précarité

Garantir le versement des pensions alimentaires – Reportage de France2

Le journal télévisé de France 2 a consacré un reportage au projet de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, visant à mettre en place un système de garantie du versement des pensions alimentaires. En effet nombre de familles monoparentales sont en situation de grande précarité du fait du non-versement des pensions alimentaires. L’objectif de […]

Précarité des femmes : question au gouvernement et réponse de Najat Vallaud-Belkacem

Ce mercredi 27 février, en réponse à une question au gouvernement sur les droits des femmes, leur grande précarité et pauvreté, Najat Vallaud-Belkacem a répondu à Mme Chaynesse Khirouni en rappelant la mobilisation de son ministère et de l’ensemble du gouvernement sur ce terrain essentiel, notamment en direction du temps partiel subi et du soutien aux […]

Familles monoparentales : l’Allocation de Soutien Familial doit mieux protéger les femmes contre les pensions non versées

Le journal Les Echos a publié un article faisant suite à l’annonce de la ministre des Droits des femmes ce lundi 18 février 2013 relative à l’Allocation de Soutien Familial et  au recouvrement des pensions alimentaires non versées. Extrait. (…) « Je suis favorable à une revalorisation de 25 % de cette allocation, soit un effort de […]

Familles monoparentales : vers des mesures pour limiter les pensions alimentaires impayées

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, a annoncé lundi travailler à des mesures pour limiter le nombre de pensions alimentaires impayées, lesquelles contribuent à exposer les femmes élevant seules leurs enfants à la précarité. « Ces pensions aujourd’hui représentent près d’un cinquième du revenu des familles monoparentales les plus pauvres et l’on sait depuis longtemps […]

L’accord entre partenaires sociaux reduira la précarité des femmes en temps partiel

Conformément à la feuille de route de la grande conférence sociale qui avait identifié la multiplication des temps partiels comme l’un des éléments majeurs de la précarité des salariés et notamment des femmes (80% des salariés à temps partiel), l’accord conclu ce vendredi par les partenaires sociaux propose des moyens de régulation significatifs. L’introduction d’un […]

Aller plus loin que la loi pour diffuser une nouvelle culture de l’Egalité

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, était ce vendredi  à Rennes pour signer la convention « Territoires d’excellence pour l’égalité professionnelle » et pour installer le comité de pilotage régional du programme avec  l’Etat, la Région et la Ville. A cette occasion, Najat Vallaud-Belkacem a également  ouvert les journées annuelles […]

A Ouistreham pour des solutions contre la précarisation et le travail en miettes

Ce vendredi 16 novembre, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes, a terminé sa visite à Caen par une rencontre avec des femmes en situation de réinsertion et reconversion pour sortir du temps partiel subi, avant de participer à une conférence de progrès sur le temps partiel. France 3 Basse-Normandie a consacré un reportage à […]

La pauvreté se conjugue au féminin: mon communiqué à la presse.

Le rapport publié cette semaine par le Secours Catholique montre que depuis dix ans, le visage de la pauvreté s’est sensiblement féminisé. Il confirme que les femmes subissent particulièrement la crise. Cumulant insuffisance de revenu et isolement, ces familles subissent une pauvreté durable. Cette situation que soulignent d’autres associations est le reflet de 10 ans […]

Fraternité ?

Bonjour à toutes et à tous,

Heureuse de vous retrouver pour commenter la riche actualité de ces derniers jours, jugez-en :

  • Polémique autour de la nomination de François Pérol qui pose non seulement un problème déontologique et même pénal comme le faisait justement remarquer « amidelajustice » dans un commentaire récent sur ce blog en nous renvoyant à l'article L. 432-13 du code pénal et à une jurisprudence du Conseil d'Etat (6 décembre 1996, Société Lambda), mais également un problème (curieusement soulevé par personne) au regard du droit de la concurrence en organisant de fait une entente entre deux banques qui ont un seul PDG avant même que leur fusion ne soit effective.

  • Signature (enfin) en Guadeloupe d'un accord historique obtenu à force de ténacité par le mouvement social guadeloupéen, mais qui souligne aussi l'obscurantisme du Medef local qui refuse toujours d'étendre l'accord salarial, et qui souligne le chemin qui reste à parcourir en Martinique ou à la Réunion.
  • Inculpation d'Omar El-Béchir par la Cour pénale internationale, initiative inédite, juste, mais qui expose terriblement la population déjà en grande souffrance, mais comment faire ?
  • Réforme des collectivités locales proposée par la Commission Balladur qui comporte des éléments intéressants notamment concernant la création des Métropoles, mais qui pourrait servir de prétexte à la conquête déloyale par le gouvernement des Régions et des Départements acquis à la gauche.
  • Réintégration du commandement intégré de l'OTAN qui pose la question de l'influence et de l'indépendance de la France sur la scène internationale et de son rapport aux Etats Unis, mais qui signe aussi l'échec ou l'abandon d'une ambition européenne, celle d'une défense commune...

Que de sujets donc...

