Langues vivantes à la Rentrée 2016 : un apprentissage plus précoce et la fin des ELCO – Infographies

Infographies Éducation nationale Publié le 5 juin 2016

apprentissage-langues-vivantes_01_plus-de-diversite-1apprentissage-langues-vivantes_01_plus-de-diversite-2

Téléchargez ici l’infographie N°1 « L’apprentissage plus précoce des langues vivantes » en format imprimable.

apprentissage-langues-vivantes_02_la-fin-des-elco-1apprentissage-langues-vivantes_02_la-fin-des-elco-2apprentissage-langues-vivantes_02_la-fin-des-elco-3
Téléchargez ici l’infographie N°2 « La fin des ELCO, Enseignement de langues et cultures d’origine » en format imprimable.

Tags :

21 commentaires sur Langues vivantes à la Rentrée 2016 : un apprentissage plus précoce et la fin des ELCO – Infographies

  1. BENKETIRA

    Madame la Ministre, Vous nous laissez nous exprimer mais tenez-vous compte de nos remarques? La carte des langues publiées sur le site du Ministère est fausse. Notre rectorat nous a répondu qu’il y avait eu des erreurs. Madame Bisagni-Faure a du faire remonter cette erreur (15 bi-langues de plus affichées que ce qu’il y a en réalité dans l’académie de Poitiers : c’est énorme!) « L’effort exceptionnel en faveur de l’allemand » ne sont que des mots (très douloureux à entendre pour nous, professeurs d’allemand). Je me bats encore pour que le principal du collège de Marennes ne supprime pas la classe LV2 allemand. Au rectorat on me dit qu’on ne peut rien y faire, les français ne veulent pas apprendre l’allemand… Alors comment croire vos déclarations, Madame la Ministre? Et surtout comment sans soutien politique honorer les accords passés avec notre pays voisin? Et s’il vous plaît, faites en sorte de faire corriger les documents que notre Ministère publie afin que vous soyez crédible et que personne n’ose parler de « propagande ». Je lis l’excellente BD de François DURPAIRE et Farid BOUDJELLAL : Faites-en sorte que cela n’arrive pas !
    Merci à vous. JBenketira

  2. pierre

    Quelqu’un sait il ce qu’est devenue madame Sandrine Kott et ce qu’elle a fait pour défendre l’enseignement de l’Allemand en France?
    Manifestement les résultats ne sont pas au rendez vous.
    Réduction du nombre d’heures hebdomadaire d’Allemand, éclatement des services, découragement des profs et des parents, effondrement du nombre d’inscrits au C.A.P.E.S d’Allemand….
    La rentrée au collège va être très « compliquée… »

  3. Fifine

    Dans certaines académies, on ne proposera pas d’apprentissage de l’allemand, seulement une sensibilisation (sur la base du volontariat des professeurs des écoles). « De façon concrète il s’agira d’apporter aux élèves, dans le cadre de projets s’appuyant sur l’ensemble des disciplines et sans remettre en cause les horaires d’enseignement de l’Anglais des connaissances d’ordre culturel et linguistique … La mise en oeuvre de ces projets ne nécessitera pas de maîtrise particulière de la langue allemande de la part des enseignants volontaires mais l’expertise des professeurs d’allemand … »

    Quelques mots d’allemand par çi par là vont-ils vraiment suffire pour promouvoir l’allemand? C’est ça votre diversité linguistique?

  4. ASCHENPUTTEL

    NON AU MASSACRE DES LANGUES VIVANTES !
    OUI AU MAINTIEN DES SECTIONS EUROPEENNES ET DE TOUTES LES SECTIONS BILANGUES.
    COLLEGE 2016 : ABROGATION

  5. Christine

    En attendant que les CP de cette rentrée 2016 arrivent en 6è, réduction importante du nombre des bilangues en France. Vive l’allemand seconde langue, l’anglais a enfin réussi à s’imposer comme seul choix réel (voir votre infografie) tandis que les jeunes diplomés espagnols, les Grecs etc… reçoivent des cours d’allemand accélérés pour faire valoir leur qualifications en Allemagne avant de trouver du travail! Et les migrants? ils ne parlent pas anglais? les cours de soutien et d’initiation à l’allemand ne désemplissent pas. Cherchez l’erreur!
    Faudra-t-il toujours avoir un temps de retard en France?????

  6. Fifine

    Certains de mes élèves vont voient leur temps d’exposition à leur LV2 (allemand) diminué de moitié.Ils sont en section européenne. Ils ne comprennent pas quand je leur explique que vous avez fait ceci pour améliorer leurs compétences en langue.

