mme Kristin Hetle, Directrice des partenariats stratégiques d’ONU Femmes.

Tags : , , , ,

3 commentaires sur La France lève ses dernières réserves sur la Convention des Nations Unies pour les droits des femmes

  1. Eric

    Bonjour,
    Je ne peux qu’abonder en faveur de l’Egalité, sous toutes ses formes.
    Je profite de cet « espace d’écriture libre » pour rappeler que les égyptiennes des temps pharaoniques connurent un monde où la femme était réellement l’égale de l’homme. Un monde où les femmes étaient respectées, aimées et libres.
    Et, enfin, que le déclin de l’Egypte ancienne commença sous le règne de Ptolémée IV, au moment où les femmes perdirent peu à peu leurs libertés…

    PS : veuillez noter que le lien vers le Comité CEDAW (Le déclin de l’Egypte ancienne commença sous le règne de Ptolémée IV, souverain grec, au moment où les femmes perdirent peu à peu leurs libertés…) ne fonctionne pas

  2. Ourdia Emmanuelle SIAB

    Cumuler victoire sur victoire,jusqu’à la Victoire absolue, félicitations ! restera à l’appliquer

  3. NAFFRECHOUX Patrick

    Bravo pour votre engagement , votre pondération et votre courage ,un papy métèque du 18°

Commentaires fermés.