Chronique d’une semaine agitée

C’est avec un plaisir certain que je vous retrouve pour me livrer à cet exercice toujours amusant de la chronique hebdo, revenant sur quelques moments forts de la semaine pour les commenter avec vous.

Paris sans Flamme

Tibet libre Le titre n’est pas de moi, mais je l’ai trouvé très bon. Je commencerai donc par là et par répondre à Pascal. J’étais à Paris le jour de la manif en faveur du Tibet et je n’ai donc pas pu me rendre place de la Comédie, mais renseignement pris, il y avait bien des responsables socialistes…

Pour en venir au fond du débat, je suis pour ma part favorable au boycott du CIO, car c’est à lui que revient au premier chef la responsabilité de cette situation. La répression au Tibet n’est pas une chose nouvelle, malheureusement, même si l’épisode de la flamme, des JO et les événements récents ont offert à la cause tibétaine une vitrine nouvelle. Je crois savoir que l'exil du XIIIème Dalaï Lama sous la pression chinoise date de 1910 ! C'est dire si en 2001, le CIO a fait un choix en conscience, lorsqu'il a décidé d’offrir à la Chine les jeux olympiques alors que ce pays était déjà (et reste) la plus grande dictature du monde. Je vous rappelle aussi qu'à la même époque, le Parlement européen prenait une résolution à une très large majorité demandant « au Conseil, à la Commission et aux Etats membres de l'Union de mettre tout en oeuvre pour que le Gouvernement de la République Populaire de Chine et le Dalaï Lama négocient un nouveau statut du Tibet qui garantisse une pleine autonomie des Tibétains dans tous les secteurs de la vie politique, économique, sociale et culturelle, avec les seules exceptions de la politique étrangère et de la poltique de défense ».

Le respect des droits de l’homme aurait dû être un préalable, le CIO n’en a fait qu’une condition satellite. Les jeux Olympiques sont aujourd’hui pris en otage et la vérité consiste à dire que le caractère extrêmement lucratif des JO conduit les organisateurs à être bien peu regardant sur la nature du régime, car c’est bien le régime qui est en cause et certainement pas les Chinois qui aspirent à la liberté.

Alors boycott, pas boycott ? je trouve la proposition de Gérard (boycotter les retransmissions des JO à la télé) très intéressante car cela nous renvoie aussi à notre responsabilité individuelle. Je me désole, en revanche, de la couardise de notre président et je ferais simplement remarquer que la finale de la Champions league à Moscou en juin pourrait poser des questions du même ordre…

Chronique du week end

Sur le marché avec Guy Bonjour à toutes et à tous, heureuse de vous retrouver. Je rentre à peine du marché de Montchat, tandis qu'hier soir je participais à une très amicale réunion d’appartement ; bref, la campagne bat son plein et pour le moment il semble que les choses se passent plutôt bien.

Comme j’aime à le faire, quelques petites brèves en vous souhaitant de passer un bon week end. Je ne vous parlerai pas du mariage du président (ça ne regarde que lui), je ne vous parlerai pas non plus de la détention provisoire de Jerôme Kerviel, c’est un peu pathétique, pas plus que du rapport que Dominique Perben a remis sur l’avenir des grandes métropoles dont on peut néanmoins retenir qu’il est à certains égards un bel hommage aux réalisations lyonnaises : en mettant en avant l’importance des quartiers écologiques, c’est à Saint Priest qu’il pense sans doute dont les nouveaux quartiers sont une référence nationale et européenne en matière d’écologie urbaine !
Lorsqu’il évoque la question de la densification urbaine, c’est à l’attractivité de Lyon, témoignage de son dynamisme et de son développement, qui a accueilli 25 000 nouveaux habitants ces cinq dernières années qu’il rend hommage. !
Quand il préconise l’institution de péages urbains… la comparaison s’arrête là ; à ce système injuste et pénalisant pour le pouvoir d’achat des habitants, l’agglomération lyonnaise a préféré la création de parcs relais aux entrées de la ville et le développement des transports collectifs.

Le droit au logement opposable, un droit au logement effectif

La semaine a été riche en débats autour de l’annonce faite par le président de la République d’instituer un droit au logement opposable. Je participe chaque année à la commémoration symbolique « morts sans toit » qui, à Lyon, rend hommage à la mémoire des SDF décédés dans la rue. Par ailleurs, vous le savez, je me suis déjà exprimée sur ce blog en faveur du droit au logement opposable et je fais de la question du logement un des points centraux de ma campagne parce que j’estime qu’avec l’éducation, le logement est une condition sine qua non de l’épanouissement personnel. Sans toit, pas de famille, pas d’emploi, pas de santé.

Relever le défi du logement

Le 17 octobre dernier, journée mondiale du refus de la misère, les associations Amnesty International France, le Secours Catholique, la coalition Action Mondiale Contre la Pauvreté et ATD Quart Monde, ont interpellé les futurs élus sur une situation dramatique. Celle de la France. La France oubliée des 4 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, dont plus d’un million d’enfants, des travailleurs pauvres, des mal logés, des précaires et des exclus.

12