  7. pierre

    Tout est merveilleux dans le monde de la ministre.
    Mais voila que les nombreux commentaires démentent la communication ministérielle.
    Décidément les profs d’allemand et de langues anciennes ne comprennent rien à ce monde merveilleux…
    Mais à force de ne pas écouter ces vilains profs et de arc-bouter sur une idéologie égalitariste, la ministre scie la branche sur laquelle elle est assise.
    A n’en pas douter la rentrée sera difficile au collège…
    A n’en pas douter, la ministre a des soucis à se faire pour son avenir politique, surtout en Rhône Alpes.

  8. CHRISTOPHE

    100% des bilangues supprimées
    > 55 % directement
    > le reste : des LV2 améliorées provisoirement…
    Où sont les 20% de germanistes en plus?
    Vous voulez de vrais chiffres, adressez-vous à l’ADEAF

  9. Höhne

    C’est étonnant que mes messages sont systématiquement effacés…
    Cela vous dérange-t-il quand je dis haut et fort que c’est honteux que notre collège proposera dans l’avenir aux enfants désireux d’apprendre l’allemand de le faire uniquement à partir de la 5e au lieu de la 6e et de l’apprendre uniquement 2h1/2 hebdomadaire au lieu de 3h?
    En tout cas je parle pour l’académie de Rhône Alpes, Caen etc. bien sûr que la réforme ne s’applique pas à Paris où les élèves sont tellement défavorisés n’est ce pas?
    Quelle honte face à l’Allemagne qui propose aux élèves d’apprendre la 2e langue à hauteur de 4h hebdomadaire à partir de 11 ans!!!

  10. Laurent Sophie

    Il y a un problème avec les chiffres des langues au collège. 47 % selon vous font espagnol (scandaleusement sous estimé). Si on additionne l’allemand et les autres langues, on trouve 23 %. Que font les autres ? Anglais et espagnol représentent presque 80%. pourquoi ne pas le dire ?

  11. IC

    Je ne vois pas l’amélioration, juste le mépris face à toutes ces années de dévouement pour ma discipline et mes élèves. Qui va choisir? Chaque académie, chaque ville fait ses choix. Où est l’uniformité? Où est l’égalité des chances?
    Merci la gauche!

  12. Selma

    Pourquoi votre infographie ne fait-elle pas apparaître que la mise en application de la réforme sur les quatre niveaux à la fois va avoir des conséquences négatives sur les actuels élèves de 4ème ? Ils n’auront (quelle que soit la langue) que deux ans d’apprentissage de LV2 dont une année au rabais à 2,5 h hebdomadaires. Conséquence : 198 heures de cours au lieu des 270 annoncées pour les cohortes suivantes.

  13. Pascale Roupenel

    Etant donné que nos élèves sont, avec l’aval de nos parents, des consommateurs et souvent des partisans du moindre effort, qui assistera aux cours de langue facultatifs ? Deux pelés et trois tondus… Belle façon de faire des économies en accusant ensuite les profs de langue de ne pas être assez attractifs !

  14. Pascale Roupenel

    Le facultatif a ses limites : étant donné que nos élèves, avec l’aval de leurs parents, sont consommateurs et souvent partisans du moindre effort, qui viendra assister aux cours facultatifs ? Deux pelés et trois tondus… Une belle façon de faire des économies !

  15. Bouillaud Stéphane

    Je suis aussi dépité que vous de constater que des décisions soient prises en haut sans consulter les enseignants concernés, mais je sais aussi que cela ne sert à rien de se plaindre, car vous ne serez ni lu ni écouté, et pourtant, il y aurait des changements à faire !!

  16. Selma

    Les classes bilangues sont maintenues à 100 % dans l’académie de Paris, à 5 % dans l’académie de Caen. On peut faire le même constat de disparité parfois entre les départements d’une académie. Où est l’égalité que vous mettez en avant dans vos discours ?

  17. Toulouse François

    Enfin un peu de réglementation dans cet héritage sauvage laissé par la Droite.

  18. Petersen Sophie

    Les profs d’allemand sont sacrifiés, nous ne demandons qu’à travailler et nous sommes mis au placard alors que nos élèves sont motivés. C’est humiliant pour tous les germanophiles.

  19. Mistigri

    Belles annonces… En quoi l’évaluation est-elle un vrai « plus »? Une heure trente par semaine à l’école primaire, deux heures et demie au collège, alors que ce sont trois heures minimum qui sont préconisées, alors que vous sabotez ce qui marchait (les classes bilangues, qu’il aurait fallu au contraire généraliser et étendre à toutes les langues), de qui vous moquez vous?

  20. Mistigri

    Un enfant qui aura fait de l’arabe (ou du portugais…) à l’école primaire, comment poursuivra-t-il son apprentissage au collège?

  21. marine martin cuenca

    pourquoi un élève qui commence l espagnol en primaire ce voit le droit de prendre LV1 espagnol en collège … ok l anglais c’est important … mais c est pénible cette suprématie de l’anglais tout le temps toujours partout !!

Commentaires fermés.